Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 10:20
La stratégie du choc (Docu) [VF]

Source : Mecanopolis

 

L’ingénierie sociale comme travail de reconfiguration d’un donné humain procède toujours en infligeant des chocs méthodiques. En effet, reconfigurer un système pour le rendre plus sûr et prédictible exige au préalable d’effacer son mode de configuration actuel. La réinitialisation d’un groupe humain requiert donc de provoquer son amnésie par un traumatisme fondateur , ouvrant une fenêtre d’action sur la mémoire du groupe et permettant à un intervenant extérieur de travailler dessus pour la reformater, la réécrire, la recomposer.

 

L’expression de « stratégie du choc » pour désigner cette méthode de hacking social a été popularisée par Naomi Klein.

 

Dans La stratégie du choc : la montée d’un capitalisme du désastre, l’auteure met en évidence l’homologie des modes opératoires du capitalisme libéral et de la torture scientifique telle que théorisée dans les manuels de la CIA (à grands renforts de références psychiatriques sur les thérapies par le trauma), à savoir la production intentionnelle de chocs régressifs, sous la forme de crises économiques planifiées et-ou de traumatismes émotionnels méthodiques, afin d’anéantir les structures données jusqu’à une table rase permettant d’en implanter de nouvelles.

 

La crise économique actuelle n’échappe évidemment pas à ces grandes manœuvres de refondation par la destruction, qui visent le plus souvent à centraliser davantage un système pour en simplifier le pilotage.

 

L’économiste F. William Engdahl décrit ainsi sur son blog les tenants et aboutissants d’un phénomène programmé : «Utiliser la panique pour centraliser le pouvoir. Comme je l’expose dans mon prochain livre, Power of Money: The Rise and Decline of the American Century, (Le pouvoir de l’argent : essor et déclin du siècle étasunien), dans toutes les grandes paniques financières aux États-Unis depuis au moins celle de 1835, les titans de Wall Street, surtout la Maison JP Morgan avant 1929, ont délibérément déclenché la panique bancaire en coulisses pour consolider leur emprise sur le système bancaire étasunien. Les banques privées ont utilisé cette panique pour contrôler la politique de Washington, notamment la définition exacte de la propriété privée de la nouvelle Réserve fédérale en 1913, et pour consolider leur contrôle sur les groupes industriels comme US Steel, Caterpillar, Westinghouse, etc.

 

 En bref, ce sont des habitués de ce genre de guerre financière, qui augmente leur pouvoir. Ils doivent maintenant faire quelque chose de semblable à l’échelle mondiale afin de pouvoir continuer à dominer la finance mondiale, le cœur de la puissance du siècle étasunien. » (1)

 

On connaît l’histoire du développeur informatique qui diffusait lui-même des virus pour, ensuite, vendre les anti-virus aux propriétaires d’ordinateurs infectés. Dans le champ économique, on parlera aussi de dérégulation ou de libéralisation pour évoquer par euphémisme ces déstructurations intentionnelles. Naomi Klein en donne de multiples exemples, appuyés par des réflexions théoriques de Milton Friedman, qui toutes convergent dans le dessein de détruire les économies locales, nationales ou d’échelle encore inférieure, en les dérégulant et libéralisant, pour les re-réguler en les plaçant sous tutelle d’entreprises multinationales privées ou d’organisations transnationales telles que le Fonds Monétaire International (FMI).

 

Il s’agit à chaque fois de faire perdre à une entité sa souveraineté, son self-control, pour la mettre sous un contrôle extérieur. L’obstacle majeur de ce processus est le niveau de santé de l’entité, synonyme en politique de son niveau d’autonomie et de souveraineté, qui résiste naturellement à cette tentative de reconfiguration par une prise de contrôle extérieur, cette « OPA hostile », ressentie comme une aliénation et une transgression de son intégrité. La violence des chocs infligés sera à la mesure du niveau de santé et de souveraineté de l’entité, son niveau de résistance.

 

En outre, dans un cadre d’ingénierie sociale, il n’est pas nécessaire que les chocs infligés soient toujours réels ; ils peuvent se dramatiser uniquement dans le champ des perceptions. Les chocs méthodiques peuvent donc relever du canular et de l’illusion purs, ou encore entremêler réel et illusion, comme le note Alain Minc dans Dix jours qui ébranleront le monde : « Seul un événement traumatique nous réveillera, tant l’effet du 11 septembre 2001 s’est évanoui. Ce peut être une fausse alerte à Londres, l’apparition d’un cybervirus susceptible de bloquer les réseaux informatiques mondiaux, ou pire le geste d’un psychopathe s’estimant lui-même à l’aune du nombre de ses victimes.

Les démocraties n’anticipent jamais mais elles réagissent. L’opinion interdit en effet les mesures préventives qui bousculeraient la vie quotidienne mais elle accepte les décisions qui suivent un événement traumatique. Rien ne serait mieux, pour nous mettre en alerte, qu’un gigantesque canular, dès lors qu’il aura suscité une panique : un faux chantage nucléaire serait donc de bonne pédagogie. » (2)

Extrait de « Ingénierie sociale et mondialisation »

Notes :

1. F. William Engdahl, « Behind the panic : financial warfare over future of global bank power », 10 octobre 2008 : http://www.engdahl.oilgeopolitics.net/Financial_Tsunami/Warfare_Behind_Panic/warfare_behind_panic.html
8 Alain Minc, Dix jours qui ébranleront le monde, Éditions Grasset, 2009, p. 122.

2. Alain Minc, Dix jours qui ébranleront le monde, Éditions Grasset, 2009, p. 122.

 

MAJ le 27/03/2015

 

 

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SOCIETE
commenter cet article
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 10:12
Tibet : Les nourritures spirituelles (Doc) [VF]

Voyage à Lhassa, où rites religieux et spiritualité rythment le quotidien de nombreux Tibétains.

 

Lieu saint des Tibétains, Lhassa attire des milliers de pèlerins pour y accomplir des rites ancestraux.

 

Lhassa est le principal lieu saint des Tibétains. Des milliers de pèlerins s'y rendent pour accomplir de singuliers rituels. Principale raison de cette dévotion : la foi dans la réincarnation et dans la possibilité de combattre la souffrance humaine par la prière.

 

Merci à Lasorciererouge pour le documentaire :)

Vidéo mise à jour le 28/11/2014

 

Tibet : Les nourritures spirituelles (Doc) [VF]
Repost 0
Published by openyoureyes - dans SOCIETE
commenter cet article
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 10:08
Le Jeu de la mort (Documentaire) [VF]

Ecrit et produit par Christophe Nick, célèbre documentariste à qui l'on doit Chroniques de la violence ordinaire, Résistance ou encore Mise à mort du travail, ce programme reproduit l'expérience scientifique de Milgram. Tout se déroule comme dans un véritable jeu télé. Un décor, une animatrice, et des candidats, qui ne sont au courant de rien, et découvrent les règles de ce nouveau programme faussement baptisé La zone Xtrême.

 

Les règles sont simples : envoyer des décharges électriques des plus en plus fortes (jusqu'à la mort) à un autre candidat, comédien celui-ci. Christophe Nick cherche ainsi à vérifier si des anonymes acceptent de se soumettent à des règles inhumaines sous l'influence d'une animatrice et de caméras. Le résultat est sans appel : 80% d'entre eux obéissent. C'est encore plus que les chiffres récoltés par Milgram dans les années 70.

 

MAJ le 7/03/2015

 

 

 


Aller plus loin : La signification secrète des "Trois Singes Sages" – cachée par l’Élite. (Article)

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SOCIETE
commenter cet article
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 10:02
Vers un crash alimentaire (Docu) [VF]

Source : SOTT

 

Les réserves mondiales de céréales baissent depuis les huit dernières années et n'assurent plus qu'à la population mondiale, une réserve pour vingt jours, bien en deçà du niveau qui est considéré acceptable qui a été fixé à soixante-dix jours.

À la hausse du prix des matières premières, à la raréfaction de l'eau et des surfaces arables et aux ravages causés par les dérèglements climatiques, se sont ajouté deux phénomènes récents. Au moment même où la demande chinoise en céréale s'accélérait brutalement, les biocarburants ont commencé à redessiner la carte de l'agriculture mondiale.

Nourrir les hommes ou l'économie ?

Les réalisateurs ont enquêté en Europe, interrogé de nombreux spécialistes de l'agriculture et de l'alimentation, parcouru les exploitations céréalières de l'Argentine et des États-Unis, puis traversé une Chine en voie d'urbanisation accélérée. Pour parvenir à nourrir sa population, celle-ci investit désormais à l'extérieur de ses frontières, en Afrique, en Corée du Sud et, justement, en Argentine.

Avec l'exemple du maïs et du soja, deux cultures majoritairement livrées aux OGM, que l'industrie, mais aussi l'élevage intensif, disputent à l'alimentation humaine, ils nous permettent de comprendre très concrètement pourquoi la demande agricole grimpe alors que l'offre baisse. Une démonstration accablante, qui nous interroge : sommes-nous capables de modifier le cours de cette catastrophe annoncée ?

Documentaire français, 2008, 80mn

Réalisateurs : Richard Prost, Yves Billy

MAJ le 7/03/2015

 

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SOCIETE
commenter cet article
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 09:54
Enfants Forçats (Doc) [VF]

Si la mobilisation contre le travail des enfants s'est accrue ces dernières années, les obstacles à l'éradication de ce fléau restent nombreux. Une enquête saisissante.

Travail des enfants : Hubert Dubois reprend son enquête pour mesurer les progrès, mais aussi alerter!

Si la mobilisation contre le travail des enfants s'est accrue ces dernières années, les obstacles à l'éradication de ce fléau restent nombreux. À travers ce documentaire éloquent, Hubert Dubois, déjà auteur de "L'enfance enchaînée" en 1992, reprend son enquête pour mesurer les progrès réalisés, mais aussi alerter sur leur fragilité, notamment en temps de crise.

Réalisation : Hubert Dubois

(FRANCE, 2012, 72mn) ARTE F

Plus d'informations :
http://www.arte.tv/guide/fr/044212-000/enfants-forcats

 

Merci à Lasorcièrerouge pour la vidéo :)

MAJ le 27/03/2015, intégration désactivée, merci de cliquer sur l'image pour accéder au documentaire.

 

 

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SOCIETE
commenter cet article
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 09:48
Hackers : Les gardiens du nouveau monde (Doc) [VF]

Source : Inform'action (Michel Collon)

 

Les Gardiens du nouveau monde est un documentaire réalisé par Flo Laval sur les hacktivistes, ces hackers qui ont fait le choix de l'engagement politique aux côtés des ONG et des cyberdissidents.

 

"Vous qui surfez sur le web, vous qui par l'intermédiaire des réseaux sociaux parlez avec vos proches et le monde entier, récemment encore, vous pensiez le faire en toute liberté… Mais des mots tels que Wikileaks, Prism ou Snowden vous ont peut-être mis la puce à l'oreille : que connaissez-vous du fonctionnement d'Internet ? À l'instar des hackers, il s'agit, à notre tour de saisir les enjeux politiques et économiques qui se cachent derrière nos écrans. Les gardiens du nouveau monde nous raconte l'émergence d'une nouvelle génération de militants hacktivistes qu'il devient chaque jour plus indispensable d'écouter."  C'est par ces phrases que commence le film documentaire où le hacker  n'est plus synonyme de personnes cherchant à s'introduire frauduleusement par souci de notoriété dans un réseau ou système informatique.

 

MAj le 27/03/2015

 

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SOCIETE
commenter cet article
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 09:46
L'urgence de ralentir (Doc) [VF]

Comment, dans un monde où l'accélération s'impose en règle, des initiatives émergent pour redonner sens au temps et inventer de nouveaux modèles pérennes ?

Redonner sens au temps : partout dans le monde, des citoyens refusent de se soumettre au diktat de l'urgence!

Aux quatre coins de la planète des citoyens refusent de se soumettre aux diktats de l'urgence et de l'immédiateté, pour redonner sens au temps. En Europe, aux États-Unis, en Amérique Latine ou encore en Inde, Philippe Borrel est allé à la découverte d'initiatives, individuelles et collectives, qui proposent des alternatives basées sur d'autres paradigmes.

Réalisation : Philippe Borrel

(FRANCE, 2014, 84mn) ARTE F

Plus d'informations :
http://www.arte.tv/guide/fr/048763-000/l-urgence-de-ralentir

 

Merci à Lasorciererouge pour le doc :)

MAJ le 27/03/2015

 

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SOCIETE
commenter cet article
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 09:40
Inde : Quelques miettes pour les pauvres (Doc) [VF]

Palagummi Sainath est journaliste au quotidien « The Hindu ». Depuis plus de vingt ans, ce spécialiste des affaires rurales parcourt l’Inde à la rencontre d’agriculteurs en graves difficultés financières. Face aux prix de plus en plus élevés des exploitations, de nombreux paysans s’endettent. Les récoltes, aléatoires, ne remboursent plus l’achat des pesticides et des fertilisants. Les crédits s’accumulent, jusqu’à l’étranglement.

 

Depuis 1997, plus de 200 000 agriculteurs se sont suicidés. Mais c’est aussi le silence des journaux qui révolte Sainath : « Les médias de ce pays connaissent la plus forte croissance au monde, ils ont toute liberté de s’exprimer, mais ils sont prisonniers du profit. »

 

De débats en collectes de fonds, ce documentaire suit le combat de ce lanceur d’alerte contre une «commercialisation prédatrice de la terre ». Au fil des années, le journaliste a rencontré les familles endeuillées de la région de Vidharba, frappée de plein fouet par la crise agricole. Comme cette jeune fille, dont le père s’est donné la mort. « On dépend entièrement de l’agriculture, on n’a rien d’autre, témoigne-t-elle. Alors, si les récoltes ne rapportent pas assez, forcément ça va mal. »

 

@Jeanne Ferney 

 

MAJ le 27/03/2015

 

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SOCIETE
commenter cet article
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 09:30
We make weapons : The Lab (Doc) [Vost.En]

« The Lab est un film qui a suscité la polémique en Israël. En effet, dans ce film le réalisateur ( Yotam Feldman) nous explique que l'axe militaro-industriel israélien a tout intérêt à ce que les choses s'enveniment sur le territoire voisin. De son propre aveu " Je pense que le principal produit que vendent les Israéliens, en particulier au cours de la dernière décennie, c'est l'expérience ... le fait que les produits ont été testés : c'est la chose essentielle que les clients viennent acheter. Ils veulent le missile qui a été tiré dans la dernière opération à Gaza, ou le fusil utilisé lors du dernier raid en Cisjordanie » ...

 

Un acteur clé du com­plexe militaro-​​industriel m'a dit que les tests opé­ra­tionnels effectués à Gaza sur le BMS d'Elbit lui a permis d'augmenter son prix de vente lors de la signature d'un contrat avec l'Australie un an plus tard ...

 

Un vendeur de chez IAI (Indus­tries Aéro­spa­tiales Israé­liennes) m'a dit que les assas­sinats et autres opé­ra­tions à Gaza pro­voquent une crois­sance des ventes de l'entreprise de plu­sieurs dizaines de pour cent." »

 

Merci à Sofiane pour le lien :)

MAJ le 27/03/2015

 

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SOCIETE
commenter cet article
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 09:10
TAVISTOCK : La dictature sans pitié (Doc) [VOSTFR]

L’institut Tavistock de Londres fut créée en 1920 à Tavistock Square comme clinique psychiatrique (la "Clinique Tavistock"), par Cyril Burt (1883-1971), expert en recherches sur le para-normal, et Hugh Crichton-Miller (1877-1959), vice-président de l’Institut "C.G. Jung" de Zürich.

 

En 1921, le onzième duc de Bedford, marquis de Tavistock, donna à l’Institut un siège où furent menées des recherches sur les psychoses traumatiques par bombardement sur des rescapés de la première guerre mondiale. Il s’agissait d’identifier, avec des critères scientifiques, le "seuil de rupture" de la résistance d’un être humain soumis à des sollicitations limites. Le projet était patronné par le Bureau pour la Guerre psychologique de l’armée britannique sous le commandement du psychiatre John Rawlings Rees.

 

En 1932 un réfugié d’Allemagne, Kurt Lewin, spécialiste en "dynamique des groupe", c’est-à-dire de techniques de manipulation de l’individu inséré dans un groupe, visant à lui faire acquérir une nouvelle personnalité et de nouvelles valeurs, devint directeur de l’Institut Tavistock. Lewin était le fondateur de la Clinique psychologique de Harvard, qui devait jouer un rôle essentiel pour convaincre les Américains à entrer en guerre contre les Allemands.

 

L’institut Tavistock, qui se développa comme le centre par excellence des recherches psychiatriques, fort de ses succès obtenus dans les deux guerres mondiales, changea en 1947 son nom en "Tavistock Institute for Human Relations". Grâce aux financements de la Rockefeller Foundation et à des présences américaines qualifiantes, le nouvel Institut travaillait en synergie avec les Britanniques, notamment avec le vice-directeur de la Clinique Tavistock, déjà mentionné plus haut, J.R. Rees, co-fondateur de la Fédération mondiale de la Santé mentale(1). Rappelons au passage que Rees eut pour étudiant un personnage, réfugié d’Allemagne, qui devait faire aux Etats-Unis une brillante carrière : Henry Alfred Kissinger.

 

Le but déclaré de l’Institut était, – et reste à ce jour -, d’"appliquer les idées et les méthodes des sciences sociales à des problèmes de politique et de pratique", en développant des projets pour l’organisations des institutions, de l’industrie, du commerce, de la santé publique et de l’instruction. Un champ d’action multidisciplinaire qui va de l’anthropologie à l’économie, à la conduite organisationnelle, aux sciences politiques, à la psychanalyse(2), à la psychologie et à la sociologie.

 

Dans la période immédiate de l’après-guerre, le problème auquel l’Institut Tavistock entendant donner une réponse efficace était la transposition dans les sociétés civiles de cette branche de la psychiatrie appliquée avec succès au cours de la seconde guerre mondiale, grâce essentiellement à l’oeuvre de John J. McCloy (un membre important de la Banque Kuhn & Loeb et de la Fondation Ford), et de William Paley (membre du B’nai B’rith, de la Pilgrims’ Society, de l’Ordre de Saint Jean de Jérusalem et du C.F.R.)(3).

 

Le projet était ambitieux : appliquer directement au corps social les résultats de ces études sur le "point de rupture", mis au point au cours des deux guerres mondiales, pour détruire toute résistance psychologique dans l’individu et le mettre à la merci du Nouvel Ordre Mondial(4).

 

L’un des plus étroits collaborateurs à l’époque du Tavistock Institute fut Max Horkheimer, l’un des pères de l’"Ecole de Frackfort", fondée par la Fabian Society et qui traitait de sociologie et de psychologie marxiste. C’est de cette école que sortit Herbert Marcuse, qui joua un rôle de premier rang pour préparer la révolution culturelle de 1968 et le "saut de paradigme"(5) qui en dériva. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, l’Ecole se transféra aux Etats-Unis, où elle poursuivit ses travaux sous la direction du Comité Juif Américain (A.J.C.). La guerre étant finie, Max Horkheimer contribua, avec Ignaz Bubis, à réintroduire en Allemagne le B’nai B’rith, la haute maçonnerie réservée aux seuls Juifs(6).

 

Dans les années 60 ce fut en Tavistock qui, en collaboration avec les services secrets anglais, pilota l’expérience de la diffusion et de l’emploi de la drogue, surtout de la drogue produite artificiellement, le LSD(7), dans le cadre de ce phénomène socialement déstabilisant, qui fut appelé "contre-culture". Grâce aux larges subventions de la Fondation Ford, du Centre Britannique d’Etude sur l’Environnement, du Ministère de la Défense britannique, de l’Université de Harvard et du Conseil des Recherches en Sciences Sociales de Grande Bretagne. L’un des personnagles plus en vue de contre-culture de la drogue était Gregory Bateson, le père des hippies californiens, l’un des cinq savants de pointe du Tavistock qui effectuaient des expériences d"ingénierie sociale" avec usage de la drogue.

 

A l’époque, le R.I.I.A. se trouvait sous la direction de l’ex-directeur du fameux, "Observer" – propriété de la famille Astor – Andrew Shonfield (Bilderberg, Trilatérale), membre du Conseil d’Administration du Tavistock Institute et président du Conseil des Recherches en Sciences Sociales que nous avons mentionné.

 

Signalons qu’en 1967, sous la direction de Shonfield, qui dirigeait le groupe de psychologues du Tavistock, Ronald David Laing, publia un livre intitulé "The Politics of Experience", qui faisait l’apologie de la schizophrénie et de la drogue, dans lequel il affirmait que "la démence est l’unique forme de santé."(8)

 

De nos jours, le Tavistock est sorte de laboratoire sophistiqué pour le contrôle sociale du R.I.I.A., sorte de voie du milieu entre un centre d’études psychiatriques et un centre de recherches militaires, qui publie un mensuel intitulé "Human Relations" (Ed. Plenum Press). L’objectif primaire du Tavistock, en dernière analyse, est la recherche des modalités pour provoquer "des mutations des paradigmes cultures" dans les sociétés humaines, par l’instauration de "climats sociaux perturbés" ou la manipulation des "dynamiques occultes de groupes."

 

A titre d’étude, un cycle de conférences s’est tenu près l’Institut Tavistock en 1989 sur le thème : "Le rôle des Organisations non gouvernementales pour affaiblir les Etats Nationaux(9)", dont les actes furent publiés en 1991 dans la revue "Human Relations".

 

Le Tavistock Institute s’appuie sur des porte-voix comme la Ditchley Foundation, depuis sa fondation, et sur des sociétés de pensée comme le Club de Rome et les Cercles Bilderberg avec lesquels il collabore étroitement.

 

Le Tavistock dispose en outre d’un réseau américain qui comprend le Stanford Research Institute, fondé en 1946, consultant de multinationales du calibre de la Wells Fargo des Rothschild, de la Bank of America ou de la Betchel Corporation. Il exerce en outre une influence déterminante sur l’Association Nationale pour l’Instruction des Etats-Unis. Font partie de ce même réseau l’Esalen Institute, centre d’irradiation du mouvement New Age, le Centre for Strategic Studies de la Georgetown University de Washington (le C.S.I.S., auquel appartiennent les figures emblématiques de Kissinger et Brzezinski), l’Hudson Institute, spécialisé dans la politique de défense et assimilées.

 

Mais la véritable tête de pont Tavistock aux Etats-Unis est représentée par le grand "pensoir" américain, la Rand Corporation, constituée comme rempart du R.I.I.A., et donc du C.F.R., pour le contrôle de la politique américaine à tous les niveaux, relations internationales, armements, programmes spatiaux, politique intérieure, etc…

 

Le réseau de contrôle de la pensée de l’individu et des comportements collectifs visant à créer, avec le soutien des grandes Fondations, la pensée unique fondant une nouvelle échelle de valeurs "politically correct", s’est irradiée en quelques décennies – comme chacun le voit – dans tout l’Occident en s’imposant de façon inaperçue dans les politiques des Etats, dans le système d’éducation, dans le monde bancaire et des affaires, dans les habitudes, suscitant les états d’esprit indispensables pour tous les niveaux, flûte enchantée de l’AUTORITE pour conduire les peuples dans l’Ère de synthèse, vers la formidable homologation à l’idéologie de la Gnose.

 

1. En 1940, Rees définissait les objectifs de la psychiatrie en ces termes : "Nous devons viser à nous infiltrer dans chaque activité éducative de la vie nationale[...]. Nous avons lancé une offensive très fructueuse dans bon nombre de professions. Les deux plus faciles sont naturellement l’enseignement et l’Eglise ; les deux plus difficiles sont la justice et la médecine" (John Rawlings Rees, M.D. "Strategic Planning for Mental Health", "Mental Health 1", n°4, oct. 1940, pp. 103-104).


2. Devant le siège du Tavistock Institute, au n°30 de Tabernacle Street à Londres, trône une statue de Sigmund Freud.


3. Eric Trist – Hugh Murray, "The Social Engagement of Social Science : A Tavistock Anthology", Philadelphia, The University of Pennsylvania Press, 1990, p.5.


4. L’in des objectifs est la destruction de l’agriculture traditionnelle fondée sur l’autosuffisance. L’agriculteur indépendant, en effet, est une menace pour le Nouvel Ordre Mondial globalisé. Tous doivent dépendre de tous et personne ne peut déroger à cette règle, surtout pas les autoproducteurs. De là la dépendance toujours plus lourde de l’agriculteur à l’égard de l’industrie, du marché qui fixe capricieusement les prix des récoltes, des prêts des banques pour l’achat de machines coûteuses et d’équipements nécessaires.


5. Paradigm shifts, ou l’étude de comment les mentalités collectives et les valeurs sociales communes peuvent changer – objet des recherches de "l’Ecole de Francfort."


6. M. Blondet, "En Bosnie comme au Liban : Guerres programmées par les psychiatres ?", dans "Studi cattolici", septembre 1993, n° 391.


7. L’acide lysergique fut développé par la Sandoz AG, maison pharmaceutique suisse, propriété de la S.G. Warburg de Londres.


8. R.D. Laing, "the Politics of Experience & The Bird of Paradise", London, Penguin Books, 1990. Cf. E.I.R., "Dope, Inc", Washington D.C., 1992, p.285.


9. Ibid, A propos des O.N.G., le B’nai B’rith Jacques Attali dans son "Dictionnaire du XXIeme siècle", Roma, éd. Armando, 1999, écrit que celles-ci se substitueront à la dissolution des Etats, des partis, des syndicats, "embryon des futures organisations internationale" (p.196).

 

Source du texte : FonziBrain

MAJ le 27/03/2015

 

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SOCIETE
commenter cet article
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 08:55
L'École en bateau : L'enfance sabordée (Doc) [VF]

Source : MK-Polis

 

En mars 2013 s'est tenu aux Assises de Paris un procès hors norme. Après 19 années de procédure, le scandale de l'Ecole en bateau a enfin été jugé.

 

De 1969 à 2001, cette association, fondée par Léonid Kameneff, ancien instituteur et psychologue, a accueilli plus de 400 enfants à bord de plusieurs bateaux, de longs mois durant, pour vivre une aventure extraordinaire loin de leur famille. Mais cette utopie a caché l'une des plus grandes affaires de pédophilie connues à ce jour en France.

 

Emaillé des témoignages de certaines victimes, ce film tente de comprendre comment le silence et la culpabilité ont empêché les enfants de dénoncer leurs agresseurs pendant si longtemps. Il dresse également le constat des ravages que causent les actes pédophiles dans les vies des victimes.

 

MAJ le 27/03/2015

 

 

 

Aller plus loin :

 

 

Pédophilie sur OpenYourEyes

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SOCIETE
commenter cet article
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 08:45
Comprendre les origines du Racisme (Doc) [VF]

Encore aujourd’hui, la croyance selon laquelle l’humanité serait divisée en races, et que certaines d’entre elles seraient inférieures aux autres, est à l’origine de nombreuses tensions et discriminations.

 

De la traite noire à l’apartheid, en passant par les théories scientifiques du XVIIIe siècle, Le Dessous des Cartes s’interroge sur la persistance du racisme et attaque les idées reçues de cette construction culturelle et politique.

 

@ARTE

 

Merci à Domi pour la vidéo !

MAJ le 27/03/2015

 

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SOCIETE
commenter cet article
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 08:32
Le Réseau Pédophile d'Angers - 1999 à 2001 (Doc) [VF]

Source : RenovatioTV

 

Il est quand même choquant que la speakrine qui présente l'émission se permette de dire que les enfants de Outreau ont menti alors que la justice a reconnu qu'ils avaient tous été violés. Peut-être devrait-il compléter son propos.

 

Affaire d'Angers, hélas très sordide, dans laquelle 66 personnes (hommes et femmes) ont été accusées d'avoir abusé sexuellement de 27 enfants (âgés de 6 mois à 12 ans) et de les avoir violés de 1999 à 2001.

 

A la différence de Outreau, les notables n'ont pu être identifiés et le procès est allé à son terme.

 

MAJ le 27/03/2015

 

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SOCIETE
commenter cet article

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment