Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 07:58
Sionisme et Israël : Questions interdites (Doc) [VF]

En Octobre 2003, le Monde publie en Une « la mort du sionisme », une tribune d’un ancien président de la Knesset, qui stigmatise avec des mots terribles l’attitude israélienne à l’égard des Palestiniens.

Pour la première fois, la critique vient du cœur d’Israël et la légitimité de son auteur interdit toute référence à l’antisémitisme.

D’autres voix bientôt s’élèvent dans l’armée, les services secrets, les milieux intellectuels israéliens pour alerter sur les dérives de l’occupation des territoires palestiniens. En filigrane, ces critiques font surgir d’autres questions longtemps taboues qui font désormais l’actualité de la presse israélienne.

Avec l’occupation des territoires palestiniens, Israël est-il en train de perdre son âme ?

Israël est-il l’otage de ses colons? Démocratie ou théocratie ? Quelle doit être la place de la religion dans le pays ?

Avec son défi démographique, Israël pourra-t-il rester à terme un « État juif et démocratique » ?

 

 

C'est une émission qui enflamme les passions. La diffusion lundi 3 octobre sur France 2 en deuxième partie de soirée du documentaire Un oeil sur la planète intitulé "Un État palestinien est-il encore possible?" a déchaîné une vague de réactions indignées de la part du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) et de l'ambassade d'Israël en France. Ce document "a entraîné au sein de la communauté juive une intense émotion et une stupéfaction écoeurée (...) sans éviter les insinuations à la limite des théories conspirationnistes antisémites", s'est ému le président du Crif, Richard Prasquier, dans une lettre ouverte à Rémy Pflimlin, président de France Télévisions. De son côté, Yaron Gamburg, porte-parole de l'ambassade d'Israël à Paris, s'insurge contre un "travail de propagande et de manipulation incitant à la haine raciale". Son ambassadeur et le président du Crif doivent rencontrer dans deux semaines le président de France Télévisions et le directeur de l'information de la chaîne, Thierry Thuillier.

[...]

Le documentaire se divise en plusieurs parties. Le sujet le plus sensible concerne le lobby pro-israélien aux États-Unis. Dans cette enquête, les journalistes Estelle Youssouffa et Christophe Obert montrent comment les organisations juives et chrétiennes conservatrices pèsent sur la politique étrangère américaine, permettant à l'État hébreu de s'affranchir de certaines résolutions onusiennes. Ancien de l'Aipac, le plus important groupe de pression pro-israélien aux États-Unis, M. J. Rozenberg raconte comment des organisations comme "Camera" traquent les journalistes "déviants".

 

"Le lobby, dit-il, rend la vie difficile aux journalistes qui ne sont pas perçus comme pro-israéliens. Ils auront du mal à trouver un job ou, s'ils en ont un, à garder un poste. Lorsque je travaillais à Aipac, il y avait des listes, des dossiers sur chaque reporter." Des révélations saisissantes, qui n'ont pas convaincu Richard Prasquier. "On ne sait même pas pourquoi cet homme a quitté l'Aipac et quel compte il a à régler avec eux", argumente le président du Crif. "La moindre des choses aurait été de préciser que les lobbys existent aux États-Unis, mais aussi en France. Regardez le lobby pharmaceutique. Il ne faut pas laisser croire que le lobby pro-sioniste est en train de détourner la démocratie américaine."

 

MAJ le 27/03/2015

 

Partager cet article

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SOCIETE
commenter cet article

commentaires

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment