Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 08:31

 

L'Occident a mis sciemment en place en Afghanistan un gouvernement fantoche et mafieux, avec à sa tête, Hamid Karsai, le plus minable des « parrains ». Les chefs de bandes afghans se sont ensuite répartis « les rentes du pouvoir, les revenus du pavot, la manne de l'aide internationale ». Pour rappel, 80 à 90 % de la morphine base mondiale provient d'Afghanistan.

 

Le plus compliqué n'est pas de produire de l'opium, mais de l'exporter vers les consommateurs, sachant que l'Afghanistan n'a pas de débouché maritime. Contrairement à ce que croit l'opinion publique, la drogue ne rejoint pas l'Europe et les Etats-Unis par des routes défoncées et de vieux rafiots rouillés, mais par les voies aériennes, les gros porteurs de l'armée américaine. Et celle-ci contrôle tous les aérodromes du pays...

 

MAJ le 27/03/2015

 

 
Pour info :
 

Les prix de l’héroïne :

 

Pour produire un kilo d’héroïne, dix kilos d’opium sont nécessaires.

 

Prix de 10 kilos d’opium en Afghanistan : de 1 000 à 1 400 dollars (rendement par hectare : de 35 à 70 kilos).

Prix d’un kilo d’héroïne dans le Badakhshan, à plus de 80 % de pureté : 2 000 dollars (soit 1 600 euros).

Prix à Kaboul : 4 000 dollars.

Prix au Pakistan : de 4 000 à 5 000 dollars au minimum (la pureté a tendance ensuite à diminuer, la drogue étant sans cesse recoupée par les intermédiaires).

Prix en Iran : de 6 000 à 8 000 dollars

Prix à Paris : 150 000 euros.

 

Etant donné que l’héroïne est coupée avec plusieurs additifs (talc, farine, sucre glace), un kilo à plus de 80 % de pureté peut donner plus de quinze kilos lors des transactions au détail. Ce qui signifie que le kilo « pur » à 150 000 euros peut engendrer en théorie des ventes totales estimées à 1 800 000 euros. La plus-value théorique est donc de 1 à 1 125 : de 1 600 euros, le prix de départ, à 1 800 000 euros. Aucun autre produit ne permet une telle plus-value.

 

@ : Probe

 D'Opium Brut - (documentaire sur l'implication des USA dans l'explosion du trafic d'héroïne ) [VF]
Repost 0
Published by openyoureyes - dans SOCIETE
commenter cet article
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 08:09
Kumbh Mela : un bain d'immortalité (Doc) [VF]

Swami Chakrapani mène une vie ascétique depuis l’âge de 16 ans. Comme de nombreux autres croyants, il s’apprête à partir pour Allahabad, où se tient tous les douze ans la plus grande fête religieuse de la planète : la Maha Kumbh Mela.

 

Durant cinquante-cinq jours entre janvier et mars, plus de 100 millions d’Hindous se purifient de leurs péchés et s’unissent avec le divin par des ablutions dans les eaux sacrées du Gange. Le 10 février, considéré comme le jour le plus favorable, environ 35 millions de personnes prennent un "bain royal" d’immortalité.

 

Mais la Kumbh Mela est avant tout une fête familiale : Vibha Mishra passe un mois entier à Allahabad avec son mari et ses enfants pour prier, s’adonner aux rituels du feu et aux différentes cérémonies de purification. Chaque soir, la fête prend des allures de carnaval où se succèdent concerts et représentations théâtrales.

 

Merci à Lasoreciererouge pour le doc !

MAJ le 27/03/2015

 

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SOCIETE
commenter cet article
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 07:58
Sionisme et Israël : Questions interdites (Doc) [VF]

En Octobre 2003, le Monde publie en Une « la mort du sionisme », une tribune d’un ancien président de la Knesset, qui stigmatise avec des mots terribles l’attitude israélienne à l’égard des Palestiniens.

Pour la première fois, la critique vient du cœur d’Israël et la légitimité de son auteur interdit toute référence à l’antisémitisme.

D’autres voix bientôt s’élèvent dans l’armée, les services secrets, les milieux intellectuels israéliens pour alerter sur les dérives de l’occupation des territoires palestiniens. En filigrane, ces critiques font surgir d’autres questions longtemps taboues qui font désormais l’actualité de la presse israélienne.

Avec l’occupation des territoires palestiniens, Israël est-il en train de perdre son âme ?

Israël est-il l’otage de ses colons? Démocratie ou théocratie ? Quelle doit être la place de la religion dans le pays ?

Avec son défi démographique, Israël pourra-t-il rester à terme un « État juif et démocratique » ?

 

 

C'est une émission qui enflamme les passions. La diffusion lundi 3 octobre sur France 2 en deuxième partie de soirée du documentaire Un oeil sur la planète intitulé "Un État palestinien est-il encore possible?" a déchaîné une vague de réactions indignées de la part du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) et de l'ambassade d'Israël en France. Ce document "a entraîné au sein de la communauté juive une intense émotion et une stupéfaction écoeurée (...) sans éviter les insinuations à la limite des théories conspirationnistes antisémites", s'est ému le président du Crif, Richard Prasquier, dans une lettre ouverte à Rémy Pflimlin, président de France Télévisions. De son côté, Yaron Gamburg, porte-parole de l'ambassade d'Israël à Paris, s'insurge contre un "travail de propagande et de manipulation incitant à la haine raciale". Son ambassadeur et le président du Crif doivent rencontrer dans deux semaines le président de France Télévisions et le directeur de l'information de la chaîne, Thierry Thuillier.

[...]

Le documentaire se divise en plusieurs parties. Le sujet le plus sensible concerne le lobby pro-israélien aux États-Unis. Dans cette enquête, les journalistes Estelle Youssouffa et Christophe Obert montrent comment les organisations juives et chrétiennes conservatrices pèsent sur la politique étrangère américaine, permettant à l'État hébreu de s'affranchir de certaines résolutions onusiennes. Ancien de l'Aipac, le plus important groupe de pression pro-israélien aux États-Unis, M. J. Rozenberg raconte comment des organisations comme "Camera" traquent les journalistes "déviants".

 

"Le lobby, dit-il, rend la vie difficile aux journalistes qui ne sont pas perçus comme pro-israéliens. Ils auront du mal à trouver un job ou, s'ils en ont un, à garder un poste. Lorsque je travaillais à Aipac, il y avait des listes, des dossiers sur chaque reporter." Des révélations saisissantes, qui n'ont pas convaincu Richard Prasquier. "On ne sait même pas pourquoi cet homme a quitté l'Aipac et quel compte il a à régler avec eux", argumente le président du Crif. "La moindre des choses aurait été de préciser que les lobbys existent aux États-Unis, mais aussi en France. Regardez le lobby pharmaceutique. Il ne faut pas laisser croire que le lobby pro-sioniste est en train de détourner la démocratie américaine."

 

MAJ le 27/03/2015

 

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SOCIETE
commenter cet article
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 07:57
(Chine) Les « Moso » : Touentou, fille du feu - Paradis perdu de la Déesse-Mère primordiale (Doc) [VF]

Les Moso sont le dernier peuple matriarcal intact. Cette société parfaite aux pieds de l'Himalaya est structurée sans père ni mari, mais pas sans oncles. Le peuple Moso a été déclaré peuple modèle au 50ème anniversaire de l'ONU.

 

Les principes de vie Moso :

 

- Pas de mariage : les enfants restent vivre chez leur mère toute leur vie.
- Pas de paternité : les enfants sont élevés par les oncles, pas de complexe d'Oedipe.
- Tout passe par la mère : nom, propriété...
- La sexualité est libre : chacun est libre d'avoir (en secret) autant d'amants qu'il le désire, et de changer à volonté.
- Ils vivent en communisme familial : la propriété appartient à tout le clan familial, il n'y a pas d'héritage.

 

Une société sans père

 

La société Naxi est matrilinéaire et matrilocale. Ce sont les filles qui héritent des noms de familles et des biens. Le mariage et la vie conjugale n'existent pas, le père n'est pas reconnu, et l'enfant est donc élevé par son oncle maternel. Les enfants connaissent leur mère, mais pas leur père, qui peut être n'importe lesquel des nombreux amants que les femmes sont libres de choisir, le modèle de rôle masculin étant donné par l'oncle maternel. Ils pensent que le sperme ne contribue en rien à la fabrication de l'enfant. Il n'y a pas dans la langue de terme pour désigner un mari ou un père. Le clan est constitué exclusivement par la matrilignée. Les gens qui descendent d'une même ancêtre, qui forment une même matri-lignée, sont appelés « les gens du même os ». Pour les Naxi, les caractères héréditaires sont contenus dans les os, et sont transmis par les femmes. Un homme Moso a ses droits et devoirs envers la maison de sa mère, pas dans la maison de son amoureuse, où il est seulement un invité.

 

L'oncle et la mère, chefs de famille

 

Chaque matri-lignée et chaque « maison » est dirigée par deux chefs, homme et femme. Ce sont des femmes qui ont entre quarante et soixante ans qui sont généralement choisies par les membres clan pour être matriarche, appelée "dabou". Avec l'aide de ses sœurs, elle gère les affaires sociales, économiques et la maison-clan. Elle gère les réserves et distribue les repas, et chaque jour elle fait les offrandes aux ancêtres. Elle est l'administratrice de toutes les possessions du clan: La maison, les champs, les animaux et la nourriture domestique, aussi bien que les chevaux, qui sont la plupart du temps employés par les hommes du clan, ses frères et les fils. Toutes les marchandises sont remises entre ses mains: Les récoltes des champs, les fruits des jardins, les poissons et les animaux chassés ainsi que les marchandises et l'argent qui ont pu être gagnés par les hommes avec les caravanes des hommes. Elle distribue aussi ces marchandises, s'inquiétant du bien-être de chaque membre de la famille étendue. Le chef féminin organise le travail aux champs et au foyer. Elle programme le travail agricole, se pose en tant qu'hôte pour les invités, et enfin fait office de prêtresse de la maison-clan pendant les cérémonies importantes de la famille, comme la fête de d'initiation des filles et les cérémonies funèbres pour les défunts.

 

Un de ses frères, choisi pour être le représentant du clan, l'aide en organisant les affaires extérieures, qui impliquent la communication avec les voisins et la planification du travail des hommes. Le chef masculin se charge de tout ce qui touche aux rapports avec des étrangers en ce qui concerne la terre, le bétail, les entraides entre voisins et il représente sa lignée vis-à-vis des autres lignées. Mais toute grande décision concernant une matri-lignée ou une maison, la cession ou la location de terres par exemple, implique un débat entre tous les membres de la lignée, hommes et femmes avant toute décision.

 

Liberté amoureuse

 

Hommes et femmes peuvent avoir autant de relations que désirés, et changer à volonté, sans avoir de comptes à rendre à personne. Seul l'inceste est interdit et puni de mort. Si certains Moso affirment n'avoir eut dans leur vie que quelques relations, il n'est pas rare d'entendre jeunes femmes et jeunes hommes affirmer en avoir eut des centaines ! La drague et la séduction sont un art de vivre. Les amants ne vivent donc pas ensemble. Les femmes Moso nous affirment que cela garantit la paix dans le foyer. Selon elles, la vie conjugale est source de conflits. Il n'y a donc pas véritablement de couple, et donc pas de fidélité, d'autant plus que l'identité du père est secondaire. "Qui partage le même lit, ne partage pas le même bol".

 

LE MOUVEMENT MATRICIEN : http://matricien.org/

MAJ le 27/03/2015

 

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SOCIETE
commenter cet article
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 09:49
CitizenFour (Doc) [VOSTFR]

Presque deux ans se sont écoulés depuis les premières révélations de Snowden. CitizenFour revient sur les tensions des jours qui ont suivi la publication des premiers documents, durant lesquels le lanceur d’alerte est resté reclus dans sa chambre d’hôtel alors que la tempête éclatait.

 

En juin 2013, Edward Snowden révélait l’étendue scandaleuse des réseaux de surveillance gouvernementaux au niveau mondial. Les documents dévoilés à cette occasion ont permis de mettre au jour l’illégalité des pratiques employées par nos gouvernements dans leurs efforts de surveillance de masse : la collecte, le stockage et l’analyse des communications de millions de citoyens à travers le monde.

 

«Aujourd’hui chaque frontière que tu franchis, chaque achat que tu fais, chaque appel passé, chaque antenne-relais croisée, chaque ami, chaque site visité et chaque courriel rédigé sont entre les mains d'un système au pouvoir illimité, mais pas totalement sécurisé.  »

 

Edward Snowden, CitizenFour

Source du texte : Amnesty

 

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SOCIETE
commenter cet article
25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 14:25
John Pilger - The War on Democracy (Doc 2007) [VOSTFR]

Le journaliste australien John Pilger, contraste vivant avec la propagande démentielle des massmédias occidentaux, est aussi écrivain et cinéaste. Voici son premier long-métrage destiné au cinéma "The War on Democracy".


Pilger explore les liens de Washington avec des pays comme le Chili, le Vénézuela, la Bolivie, Nicaragua... La première partie se concentre sur la révolution Bolivarienne, la seconde survole quelques un des crimes, coups d'état, génocide menés par les élites occidentales et leurs alliés locaux contre les peuples d'amérique latine, contre les pauvres, les indigènes, la nature, les droits humains, sociaux, politiques.

 

Le documentaire montre aussi la force, le pouvoir des peuples lorsqu'ils refusent la propagande, la peur, la soumission, le mensonge, les crimes de ces élites corrompues et sanguinaires, en Amérique Latine comme dans le monde arabe et partout. Une formidable source d'information et d'espoir que ce documentaire.

 

Merci à Lasorciererouge pour le docu.

MAJ le 25/03/2015

 

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SOCIETE
commenter cet article
25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 14:20
Krupp, De La Saga Familiale à La Multinationale (Doc) [VF]

Depuis 1968, l’entreprise Krupp est gérée par une fondation. C’est à Berthold Beitz, président du conseil d’administration de la fondation, que l’ont doit l’ouverture des archives de l’entreprise. L’histoire de la famille Krupp accompagne celle de l’Allemagne depuis près de deux siècle. L’entreprise, qui fut fondée en 1811, fut aussi marquée par les scandales et les collusions avec le pouvoir politique.

 

Ce pilier de la puissance industrielle allemande, largement compromis avec le régime nazi, ne se remit que très difficilement de la Seconde Guerre mondiale. En 1948, un tribunal militaire américain confisqua tous les biens de la famille. Depuis, les Krupp ont su se recycler et symbolisent l’évolution technologique des groupes multinationaux au XXIe siècle.

 

MAJ le 25/03/2015

 

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SOCIETE HISTOIRE-ARCHEOLOGIE
commenter cet article
25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 14:20
Chronique d’un nouveau désordre mondial (Doc) [VF]

Vu sur : NemesisTV

 

Lundi 15 septembre 2008, Lehman Brothers, l'une des plus grandes banques d'investissement américaines, fait officiellement banqueroute. Dès le lendemain à l'ouverture de Wall Street, la réserve fédérale des Etats-Unis (FED) injecte 50 milliards de dollars de liquidités dans les circuits de refinancement des banques. Quelques heures plus tard, la valeur du tire d'AIG, la plus grande société d'assurance du monde chute de 70%.

 

Le « 11 Septembre de Wall Street » a démarré. Comment en est arrivé là ? Quelles répercussions cette crise américaine a-t-elle sur les autres pays ? Les Etats-Unis sont-ils encore les maîtres du jeu ? Qu'en pensent les grands économistes mondiaux ? L'économie réelle va-t-elle subir le contrecoup de l'économie virtuelle ?

 

Pour répondre à ces questions, les réalisateurs ont enquêté sur toutes les places fortes de l'économie et des finances mondiales. A New York, là où tout a commencé. Sur le « floor » de Wall Street, la folie continue. Investisseurs, traders et petits porteurs sont décidés à rebondir. A Londres, au cœur de la city, les (ex) employés de Lehman Brothers, cartons à la main, quittent leur bureau, abasourdis. En face, les oligarques russes, les financiers asiatiques et les Emirats arabes détenteurs de pétrodollars se frottent les mains. A Paris, entre crise immobilière et difficultés rencontrés par les petits entrepreneurs, la France voit déjà sa consommation ralentir.

 

Les prêts-relais, « subprimes » à la française, étouffent aujourd'hui bon nombre de familles. A Francfort, la plus grande place boursière de l'Europe, les banquiers sont discrets. Les épargnants, eux, se réunissent, « entre euphorie et angoisse ».

 

MAJ le 25/03/2015

 

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SOCIETE
commenter cet article
25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 14:10
Manipulations, une histoire française (6 épisodes) [VF]

Source : Manipulation, une histoire française

 

Un documentaire politique fascinant et une très belle réalisation créée en 2011 par Jean-Robert Viallet : « Manipulations, une histoire française. » Une enquête qui va vous emporter avec ces premiers mots : « L’histoire que je vais vous raconter se déroule dans le monde des puissants. Un monde peuplé de grand ministre, de banquiers, d’agents secrets, de marchands d’armes, d’intermédiaires douteux, de juges opiniâtres et de journalistes trop curieux.


C’est une histoire qui met à nu les mécanismes secrets inhérents à l’exercice du pouvoir. C’est une histoire rare. Le monde des puissants ne nous donne à voir que ce qu’il veut bien montrer. Les coulisses du pouvoir nous sont interdites, nous n’y sommes jamais invités sauf quand un dérèglement du système, une fissure déchire les secrets de la forteresse de la République.


C’est là que je vais vous conduire. Dans une nébuleuse où vous n’avez vu que les flammes, l’avant-scène. Un tribunal transformé en arène. Le 21 septembre 2009 aurait dû être un jour ordinaire mais il s’ouvre sur un barnum qui fait trembler les milieux politiques, monter l’adrénaline des chroniqueurs judiciaires et qui, partout, alimente rumeurs et discussions de comptoir. Loin de cette agitation judiciaire, une jeune journaliste Vanessa Ratignier a passé des mois à examiner tout ce qui concerne notre histoire. Un travail laborieux. 80000 pièces d’instruction à examiner, des dizaines d’interviews à lancer, 20 ans d’histoire à reconstituer. Après des mois, son travail croise celui d’un homme qui a passé sa vie à enquêter sur les coulisses du pouvoir.

 

Pierre Péan a 30 livres d’enquêtes derrière lui. Des livres qu’il a écrit dans sa cabane loin de l’effervescence parisienne. Son réseau d’informateurs et son expérience vont permettre à la journaliste de cheminer dans ce labyrinthe. C’est souvent comme ça avec les grands procès. Ils servent à dire le droit, pas toujours à établir la vérité. Là rien sur la société Clearstream, la finance, les paradis fiscaux. Rien sur les contrats d’armement, l’argent noir, les commissions , les rétro-commissions. Rien sur les zones grises d’un système au cœur duquel ces hommes se sont entretués. Juste cette odeur de haine entre individus d’un même monde. Pourtant cette affaire est passionnante. Reprenons l’histoire au début. [...] »

 

Pierre Péan et Vanessa Ratignier marchent sur les pas des deux personnages clés de l'affaire Cleastream, Imad Lahoud l'ancien trader et Jean Louis Gergorin, stratège chez EADS. En mai 2002, Imad Lahoud sort de prison. Malgré ça, il va opérer une ascension fulgurante au sein des services secrets français. Il bénéficie de l'aide de Gergorin qui lui présente le Général Philippe Rondot, le spécialiste français de la lutte antiterroriste. Lahoud lui promet Ben Laden, l'appât fonctionne. Il devient agent de la DGSE, obtient un emploi de couverture chez EADS.

 

--------------

Pour trouver Ben Laden, Lahoud a besoin de l'annuaire des comptes bancaires de la « chambre de compensation » Clearstream. C'est l'instrument mis en place par toutes les banques du monde pour centraliser et mémoriser l'ensemble des opérations de transferts de titres et de capitaux. Un journaliste en a décrypté les mécanismes : Denis Robert. Son livre, publié en 2001, décrit comment ce mécanisme peut être détourné pour blanchir l'argent sale. Lui et les hommes qui l'ont aidé à dévoiler ce mécanisme se trouvent au centre d'une gigantesque polémique. Commence un interminable harcèlement judiciaire, qu'il finira par gagner. Car Denis Robert n'a rien lâché, d'autant moins qu'un nouvel informateur, Florian Bourges, lui transmet un listing de comptes datant de septembre 2001, document qui servira, plus tard, de base aux faux listings Clearstream.

 

--------------

La DGSE commence à sérieusement douter d'Imad Lahoud. Or en mars 2003 Jean Luc Lagardère décède subitement. Profondément ébranlé par la mort de son patron, Jean Louis Gergorin soupçonne un assassinat. Pour comprendre la paranoïa de Gergorin, il faut revenir sur une décennie de restructuration de l'industrie d'armement française. Deux géants s'affrontent violemment, Jean Luc Lagardère à la tête de MATRA et Alain Gomez PDG de THOMSON. La victoire de Lagardère sera totale, Matra est devenu EADS, numéro 2 mondial de l'aviation et de l'industrie de la défense. Ce qui lui vaut de nombreux ennemis. Dans ce monde des marchands d'armes, tout est possible, y compris le meurtre. A la mort de Lagardère, Imad Lahoud comprend le désarroi de Gergorin. Il va tout faire pour alimenter sa parano et ainsi se rétablir après avoir été lâché par la DGSE.

 

--------------

Lahoud démontre à Gergorin que des mouvements suspects sur le titre Lagardère ont bien eu lieu dans les semaines précédant la mort du capitaine d'industrie. Comment ? Grâce aux listings Clearstream. Ceux-ci laissent apparaître le nom d'Alain Gomez. Mais voilà qu'au fil des jours, d'autres noms surgissent, comme celui d'Andrew Wang, l'intermédiaire de Thomson dans le contrat des frégates de Taiwan. Un contrat de 16 milliards de FF dont la signature a nécessité la mise en place d'un système de corruption impliquant les dirigeants communistes chinois, les militaires taiwanais... et le pouvoir politique français. Où l'on découvre le mécanisme complexe des rétro-commissions et des liaisons dangereuses entre marchands d'armes, services spéciaux et pouvoir exécutif.

 

--------------

En janvier 2004, Jean-Louis Gergorin est définitivement convaincu que la mort de Lagardère s'explique par les systèmes de corruption.

 

Il se rend au Quai d'Orsay pour s'entretenir avec Dominique de Villepin. Son but est le lancement d'une enquête afin de trouver l'assassin et nettoyer le système.

 

Or quelques jours plus tard, Imad Lahoud apporte de nouveaux listings Clearstream où apparaît un autre réseau de corruption.

 

Celui-ci mène tout droit à la "guerre des droites" de 1993 à 1995, à un trésor de guerre supposé des balladuriens aux méandres de l'affaire Karachi.

 

--------------

Voilà maintenant le nom même de Nicolas Sarkozy sur les listings ! On ne peut plus attendre : Gergorin transmet anonymement les listings au juge Van Ruymbeke. Le Point en fait sa Une en juillet 2004. Le feuilleton médiatique commence alors que le juge découvre que les listings sont faux. Entièrement faux ? Trop tard : l'affaire se retourne contre ses initiateurs. Au passage, Denis Robert est aspiré, puis traîné dans la boue. La logique judiciaire oblige chacun à sauver sa peau, alors que Nicolas Sarkozy promet de pendre le coupable « à un croc de boucher ». Deux procès délivrent une vérité judiciaire. Mais un mystère plane toujours autour du mobile du falsificateur Imad Lahoud. Pourquoi a-t-il fait cela ? A-t-il agi seul ? Il manquait une clé pour tout comprendre. Pierre Péan, au bout de son enquête, pense l'avoir trouvée...

 

MAJ des documentaires le 25/03/2015

 

Aller plus loin :

 

 

HUMANITÉ EN DANGER - Les 10 stratégies de manipulation des masses (VidZ)

 

TOUS MANIPULÉS ?! (Docu) [VF]

 

Invisible empire / L'empire Invisible [Vostfr]

 

PROPAGANDA COMMENT MANIPULER L’OPINION EN DÉMOCRATIE (PDF)

 

La stratégie du choc (Docu) [VF]

 

Psywar : Guerre Psychologique (Docu) [VOSTFR]

 

Hacking Democracy / La démocratie piratée (Doc) [Vostfr]

 

The power of nightmares / Le pouvoir de la peur (Docs) [VostFR]

 

Ben Laden, storytelling et démocratie (Docu) [VF]

 

STEP : Les banques françaises et européennes prises les mains dans le pot de confiture

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SOCIETE
commenter cet article
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 21:45
Les naufragés du rêve américain (Doc) [VF]

Larry est guichetier au Disneyland d'Orlando et partage avec son épouse et deux de ses enfants une chambre de motel. Cette chambre, louée à la semaine, absorbe les deux tiers de son salaire, bien modeste en comparaison de celui qu'il touchait en tant que directeur du service clientèle d'une grande surface. Autour des parcs d'attractions de Floride, 900 familles vivent dans des conditions semblables. Mal payées, exploitées par des marchands de sommeil, craignant à tout moment de se retrouver à la rue. Dans un pays qui reste de loin le plus riche du monde, mais où le filet de sécurité n'existe pas.

Terry est tombé d'encore plus haut. Il fut un temps où les siens allaient aux sports d'hiver, faisaient du bateau, jouaient au golf. La crise a tout balayé. L'ancien directeur commercial a dû vendre sa voiture et c'est en bus qu'il se rend à son travail de consultant dans un club de vacances. Comme Larry, il s'efforce de faire bonne figure mais son sourire se lézarde parfois, et le visage de sa femme, mère de six enfants, accuse la perte de leurs illusions : ils appartenaient à la classe moyenne, tablaient sur la sécurité de l'emploi, regardaient l'avenir avec confiance, et le sol s'est dérobé. Ils ont été licenciés, expulsés de leur maison, rangés parmi les insolvables, ces parias de la société de consommation. Tous les soirs, ils se couchent avec l'angoisse de n'être plus capables de payer le motel et d'être condamnés à l'errance.

Amber et ses deux petites filles roulent en quête d'un lieu où passer la nuit. Tout ce qu'elles possèdent est entassé à bord de leur voiture, le seul toit qui leur reste. On ne connaît pas le nombre de ces « semi-SDF » aux Etats-Unis car ils ne sont pas recensés. Nombre d'entre eux migrent vers l'Ouest, à l'image de la famille Joad des « Raisins de la colère ». Les Etats où les services sociaux garantissent le minimum, comme la Californie, ont leur prédilection. Depuis quatre mois, Amber et ses enfants dorment sur un parking de San Diego qu'elles doivent quitter à 6 heures du matin.

Le père, Daniel, a trouvé un job dans le Kentucky, à 3 000 kilomètres. Il y partage une caravane miteuse avec un colocataire et accepte les boulots les plus ingrats pour nourrir sa famille. Comme Larry et Terry, Daniel a ravalé sa fierté. Comme eux, il encaisse les humiliations avec dignité et courage. Mais une fatalité semble poursuivre cet homme si attaché à sa progéniture. En Amérique plus qu'ailleurs, la pauvreté engendre la violence.

 

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SOCIETE
commenter cet article
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 21:40
Psychodynamique des abus rituels : Pourquoi des sectes torturent et tuent des enfants ? (PDF)

Source : MKPOLIS

 

INTRODUCTION:

 

L'étude de cette question sur les abus rituels sur enfants a été l'une des choses la plus difficile - et la plus éclairante - de tout ce que j'ai édité durant ces 20 dernières années.

 

J'ai commencé par me demander si ces rapports/témoignages d'abus rituels étaient véridiques. Comme tout le monde, j'ai été influencé par le déluge d'articles et de livres dénoncant cela comme de la fiction ou de faux souvenirs implantés.

 

Des psychothérapeutes ont signalé une recrudescence de témoignages d'abus rituels venant des 4 coins du pays. Une hotline en Californie affirme recevoir 2500 témoignages d'abus rituels par an, une autre dans le Maine en a 6000 par an. La permanence téléphonique nationale pour l'Aide à l'Enfant a reçu 1741 appels de victimes de culte l'an dernier. Des chiffres similaires sont disponibles auprès de nombreux organismes (1). Le cumul de ces témoignages au niveau local mène à une estimation nationale de plusieurs dizaines de milliers de victimes de sectes par an. Sans compter ceux qui ne se manifestent pas (2). Cela ne veut pas forcément dire que le nombre d'abus réels augmente, mais c'est l'augmentation des témoignages de maltraitance qui fait que nous sommes aujourd'hui plus ouvert pour les entendre.

 

Il semble peu probable que cette flambée de mémoires d'abus rituels viendrait systématiquement de souvenirs induits par des thérapeutes. Dans l'ensemble, les thérapeutes sont des gens discrets, et l'idée qu'ils commencent soudainement à implanter de faux souvenirs chez des dizaines de milliers de patients ne semble pas être très crédible. Personne n'a apporté non plus de preuves concernant cette implantation massive de "faux souvenirs". (3)

 

PDF à télécharger sur l'excellent Histoire E-Book à cette adresse :

 

http://www.histoireebook.com

 

MAJ le 24/03/2015

 

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SOCIETE
commenter cet article
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 19:40

 

 

Synopsis depuis : Canal D

 

500 000 femmes sont emprisonnées chaque année dans des bordels d'une cinquantaine de pays incluant l'Angleterre, le Japon, l'Allemagne, l'Israël, la Turquie, la Chine et le Canada.

 

Enrôlées de force après avoir été séduites par de fausses promesses d'emplois, les victimes sont vendues 800$, beaucoup plus si elles sont jolies et n'ont pas eu d'enfant... La réalisatrice canadienne Ric Esther Bienstock débute son enquête en Ukraine, pays qui fournit le plus d'esclaves sexuelles sur le marché mondial.

 

Avec des caméras et des micros cachés, elle surprend les transactions des trafiquants réalisées sous le regard indifférent des policiers. Elle accompagne Viorel jusqu'en Turquie, où il marchande la liberté de sa femme Katia avec l'épouse d'un puissant souteneur. Après avoir fait l'objet de multiples reventes d'un pays à l'autre, les victimes sont brisées, mentalement et physiquement, à la suite de violences extrêmes.

 

Dans ce documentaire, Ric Esther Bienstock présente le drame de certaines d'entre elles, dont une qui a atterri à Toronto. Pendant quelques années, des tenanciers de bar ont profité d'un visa canadien légalisant l'entrée de danseuses exotiques pour forcer des femmes à se prostituer...

 

Avec les témoignages de victimes, de leurs proches, de représentants d'organismes humanitaires et même d'un trafiquant qui se livre à coeur ouvert, Esclaves sexuelles a le mérite de mettre des visages sur ce drame humain...

 

MAJ le 24/03/2015

 

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SOCIETE
commenter cet article
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 14:55
La face cachée du chocolat : enfants esclaves (Doc) [VF]

Le chocolat, un plaisir innocent ? Des ONG soupçonnent les producteurs de cacao d’exploiter des enfants dans leurs plantations. Parti enquêter au Mali et en Côte d’Ivoire, Miki Mistrati en ramène des preuves accablantes.

 

MAJ le 24/03/2015

 

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SOCIETE
commenter cet article

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment