Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 11:21

 

CIA-Google-Facebook-Logo
 les Réseaux Sociaux tels que Facebook, Twitter mais aussi Google et les réseaux de Téléphonie mobile constituent un immense fichage de chacun et chacune d’entre nous, permettant de tout connaitre de nous et bientôt de nous contrôler en temps réel.
Cet avènement de Big Brother par les réseaux internet avait été parfaitement conceptualisé par l’un des premiers militants anti-NWO (avec le Père Régimbald) : Serge Monast, accusé honteusement par les (nombreux) collabos pro-NWO de faire partie de l’extrême-droite (sous-entendu : point Godwin) alors que son seul souci était l’information pour toutes et tous et la démocratie réelle.
Sans jamais les évoquer (forcément, cette vidéo provient de France 24), la vidéo ci-dessous remet ainsi en perspective les travaux de Serge Monast résumés dans le recueil L’Aurore Rouge, où il annonce la création et la généralisation de l’internet et des réseaux sociaux, non pas pour favoriser la démocratie comme certains ont pu le croire naïvement, mais pour favoriser la dictature d’une élite néo-totalitaire sur les masses, pour favoriser l’avènement du Nouvel Ordre Mondial.




Trouvé sur :

 

DOCUMENT: "L'AURORE ROUGE"

par Serge Monast.


(Note de Nenki : ce qui était vrai en 1985, l'est encore plus que jamais en 2007)


Titre du document  : L'AURORE ROUGE.


But du Projet Mondialiste : ETABLISSEMENT DE L'OCCULTE MONDIAL


Moyens de Financement du Projet : Contrôle du F.M.I., du G.A.T.T., de la Commission de Bruxelles, de l'OTAN, de l'O.N.U. et d'autres Organismes Internationaux.


[Les dernières dix-huit années furent très profitables pour l'avancement de nos projets mondiaux. Je peux vous dire, Frères, que nous touchons maintenant presque au but. La chute des Etats-Nations n'est plus qu'une question de temps, assez court, dois-je vous avouer en toute confiance.


Grâce à nos Agents d'infiltration et à nos moyens financiers colossaux, des progrès sans précédents ont maintenant été accomplis dans tous les domaines de la Science et de la Technologie dont nous contrôlons financièrement les plus grandes corporations. Depuis les réunions secrètes avec M. de Rotchild dans les années 56, et qui avaient pour but de mettre au point le développement, et l'implantation mondiale des "Ordinateurs",

il nous est maintenant possible d'entrevoir la mise en place d'un genre "d'Autoroute Internationale" où toutes ces machines seraient reliées entre elles.

Car, comme vous le savez déjà, le contrôle direct et individuel des populations de la planète, serait à tout le moins totalement impossible sans l'usage des Ordinateurs, et leur rattachement électronique les uns par rapport aux autres en un vaste "Réseau Mondial". Ces machines d'ailleurs ont l'avantage de pouvoir remplacer des millions d'individus. De plus, elles ne possèdent ni conscience, ni morale aucune; ce qui est indispensable pour la réussite d'un projet comme le nôtre. Surtout, ces machines accomplissent, sans discuter, tout ce qui leur est dicté. Elles sont des esclaves parfaits dont ont tant rêvé nos prédécesseurs, mais sans qu'ils aient été à même de se douter qu'un jour, il nous serait possible d'accomplir un tel prodige. Ces machines sans patrie, sans couleur, sans religion, sans appartenance politique, sont l'ultime accomplissement et outil de notre Nouvel Ordre Mondial. Elles en sont la "Pierre angulaire" ! L'organisation de ces machines en un vaste "Réseau mondial" dont nous contrôlerons les leviers supérieurs, nous servira à immobiliser les populations. Comment ?


Comme vous le savez, la structure de base de notre Nouvel Ordre Mondial est composée, dans son essence, d'une multitude de "Réseaux" divers couvrant chacun toutes les sphères de l'activité humaine sur toute l'étendue de la planète. Jusqu'à ce jour, tous ces "Réseaux" étaient reliés entre eux par une base idéologique commune: celle de l'Homme comme étant le "Centre" et "l'Ultime Accomplissement" de l'Univers. Ainsi, grâce à tous ces "Réseaux" unis par le lien de la "Nouvelle Religion de l'Homme pour l'Homme", nous avons pu facilement infiltrer tous les secteurs humains dans tous les pays Occidentaux, et en modifier la base "Judéo-Chrétienne".


Le résultat est qu'aujourd'hui, cet Homme, qu'il fasse partie du Politique, de l'Economique, du Social, de l'Education, du Scientifique ou du Religieux, a déjà, depuis notre dernière Réunion de fin Juin 67, abandonné son héritage passé pour le remplacer par notre idéal d'une Religion Mondiale basée uniquement sur l'Homme.


Coupé ainsi qu'il est dorénavant de ses racines historiques, cet Homme n'attend plus, en définitive, que lui soit proposé une nouvelle idéologie. Celle-ci, bien entendue, est la nôtre; celle du "Village Communautaire Global" dont il sera le "Centre". Et c'est précisément ce que nous lui apporterons en l'encourageant à faire partie, "Corps et Ame", de ce "Réseau Electronique Mondial" où les frontières des Etats-Nations auront été à tout jamais abolies, anéanties jusqu'à leurs racines les plus profondes.


Pendant que cet homme égaré sera absorbé par son enthousiasme aveugle à faire partie de sa nouvelle "Communauté Mondiale" en faisant partie de ce vaste "Réseau d'Ordinateurs", pour notre compte, nous verrons, à partir des leviers supérieurs qui lui seront cachés, à le ficher, à l'identifier, à le comptabiliser, et à le rentabiliser selon nos propres objectifs.


Car à l'intérieur de cette "Nouvelle Société Globale", aucun individu ayant un potentiel de "Rentabilité" pour nous, ne pourra nous échapper. L'apport constant de la "Technologie Electronique" devra nous assurer de tous les moyens pour ficher, identifier, et contrôler tous les individus des populations de l'Occident.


Quant à ceux qui ne représenteront aucune "Rentabilité Exploitable" par nous, nous verrons à ce qu'ils s'éliminent d'eux-mêmes à travers toutes les guerres intestines locales que nous aurons pris soin de faire éclater ici et là en nous ayant servi, et de la "Chute de l'Economie" des Etats-Nations, et des "Oppositions et des Revendications" des divers groupes composant ces mêmes Etats.


Voici donc la manière détaillée par laquelle nous procéderons d'ici 1998 pour paver la route à la naissance de notre "Gouvernement Mondial".


1. - Décupler la "Société des Loisirs" qui nous a été si profitable à date. En nous servant de l'invention du "Vidéo" que nous avons financé, et des jeux qui lui sont rattachés, finissons de pervertir la morale de la jeunesse. Offrons-lui la possibilité de satisfaire maintenant tous ses instincts.

Un être possédé par ses sens, et esclave de ceux-ci, nous le savons, n'a ni idéal, ni force intérieure pour défendre quoi que ce soit. Il est un "Individualiste" par nature, et représente un candidat parfait que nous pouvons modeler aisément selon nos désirs et nos priorités. D'ailleurs, rappelez-vous avec quelle facilité nos prédécesseurs ont pu orienter toute la jeunesse allemande au début du siècle en se servant du désabusement de cette dernière !


2. - Encourager la "Contestation Etudiante" pour toutes les causes rattachées à "l'Ecologie". La protection obligatoire de cette dernière sera un atout majeur le jour où nous aurons poussé les Etats-Nations à échanger leur "Dette Intérieure" contre la perte de 33 % de tous leurs territoires demeurés à l'état sauvage.


3. - Comblons le vide intérieur de cette jeunesse en l'initiant, dès son tout jeune âge, à l'univers des Ordinateurs. Utilisons, pour cela, son système d'éducation. Un esclave au service d'un autre esclave que nous contrôlons.


4. - Sur un autre plan, établissons le "Libre-Echange International" comme étant une priorité absolue pour la survie économique des Etats-Nations. Cette nouvelle conception économique nous aidera à accélérer le déclin des "Nationalistes" de toutes les Nations; à les isoler en factions diverses, et au moment voulu, à les opposer farouchement les uns aux autres dans des guerres intestines qui achèveront de ruiner ces Nations.


5. - Pour nous assurer à tout prix de la réussite d'une telle entreprise, faisons en sorte que nos Agents déjà infiltrés dans les Ministères des Affaires Intergouvernementales et de l'Immigration des Etats-Nations fassent modifier en profondeur les Lois de ces Ministères.
Ces modifications viseront essentiellement à ouvrir les portes des pays occidentaux à une immigration de plus en plus massive à l'intérieur de leurs frontières (immigrations que nous aurons d'ailleurs provoquées en ayant pris soin de faire éclater, ici et là, de nouveaux conflits locaux).

Par des campagnes de Presse bien orchestrées dans l'opinion publique des Etats-Nations ciblées, nous provoquerons chez celles-ci un afflux important de réfugiés qui aura pour effet, de déstabiliser leur économie intérieure, et de faire augmenter les tensions raciales à l'intérieur de leur territoire.

Nous verrons à faire en sorte que des groupes d'extrémistes étrangers fassent partie de ces afflux d'immigrants; ce qui facilitera la déstabilisation politique, économique et sociale des Nations visées.


6. - Ce "Libre-Echange" qui, en réalité, n'en est pas un car il est déjà contrôlé par nous tout au sommet de la hiérarchie économique, noyautons-le en "Trois Commissions Latérales": [celle de l'Asie, celle de l'Amérique, celle de l'Europe]. Il nous apportera la discorde à l'intérieur des Etats-Nations par la hausse du chômage relié aux restructurations de nos Multinationales.


7. - Transférons lentement, mais sûrement, nos multinationales dans de nouveaux pays acquis à l'idée de "l'Economie de Marché", tels les pays de l'Est de l'Europe, en Russie et en Chine par exemple. Nous nous fichons bien, pour l'instant, si leur population représente ou non un vaste bassin de nouveaux consommateurs. Ce qui nous intéresse, c'est d'avoir accès, en premier lieu, à une "Main-d'œuvre-Esclave" (à bon marché et non syndiquée) que nous offrent ces pays et ceux du Tiers-monde. D'ailleurs, leurs gouvernements ne sont-ils pas mis en place par nous ? Ne font-ils pas appel à l'aide étrangère, et aux prêts de notre "Fond Monétaire International" et de notre "Banque Mondiale" ?

Ces transferts offrent plusieurs avantages pour nous. Ils contribuent à entretenir ces nouvelles populations dans l'illusion d'une "Libération Economique", d'une "Liberté Politique" alors qu'en réalité, nous les dominerons par l'appétit du gain et un endettement dont ils ne pourront jamais s'acquitter.


Quant aux populations occidentales, elles seront entretenues dans le rêve du [Bien-Etre Economique] car les produits importés de ces pays ne subiront aucune hausse de prix. Par contre, sans qu'elles s'en aperçoivent au début, de plus en plus d'industries seront obligées de fermer leurs portes à cause des transferts que nous aurons effectués hors des pays occidentaux. Ces fermetures augmenteront le chômage, et apporteront des pertes importantes de revenus pour les Etats-Nations.


8. - Ainsi nous mettrons sur pied une "Economie Globale" à l'échelle mondiale qui échappera totalement au contrôle des Etats-Nations. Cette nouvelle économie sera au-dessus de tout; aucune pression politique ou syndicale ne pourra avoir de pouvoir sur elle. Elle dictera ses propres "Politiques Mondiales", et obligera à une réorganisation politique, mais selon nos priorités à l'échelle mondiale.


9. - Par cette "Economie Indépendante" n'ayant de Lois que nos Lois, nous établirons une "Culture de Masse Mondiale". Par le contrôle international de la Télévision, des Médias, nous instituerons une "Nouvelle Culture", mais nivelée, uniforme pour tous, sans qu'aucune "Création" future ne nous échappe. Les artistes futurs seront à notre image ou bien ne pourront survivre. Fini donc ce temps où des "Créations Culturelles Indépendantes" mettaient à tout moment en péril nos projets mondialistes comme cela fut si souvent le cas dans le passé.


10. - Par cette même économie, il nous sera alors possible de nous servir des forces militaires des Etats-Nations (telles celles des Etats-Unis) dans des buts humanitaires. En réalité, ces "Forces" nous serviront à soumettre des pays récalcitrants à notre volonté. Ainsi les pays du Tiers-Monde et d'autres semblables à eux ne pourront pas être en mesure d'échapper à notre volonté de nous servir de leur population comme main-d'œuvre-esclave.


11. - Pour contrôler le marché mondial, nous devrons détourner la productivité de son but premier (libérer l'homme de la dureté du travail). Nous l'orienterons en fonction de la retourner contre l'homme en asservissant ce dernier à notre système économique où il n'aura pas le choix de devenir notre esclave, et même un futur criminel.


12. - Tous ces transferts à l'étranger de nos Multinationales, et la réorganisation mondiale de l'économie auront pour but, entre autres, de faire grimper le chômage dans les pays occidentaux. Cette situation sera d'autant plus réalisable parce qu'au départ, nous aurons privilégié l'importation massive des produits de base à l'intérieur des Etats-Nations et, du même coup, nous aurons surchargé ces Etats par l'emploi exagéré de leur population à la production de services qu'ils ne pourront plus payer. Ces conditions extrêmes multiplieront par millions les masses d'assistés sociaux de tous genres, d'illettrés, de sans abris.


13. - Par des pertes de millions d'emplois dans le secteur primaire; à même les évasions déguisées de capitaux étrangers hors des Etats-Nations, il nous sera ainsi possible de mettre en danger de mort l'harmonie sociale par le spectre de la guerre civile.


14. - Ces manipulations internationales des gouvernements et des populations des Etats-Nations nous fourniront le prétexte d'utiliser notre F.M.I. pour pousser les gouvernements occidentaux à mettre en place des "Budgets d'Austérité" sous le couvercle de la réduction illusoire de leur "Dette Nationale"; de la conservation hypothétique de leur "Cote de Crédit Internationale"; de la préservation impossible de la "Paix Sociale".


15. - Par ces "Mesures Budgétaires d'Urgence", nous briserons ainsi le financement des Etats-Nations pour tous leurs "Méga-Projets" qui représentent une menace directe à notre contrôle mondial de l'économie.


16. - D'ailleurs toutes ces mesures d'austérité nous permettront de briser les volontés nationales de structures modernes dans les domaines de l'Energie, de l'Agriculture, du Transport et des Technologies nouvelles.


17. - Ces mêmes mesures nous offriront l'occasion rêvée d'instaurer notre "Idéologie de la Compétition Economique". Celle-ci se traduira, à l'intérieur des Etats-Nations, par la réduction volontaire des salaires, les départs volontaires avec [Remises de Médailles pour Services rendus]; ce qui nous ouvrira les portes à l'instauration partout de notre "Technologie de Contrôle". Dans cette perspective, tous ces départs seront remplacés par des "Ordinateurs" à notre service.


18. - Ces transformations sociales nous aideront à changer en profondeur la main d'œuvre "Policière et Militaire" des Etats-Nations. Sous le prétexte des nécessités du moment, et sans éveiller de soupçons, nous nous débarrasserons une fois pour toutes de tous les individus ayant une "Conscience Judéo-Chrétienne". Cette "Restructuration des Corps Policiers et Militaires" nous permettra de limoger sans contestation, le personnel âgé, de même que tous les éléments ne véhiculant par nos principes mondialistes.


Ceux-ci seront remplacés par de jeunes recrues dépourvues de "Conscience et de Morale", et déjà toutes entraînées, et favorables à l'usage inconsidéré de notre "Technologie de Réseaux Electroniques".


19. - Dans un même temps, et toujours sous le prétexte de "Coupures Budgétaires", nous veillerons au transfert des bases militaires des Etats-Nations vers l'Organisation des Nations-Unies.


20. - Dans cette perspective, nous travaillerons à la réorganisation du "Mandat International des Nations-Unies". De "Force de Paix" sans pouvoir décisionnel, nous l'amènerons à devenir une "Force d'Intervention" où seront fondues, en un tout homogène, les forces militaires des Etats-Nations.
Ceci nous permettra d'effectuer, sans combat, la démilitarisation de tous ces Etats de manière à ce qu'aucun d'entre eux, dans l'avenir, ne soient suffisamment puissants (indépendants) pour remettre en question notre "Pouvoir Mondial".


21. - Pour accélérer ce processus de transfert, nous impliquerons la force actuelle des Nations-Unies dans des conflits impossibles à régler. De cette manière, et avec l'aide des Médias que nous contrôlons, nous montrerons aux populations l'impuissance et l'inutilité de cette "Force" dans sa forme actuelle. La frustration aidant, et poussée à son paroxysme au moment voulu, poussera les populations des Etats-Nations à supplier les instances internationales de former une telle "Force Multi-Nationale" au plus tôt afin de protéger à tout prix la "Paix".


22. - L'apparition prochaine de cette volonté mondiale d'une "Force Militaire Multi-Nationale" ira de pair avec l'instauration, à l'intérieur des Etats-Nations, d'une "Force d'Intervention Multi-Juridictionnelle". Cette combinaison des "Effectifs Policiers et Militaires", créée à même le prétexte de l'augmentation de l'instabilité politique et sociale grandissante à l'intérieur de ces Etats croulant sous le fardeau des problèmes économiques, nous permettra de mieux contrôler les populations occidentales. Ici, l'utilisation à outrance de l'identification et du fichage électronique des individus nous fournira une surveillance complète de toutes les populations visées.


23. - Cette réorganisation policière et militaire intérieure et extérieure des Etats-Nations permettra de faire converger le tout vers l'obligation de la mise en place d'un "Centre Mondial Judiciaire". Ce "Centre" permettra aux différents "Corps Policiers des Etats-Nations" d'avoir rapidement accès à des "Banques de Données" sur tous les individus potentiellement dangereux pour nous sur la planète.
L'image d'une meilleure efficacité judiciaire, et les liens de plus en plus étroits créés et entretenus avec le "Militaire", nous aideront à mettre en valeur la nécessité d'un "Tribunal International" doublé d'un "Système Judiciaire Mondial"; l'un pour les affaires civiles et criminelles individuelles, et l'autre pour les Nations.


24. - Au cours de la croissance acceptée par tous de ces nouvelles nécessités, il sera impérieux pour nous de compléter au plus tôt le contrôle mondial des armes à feu à l'intérieur des territoires des Etats-Nations. Pour ce faire, nous accélérerons le "PLAN ALPHA" mis en œuvre au cours des années 60 par certains de nos prédécesseurs. Ce "Plan" à l'origine visait deux objectifs qui sont demeurés les mêmes encore aujourd'hui :

Par l'intervention de "Tireurs fous", créer un climat d'insécurité dans les populations pour amener à un contrôle plus serré des armes à feu.

Orienter les actes de violence de manière à en faire porter la responsabilité par des extrémistes religieux, ou des personnes affiliées à des allégeances religieuses de tendance "Traditionnelle", ou encore, des personnes prétendant avoir des communications privilégiées avec Dieu.

Aujourd'hui, afin d'accélérer ce "Contrôle des Armes à Feu", nous pourrons utiliser la "Chute des Conditions Economiques" des Etats-Nations qui entraînera avec elle, une déstabilisation complète du Social; donc augmentation de la violence. Je n'ai pas besoin de vous rappeler, ni de vous démontrer, Frères, les fondements de ce "Contrôle" des armes à feu. Sans celui-ci, il deviendrait presque impossible pour nous de mettre à genoux les populations des Etats visés. Rappelez-vous avec quel succès nos prédécesseurs ont pu contrôler l'Allemagne de 1930 avec les nouvelles "Lois" mises en application à l'époque ; Lois d'ailleurs sur lesquelles sont fondées les Lois actuelles des Etats-Nations pour ce même contrôle.


25. - Les dernières "Etapes" se rapportent à la "PHASE OMEGA" expérimentée à partir des expérimentations effectuées au début des années 70. Elles renferment la mise en application, à l'échelle mondiale, des "Armes Electro-Magnétiques". Les "Changements de Climat" entraînant la destruction des récoltes; la faillite dans ces conditions, des terres agricoles; la dénaturation, par moyens artificiels, des produits alimentaires de consommation courante; l'empoisonnement de la nature par une exploitation exagérée et inconsidérée, et l'utilisation massive de produits chimiques dans l'agriculture; tout cela, Frères, mènera à la ruine assurée des industries alimentaires des Etats-Nations. L'avenir du "Contrôle des Populations" de ces Etats passe obligatoirement par le contrôle absolu, par nous, de la production alimentaire à l'échelle mondiale, et par la prise de contrôle des principales "Routes Alimentaires" de la planète. Pour ce faire, il est nécessaire d'utiliser l'Electro-Magnétique, entre autre, pour déstabiliser les climats des Etats les plus productifs sur le plan agricole. Quant à l'empoisonnement de la nature, elle sera d'autant plus accélérée que l'augmentation des populations l'y poussera sans restriction.


26. - L'utilisation de l'Electro-Magnétique pour provoquer des "Tremblements de Terre" dans les régions industrielles les plus importantes des Etats-Nations contribuera à accélérer la "Chute Economique" des Etats les plus menaçants pour nous; de même qu'à amplifier l'obligation de la mise en place de notre Nouvel Ordre Mondial.


27. - Qui pourra nous soupçonner ? Qui pourra se douter des moyens utilisés ? Ceux qui oseront se dresser contre nous en diffusant de l'information quant à l'existence et au contenu de notre "Conspiration", deviendront suspects aux yeux des autorités de leur Nation et de leur population.

Grâce à la désinformation, au mensonge, à l'hypocrisie et à l'individualisme que nous avons créé au sein des peuples des Etats-Nations, l'Homme est devenu un Ennemi pour l'Homme.


Ainsi ces "Individus Indépendants" qui sont des plus dangereux pour nous justement à cause de leur "Liberté", seront considérés par leurs semblables comme étant des ennemis et non des libérateurs.


L'esclavage des enfants, le pillage des richesses du Tiers-Monde, le chômage, la propagande pour la libération de la drogue, l'abrutissement de la jeunesse des Nations, l'idéologie du "Respect de la Liberté Individuelle" diffusée au sein des Eglises Judéo-Chrétiennes et à l'intérieur des Etats-Nations, l'obscurantisme considéré comme une base de la fierté, les conflits inter-ethniques, et notre dernière réalisation: "les Restrictions Budgétaires"; tout cela nous permet enfin de voir l'accomplissement ancestral de notre "Rêve": celui de l'instauration de notre "NOUVEL ORDRE MONDIAL".]


Fin du Document de Fin Juin 1985.


CONCLUSION...


Alors, le "PROTOCOLE DE L'ANTE-CHRIST (6.6.6.)", mythe ou réalité ?


Ce serait comme de demander si "Le Meilleur des Mondes" est lui aussi un mythe ou une réalité même s'il s'agit d'un roman. Pourtant, son auteur, a lui aussi eu accès à des "Documents" d'époque pour le créer. Son auteur savait bien que la révélation, la diffusion des informations qu'il possédait, mais sous une autre forme que celle du roman, aurait éveillé chez les populations, beaucoup plus de méfiance que d'acceptation. Et combien d'autres auteurs ont dû, eux aussi, user du même stratagème pour avertir leurs contemporains, et les générations futures ?


Alors, le ( L'ANTE-CHRIST 6.6.6.)", mythe ou réalité ?


L'urgence de la situation actuelle, celle engendrée par le début des "Restrictions Budgétaires" qui marque le commencement de la fin, la réalisation proche du "Nouvel Ordre Mondial Occulte", ne permettait pas la rédaction d'un roman (ce qui aurait pris trop de temps dans le contexte présent). Mais l'impact provoqué quant à la révélation de ces "Documents" est tout de même important car, leur publication, aura pour effet de placer sur la défensive ceux qui en sont à l'origine. Ce qui est souhaité, ici, c'est qu'au-delà de la désinformation véhiculée, et entretenue par des politiciens sans scrupules, et par des gens apeurés face à la possibilité de perdre des intérêts personnels, chaque lecteur puisse réfléchir, se regrouper avec d'autres semblables à lui, et prendre maintenant des moyens pour survivre face à ce qui vient.


Même si ma vie est en danger à cause de la diffusion d'informations comme celles-ci, la vôtre l'est encore plus par l'ignorance de ces mêmes informations.


Alors, le L'ANTE-CHRIST (6.6.6.)", mythe ou réalité ?


A vous de répondre...

A vous de voir, dans les événements récemment passés et futurs, si ces "Documents" appartiennent au domaine de la fiction ou de la réalité.

A vous de réaliser que la peur n'a d'autre objet que de vous paralyser, et de vous placer à la merci de ceux qui ne veulent que vous contrôler pour mieux vous asservir selon leurs intérêts qui, en fin de compte, ne sont pas les vôtres.

 


Alors, le " L'ANTE-CHRIST (6.6.6.)", mythe ou réalité ?

Serge Monast / Journaliste d'Enquête / Fin Mars 1995.
avec mes excuses à Serge Monast, il m'a semblé important de faire la relation de ces documents avec le plan Divin, c'est pour cela que j'ai préferer les dénommer: "Protocoles de l'anté-christ".

 

 


 

"

En faisant quelques recherches ciblées sur ce blog et sur internet vous trouverez fondement à chacune des phrases en rouge du texte, soit par un article d'actualités, soit par un plus vieux, soit par un reportage/documentaire.. Quelques mots clés :

 

LIBOR, Grêce, Canada, armes magnétiques et sonores, Eurogenfor, Monsanto, pollution, affaire Merah, le joker, reconnaissance faciale, micro-puce (verichip) ou implant sous-cutané, pervitine, nouvel ordre mondial (NOM ou NWO), pollution de l'eau, fluor, etc, etc.

 

Quelques liens pour les plus feinéants...

 

Orwell n’aurait pas fait mieux, la reconnaissance faciale poussée à son paroxysme aux USA (Article)

La qualité de l’eau distribuée serait plus inquiétante qu’on ne le dit !

La mobilisation étudiante est mondiale ! (Article)

L'Argent Dette 1 et 2 : promesses chimériques (Docus+Article)

De la servitude moderne - Les Temps Bouleversés par Jean-François Brient (Docu + article + pdf) [VF]

Europe et Nouvel Ordre Mondial, Pierre Hillard (Interview)

Conférence de presse de Corinne Gouget du 26/02/2012 (Docu sur les additifs alimentaires)

La pillule de Göring - La fabuleuse histoire de la pervitine (Wiki+Docu) [VF]

Le Jeu de la mort (Documentaire) [VF]

Traqués: Enquête sur les marchands d’armes numériques - ou comment la France à permis à Khadafhi de surveiller les opposants au pouvoir et bien plus.. (Vidéo)[VF]

Le ministère de la defense embauche...des civils (Article)

Histoire du Canada dans le Nouvel ordre mondial de 1984 à 1993 - Le DÉCODEUR média citoyen (Vidéo)

...

 

Liste non exhaustive bien entendu, une visite en bonne et due forme du blog vous permettra d'en apprendre bien plus sur ce nouvel ordre mondial et ses marionettistes... Le docu sur le rêve Indien est tout aussi équivoque. Comprenez ce monde et parlez en autour de vous, la politique de l'autruche et de l'individualisme n'ont jamais servit que de mauvais desseins... La compassion et le dialogue en revanche continuent et continueront à servir l'humanité qui nous définie si bien !

 

Je finirais sur cette charmante histoire, l'histoire des 2 loups qui habitent chaque homme. On dit qu'on raconte cette fable amérindienne encore aujourd'hui le soir autour du Feu sacré. Cette légende cherokee fut transcrite à partir de diverses versions orales et écrites, en langue française et anglaise et trouve ici sa place :


le mot légende n'est-il pas emprunté du latin legenda qui signifie « ce qui doit être lu » ?

"

 


 

 



 

Source:

 

http://occultation.over-blog.com/article-5339165.html

Partager cet article

Repost0
14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 11:11

le  20:29


Toute la presse alignée est aux Anges, et crie comme un seul homme :

 

« Les Jeux Olympiques de Londres 2012 ont été un énorme succès », et qu’importe le flacon, qu’importent les dizaines de milliards jetés par la fenêtre et l’endettement incontrôlé des contribuables de Grande Bretagne pour orchestrer cette grand-messe néo-mondialiste, le résultat est à la hauteur des enjeux ! Selon les médias alignés et leurs Maitres à penser.

 

Dans ce grand théâtre à la gloire du Nouvel Ordre Mondial truffé de références illuminaties, la Cérémonie de clôture a été de l’avis général une cérémonie « sublime », mais les initiés pro-NWO et les Membres du Mouvement pour la Vérité y ont vu surtout une cérémonie subliminale, jugez-en par vous-même :

 

 

Illustration : Sous le reflet des flammes crépitantes des porteurs de lumière olympiques, la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques de Londres du dimanche 12 Août 2012, le plus grand évènement contemporain de propagande planétaire et mondiale, fut décidément sublime… ou dirions-nous plutôt, nous autres qui avons appris à lire entre les lignes, à regarder au-delà des apparences profanes, ce fut une cérémonie… subliminale ! – source : capture d’écran de la cérémonie des JO de London 2012, face à la symbolique nwo-compatible


Ce qui ne gâche rien à la « fête », pour clore enfin – et il était temps tellement tout cela devenait insupportable – une opération de propagande planétaire qui était infiltrée de symboliques pro-NWO du début à la fin.

 

Mais comme toujours tout cela n’est que pure « coïncidence fortuite » et à chacun et chacune de se forger sa propre opinion…

 


 

Source :

 

http://911nwo.info

 


 

Les Jeux de Londres - L’entrée des religions dans le Stade olympique


Mondialisation.ca, Le 6 aout 2012

 

Les Jeux olympiques, restaurés en 1896 par Pierre de Coubertin, se revendiquent des jeux nés en Grèce en 776 avant J.-C. Les exploits sportifs, toutefois, existaient déjà dans le monde ancien. En Chine, des moines bouddhistes y développent jujitsu, boxe et lutte. Balle, saut, acrobatie, poids et même combat de taureaux sont cultivés en Perse, en Inde et au Proche-Orient. Mais les premièrs jeux olympiques veulent surtout manifester l’excellence corporelle de la jeunesse. Consacrées à Zeus, ce dieu en assure la pureté morale.

 

Rappelant cette histoire olympique, Soeur Joan L. Roccasalvo, une théologienne de la beauté et des arts sacrés, note que la bonne forme physique a, depuis longtemps, été aussi une préoccupation de l’Église catholique. Les Pères anciens liaient forme physique et forme spirituelle. Au XIIIe siècle, un Thomas d’Aquin, neurologue en son temps, soutient que l’exercice donne au cerveau le sang et l’oxygène qui permettent de penser plus clairement et davantage en profondeur.

 

De saint Paul à Jean-Paul II - de la course de la vie vers le podium éternel jusqu’à la messe en montagne pour sauver la jeunesse de Pologne - l’Église a toujours su voir dans l’effort, la discipline et le renoncement une école de perfection et une saine distraction contre les mauvaises tentations. Pourtant, en l’an 393, rappelle une note de l’Episcopal Church, Théodose le Grand, empereur romain converti à la foi chrétienne, voyant un danger à combiner le sport et la religion, interdit les Olympiques.

 

Or, les JO de Londres allaient voir affluer, avec athlètes et reporters, maints dignitaires et représentants des religions du monde. Près de 200 aumôniers. Des centres de prières partout. Un havre oecuménique au Village olympique. Officiellement non confessionnels, les JO modernes ont développé, il est vrai, un culte, une mystique et un rituel quasi religieux. Mais, sous couvert d’excellence athlétique, les divinités de l’État et de la nation y rivalisent également avec les dieux du commerce. Que vient donc y faire la religion ? 

 

Paix et réconciliation dans le monde


Benoît XVI a invité les catholiques à prier pour que, « selon la volonté de Dieu, les Jeux de Londres soient une vraie expérience de fraternité entre les peuples de la Terre ». Lui-même prie, a-t-il dit, pour que, « dans l’esprit de la trêve olympique, la bonne volonté engendrée par cet événement sportif international porte des fruits, en promouvant la paix et la réconciliation dans le monde ». (Cette trêve instituée au ixe siècle avant J.-C. a été reprise par le CIO pour préserver les intérêts des athlètes et du sport, et encourager la recherche de solutions pacifiques et diplomatiques aux conflits.)

 

Malgré les controverses dans l’attribution des JO et leur tenue, ces jeux ont connu aussi des progrès. En Grèce antique, les femmes en étaient exclues ; elles sont aujourd’hui parmi les athlètes exemplaires. De même, les Jeux sont ouverts à tous les pays, non plus aux seules sociétés occidentales, alors que P. de Coubertin, comme le note D. S. Schiffer dans le Nouvel Obs, ne voyait guère de place, au milieu de « la race blanche, d’essence supérieure », pour toutes les autres races, qui devaient plutôt y faire « allégeance » !

 

Par contre, le Comité international olympique n’a pas résolu le conflit à la fois religieux et politique du « voile » islamique. « Aucune sorte de démonstration ou de propagande politique, religieuse ou raciale n’est autorisée dans un lieu, site ou autre emplacement olympique », statue la Charte des Jeux olympiques. Les femmes qui le portent le revendiquent comme signe religieux, protestent des groupes féministes. C’est une manifestation politique, ajoutent d’autres.

 

En matière d’égalité entre les femmes et les hommes, les religions qui participent aux Jeux de Londres n’ont elles-mêmes qu’un bilan mitigé à brandir. Au Village olympique, certes, le centre oecuménique n’affiche aucun symbole religieux. Et l’équipe multiconfessionnelle qui accueille les athlètes compte un monseigneur catholique, une révérende anglicane et un croyant musulman. Mais dans chacune de ces confessions, la question des femmes est encore source de division plus que de rapprochement.

 

Les athlètes, il est vrai, fraternisent. La compétition entre eux vise à faire un vainqueur et aucun vaincu. Mais tous n’ont pas une égale récompense professionnelle et sociale dans les années qui suivent leurs exploits. Et parmi leurs partisans, plusieurs resteront partagés entre la fierté et le triomphalisme, entre l’encouragement et l’affliction. Et, même à Londres, l’idéal olympique aura été terni par la cupidité et l’intolérance d’une organisation qui s’en est de plus en plus éloignée.

 

On avait oublié depuis les Jeux de Berlin, en 1936, que le grand événement sert parfois aussi à glorifier des tyrannies et à en masquer les crimes. On voit en 2012 que le spectacle grandiose de Londres, également voué à la paix, distrait l’opinion internationale de la guerre dévastatrice en voie d’exploser au Moyen-Orient.

 

Ce serait une guerre de religion, dit-on, qui déchire les populations de la Syrie. Mais si leur dieu et leurs héritages y sont évoqués, d’autres divinités s’y profilent aussi.

 

Les religions présentes à la 27e édition des Jeux olympiques n’ont plus rien à craindre du Zeus des divinités grecques. Elles y prient un Dieu unique qu’elles offrent pacifiquement à tous, bien que sa « mort » ait été déclarée depuis longtemps par des philosophes modernes. Un autre dieu occupe les grands spectacles de l’époque. Elles ont oublié son nom, mais il ne manque pas d’adorateurs. Le Veau d’or.


Jean-Claude Leclerc
enseigne le journalisme à l’Université de Montréal.


Jean-Claude Leclerc est un collaborateur régulier de Mondialisation.ca.

 

 Articles de Jean-Claude Leclerc publiés par Mondialisation.ca

 


 

Source :

 

http://mondialisation.ca 

Partager cet article

Repost0
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 11:37

Traduction : SOTT

Pour ceux qui prêtent un peu d'attention au monde qui les entoure, 2010 aura été l'année durant laquelle un seuil important a été franchi, seuil derrière lequel une porte s'est fermée. Les éditeurs sont d'avis que les dés sont jetés et que le destin de la planète est scellé.

Les signes étaient là:

  • Le mépris absolu des gouvernements envers les droits des voyageurs et des citoyens et l'arrogance ouvertement affichée de la mise en place de mesures orwelliennes.
  • L'intensification de l'usage d'absurdes menaces terroristes, montées de toutes pièces, pour effrayer les peuples et les rendre toujours plus dociles.
  • La colère de plus en plus violente des masses dans les rues, conséquence de la pression économique et d'autres formes d'abus de pouvoir.
  • La grande facilité avec laquelle les médias globaux ont récupéré, dilué et tordu les aspirations des chercheurs de vérité politique via le spectacle WikiLeaks et l'omission flagrante d'Israël de ces « fuites ».
  • L'opposition trop timide du monde face à des crimes contre l'humanité comme le génocide à bord du Mavi Marmara.
  • Et les campagnes impériales, toujours d'actualité, des pouvoirs occidentaux au Moyen-Orient et en Asie.


La réaction en chaîne initiée par l'écocide de BP dans le Golfe du Mexique - grâce à la psychopathie d'entreprise et la complicité de nos gouvernements - s'est avérée particulièrement désastreuse. Cette plaie purulente pourrait bien contribuer à faire basculer le climat global vers une ère glaciaire en perturbant les courants océaniques et, par effet domino, les courants aériens. Le courant du Gulf Loop est apparemment déjà brisé, perturbant ainsi le Jet Stream du nord et apportant un autre hiver rigoureux à la majorité de l'hémisphère nord.

Il est vrai qu'il est spéculatif d'accuser la marée de pétrole dans le Golfe d'être responsable des mètres de neige aux Etats-Unis et en Europe cet hiver, mais si vous cherchez des preuves concrètes et évidentes de l'étendue sans précédent du désastre, demandez aux milliers d'habitants du Golfe et aux travailleurs de la marée noire le long de la côte du Golfe du Mexique, du Texas à la Floride.

lighthouse ice
© Inconnu
Un phare transformé en statue de glace. Symbolique ?

Mais la marée noire dans le Golfe du Mexique n'est qu'un facteur. Nous pensons que nous sommes témoins du début d'un épisode dramatique de l'histoire de l'humanité lié aux changements climatiques dans le système solaire. Nous le voyons dans des signes ignorés par la plupart : comètes, boules de feu et changements dans l'atmosphère.

© © REUTERS/KYODO
Un énorme tsunami frappe les côtes d'Iwanuma, dans la préfecture de Miyagi, dans le nord-est du Japon, le 11 mars 2011

Entre temps, de manière quelque peu symbolique, la Ceinture de Feu autour de l'Océan Pacifique tremble violemment, provoquant tant d'éruptions et de séismes que nous avons arrêté de les compter. Le potentiel de désastre est épouvantable, comme les événements au Japon l'ont récemment montré. Les constructions faites par l'homme sont fragiles et un coup porté directement sur une infrastructure clé - comme la centrale nucléaire de Fukushima - peut réellement effacer toutes perspectives de vie humaine normale sur de vastes étendues. En effet, Fukushima est en train de devenir « la marée noire » de 2011 et pourrait bien être pire que celle du Golfe du Mexique.

© Kim Kyung-Hoon/Reuters
Des dirigeants en vêtements de protection cherchent des traces de radiation sur les enfants des aires évacuées près de la centrale de Fukushima Daini à Koriyama.

Mais tandis que nous pensons au présent et à ce qu'il reste de notre futur, revenons un instant sur 2010... Relier les Points était en mode veille pendant quelques temps et il y a beaucoup à rattraper!

Climat Global et Année Zéro

Plus de 250 000 personnes ont été tuées par des catastrophes naturelles en 2010. Des séismes, des vagues de chaleur, des inondations, des volcans, des super-typhons, des tempêtes de neige, des glissements de terrain et des sécheresses ont coûté la vie à davantage de personnes que tous les actes terroristes des 40 dernières années réunis - un fait peu connu qui rend ridicule la propagande pour la Guerre Contre le Terrorisme.

Cette année a été la plus meurtrière en termes de catastrophes naturelles d'une génération, et non, nous ne sommes pas adeptes de la religion absurde du réchauffement climatique. L'hiver dernier, des chutes de neige extrêmes et des températures négatives record racontent une toute autre histoire que la révolution « verte » sous fausse bannière menée par Al Gore et compagnie.

L'augmentation, tant en intensité qu'en fréquence, des séismes nous indique clairement que nous devons élargir notre compréhension au-delà des limites anthropogéniques et traditionnelles habituelles. Quelques initiés semblent commencer à se réveiller ; un rapport du gouvernement britannique signé Paddy Ashdown, membre de la Chambre des Lords, prévient que des catastrophes importantes comme le séisme et le tsunami japonais, ainsi que les inondations sans précédent de l'an passé au Pakistan, sont susceptibles de devenir plus fréquentes, insistant pour que les gouvernements se préparent en vue« d'un futur incertain ».

Il ajoute que les scientifiques croient que les catastrophes naturelles récentes n'étaient pas une aberration mais "les prémisses d'un futur d'un genre nouveau au cours duquel les méga-catastrophes seront plus fréquentes ». Sans surprise, le rapport de Lord Ashdown est assez vague quant aux raisons de la tendance à la hausse de ces catastrophes naturelles :

Les raisons sont multiples. L'augmentation rapide de la croissance démographique, spécialement dans les zones sujettes aux catastrophes, est un facteur clé, tout particulièrement lorsqu'elle est couplée à une urbanisation de masse continue, en grande partie non planifiée et dangereuse. De même pour les changements déjà amorcés des niveaux maritimes et dans les schémas globaux de distribution des pluies et des tempêtes. - des changements qui contribueront à augmenter la pression sur les sources de nourriture et d'eau dans les années à venir.


Suite de l'article : http://fr.sott.net/articles/show/4676-Relier-les-Points-Les-changements-terrestres-sont-la

Partager cet article

Repost0
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 00:55


"Quand Internet fait des bulles" est un documentaire inédit de Benjamin Rassat qui revient sur la création d'Internet, son évolution irrationnelle, sa croissance incroyable, ses hold-up, son éclatement et sa reconstruction plus rationnelle au travers d'images d'archives et de témoignages des entrepreneurs clefs de l'époque (Caramail, Vivendi, Net2One) qui depuis sont devenus riches ou ont tout perdu.

 

Partager cet article

Repost0
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 18:21

http://3.bp.blogspot.com/_J5QtteoC_70/TFtVlrT3MeI/AAAAAAAAA2I/KhvPZ1CKjuo/s320/psychose44.jpg

 

Ouvrage : Le nouvel ordre mondial et l'esclavage par le contrôle de la pensée
Année : 1999

Lien de téléchargement :
http://www1.datafilehost.com/d/4985ff7b

Une enquête approfondie et courageuse sur les méthodes scandaleuses et occultes qu'utilisent les organismes de pouvoirs tels que CIA, FBI, NSA, services secrets militaires et gouvernementaux, mais aussi la NASA et les sociétés dites secrètes (Illuminati, etc.) Selon ce rapport extrêmement troublant, des survivants du Programme Monarch du contrôle de l'esprit, affirment avoir été utilisés comme esclaves top-techniques par certains services secrets et politiciens de haut-niveaux.

 

L'esclavage de haute technologie existe et se porte bien sur la planète Terre. Après que le projet gouvernemental Paperclip ait réalisé, à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, le recyclage d'environ 2000 nazis de haut niveau aux États-Unis, la technologie du contrôle programmé de l'esprit a rapidement progressé. "Les Allemands, sous le régime hitlérien, avaient commencé à faire de sérieuses recherches scientifiques dans le domaine du contrôle du cerveau basé sur les traumatismes", écrivent Fritz Springmeier et Cisco Wheeler dans leur livre The Illuminati Formula used to create an Undetectable Total Mind Controlled Slave, (La formule des Illuminati utilisée pour réaliser un esclave à l'esprit totalement contrôlé et indétectable). "Sous les auspices de l'Institut médical Kaise Wilhem à Berlin, Joseph Mengele conduisit les recherches du contrôle de la pensée sur des milliers de jumeaux et de malheureuses victimes". ...

 

 

Partager cet article

Repost0
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 17:29

Ecoutez les grands médias alignés : il n’est question que de médailles remises par des occultes Pouvoirs mondiaux à des concurrents parfois soupçonnés de dopage ou de tricherie, ils ne parlent que de « combat » gagné (ou bien plus souvent perdu), de concurrents « éliminés », de « défaite » ou de « victoire » et de « réussite », de « récompenses », d’ « or », d’ « argent », de « contrôle », de « stars », de « supériorité », de « puissance », de « meilleur », de « niveau », de « Maitre »… tout un langage guerrier que les élites néo-mondialistes ne renieraient pas !

Illustration humour : La grande foire des Jeux Olympiques continue… – source DDees.Com


L’idéologie politique qui accompagne cette foire mondialiste va exactement dans le même sens : pas de signe religieux, pas de signe politicien si ce n’est un mondialisme forcené, culte du corps et de la performance, hymne au sur-homme (et à la super Woman), le tout arrosé de Pouvoir, d’Argent qui coule à flot (mammon), de lois et règlements particulièrement sévères (voir l’affaire des tweets et des sponsors) qui n’ont qu’un seul objectif : garantir un maximum de gains aux organisateurs de cette grand-messe qui coûte des dizaines de milliards aux contribuables !

Et après cette description malheureusement réaliste et vérifiable, la cerise sur le gâteau ce sont tous ces symboles de pyramides illuminaties, de mascottes à l’oeil d’Horus, de la police de caractères de l’an 2012 qui se lit ZION (Sion), etc.. etc..

 

Tous ces symboles ne sont rien par rapport au contenu idéologique lui-même de cette vaste répétition d’un Nouvel Ordre Mondial, elles sonnent tout au plus comme d’ultimes « coïncidences »…

Evidemment !

 

Et pour celles et ceux qui douteraient encore de l’inspiration néo-mondialiste (avant l’heure) des Jeux Olympiques, voici un article particulièrement salé sur son réinventeur, le Baron Pierre de Coubertin, dont les déclarations salaces, provocatrices et choquantes feraient passer un Dieudonné pour un aimable saltimbanque, ce qu’il est est d’ailleurs…

 

Car les vrais racistes et suprématistes sont bel  et bien dans le camp pro-NWO et certainement pas dans le camp du Mouvement pour la Vérité, comme les manipulateurs d’opinion aimeraient le faire accroire…

 

Source : http://911nwo.info

Partager cet article

Repost0
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 15:49

Le 10 août est la Journée des victimes de l’Agent Orange, 2012, le 51ème anniversaire du premier épandage. Les années passent, la dioxine demeure. De nouvelles victimes naissent tandis que d’autres meurent. Voici comment les victimes de l’Agent Orange sont otages des géostratégies du monde et des firmes multinationales.

 

JPEG - 1.1 Mo
Jeune garçon vietnamien victime de l’Agent Orange, Village de la paix, HCM-Ville. Photo André Bouny

Les États-Unis tergiversent, refusant de reconnaitre leur responsabilité dans le crime de l’Agent Orange. Il y a plusieurs années, ils évoquèrent l’étude d’un projet visant à dépolluer « leur » ancienne base de Danang. En 2011, des travaux de décontamination de la dioxine furent entrepris sur une partie de cette ancienne base US. Donc, prioritairement là où ils pourraient revenir, Danang étant le seul port en eaux profondes du Viêt Nam où les bâtiments de l’US Navy pourraient s’ancrer durablement. Le temps qui s’écoule joue en leur faveur. Non seulement les victimes de l’Agent Orange passent, mais le contexte géopolitique renforce leurs projets géostratégiques, et complète celui militaro-stratégique global, l’expansionnisme de la Chine servant de justification.

Le Viêt Nam est pris en étau.

En 2009, la concession à la Chine (Chinalco) d’exploiter les importants gisements de bauxite (3ème au monde, minerai permettant la fabrication de l’aluminium) au sud des hauts plateaux vietnamiens fit grand bruit, outre celles de perspectives environnementales, humaines, sociales et sanitaires désastreuses, d’avoir ouvert la porte à l’ogre de la région.

JPEG - 12.8 ko
Mine de bauxite au Viêt Nam

 

Un expansionnisme chinois qui, par ailleurs, exerce depuis la fin de la Deuxième guerre mondiale sa pression sur les îles Paracels (Hoang Sa) situées face aux côtes du Centre du Viêt Nam et celles du sud-est de la Chine (Carte n°1). Souvenons-nous de la bataille des îles Paracels entre la Chine et le Sud-Viêt Nam en janvier 1974. La même pression s’exerce sur les îles Spratleys (Truong Sa) situées au large des côtes sud du Viêt Nam, à mi-chemin entre ce pays et le Brunei. De souveraineté vietnamienne, ces îles coralliennes inhabitées (les Spratleys se trouvant très éloignées de la Chine) ont de tout temps été de hauts lieux de pêche et des refuges pour les bateaux des pays environnants lors de tempêtes et typhons. Une carte géographique de la Chine établie par la dernière dynastie chinoise des Qing (1644 -1912), parue en 1904, délimite l’extrême sud de la Chine à l’île de Hainan (Carte n°2). Les archipels Hoang Sa (Paracels) et Truong Sa (Spratleys) vietnamiens n’y figurent pas. Certes, c’est un des endroits les plus poissonneux du monde mais, par dessus tout, ses fonds recèleraient des réserves pétrolières comparables à celles d’un pays du Moyen-Orient. De plus, les Paracels et les Spratleys sont des positions militaro-stratégiques permettant de surveiller le Détroit de Malacca où transite le plus grand trafic maritime de la planète, notamment celui des pétroliers vers la Chine et le Japon. Il s’agit certainement là du futur théâtre d’influence américano-chinoise du XXIème siècle, la Chine accélérant le développement et la modernisation de sa flotte de guerre. En juin 2011, des manœuvres conjointes des marines étasuniennes et vietnamiennes ont eu lieu, et 3 navires de l’US Navy (USNS Safeguard et les contre-torpilleurs USS Chung-Hoon et USS Preble) mouillèrent dans le port de Danang, précédés d’une année par le porte-avions USS George Washington naviguant au large, tandis que le destroyer USS John McCain jetait l’ancre au port de cette ville. Là où précisément les États-Unis ont commencé la décontamination de la dioxine sur « leur » ancienne base...

JPEG - 327 ko
Carte n°1
JPEG - 124 ko
Carte n°2

 Dans ce contexte, il n’est pas étonnant que sur les archipels Paracels et Spratleys les pauvres pêcheurs vietnamiens voient leurs embarcations arraisonnées, confisquées, coulées, et qu’ils soient battus ou tués par l’armée chinoise : http://www.youtube.com/watch?v=CxSADQO7d7c

JPEG - 120.7 ko
Porte-avions USS George Washington à propulsion nucléaire, photo US Navy

 

Quant à l’impensable, il s’est produit il y a quelques jours, le 26 juin 2012, exactement. China National Offshore Oil Corporation (CNOOC) a lancé un appel d’offre aux entreprises internationales pour la prospection et l’exploitation de 9 lots de pétrole et de gaz situés dans la zone économique exclusive et sur le plateau continental du Viêt Nam. Il ne s'agit aucunement d'une zone litigieuse puisque, si la largeur maximale des eaux territoriales est fixée à 12 milles marins (soit 22, 2 km) par la Convention des nations unies sur le droit de la mer de 1982, la Zone d’Exclusivité Économique (ZEE) d’un État côtier est fixée à 200 milles. Or, les lots envoyés en appel d’offre par la Chine sont sous la souveraineté vietnamienne (Carte n°3 : lots 128 à 132, et 145 à 156, dans lesquels Petrovietnam est en activité depuis longtemps). Il suffirait qu’une multinationale réponde à cette bravade pour complexifier la situation et les litiges de la région. Les États-Unis émirent une protestation de principe par l’intermédiaire du sénateur Joe Liberman « un acte injustifiable et sans précédent », sachant que cette situation jetait un peu plus le Viêt Nam dans les bras US, resserrant leur coopération militaire. Il est difficile d’exiger de l’ancien ennemi le dédommagement des victimes de l’Agent Orange alors qu’il se pose en protecteur face à la puissante Chine.

JPEG - 153.8 ko
Carte n°3

 En arrière-plan, le Comité International Olympique (CIO) y va de sa partition en prenant pour sponsor majeur des Jeux Olympiques de Londres… Dow Chemical ! Et ceci jusqu’en 2020. Dow est le fabricant et le fournisseur du Napalm et de l’Agent Orange durant la guerre américaine au Viêt Nam, le 2ème plus grand pollueur au monde (selon US Environmental Protection Agency – EPA) pour des JO verts. La durée de temps comparable entre la fin de la guerre étasunienne au Viêt Nam et aujourd’hui équivaut à peu de chose près à celle qui séparait la fin de la Deuxième guerre mondiale (avec ses camps d’extermination nazis) des JO de Los Angeles. Il aurait été difficilement imaginable que les JO de Los Angeles, en 1984, soient sponsorisés par IG Farben, fabricant du Ziklon B utilisé dans les chambres à gaz (même rebaptisé sous le nom de BASF). Cependant, la contestation est quasi inexistante, celle que George W. Bush appelait le bruit de fond. Les médias qui couvrent les JO paient des droits d’antenne et d’image qui à leur tour leur apportent des annonceurs, économie en boucle qui bâillonne et tue toute révolte et moralité, blanchissant Dow. Restait donc la possibilité d’alerter une icône, Paul MacCartney (Le chanteur des anneaux, comme l’a baptisé un musicien d’origine vietnamienne), l’ex-Beatles clôturant la cérémonie d’ouverture des JO de Londres. En réalité, cette tribune planétaire servira à améliorer la condition de vie d’un éléphant maltraité en Inde, répondant au nom de Sunder (action louable, certes, mais c’est aussi le pays de la catastrophe industrielle de Bhopal, que Dow n’a toujours pas décontaminé), et sans un mot pour les millions de victimes de l’Agent Orange (faut dire que la fille du chanteur a obtenu la création des vêtements d’athlètes de ces olympiades londoniennes). Même la vieille star ne peut plus se permettre… L’époque n’est pas au courage.

JPEG - 868.5 ko
JO 2012 de Londres (Carnets du Viêt Nam)

 Combien faudra-t-il de temps au bruit de fond pour couvrir les partitions composées par l’argent roi des transnationales au pouvoir planétaire : complainte des politiques, berceuse des médias, et musique militaire ?

 

André Bouny, pt du Comité International de Soutien aux victimes vietnamiennes de l’Agent Orange (CIS) ; fondateur de D.E.F.I. Viêt Nam ; auteur de Agent Orange, Apocalypse Viêt Nam, Éditions Demi-Lune, Paris, 2010.

http://www.editionsdemilune.com/agent-orange-apocalypse-viet-nam-p-33.html

par André Bouny mardi 31 juillet 2012 - 7 réactions

Partager cet article

Repost0
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 13:30

Depuis une semaine, la liste très intéressante de défections aux Jeux Olympiques de Londres est très discutée sur les forums “conspirationnistes”.

 

Il s’agit d’athlètes superstars et de personnalités politiques qui ont décidé de ne pas assister aux JO au dernier moment ou de déplacer leur locaux à des endroits éloignés du village olympique, du stade olympique, voire même, de ne pas rester au Royaume-Uni.

 

Voici la liste non-exhaustive de ces “VIP” absents pour les Jeux Olympiques de Londres qui s’ouvrent aujourd’hui.

 

La superstar du NBA Chris Bosh, Jeremy Lin, Blake Griffin, Lamar Odom, Joakim Noah.
La croate du saut en hauteur, Blanka Vlasic.
Le chinois Liu Xiang ainsi que plusieurs autres athlètes de l’équipe d’athlétisme de Chine.
La superstar du tennis Raphaël Nadal, ainsi que Roger Federer et Maria Sharapova.
Le Président israëlien Shimon Perez.
Le Président iranien Mahmoud Ahmadinejad. 
La Première Ministre australienne Julia Gillard.
L’ancien Premier Ministre britannique Gordon Brown.
Le Premier Ministre du Canada Stephen Harper.
Le Premier Ministre Indien Manmohan Singh.
La Présidente argentine Cristina Kirchner.
L’ancien président du Brésil, Lula Da Silva.
John Lydon et Robbie Williams.

Et bien d’autres encore …

 

Auraient-ils peur de ce qu’il pourrait se passer là-bas au cours des Jeux ? Craignent-ils des attentats ?

Selon les informations du Sunday Times, Al-Qaïda envisage de perpétrer des attentats suicides pendant les Jeux olympiques 2012 de Londres, menés grâce à des avions de compagnies américaines. Dans le même temps, la société privée de sécurité G4S des JO 2012 affirme qu’elle aura des difficultés à assurer la sécurité comme il se doit et Israël se prépare à un attentat de la part de l’Iran. La preuve en est, Shimon Perez a trouvé le prétexte du Chabbat pour éviter d’être présent à la cérémonie d’ouverture. Enfin, la fondation Rockefeller avait imaginé en 2010 un attentat lors des Jeux Olympiques de Londres qui ferait 13000 morts.

Alors, qu’en sera-t-il ?

Espérons que tout ceci ne reste que pure spéculation de notre part.

 

Source : Le Journal du Siècle / 20 Minutes /BBC / ABC News / Olympic Time

Via Agoravox.tv

 

 

 

 

 


 

 

Aller plus loin :


La série "Code 9": une attaque nucléaire sur le stade de Londres à l'été 2012 ?? (Vidéo + Article)

 

Pub chinoise pour l'EURO 2012 (Vidéo)

 

Rik Clay : London "Zion" 2012 + Rapide tour sur les jeux olympiques de 1984 et de 1972 (Vidéos)

Partager cet article

Repost0
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 03:14

Bradley Manning est à nouveau entendu par la justice américaine du 16 au 20 juillet 2012 à Fort Meade dans le Maryland. Le jeune soldat américano-britannique, âgé de 24 ans, risque une peine de 52 ans de prison pour avoir transmis à Wikileaks des documents militaires sur les guerres en Irak et en Afghanistan.

"Taupe" pour les uns, "lanceur d'alerte" pour les autres, Bradley Manning, analyste militaire de l'armée américaine, devra répondre de 22 chefs d'accusation devant la Cour Martiale, dont celui de collusion avec l'ennemi, après une série d'audiences préliminaires, devant le tribunal militaire de la base de Fort Meade, qui ont débuté au mois de décembre 2011 (1) et dont les prochaines ont été fixées du 16 au 20 juillet, puis du 27 au 31 août 2012. (2)

Arrêté en juin 2010 par la Criminal Investigation Division (unité chargée d'enquêter sur les violations des lois militaires au sein de l'armée américaine), le jeune soldat a été désigné par les autorités américaines comme étant l'informateur qui aurait transmis à Wikileaks la vidéo du raid aérien du 12 juillet 2007 à Bagdad ainsi que de nombreux documents confidentiels. (3)

Diffusée en avril 2010 par Wikileaks sous le titre de Collateral Murder, la vidéo montrait la vue aérienne d'un hélicoptère de combat américain ouvrant le feu sur un groupe de civils parmi lesquels se trouvaient deux reporters, puis deux enfants lors d'une seconde frappe de l'armée. Une vingtaine de personnes avaient été littéralement pulvérisées et les blessés achevés par de puissants tirs provenant de deux hélicoptères Apache (hélicoptères d'attaque conçus pour des missions antichar). (4)

Suite à la diffusion de la vidéo qui avait provoqué une vaste tempête médiatique à travers le monde, le porte-parole de Wikileaks, Julien Assange, avait également fait l'objet de recherches pour être interrogé, tandis que les militaires américains, responsables de la tuerie, n'avaient pas été inquiétés.

 

 



Actuellement incarcéré à la prison de Fort Leavenworth, Bradley Maning, 24 ans, est détenu dans des conditions particulièrement restrictives qui ont été dénoncées par un rapport de l'ONU qualifiant celles-ci de "traitement cruel, inhumain et dégradant". (4) Le jeune homme aurait été classifié "à tort" comme potentiellement suicidaire dans le but de le punir. Manning a été soumis à l'isolement maximal (Maximum Custody Detainee) durant huit mois consécutifs et contraint de dormir entièrement nu afin de prévenir le risque de suicide, selon le Pentagone. Ces mesures auraient été levées mais il demeure enfermé 23 heures par jour et reste menotté aux mains et aux pieds durant les visites. (5)

Au mois de décembre 2011, les avocats de la défense avaient mis en avant sa fragilité émotionnelle liée selon eux à son homosexualité. Bradley Manning était âgé de 21 ans seulement au moment de son arrestation. Depuis le mois de juin dernier, comme ils le réclamaient, les avocats du jeune soldat ont été autorisés par la juge militaire Denise Lind à accéder à davantage de documents officiels, notamment ceux de la CIA et du FBI. (6)

Depuis que l'affaire a éclaté, de nombreuses manifestations de soutien ont été menées à travers le monde, comme en Allemagne, en Irlande, aux Pays-Bas, au Canada, en Australie et dans plusieurs grandes villes des Etats-Unis (Washington, San Diego, Oakland, Boston). Le comité de soutien de Manning (Bradley Manning Support Network) continue son action afin, notamment, de lever des fonds pour couvrir les frais d'avocat du jeune soldat estimés à quelques 130 000 $, auquel se sont joint le rélisateur Mickaël Moore et Daniel Ellsberg, qui avait lui-même fourni Les papiers du Pentagone pendant la guerre du Viêt Nam. (7)

Pourtant, deux ans après l'arrestation et l'emprisonnement de Bradley Manning, les médias semblent se désintéresser du cas du jeune homme qui risque 52 années de prison pour avoir révélé un crime de guerre.

L'accusation devrait à présent tenter de démontrer que le jeune militaire avait l'intention délibérée de fournir des informations à Al-Qaïda lorsqu'il a transmis au site internet de Wikileaks la vidéo du raid et de nombreuses dépêches militaires (9) Bradley Manning n'a pas encore fait savoir s'il plaiderait coupable ou non coupable.

Sources :

(1) Première comparution de Bradley Manning devant la justice militaire (article Euronews) : http://fr.euronews.com/2011/12/16/wikileaks-premiere-comparu...

(2) Site d'information et de soutien à Bradley Manning : http://www.bradleymanning.org/

(3) Bradley Manning (article Wikipédia) : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bradley_Manning

(4) Raid aérien du 12 juillet 2007 à Bagdad (article Wikipédia) : http://fr.wikipedia.org/wiki/Raid_a%C3%A9rien_du_12_juillet_...

(5) La taupe de Wikileaks a subi "un traitement cruel", selon l'ONU (article Le Nouvel Observateur) : http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20120305.OBS2945/la-tau...

(6) Le soldat Manning, source de Wikileaks, "puni" en prison (article Le Figaro) : http://www.lefigaro.fr/international/2011/01/26/01003-201101...

(7) La justice ordonne la remise de documents à la défense de manning (article rtl) : http://www.rtl.be/info/monde/international/888410/wikileaks-...

(8) Pentagon Papers (article Wikipédia) : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pentagon_Papers

(9) Comparution de Bradley Manning le 16 juillet 2012 (article Afreeknews) : http://www.afreeknews.com/sports.php?sport_id=1572

A voir aussi, Bradley Manning, un coupable idéal (vidéo Arte) : http://videos.arte.tv/fr/videos/etats_unis_bradley_manning_u...

Partager cet article

Repost0
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 19:24

http://www.poisson-rouge.info/wp-content/uploads/2010/12/smp3.jpgBlackwater à la Nouvelle-Orléans

 

Academi est une société militaire privée (SMP) américaine dont le siège se trouve à Moyock (Caroline du Nord), qui a notamment travaillé en Irak et en Afghanistan. Elle était précédemment connue sous le nom de Blackwater Worldwide et à l'origine sous celui de Blackwater USA. Elle a adopté le nom de Xe le 13 février 2009. En décembre 2011, elle change de nouveau de nom et adopte celui de Academi. Erik Prince, fondateur et PDG de Blackwater Worldwide, et Gary Jackson, président de l'entreprise, annonçaient leur démission le 1er mars, mais Prince demeure membre du conseil d'administration de Xe jusqu'au démantèlement du groupe Xe commencé en août 2010.

 

Elle fut fondée en 1997 par Erik Prince, un ancien des forces spéciales de l'US Navy, les SEAL, et un fervent supporter du Parti républicain, qui a également fondé Total Intelligence Solutions. Elle possède un domaine de plus de 24 km2 à Moyock, en Caroline du Nord, au sud de la base navale de Norfolk, où plus de 50 000 militaires ont déjà suivi un entraînement.

 

Fin mars, elle a déclaré avoir 450 hommes en intervention. Pour des raisons économiques, 30 % de son personnel n'a pas de formation militaire, mais vient de la police.

 

Ses activités ont débuté dans la sous-traitance de l'entraînement militaire. Après la fusillade du lycée Columbine en 1999, Blackwater obtient des contrats avec des écoles de police pour des formations à l'intervention en milieu scolaire. Après les attaques terroristes contre le destroyer USS Cole en octobre 2000, Blackwater signe un contrat de 37 millions de dollars avec la Marine pour l'entraînement d'une force de protection, mais les grands contrats viendront après les attentats du 11 septembre 2001.

 

Dans son livre, Blackwater. L'ascension de l'armée privée la plus puissante du monde, le reporter américain Jeremy Scahill dresse un tableau accablant des activités de la société. Il l'accuse notamment d'agir telle une garde prétorienne en Irak, bénéficiant d'une immunité quasi totale face aux allégations de violence envers les civils irakiens....

 

 

La suite ici --->> WIKIPEDIA "ACADEMI" <<---

 

 






Aller plus loin :

Partager cet article

Repost0
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 18:49

Le nuage toxique du « scandale du Libor » contournera-t-il la France ? Le commissaire européen au Marché intérieur, Michel Barnier, a confirmé que les banques françaises entraient dans le champ de l’enquête visant à déterminer qui avait participé à la manipulation de ce taux d’intérêt interbancaire. Mais a précisé qu’il n’avait pas connaissance d’une éventuelle implication d’une banque française…

 

Bob Diamond part avec 3,1 millons de dollars
La banque Barclays a annoncé que son patron démissionnaire, Bob Diamond, partira avec 12 mois de salaires et autres avantages, soit environ 3.1 millions de dollars (2,5 millions d’euros) . De quoi se retourner ? Il renonce toutefois à 31 millions de dollars de bonus.

L’affaire est en tout cas assez grave pour que le commissaire parle de « trahison aux conséquences potentiellement systémiques ». Du fait de ces manipulations, des millions d’emprunteurs ont payé un taux d’intérêt faussé entre 2005 et 2009. Un tel scandale a au moins une vertu pédagogique : il vient rappeler qu’aucune réforme sérieuse n’a été engagée depuis la crise financière de 2008 pour mettre au pas la finance.

 

Pour la Grande-Bretagne, qui tire une grande fierté des activités financières de la City, cette affaire est vécue comme une catastrophe : elle révèle que le cœur de la City est pourri, que la cathédrale de la finance globale repose sur des mensonges. Le parlement britannique a ouvert une enquête et interroge depuis la semaine dernière les différents responsables.

 

Jusque-là, seule la banque Barclays a été directement impliquée dans le scandale : ses principaux dirigeants ont dû démissionner début juillet, à commencer par le patron Bob Diamond, un Américain. D’autres établissements européens pourraient être concernés. Une enquête a été ouverte en Allemagne par l’autorité allemande de régulation des marchés, la BaFin. La Deutsche Bank est dans le viseur des autorités.

 

1. Qu’est-ce que le Libor ?

 

Le Libor, pour « London interbank offered rate » (« taux interbancaire proposé à Londres »), est le taux d’intérêt de référence auquel les banques, sur le marché de Londres, se prêtent entre elles (pour des prêts sans garantie et d’une durée de moins d’un an).

 

On parle du Libor, mais on devrait dire « les » Libor : il existe en effet des Libor pour dix devises différentes et, pour chacune d’entre elles, de quinze durées différentes, de un jour à douze mois. Il existe donc 150 taux Libor.

 

Ces taux sont publiés une fois par jour, à 11h45, par l’Association des banquiers britanniques. Ils sont calculés en fonction de ce qui se pratique dans un groupe de 18 banques, le « panel ». Le Libor est donc une moyenne, calculée à partir de transactions réelles réalisées par ces 18 banques et après avoir éliminé les taux les plus bas et les taux plus élevés, pour éviter les anomalies.

 

La fraude porterait sur le Libor mais aussi sur l’Euribor, un taux similaire calculé pour la zone euro, sur la base d’un panel de 57 banques.

 

2. En quoi consistait la manipulation ?

 

Certaines banques du panel, à commencer par la Barclays, ont menti sur les taux pratiqués, faussant donc le Libor.

 

La Barclays a commencé en 2005, pour des raisons qui restent à élucider. Il s’agirait d’une fraude pure et simple, visant à générer des taux favorables aux positions prises par les traders de la banque.

 

En 2008, la manipulation a eu lieu pour cacher les fragilités de certaines banques.

 

Les conditions des prêts à court terme (« liquidités ») que s’accordent entre elles les banques dépendent de nombreux facteurs ; l’un d’entre eux est la confiance que l’on place dans la solidité financière de la banque emprunteuse. Si celle-ci présente un risque, le taux exigé d’elle est plus élevé. Pendant la crise financière, certaines banques ont vu leurs conditions d’accès aux liquidités interbancaires se durcir.

 

C’était le cas de la banque Barclays. Mais pour que ça ne se sache pas, elle a fait de fausses déclarations au panel du Libor, affirmant avoir obtenu des taux de refinancement plus faibles que dans la réalité.

 

La Barclays a agi au lendemain d’un coup de téléphone entre le patron de la banque Bob Diamond, et le numéro deux de la Banque d’Angleterre, Paul Tucker. Interrogé par la commission d’enquête parlementaire, lundi, ce dernier a nié vigoureusement avoir conseillé à Barclays de tricher, comme un document interne à Barclays peut le laisser penser. Selon ce document, Tucker aurait déclaré à Diamond qu’il n’était « pas toujours nécessaire » que Barclays affiche des taux « aussi élevés ».

 

A l’époque des faits (fin 2008), Barclays était si fragilisée que le gouvernement songeait à la nationaliser.

 

Mais elle n’est visiblement pas la seule banque du panel à avoir menti : l’enquête vise d’autres banques du cartel, qu’elles soient britanniques (Royal Bank of Scotland, Lloyds Bank…) allemande (Deutsche Bank…) américaines (Citigroup, JPMorgan Chase…), suisse (UBS)… en attendant d’éventuelles banques françaises.

 

3. Quelles sont les conséquences de la fraude ?

 

Le Libor, c’est le cœur de la finance : il sert de référence à de très nombreuses transactions : prêts à la consommation, épargne, swaps, crédits immobiliers… Au total, la valeur des produits indexés sur le Libor se chiffrerait à plus de 350 000 milliards d’euros.

 

Si le Libor, censé être déterminé dans la transparence, est faussé, cela signifie que l’ensemble de la finance mondiale repose sur du sable. Et que les bilans des banques, leurs comptes de résultats, sont biaisés.

 

« Certaines banques manipulaient le thermomètre et se débrouillaient pour qu’il n’indique jamais de fièvre », résume Rama Cont, directeur de recherche au CNRS, spécialiste des marchés financiers, dans une interview au Monde.

 

Cette fois-ci, c’est à Londres qu’éclate ce scandale, avec des preuves tangibles que le cœur du système est corrompu. Il y a dans ce scandale de quoi conduire à l’effondrement de la confiance entre les acteurs du système. D’où le « risque systémique » évoqué par Michel Barnier.

 

4. Que risquent les banquiers ?

 

Les banques risquent d’être sanctionnées par des amendes : les autorités américaine et britannique ont déjà infligé la semaine dernière à la banque Barclays une amende de 350 millions d’euros.

 

Les dirigeants des banques, eux, risquent la démission forcée s’il est prouvé qu’ils ont trempé dans ces manipulations. Mais au-delà ? Théoriquement, des poursuites pénales sont possibles puisque, un peu tardivement certes, le Serious Fraud Office britannique a annoncé vendredi l’ouverture d’une enquête criminelle.

 

Mais il n’est pas certain que cette enquête débouchera sur des inculpations. Depuis le début de la crise de 2008, aucun patron de grande banque n’a encore été condamné au pénal, malgré les irrégularités qui ont été découvertes.


 

 

 

 


 

Source:


Rue89 via Conscience du peuple

 

Aller plus loin :

 

Que se passerait-il si les citoyens européens prenaient l'Islande en exemple ? (Article)

 

Islande : le procès qui en fait trembler plus d’un ! (Article)

 

Le scandale financier du siècle ! Entente sur le taux du LIBOR entre 16 grandes banques (Articles)

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 13:11

http://img.over-blog.com/640x360/0/00/74/35/00011h/CEUXQUIPOSSEDEN_preview_2300.jpg

 

Ils ont 30 ans aujourd’hui, Vincent Maillard les a filmés durant quinze ans, de la préadolescence à l’âge adulte. Une expérience rarissime, quasi-inédite à la télévision, raconte le parcours de Raphaël, Sabrina et Stéphanie.

 

 

 

 

Raphaël, Sabrina, Stéphanie et Laura sont des jeunes gens simples, humbles, invisibles, qui se débattent dans le quotidien étouffant et banal de la France d’aujourd’hui. L’histoire commence en 1995. Ils ont 13 ans et sont élèves d’une classe de "Segpa", cette section spécialisée des collèges dans laquelle on relègue les enfants dits en « échec scolaire ». Le film les suit durant leur scolarité, les voit grandir, devenir de jeunes adultes, décrocher leur CAP. Puis, ils vont devoir chercher du travail, tenter de devenir autonome, de s’insérer dans la société. Travailler, se marier et faire des enfants... en cheminant sur la route de ce projet minimum, il y a quelques engouements et même des joies fugitives, mais aussi de lourdes et fréquentes déceptions. Pendant toutes ces années, leurs destins vont se dessiner, comme dans un film de fiction. Une fiction implacable : quinze ans plus tard, le temps des rêves est révolu. Ils ont 30 ans, si la vie ne leur a fait aucun cadeau, ils l’affrontent, jour après jour, sans se plaindre, et malgré la lassitude, perdure toujours leur avidité de bonheur.

 

 

Note de Vincent Maillard :

 

"En 1995, lorsque j'ai commencé à filmer cette classe d'élèves de Segpa, Raphaël, Sabrina, Stéphanie et les autres appartenaient à ce "continent noir" de l'Education nationale, à cette frange oubliée de la population française, comme invisibles, ils n'entraient dans aucune "case" médiatique susceptible de les rendre intéressants à l'œil d'une caméra… Sans réel discours, sans aspérité immédiate, sans traumatisme évident, ils étaient l'inverse du résultat d'un casting pour "émission de société". Telle a été ma démarche : aller à l'inverse d'un processus de "casting". Prendre le temps nécessaire pour raconter ces petites vies sans les avoir sélectionnées. Parce que toute vie mérite d'être contée. Parce que leur absence sur la scène médiatique et politique est aujourd'hui au cœur du problème.


Je les ai vus grandir, devenir de jeunes adultes, se battre pour s’en sortir quand, comme eux, on est issu d’un milieu social et familial peu favorisé. Ce film est la chronique sur le long terme de trois jeunes gens simples, acharnés à éviter, à ignorer le précipice au bord duquel ils cheminent. Le monde des adultes, leurs parents absents, leurs professeurs fatigués, leurs émissions de télévision clinquantes, leur ont-ils appris qu'une vie se bâtit plutôt qu’elle ne se subit ? Apparemment pas.

 

Pendant toutes ces années, les personnages vont évoluer, se construire en se heurtant à la réalité. A travers eux, c’est le portrait en creux d’une société dans son ensemble qui va apparaître, une société de plus en plus implacable et figée dans l'obsession normative de la consommation. D'enfants, ils sont devenus adultes puis parents, et reproduisent le seul schéma qui leur a été proposé.

 

Désespérante inertie culturelle, insoutenable fatalité de la reproduction sociale. Leurs trajectoires de vie semblent bien linéaires. Voilà le ressort dramatique essentiel du film, cette banalité qu'ils supportent, non pas par ignorance, mais par une forme de courage résigné. Sabrina, Stéphanie et Raphaël sont les grands oubliés de notre époque pour cette raison précise, ils ne rentrent dans aucune de ces cases médiatiques réservées aux "jeunes" ou aux "précaires" : ni délinquants, ni handicapés, ni victimes d'abus criminels ou d'une actualité violente, pas même réduits à la misère extrême. Ces anciens élèves de "Segpa", devenus ouvrier au S.M.I.C. (Raphaël), intérimaire de la grande distribution (Stéphanie), ou "femme au foyer RMiste" (Sabrina) constituent malgré tout les gros bataillons d'une population silencieuse en voie de "douce marginalisation". Aujourd'hui ils sont toujours dans cette situation "entre deux eaux", entre la pauvreté et la misère, entre l'emploi et le chômage, entre les parents et la solitude, entre la ville et la campagne, avec pour préoccupation lancinante le moyen de boucler le mois.


Dans leur extrême simplicité, ils expriment l'implacable mécanique des difficultés sociales et des enfermements culturels d'aujourd'hui. Si aucune caméra de télévision de reportage, ou de "magazine", ne s'attardera jamais sur ces jeunes gens "fades", "qui n'ont rien à dire", qui sont "tellement conformistes", "tellement soumis", je crois que là réside, et résiste, la force de la démarche documentaire : prendre le temps de comprendre ces trajectoires sur la longueur. Le monde des adultes leur a appris depuis toujours à sauvegarder l'essentiel, la survie matérielle. Pour le reste : rien, la télévision… Ils sont tellement influençables qu'ils répètent souvent les discours entendus. Aujourd'hui, en 2011, ces trois-là sont entrés comme malgré eux dans le monde des adultes. Si personne ne peut dire à coup sûr ce que la vie leur réservera, ce qui est certain, c'est que la place, la toute petite place qu'ils occupent, en bas de l'échelle sociale, cette place là ne bougera plus. Stéphanie se tait encore plus que lorsqu'elle était adolescente, elle a pris ce pli du souci entre les yeux, elle a baissé les bras.

 

Le rêve de Sabrina de construire la vie de famille heureuse qu'elle n'a pas connue s'est écroulé. Du papillon insouciant qu'elle était, il ne reste plus qu'une agitation inquiète. Le papillon est pris au piège dans un bocal. Tous ses espoirs sont désormais reportés sur sa fille.

 

Quant à Raphaël, il se bat, jour après jour, année après année, parce que ses années à lui, à cause de la maladie, sont comptées. Aujourd'hui, Raphaël, Sabrina et Stéphanie sont beaucoup moins joyeux qu'au moment de leur adolescence, ils sont pourtant restés attachants, ils sont restés les mêmes, eux-mêmes. Raphaël est ce genre de personne dont on dit qu'il a "une petite vie pas facile, c'est sûr". Pourtant Raphaël est la personne la plus généreuse et la plus avide de bonheur que je connaisse.

 

Là est tout le sens du film, derrière cette apparente "insignifiance", derrière l'écorce du quotidien, derrière ces silences ou ces phrases "attendues et convenues", perdure le noyau de leurs personnalités et de leur humanité, vivante, généreuse, touchante."

 

Crédit photo © DR.

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 12:36

http://ecx.images-amazon.com/images/I/512KyOIbDHL._SL500_AA300_.jpg

 

De Hanoi au Bengale, dans les pas d’une Parisienne à Lhassa… Des jungles foisonnantes du Vietnam aux vallées interdites du Yunnan, peuplées d’ethnies les plus rares et les moins connues de la planète, des versants d’altitude de l’Himalaya aux monastères de Lhassa, des régions en guerre du Sikkim à Calcutta, la capitale surpeuplée du Bengale ; Priscilla Telmon démontre que rien n’a changé sur le Toit du monde, ni la difficulté d’y voyager, ni l’interdiction d’y pénétrer

 

 

Partager cet article

Repost0

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment