Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 12:17

http://4.bp.blogspot.com/-FRuIOvZQkkI/T4xumySw8wI/AAAAAAAAA58/YM2g2dZ9nPY/s1600/zion2012.jpg

 

Dernièrement j'ai diffusé une publicité chinoise plutôt étrange pour l'Euro 2012, qui émeut des millions de moutons en ce moment, en vous rappelant les dires du défunt Rik Clay et vous révélant que le vers StuxNet s'attaquant aux installation nucléaires (les centrifugeuses à enrichissement en uranium en particulier) fut fabriqué sous l'opération "Olympic Games" menées conjointement entre Israël et l'empire US... (NDB : voir les liens bas de page)  je continue donc avec les vidéos nous annonçant un danger pour les JO de Londres avec, cette fois, un extrait de la série Code 9.

 

(Synopsis : 2013. La capitale britannique ayant été évacuée à la suite d'une bombe nucléaire, les forces du MI-5 doivent se réorganiser pour infiltrer et éliminer une nouvelle génération de terroristes. A la tête de la nouvelle cellule, Code 9, Hannah, entourée de jeunes recrues, veille à la sécurité du pays ! Le spin-off était développé initialement sous le titre "Rogue Spooks". Source : http://www.allocine.fr).

 

 

 

 

 

De temps à autre des révélations sont faites à ceux qui ont pu ouvrir les yeux, pour peu qu'ils s'attardent aux détails..

Ici un épisode de 1997 des Simpsons (NDB : "Homer contre New York") ou la date du désastre est inscrite (NDB : 9/11, 11 septembre..) ainsi que le motif (NDB : le dollar).

 

http://2.bp.blogspot.com/_xcUskQ-VRTI/SM0E1DhyjXI/AAAAAAAAAzc/CEagWzdWNA0/s400/911.jpg

 

 

N'oubliez pas que le hasard et les coïncidences n'existent pas, que chaque détail d'une série, d'un film, d'une BD est méticuleusement millimétré, calculé, réfléchit, décidé...

 

 


 

 

MAJ :   Les JO d'été à venir transforment Londres en zone hautement militaire. Toutes sortes d'armements sont actuellement testés et déployés dans la ville, tels que des missiles terre-air, des avions de combat, des bateaux d'assaut amphibies et des mitrailleuses. Ces mesures extrêmement controversées ne sont pas les bienvenues parmi de nombreux londoniens car elles créent un inutile climat de peur et d'oppression dans la ville.
Les armes testées ne possèdent pas qu'un but militaire. De nouvelles armes de contrôle des foules seront déployées durant les JO, du style de ''pistolets soniques'' puissants. Voici un article sur cette nouvelle arme.

* Des ''pistolets soniques'' pour les JO britanniques

* L'armée britannique sera munie d'armes soniques non-léthales aux JO

* Un haut-parleur très puissant utilisé contre les pirates et les manifestants

* La Grande-Bretagne se prépare à sa plus grande opération de sécurité en temps de paix

 

 

 

 

 

 

 

Le haut-parleur, qui peut projeter un son perçant très douloureux physiquement sur des centaines de mètres, a déjà été utilisé durant les manifestations au sommet du G20 de Pittsburgh en 2009 et contre des pirates opérant sur la côte de Somalie.

Le ministère de la défense a déclaré qu'il devait se servir à l'origine du haut-parleur pour communiquer avec les bateaux qu'on veut stopper sur la Tamise.

Le chef de la défense a déjà engendré une controverse en annonçant des plans pour placer des missiles sol-air au sommet d'immeubles résidentiels près du site des jeux à l'est de Londres.

Des avions de combat ont grondé au-dessus de la capitale et on a vu des hélicoptères faire ce mois-ci du surplace en surplombant la Chambre du Parlement lors d'un exercice militaire de 9 jours pour se préparer à la plus grande opération de sécurité en temps de paix.

Le LRAD (Long Range Acoustic Device = appareil acoustique à longue portée), fabriqué par la société du même nom, peut être installé sur le flanc d'un navire ou au sommet d'un véhicule. Certaines versions ont à peu près la même taille et forme qu'un couvercle de poubelle.


Il peut générer des bruits jusqu'à environ 150 décibels, semblable à des coups de feu et possède une portée maximum de 3 km.

L'appareil peut aussi émettre une alarme qui ressemble à une sirène de police et ''peut empêcher l'usage préjudiciable ou mortel de la force'', dit le LRAD sur son site web.

Les planificateurs de la police et de l'armée disent qu'ils se préparent à une variété de menaces sur la sécurité pour les JO, y compris des manifestants essayent d'interrompre le déroulement et des attaques par des avions détournés.

Ce seront environ 13.500 soldats qui aideront la police durant les Jeux, qui se dérouleront du 27 juillet au 12 août.

 

- Source: Reuters

 

27 au 12/08


2+7 = 9            1+2+8 =11

 

Pourquoi de telle moyens de sécurités ?  Pour prétendre : " nous savions qu'un événement majeur se préparait ?
POUR FINIR  j(ai rever d'un attentat nucléaire dans une ville avec une grande rivière comme la tamise j'ai vu un nuage radioactif se répandre sur cette ville , ce scénario est ainsi avancé dans le feuilleton du film code 9

 

eye


Série dérivée de MI-5, la plus géniale série d’espionnage du moment, Code 9 reprend les ingrédients de sa grande sœur mais avec une distribution composée uniquement de jeunes gens âgés de moins de 25 ans. Une fois ce postulat accepté, on peut pleinement apprécier la série. Nous sommes en 2013. Quelques mois plus tôt, une catastrophe a frappé la Grande-Bretagne. Un attentat nucléaire a presque entièrement détruit Londres lors de la cérémonie d’ouverture des jeux Olympiques de 2012. La ville et sa périphérie, soumises aux radiations, ont été évacuées. Le MI-5 (les services secrets britanniques) a été en grande partie démembré et des agents plus jeunes ont été embauchés afin de porter un œil neuf sur les nouvelles formes de terrorisme émergentes. Les bleus évoluent dans un univers fait de misère humaine où les réfugiés sont parqués dans de sinistres cités et ont été abandonnés à leur triste sort par un gouvernement largement dépassé. PAR les événements.


voilà ce qu'en pense la police britannique d'un tel scénario !


A Londres, le chef de la police antiterroriste britannique, David Veness et le patron d'Europol Jürgen Storbeck ont tous deux estimé qu'un attentat nucléaire visant l'Europe ne serait plus qu'une question de temps. "Nous parlons d'attaques qui feront de nombreuses victimes. Cela représente une étape que nous pouvons tous anticiper", a indiqué Veness à Londres. "Depuis le 11 septembre, nous devons compter sur une menace de type CBRN (chimique, biologique, radioactive et nucléaire)", a-t-il ajouté. De son côté, le directeur d'Europol a estimé qu'une telle attaque était imminente. "La plupart des experts ne se demandent pas s'il y aura un attentat, mais quand (il aura lieu) Dailly mail .
Croyons nous que les London 2012 Olympics vont faciliter l'implentation de Zion - La "nouvelle Jerusalem"?

 

drapeau_angleterre

ce drapeau est une croix barré d'un x et la clef du vatican qui nous parles bien d'une roue a 8 branches

 

ce drapeau comporte ces 8 branches ce drapeau est celui de la nation de l''antechrist  cela est logique  que londre en opposition à jérusalem du christ sera la nouvelle jérusalem de l'antéchrist .will i am  et c'est là la clef qui tourne la serrure du vatican .....

 

vaticanobelisk

la serrure  du secret  .......


Voici le poème de william Blake "Jeusalem":

[i]"Et est-ce que ces pieds dans ces temps anciens
Ont marché sur les vertes montagnes d'Angleterre?
Et est-ce que le saint Agneau de Dieu
A été vu sur les belles pâtures anglaises?
Et est-ce que Celui qui contenait la Divinité (1)
A brillé sur nos collines opacifiées?
Et est-ce que Jérusalem a été construite ici
Parmi ces moulins sataniques foncés?

Apportez-moi mon arc d'or brûlant!
Apportez-moi mes flèches de désir!
Apportez-moi ma lance! Ö nuages, dépliez-vous!
Apportez-moi mon char de feu!

Je n'arrêterai pas ce combat mental,
Ni mon épée ne sommeillera dans ma main,
Jusqu'à ce que nous ayons construit Jérusalem
Sur la terre verte et agréable d'Angleterre ."(Dans la terre verte et plaisante d'Angleterre)
[/i]

Un écrivain du 18 ème Siècle, artiste et Esotériste, william Blake était en connection avec la franc maçonnerie.
Est ce que son travail était une déclaration de l'agenda esotérique, devant nos yeux?

 

th_londres1les deux tours


Ces jeux sont les plus ésotériques depuis ceux de Berlin en 1972 qui se sont soldés par un attentat  terroriste . Ce ne serait  pas la première fois , il y(aura un attentat majeur dans une grande ville ayant un fleuve dans son centre , malgré le brouillage électromagnétique de nombreuses visions nous alertes par nos  réves encore sur l'avenir de l'humanité et je sais que nombreux et nombreuses personnes ont fait ce réve ceux dont le coeur reste  connecté à la source . comprendront ceux qui devait comprendre Godbless........

 

 

 


 


Aller plus loin :

 

Risque d'un attentat nucléaire aux JO de Londres

 

Pub chinoise pour l'EURO 2012 (Vidéo)

 

Rik Clay : London "Zion" 2012 + Rapide tour sur les jeux olympiques de 1984 et de 1972 (Vidéos)

Partager cet article

Repost0
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 11:51

http://www.01net.com/genere/article/fichiersAttaches/1327304107-anonymous_propaganda_by_raithesheep-417x540.jpg

 

Chers activistes, au nom de la protection de nos vies privées, cher peuple de l'Union européenne, chères mères et pères, soeurs et frères, fils et filles.


Depuis 2009, l'Union Européene subventionne le projet INDECT au prix de plusieurs millions d'Euros.


Même si plusieurs médias ont déjà pointé du doigt cette technologie de surveillance en réseau, seuls quelques citoyens de l'UE savent de quoi elle retourne.


La mise en oeuvre de INDECT vise à analyser les comportements pour prévenir les crimes, dans la vie virtuelle, ainsi que dans la vie réelle, avant que ceux-ci ne se produisent.


Non seulement cela nous semble fou, mais ce projet aura aussi pour conséquence un assassinat en règle de notre droit fondamental à la vie privée.


En effet, ces appareils seront capables de collecter nos données biométriques personnelles et de les croiser avec des fichiers numériques existants sur les personnes dans des bases de données obtenues sur Internet y compris via les réseaux sociaux.


Par conséquent, toute personne pourra être tracée et surveillée, toute personne qui dit ou fait quoi que ce soit danormal ou quelque chose que le système pourra considérer comme une menace à la fois sur Internet et dans la vie réelle, sera potentiellement suspecte.


Au nom de la prévention d'actes de terrorisme supposés, nous avons accepté de laisser circuler nos données personnelles pendant trop longtemps. Les gens ont commencé à accepter d'être traités comme des terroristes potentiels ou des criminels et d'être de plus en plus privés de leurs droits fondamentaux. Tout cela en permettant aux puissances d'exercer un contrôle accru et continu sur eux.


Les droits fondamentaux n'ont pas été donnés à nous comme une question de cours, et de nombreuses générations ont continué à se battre pour eux. Aujourd'hui, votre devoir est de ne laisser personne vous dérober ces droits !


Ces jours-ci, en Espagne, nous avons vu les appels à protester diabolisés par le gouvernement. Si le droit de protester fait partie intégrante de la liberté d'expression, nous ne pouvons tolérer l'essort au sein de l'UE, de toutes ces dispositions antidémocratiques qui pour la plupart se cachent sous le manteau de la prévention du terrorisme .


Nous devons agir MAINTENANT et informer les citoyens de l'Union Européenne des perversions du projet INDECT, qui a été conçu en secret il y a plusieurs années. Nous devons éveiller notre conscience populaire et prendre les rues pour la défense de nos droits.


Pour toutes ces raisons, nous vous appelons à contacter toutes les organisations qui défendent la protection des données personnelles à s'engager dans ce combat. Réalisez des tracts ou tout autre moyen de communication qui relaiera l'information sur INDECT. Traduisez le message de cette vidéo dans votre langue maternelle et diffusez le !
Protestons contre INDECT comme nous l'avons déjà fait contre ACTA en début d'année.


Soyez des notres une nouvelle fois lors des manifestations qui auront lieu contre INDECT le 28 juillet 2012 !

 

 

Nous sommes Anonymous,
Nous sommes Légion,
Nous refusons l'asservissement des peuples,
Nous nous battons pour la Liberté, de tous, y compris la votre.
Au nom de la démocratie, unissons nous tous !


irc.anonops.bz/6667 ou irc.anonops.bz/6697 SSL
#indect / #opindect

 

 

 

  L'alarmant projet INDECT

La mise en oeuvre de l'une ou l'autre de ces volontés politiques ouvriraient un espace d'acceptation collective, au nom de la lutte anti-terroriste, pour la mise en place de systèmes de surveillance généralisée dont l'étude est actuellement financée par l'Union Européenne : les projets INDECT et CYSSEC. La page web dédiée à l'information sur l'état d'avancement du programme INDECT renseigne mieux sur sa nature que la page wikipedia dédiée:
 
"Le projet INDECT est un programme de recherche qui rassemble des scientifiques européens et leur permet le développement de nouveaux algorithmes, avancés et innovants et des méthodes qui visent à combattre le terrorisme et d'autres activités criminelles telles que le trafic d'êtres humains et le crime organisé qui affectent la sécurité des citoyens"

INDECT a vu le jour en Septembre 2009. Il est né à l'initiative du Parlement Polonais. Son but est simple : croiser des données collectées sur la toile, sur les statistiques de sites visités, couplées aux informations collectées via les systèmes de vidéo surveillance, et permettre la détection de comportements violents susceptibles de représenter une nuisance à l'ordre public. À terme, INDECT aura pour objectif la mise en œuvre d'un moteur de recherche sémantique, réservé aux forces de police et de sécurité, qui pourraient effectuer des recherches sur des mots clés pour répertorier toute page contenant des données sensibles, liées par exemple à la pédopornographie ou au trafic d'organes.

Plus encore, il renforcera les possibilités de surveillance généralisée sous le prétexte de traquer les internautes suspects directement sur leurs ordinateurs personnels ou sur n'importe quel autre appareil permettant de se connecter à l'Internet (ordiphones). Ce qui impliquerait "au mieux" l'installation (à leur insu ?) d'un mouchard pour surveiller leur activité, et au pire, l'implémentation d'un moyen d'inspection du trafic Internet (type DPI) pour surveiller l'ensemble des échanges de données directement sur le réseau, le projet n'étant à ce jour pas assez détaillé sur ce point pour nous permettre de donner plus de détails.

 


 

Aller plus loin :

 

LA BIOMÉTRIE ou "LE TEMPS DES BIOMAÎTRES"! (Docu)

 

INDECT (WIKIPEDIA)

 

 

INDECT et SYSSEC, deux programmes européens à l'assaut des libertés individuelles

Partager cet article

Repost0
9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 13:38

http://arsobispo.blogitexpress.com/mms/data/2011/12/1323765365e5008ecfb637_l.jpg

Pour les spécialistes, tel Michel Desmurget, il n'y a plus de doute : la télévision est un fléau. Elle exerce une influence profondément négative sur le développement intellectuel, les résultats scolaires, le langage, l'attention, l'imagination, la créativité, la violence, le sommeil, le tabagisme, l'alcoolisme, la sexualité, l'image du corps, le comportement alimentaire, l'obésité et l'espérance de vie.

 

 



http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQgGdx1IhiM0OQGjFiGwYn7shLFzmVk9ClEF8O4kY4eBBaqL5H4a1ayM5RX

Aller plus loin :

Partager cet article

Repost0
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 15:28

http://www.betransition.be/wp-content/uploads/2011/07/Les_Sentiers_de_L_Utopie_530-e1310585910949.jpg

À la fois récit de voyage et documentaire fictionnel, ce livre-film propose un périple réel et imaginaire, une exploration lancée à la découverte de formes de vie postcapitalistes.

Pendant près d'un an, Isabelle Fremeaux et John Jordan sont partis sur les routes européennes, à la rencontre de celles et ceux qui ont choisi, ici et maintenant, de vivre autrement. Ils ont partagé d'autres manières d'aimer et de manger, de produire et d'échanger, de décider des choses ensemble et de se rebeller.

Depuis un « Camp Climat » installé illégalement aux abords de l'aéroport d'Heathrow jusqu'à un hameau squatté par des punks cévenols, en passant par une école anarchiste gérée par ses propres élèves, une communauté agricole anglaise à très faible impact écologique, des usines occupées en Serbie, un collectif pratiquant l'amour libre dans une ancienne base de la Stasi ou une femre ayant aboli la propriété privée, ils ont découvert des Utopies bien vivantes dans ces interstices invisibles du système.

De cette expérience a émergé Les Sentiers de l'Utopie. Le texte est un récit captivant, qui raconte la vie de chaque communauté, ses pratiques et son histoire. Le film, un docu-fiction tourné pendant le voyage, se présente comme un road-movie poétique situé dans l'avenir. Les personnages et les lieux circulent du livre au film et, pas à pas, laissent deviner, dans la brèche du présent, les scintillements d'un autre avenir possible.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 14:45

 




MONTAGE & NARRATION
Dany Papineau http://www.2frogs.ca

MUSIQUE
Carbon Kevlar / Coco Shaker : http://itunes.apple.com/fr/artist/carbon-kevlar/id469434070
Accordéon diato / La danse de l'Ours : http://www.youtube.com/watch?v=4WHDVOunH_Q
Paul Piché / Heureux d'un Printemps : http://itunes.apple.com/ca/album/a-qui-appartient-lbeau-temps/id285283773

IMAGES
The Sound Your Life Makes (Jason Bajada) : http://www.youtube.com/watch?v=wX79_6eXJU0&feature=youtu.be
Alerte Rouge : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=qLvsy4eLAwk
Gaétan Maudit : http://www.youtube.com/watch?v=OXx7-eUP84I&feature=share
Le plan diabolique de Charest : http://www.youtube.com/watch?v=zWCQPv4gfNU
Charest à propos des manifestations - http://www.youtube.com/watch?v=xcVMe5HLF_Q
Constable 728, A star is Born : http://www.youtube.com/watch?v=W05MoKEEYAk
Tin din fesse mon calisse : http://www.youtube.com/watch?v=iHAUflyqmkQ&feature=related

Et beaucoup plus...

 

 


 

 

Source :

 

 

http://presselibreinternationale.com/ (NENKI)


Aller plus loin :

 

Histoire du Canada dans le Nouvel ordre mondial de 1984 à 1993 - Le DÉCODEUR média citoyen (Vidéo)

 

Canada : stoppons la loi anticontestation du Québec (Pétition en ligne)

 

De la servitude moderne - Les Temps Bouleversés par Jean-François Brient (Docu + article + pdf) [VF]

 

 

«Des experts des Nations Unies préoccupés par les récents évènements au Québec»

 

Partager cet article

Repost0
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 14:35
Nos dirigeants ont prévu de rendre la biométrie omniprésente dans les années qui viennent. Elle est déjà utilisée dans les entreprises, les prisons, les transports, les écoles, pour les cartes d'identité et les passeports. Une prochaine étape sera de l'utiliser pour les paiements électroniques, dans les magasins ou chez soi, pour les achats effectués sur Internet, et plus généralement pour tout ce qui nécessite une identification.

Notre identité sera alors réduite à un corps scanné et utilisé comme un objet, marchandise parmi d'autres.

L'envahissement de nos vies par la biométrie est le résultat du "sécuritarisme" et de l'instrumentalisation de la peur afin de nous entrainer vers un type de société qui n'a plus rien à voir avec une démocratie. 

La biométrie a aussi pour but d'augmenter les profits des multinationales de l'armement, comme Thales et Sagem. En quête de nouveaux débouchés depuis la fin de la guerre froide, ces entreprises ont trouvé un nouveau filon très lucratif avec la sécurité intérieure, en faisant acheter aux gouvernements des technologies pour contrôler et traquer ses citoyens, avec la biométrie, la vidéosurveillance, les logiciels d'identification et de surveillance des foules, les radars pour la répression routière, les armes "non létales", etc.

Voici un très bon documentaire d'Arte sur le sujet, "Le Temps des Biomaitres"...

Partager cet article

Repost0
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 21:10

capture_06032012_211737.jpg

Voici ici une vidéo qui aurait ravît le défunt Rik Clay... L'armageddon annoncée pour les JO de Londres est sans doute moins conspirationniste qu'on ne peut le penser, je vous laisse ici vous faire votre propre avis sur le sujet, personnellement je trouve que cela commence à faire.. beaucoup...

 

MAJ : Dernière nouvelle à mettre, je le pense, en parrallèle.. Savez-vous ce qui a été créé par l'opération "Olympics Games", commencé sous Bush Junior et continué par Obama ?? Je vous le donne en mille, le virus "Stuxnet" ! Virus informatique qui s'en prend aux installations nucléaires, en Iran, ce sont les centrifugeuses pour l'enrichissement en uranium qui ont été touché, le virus s'attaquant directement au matériel informatique SIEMENS de celles ci.

 

Pour en savoir plus : La cyberguerre secrète d'Obama contre l'Iran

 

 


Quelques screenshots :

capture_06032012_211806.jpgcapture_06032012_211852.jpgcapture_06032012_211909.jpgcapture_06032012_211920.jpgcapture_06032012_212003.jpgcapture_06032012_211651.jpg

Et pour finir une carte du jeu de carte Illuminati - le jeu de la conspiration sorti en 1995 et créé par Steve Jackson.

 

http://www.cuttingedge.org/Combined_disasters.jpg

 



Aller plus loin :

 

Illuminati New World Order (INWO) : Jeu de carte par Steve Jackson


Londres se transforme en un état policier fortement militarisé en préparation des jeux olympiques (Article)

 

Rik Clay : London "Zion" 2012 + Rapide tour sur les jeux olympiques de 1984 et de 1972 (Vidéos)

Partager cet article

Repost0
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 16:00

http://solari.com/blog/wp-content/uploads/2012/05/Bilderberg-2012-May-31st-to-June-3rd_290x298.jpg

Voici la liste complète des participants au Bilderberg 2012 qui se déroule cette année à Chantilly, Virginie (USA) du 31 Mai 2012 au 3 Juin 2012.

Chairman

FRA Castries, Henri de Chairman and CEO, AXA Group
DEU Ackermann, Josef Chairman of the Management Board and the Group Executive Committee, Deutsche Bank AG
GBR Agius, Marcus Chairman, Barclays plc
USA Ajami, Fouad Senior Fellow, The Hoover Institution, Stanford University
USA Alexander, Keith B. Commander, US Cyber Command ; Director, National Security Agency
INT Almunia, Joaquín Vice-President – Commissioner for Competition, European Commission
USA Altman, Roger C. Chairman, Evercore Partners
PRT Amado, Luís Chairman, Banco Internacional do Funchal (BANIF)
NOR Andresen, Johan H. Owner and CEO, FERD
FIN Apunen, Matti Director, Finnish Business and Policy Forum EVA
TUR Babacan, Ali Deputy Prime Minister for Economic and Financial Affairs
PRT Balsemão, Francisco Pinto President and CEO, Impresa ; Former Prime Minister
FRA Baverez, Nicolas Partner, Gibson, Dunn & Crutcher LLP 
FRA Béchu, Christophe Senator, and Chairman, General Council of Maine-et-Loire
BEL Belgium, H.R.H. Prince Philippe of
TUR Berberoğlu, Enis Editor-in-Chief, Hürriyet Newspaper
ITA Bernabè, Franco Chairman and CEO, Telecom Italia
GBR Boles, Nick Member of Parliament
SWE Bonnier, Jonas President and CEO, Bonnier AB
NOR Brandtzæg, Svein Richard President and CEO, Norsk Hydro ASA
AUT Bronner, Oscar Publisher, Der Standard Medienwelt
SWE Carlsson, Gunilla Minister for International Development Cooperation
CAN Carney, Mark J. Governor, Bank of Canada
ESP Cebrián, Juan Luis CEO, PRISA ; Chairman, El País
AUT Cernko, Willibald CEO, UniCredit Bank Austria AG
FRA Chalendar, Pierre André de Chairman and CEO, Saint-Gobain
DNK Christiansen, Jeppe CEO, Maj Invest
RUS Chubais, Anatoly B. CEO, OJSC RUSNANO
CAN Clark, W. Edmund Group President and CEO, TD Bank Group
GBR Clarke, Kenneth Member of Parliament, Lord Chancellor and Secretary of Justice
USA Collins, Timothy C. CEO and Senior Managing Director, Ripplewood Holdings, LLC
ITA Conti, Fulvio CEO and General Manager, Enel S.p.A.
USA Daniels, Jr., Mitchell E. Governor of Indiana
USA DeMuth, Christopher Distinguished Fellow, Hudson Institute
USA Donilon, Thomas E. National Security Advisor, The White House
GBR Dudley, Robert Group Chief Executive, BP plc
ITA Elkann, John Chairman, Fiat S.p.A.
DEU Enders, Thomas CEO, Airbus
USA Evans, J. Michael Vice Chairman, Global Head of Growth Markets, Goldman Sachs & Co.
AUT Faymann, Werner Federal Chancellor
DNK Federspiel, Ulrik Executive Vice President, Haldor Topsøe A/S
USA Ferguson, Niall Laurence A. Tisch Professor of History, Harvard University
GBR Flint, Douglas J. Group Chairman, HSBC Holdings plc
CHN Fu, Ying Vice Minister of Foreign Affairs
IRL Gallagher, Paul Former Attorney General ; Senior Counsel
USA Gephardt, Richard A. President and CEO, Gephardt Group
GRC Giannitsis, Anastasios Former Minister of Interior ; Professor of Development and International Economics, University of Athens
USA Goolsbee, Austan D. Professor of Economics, University of Chicago Booth School of Business
USA Graham, Donald E. Chairman and CEO, The Washington Post Company
ITA Gruber, Lilli Journalist – Anchorwoman, La 7 TV
INT Gucht, Karel de Commissioner for Trade, European Commission
NLD Halberstadt, Victor Professor of Economics, Leiden University ; Former Honorary Secretary  General of Bilderberg Meetings
USA Harris, Britt CIO, Teacher Retirement System of Texas
USA Hoffman, Reid Co-founder and Executive Chairman, LinkedIn
CHN Huang, Yiping Professor of Economics, China Center for Economic Research, Peking University
USA Huntsman, Jr., Jon M. Chairman, Huntsman Cancer Foundation
DEU Ischinger, Wolfgang Chairman, Munich Security Conference ; Global Head Government Relations, Allianz SE
RUS Ivanov, Igor S. Associate member, Russian Academy of Science ; President, Russian International Affairs Council
FRA Izraelewicz, Erik CEO, Le Monde
USA Jacobs, Kenneth M. Chairman and CEO, Lazard
USA Johnson, James A. Vice Chairman, Perseus, LLC
USA Jordan, Jr., Vernon E. Senior Managing Director, Lazard
USA Karp, Alexander CEO, Palantir Technologies
USA Karsner, Alexander Executive Chairman, Manifest Energy, Inc
FRA Karvar, Anousheh Inspector, Inter-ministerial Audit and Evaluation Office for Social, Health, Employment and Labor Policies
RUS Kasparov, Garry Chairman, United Civil Front (of Russia)
GBR Kerr, John Independent Member, House of Lords
USA Kerry, John Senator for Massachusetts
TUR Keyman, E. Fuat Director, Istanbul Policy Center and Professor of International Relations, Sabanci University
USA Kissinger, Henry A. Chairman, Kissinger Associates, Inc.
USA Kleinfeld, Klaus Chairman and CEO, Alcoa
TUR Koç, Mustafa Chairman, Koç Holding A.Ş.
DEU Koch, Roland CEO, Bilfinger Berger SE
INT Kodmani, Bassma Member of the Executive Bureau and Head of Foreign Affairs, Syrian National Council
USA Kravis, Henry R. Co-Chairman and Co-CEO, Kohlberg Kravis Roberts & Co.
USA Kravis, Marie-Josée Senior Fellow, Hudson Institute
INT Kroes, Neelie Vice President, European Commission ; Commissioner for Digital Agenda
USA Krupp, Fred President, Environmental Defense Fund
INT Lamy, Pascal Director-General, World Trade Organization
ITA Letta, Enrico Deputy Leader, Democratic Party (PD)
ISR Levite, Ariel E. Nonresident Senior Associate, Carnegie Endowment for International Peace
USA Li, Cheng Director of Research and Senior Fellow, John L. Thornton China Center, Brookings Institution
USA Lipsky, John Distinguished Visiting Scholar, Johns Hopkins University
USA Liveris, Andrew N. President, Chairman and CEO, The Dow Chemical Company
DEU Löscher, Peter President and CEO, Siemens AG
USA Lynn, William J. Chairman and CEO, DRS Technologies, Inc.
GBR Mandelson, Peter Member, House of Lords ; Chairman, Global Counsel
USA Mathews, Jessica T. President, Carnegie Endowment for International Peace
DEN Mchangama, Jacob Director of Legal Affairs, Center for Political Studies (CEPOS)
CAN McKenna, Frank Deputy Chair, TD Bank Group
USA Mehlman, Kenneth B. Partner, Kohlberg Kravis Roberts & Co.
GBR Micklethwait, John Editor-in-Chief, The Economist
FRA Montbrial, Thierry de President, French Institute for International Relations
PRT Moreira da Silva, Jorge First Vice-President, Partido Social Democrata (PSD)
USA Mundie, Craig J. Chief Research and Strategy Officer, Microsoft Corporation
DEU Nass, Matthias Chief International Correspondent, Die Zeit
NLD Netherlands, H.M. the Queen of the
ESP Nin Génova, Juan María Deputy Chairman and CEO, Caixabank
IRL Noonan, Michael Minister for Finance
USA Noonan, Peggy Author, Columnist, The Wall Street Journal
FIN Ollila, Jorma Chairman, Royal Dutch Shell, plc
USA Orszag, Peter R. Vice Chairman, Citigroup
GRC Papalexopoulos, Dimitri Managing Director, Titan Cement Co.
NLD Pechtold, Alexander Parliamentary Leader, Democrats ’66 (D66)
USA Perle, Richard N. Resident Fellow, American Enterprise Institute
NLD Polman, Paul CEO, Unilever PLC
CAN Prichard, J. Robert S. Chair, Torys LLP
ISR Rabinovich, Itamar Global Distinguished Professor, New York University
GBR Rachman, Gideon Chief Foreign Affairs Commentator, The Financial Times
USA Rattner, Steven Chairman, Willett Advisors LLC
CAN Redford, Alison M. Premier of Alberta
CAN Reisman, Heather M. CEO, Indigo Books & Music Inc.
DEU Reitzle, Wolfgang CEO & President, Linde AG
USA Rogoff, Kenneth S. Professor of Economics, Harvard University
USA Rose, Charlie Executive Editor and Anchor, Charlie Rose
USA Ross, Dennis B. Counselor, Washington Institute for Near East Policy
POL Rostowski, Jacek Minister of Finance
USA Rubin, Robert E. Co-Chair, Council on Foreign Relations ; Former Secretary of the Treasury
NLD Rutte, Mark Prime Minister
ESP Sáenz de Santamaría Antón, Soraya Vice President and Minister for the Presidency
NLD Scheffer, Paul Professor of European Studies, Tilburg University
USA Schmidt, Eric E. Executive Chairman, Google Inc.
AUT Scholten, Rudolf Member of the Board of Executive Directors, Oesterreichische Kontrollbank AG
FRA Senard, Jean-Dominique CEO, Michelin Group
USA Shambaugh, David Director, China Policy Program, George Washington University
INT Sheeran, Josette Vice Chairman, World Economic Forum
FIN Siilasmaa, Risto Chairman of the Board of Directors, Nokia Corporation
USA Speyer, Jerry I. Chairman and Co-CEO, Tishman Speyer
CHE Supino, Pietro Chairman and Publisher, Tamedia AG
IRL Sutherland, Peter D. Chairman, Goldman Sachs International
USA Thiel, Peter A. President, Clarium Capital / Thiel Capital
TUR Timuray, Serpil CEO, Vodafone Turkey
DEU Trittin, Jürgen Parliamentary Leader, Alliance 90/The Greens
GRC Tsoukalis, Loukas President, Hellenic Foundation for European and Foreign Policy
FIN Urpilainen, Jutta Minister of Finance
CHE Vasella, Daniel L. Chairman, Novartis AG
INT Vimont, Pierre Executive Secretary General, European External Action Service
GBR Voser, Peter CEO, Royal Dutch Shell plc
SWE Wallenberg, Jacob Chairman, Investor AB
USA Warsh, Kevin Distinguished Visiting Fellow, The Hoover Institution, Stanford University
GBR Wolf, Martin H. Chief Economics Commentator, The Financial Times
USA Wolfensohn, James D. Chairman and CEO, Wolfensohn and Company
CAN Wright, Nigel S. Chief of Staff, Office of the Prime Minister
USA Yergin, Daniel Chairman, IHS Cambridge Energy Research Associates
INT Zoellick, Robert B. President, The World Bank Group
Rapporteurs
GBR Bredow, Vendeline von Business Correspondent, The Economist
GBR Wooldridge, Adrian D. Foreign Correspondent, The Economist




 Source: 

Trouvé sur :

Aller plus loin :

Partager cet article

Repost0
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 15:35


La photo ci-dessous est une prise de vue de la gigantesque propriété de la Famille Desmarais (les grands marionnettistes au Canada), cette famille porte en son sein des membres au plus haut grade de la Franc-Maçonnerie.

Dans cette résidence, vous trouverez une des plus belle collection de très très rares Obélisques à 5 sphères (les plus répandue dans le monde étant celle à 4).

Les 4 sphères se trouvant être les pieds de chacun des côtés de la base de l’Obélisque et la cinquième trônant sur le sommet.

Chacune des 4 premières Sphères est la représentation symbolique de l’un des 4 éléments primordiaux déjà connus puisque visibles (EAU, FEU, AIR, TERRE).

 

La Sphère du Sommet quand à elle est la représentation symbolique de l’ETHER (Le Cinquième éléments pour les grecs).

Cette cinquième Sphère est très très rare sur ce type d’obélisque, seuls quelques exemplaires aux 5 Sphères sont accessibles au commun des mortels , la Suisse semblant être le pays en possédant le plus à la vue de tout le monde.

L’origine et la puissance de l’Éther semble être l’un des plus grands secret jalousement gardé par le plus haut grade de la Franc-Maçonnerie.

Pour en savoir plus sur l’Ether c’est ici :

http://www.techno-science.net/?onglet=glossaire&definition=2837

 

Maintenant penchons nous sur les Neutrinos et imaginons que ceux-ci soient des Particules d’Éther.

Pour en savoir plus sur les Neutrinos c’est ici :

http://www.futura-sciences.com/fr/definition/t/physique-2/d/neutrino_2903/

 

Le terme Neutrino signifie « Particule Neutre », je vous laisse découvrir par vous même les milliards dépensés pour étudier ce qui pourtant est censé ne rien produire d’interressant comme énergie.

Le projet Opéra et ses installations gigantesque en est un parfait exemple :

http://public.web.cern.ch/public/fr/Spotlight/SpotlightCNGS-fr.html

 

Le plus impressionnant sera le résultat obtenu par cette expérience fin 2011, ou l’on enregistrera à plusieurs reprises une vitesse des Neutrinos  supérieure à celle de la lumière :

http://www.cnrs.fr/fr/pdf/neutrino.pdf

 

Cette expérience sera quelques mois plus tard remise en cause (Sans aucun communiqué du CNRS allant dans ce sens) pour materiel défectueux ! :

http://www.lefigaro.fr/sciences/2012/03/16/01008-20120316ARTFIG00660-les-neutrinos-n-auraient-pas-franchi-la-vitesse-de-la-lumiere.php

 

Le Génial Tesla (inventeur entre autre du courant alternatif) Affirmait déjà dans les année 1930 que « d’infimes particules émises par le soleil (Neutrinos ?) se déplacent plus vite que la lumière » ce que semble confirmer l’opération OPERA du CERN.

C’est à la même période que Tesla et ses idées d’obtenir bientôt l’énergie libre et gratuite pour tous en tous point du globe, commença sa rapide chute dans les abimes de l’oubli de ses principaux soutiens financiers (JP Morgan) au profit d’Einstein (s’appuyant sur les travaux de Poincaré) pour qui la vitesse de la lumière ne pouvait être dépassée au regard de la théorie de la relativité (E=MC²).

Mais au fait ?, si l’on va plus vite que la lumière selon la théorie de la relativité, l’on remonte le temps non ? et alors là……

 

Conclusion :

Bien plus que la lutte contre le système financier à la dérive, le conflit de civilisation en phase terminale de préparation et tout autre raison de se taper dessus les uns sur les autres, il semble plus que jamais primordial d’obtenir de ceux qui en détienne le secret, les clés de compréhension et de mise à disposition de l’énergie libre et gratuite pour tous, patrimoine de l’humanité.

 

Pour en savoir plus sur l’expérience Opéra, il existe un vieux reportage arte découverte, qui ne devrait pas vous laissez indifférent :

http://www.youtube.com/watch?v=795SG3UF0dk

 

Stef2892 pour les moutons enragés

 

Obelisquea5spheres.jpg

Obélisque à 5 sphères (Suisse)

 

 

 


 

MAJ : 23 juin 2012

 

 

 


 

Source :


http://lesmoutonsenrages.fr

 

Aller plus loin :


Van Helsing Jan - Les Sociétés secrètes et leur pouvoir au 20ème siècle (PDF+Vidéo+Conférence)


Partager cet article

Repost0
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 10:17
http://www.astrosurf.com/luxorion/Documents/ordre-rose-croix.jpg
 
Des origines anciennes
 
L’Ancien et mystique ordre de la Rose-Croix est une organisation fraternelle qui, selon ses adhérents, aurait des origines très anciennes dans l’Égypte Antique. 1500 ans avant Jésus-Christ, sous le règne conjoint des pharaons Touthmôsis III et Hatchepsout, il existait paraît-il des écoles où des initiés se réunissaient pour étudier les mystères de la vie et de l’univers. Le futur pharaon Akhénaton y aurait d’ailleurs fait ses classes. À travers les siècles, ces « écoles de mystère » auraient aussi vu le jour en Grèce et ensuite à Rome. En raison de la répression religieuse, ces cercles d’enseignements seraient demeurés clandestins tout au long du Moyen Âge. 
 
Une réforme de l’intérieur
 
Les premières traces historiques tangibles de l’AMORC datent toutefois du début du 17ème siècle. À cette époque, une crise religieuse secoue les Chrétiens d’Europe, suite à la Réforme Protestante commencée par Martin Luther en Allemagne. C’est justement en Allemagne que les Rosicruciens publient une série de trois manifestes fondateurs en 1614, 1615 et 1616. Alors que des émeutes et des batailles violentes font irruption sur le Vieux continent, ils appellent à une réforme universelle qui privilégierait l’humanisme, c’est-à-dire qui donnerait la priorité à la dignité humaine et aux libertés individuelles. Cette réforme, au lieu d’être imposée par des législateurs, doit être intérieure, spirituelle et mystique, croient les auteurs des manifestes. 
 
Série de manifestes
 
Le premier manifeste, intitulé « Fama Fraternitatis », s’adresse d’abord aux dirigeants politiques et religieux et vise une élite intellectuelle. On y raconte l’histoire allégorique d’un fondateur fictif, Christian Rosenkreutz (le Chrétien à la Rose et à la Croix), un Allemand qui aurait voyagé en Orient et qui aurait mis par écrit ses connaissances et sa sagesse. Après sa mort (fictive) en 1494, le manifeste raconte qu’en 1604, des disciples  découvrent son tombeau rempli d’objets scientifiques et de textes, signe que le Rosicrucianisme doit renaître. 
Le deuxième manifeste, « Confessio Fraternitatis », est plus prophétique. On y affirme que l’humanité arrive à la fin d’un cycle, que la révélation du « sixième temps » approche, et que la papauté chrétienne est condamnée à disparaître. Les Rosicruciens croient qu’une régénération de l’homme doit avoir lieu, une régénération possible grâce à la science enseignée par les Rose-Croix. Le troisième manifeste, « Les noces chymiques de Christian Rosenkreutz » diffère des deux premiers. Il raconte un périple initiatique se déroulant autour d’un mariage royal dans un château, et le récit symbolise la quête de l’Illumination. 
Les manifestes suscitent beaucoup d’intérêt et créent la polémique en Europe à partir de 1614 et jusqu’au 18ème siècle, et des centaines d’ouvrages exprimant une opinion au sujet du Rosicrucianisme sont publiés. 
 
L’Ordre de la Rose-Croix en Amérique
 
Vers la fin du 17ème siècle, le Rosicrucianisme s’implante peu à peu en Amérique du Nord. L’AMORC soutient d’ailleurs que les présidents Benjamin Franklin et Thomas Jefferson étaient des initiés de l’Ordre. Comme plusieurs groupes ésotériques et sociétés dites secrètes, l’AMORC est très sévèrement affecté en Europe pendant la Seconde Guerre Mondiale (1939-1945). Ses partisans sont persécutés par la Gestapo et plusieurs terminent leurs jours dans les camps de concentration. Les Rosicruciens d’Amérique sont pour leur part épargnés, ce qui explique la vigueur de l’organisation aux États-Unis encore aujourd’hui. 
Des dissensions administratives internes surviennent au sein de l’AMORC dans les années 1990, et d’anciens membres de l’organisation fondent des groupes indépendants se réclamant eux aussi du Rosicrucianisme. L’AMORC demeure toutefois la plus importante d’entre elles, enregistrée officiellement comme organisation à but non lucratif auprès du gouvernement américain. La Grande Loge anglophone des Amériques est située à San Jose, en Californie, et il existe 10 loges au Québec à l’heure actuelle. 
 
Être Rosicrucien aujourd’hui
 
Les membres de l’AMORC se voient comme des chercheurs mystiques en quête de connaissance. Selon eux, être Rosicrucien aujourd’hui signifie, entre autres, mener une quête spiritualiste non religieuse, œuvrer à l’instauration d’un monde plus humaniste, travailler à son développement personnel et faire partie d’une fraternité mondiale et cosmopolite. L’AMORC n’exige pas d’appartenance religieuse de ses membres et tous sont acceptés peu importe leurs croyances. 
Les membres de l’AMORC ne sont pas tenus de se présenter aux rencontres dans les loges. L’organisation estime d’ailleurs que 75% des membres pratiquent essentiellement à la maison. Les adeptes reçoivent chaque semaine des textes d’enseignements, et on leur recommande d’étudier chaque jeudi soir. 
 
 
Gravir les échelons
 
L’enseignement Rosicrucien s’étale sur 12 degrés de connaissances, touchant plusieurs questions philosophiques ou mystiques. Pour franchir chaque degré, les membres doivent étudier entre 12 et 24 monographies sur un sujet donné. 
L’AMORC a publié en 2001 un quatrième manifeste sous forme de lettre ouverte aux humains, dans laquelle les auteurs détaillent l’utopie Rosicrucienne, soit une meilleure marche pour la société et la paix mondiale. 
 

http://i70.servimg.com/u/f70/12/90/90/49/rose-c10.jpgAlphabet des Roses-Croix

Partager cet article

Repost0
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 03:15
Première rencontre aux Pays-Bas

En mai 1954, une soixantaine d’hommes influents provenant du domaine de la politique, de la finance et de l’élite aristocratique européenne se réunit à l’Hôtel de Bilderberg à Oosterbeek en Hollande. Le Polonais Joseph Retinger, l’un des plus grands défenseurs de l’unification européenne, est souvent identifié comme étant l’un des principaux initiateurs de cette rencontre, qui survient dans le contexte de l’après-guerre où un fort sentiment anti-américain balaie l’Europe et où la menace communiste inquiète l’Occident. Retinger et ses comparses souhaitent faire la promotion de l’alliance de l’OTAN, et désirent une meilleure coopération entre les pays d’Europe et les Etats-Unis. Ils espèrent qu’un meilleur dialogue à travers l’Europe et avec les USA pourra prévenir de futures guerres. Lors de cette première réunion, des invités de marque comme l’ancien Premier Ministre de Belgique Paul Van Zeeland, le Prince Bernhard des Pays-Bas ainsi que le président d’Unilever, Paul Rijkens, sont présents. 

Pas de traces écrites

Pendant trois jours, les invités discutent de l’intégration européenne et de l’attitude à adopter face au communisme et à l’Union soviétique. Aucune résolution officielle n’est adoptée et aucun compte-rendu n’est publié, mais les organisateurs estiment que la rencontre est un tel succès qu’ils décident de tenir une conférence similaire chaque année. Dès lors, le groupe se nomme Bilderberg en l’honneur de son premier lieu de rencontre. 

Des membres richissimes

Le milliardaire américain David Rockefeller, dont le grand-père a fait fortune dans le pétrole, devient un membre important du groupe Bilderberg, et il tisse des liens avec d’autres puissants regroupements comme le Council on Foreign Relations et la Commission Trilatérale, qui inclut aussi les pays d’Asie. Depuis sa fondation en 1954, des milliers d’hommes influents (et quelques rares femmes de pouvoir) ont été invités à participer aux rencontres annuelles Bilderberg, qui ont toujours lieu dans les hôtels les plus luxueux de la planète. 

Invités triés sur le volet

Dans les dernières années, des personnes très influentes ont participé aux rencontres. La rencontre de 2011 à St-Moritz, en Suisse, a par exemple réuni des individus comme Chris Hughes, co-fondateur de Facebook, Pascal Lamy, président de l’Organisation mondiale du commerce, John Micklewaith, éditeur de la revue The Economist, George Papaconstantinou, ministre des Finances de la Grèce, et Marcus Agius, president de la banque Barclays. En 2006, le groupe s’est réuni à l’hôtel Brookstreet de Kanata, une banlieue d’Ottawa. 
Plusieurs observateurs ont remarqué que la participation de certains hommes politiques à la rencontre semble souvent précéder leur nomination à la tête d’un parti ou leur candidature à des élections. C’est le cas notamment de Bill Clinton, qui a participé à la rencontre en 1991 avant d’être élu en 1993, de Margaret Thatcher, présente à la rencontre de 1975 et élue en 1979, ou encore de Stephen Harper, invité des Bilderberg en 2003 à Versailles et élu en 2006. Les premiers ministres canadiens Pierre Elliot Trudeau, Paul Martin et Jean Chrétien ont participé à au moins une rencontre du groupe. 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/8/82/Bilderberg_Attendees.png/800px-Bilderberg_Attendees.pngCarte des pays ayant eu, en 2009, le plus de politiciens présents aux réunions Bilderberg depuis leur lancement en 1954. (Source : wikipédia)

Huis clos

L’extrême discrétion – voire le secret- qui entoure les rencontres du groupe éveillent aussi depuis longtemps les soupçons de ceux qui craignent un complot mondial dirigé par l’élite financière et politique de l’Occident. D’abord, le lieu de la rencontre n’est jamais annoncé publiquement et la liste d’invités n’est rendue publique, a posteriori, que depuis quelques années. L’hôtel où se tient la rencontre est souvent dans lieu reculé, l’endroit est toujours réservé en entier pour les invités, et le personnel de l’hôtel a l’interdiction de parler aux médias. Dans les dernières années, le groupe Bilderberg a toutefois fait quelques efforts pour améliorer sa transparence, en créant notamment un site web où les thèmes de discussion et la liste des participants des rencontres passées sont publiés. 

Qui choisit les membres?

La structure organisationnelle du groupe Bilderberg est relativement simple. Il existe un comité directeur, formé d’une trentaine d’individus, et ce comité élit un président pour un mandat d’un an. Le mécanisme qui détermine la composition du comité directeur n’est pas précisé dans les documents officiels du groupe. Avec l’aide du comité directeur, le président élabore le programme de la conférence annuelle et sélectionne les participants. Un Secrétaire exécutif travaille sous l’autorité du président. Le président actuel est Henri de Castries, PDG du groupe mondial d’assurances AXA. Chaque rencontre annuelle réunit une centaine d’invités. Cela dit, les seuls véritables membres de Bilderberg sont ceux qui siègent sur le comité directeur.  Les invités aux conférences ne sont pas considérés comme des membres. 

Doit-on les craindre?

Sans verser dans des théories de complot farfelues, plusieurs observateurs soulèvent cependant des inquiétudes par rapport à l’influence directe ou indirecte du groupe Bilderberg dans les affaires des pays d’Europe et d’Amérique. Certains craignent que les individus les plus puissants de la planète, triés sur le volet par un petit comité de puissants, ainsi réunis en huis clos et sans comptes à rendre à la population de leurs pays respectifs, ne prennent des décisions ou ne subissent des pressions qui pourraient aller à l’encontre du bien commun. 
Les quelques membres ou ex invités des conférences Bilderberg qui ont témoigné publiquement au sujet de leur participation soutiennent pour leur part que les conférences ne font que procurer un lieu sécuritaire où des leaders de différents milieux peuvent discuter et échanger des idées de manière libre et informelle, sans craindre que leurs propos soient rapportés dans les médias. 












Source :

Aller plus loin :

Partager cet article

Repost0
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 02:59
Le Siècle est un club de réflexion (ou "think tank") qui réunit les membres les plus puissants et influents de la classe dirigeante française.

http://s3.e-monsite.com/2010/09/28/11/Famille-Le-Siecle.jpg

 

On y retrouve des politiciens de droite et de gauche, les patrons des plus grandes entreprises françaises, des journalistes de premier plan dans les médias qui "font l'opinion", et quelques universitaires. Le Siècle compte un peu plus de 500 membres choisis par cooptation, auquels s'ajoutent 200 invités renouvelés chaque année.

Une fois par mois, les membres du Siècle se réunissent au très sélect Automobile Club de France, place de la Concorde.

De 20h à 21h, un apéritif permet de choisir librement ses interlocuteurs.

21h00 : heure du dîner. Les convives sont placés par groupes de 7 ou 8 autour d'un chef de table qui veille à organiser le débat et à éviter les apartés. Le repas se termine à 22h45.

Ceux qui le souhaitent peuvent prolonger la soirée au bar...

De quoi peuvent-ils bien discuter ?







Zoom sur quelques membres du Siècle

Philippe Jaffré
Né en 1945. Enarque. Fils d'Yves-Frédéric Jaffré, conseiller de Pierre Laval. Frère de Jérôme Jaffré, administrateur de la Sofres (l'un des principaux instituts de sondages en France). Conseiller de René Monory en 1979, dans le gouvernement de Raymond Barre et sous la présidence de Valéry Giscard d'Estaing. Chef de service au ministère de l'économie et des Finances (1986). Il fut, avec Jacques Friedmann, l'un des principaux artisans des privatisations de 1987. Il présida ensuite plusieures filiales du Crédit agricole jusqu'en 1991. Pdg d'Elf-Aquitaine de 1993, jusqu'à la fusion de Elf avec Total. Il fut alors connu du grand public à cause de la fabuleuse indemnité de départ qu'il empocha en stock options. Il fut également administrateur de nombreuses sociétés dont la Banco Ambrosiano (la banque impliquée dans le scandale de la Loge P2 en Italie). Il est également membre du
Groupe de Bilderberg.

Bertrand Collomb
Né en 1942. Polytechnicien. Conseiller ministériel auprès d'Alain Peyrefitte (1973-74) et René Haby (1974-75). Pdg du groupe Lafarge, administrateur de diverses sociétés dont Unilever, Canadian Imperial Bank of Commerce, Crédit commercial de France (CCF), et Crédit local de France. Administrateur d'Aspen-France. Membre du
Groupe de Bilderberg, et du World Economic Forum de Davos. Il est aussi membre d'Entreprise et Cité, un autre "club de réflexion" qui rassemble des grands patrons français.

André Lévy-Lang
Né en 1937. Polytechnicien. Ingénieur puis directeur de filiales chez Schlumberger de 1962 à 1974. Pdg de Paribas de 1990 jusqu'à sa fusion en 1999 avec la BNP. Administrateur de diverses sociétés dont Athena, Schlumberger, les AGF. Il a été mis en examen, en 1995, dans l'affaire des Ciments français et s'est maintenu grâce au soutien de Claude Bébéar (également membre et fondateur de Entreprise et Cité). Président de la Commission des finances du CNPF (ou MEDEF) de 1988 à 1997. Membre du
Groupe de Bilderberg et président de l'Association des amis français du Groupe de Bilderberg.

Michel Pébereau
Né en 1942. Polytechnicien. Inspecteur général des finances. Ancien élève de l'école Polytechnique et de l'ENA. Conseiller auprès de Valéry Giscard d'Estaing entre 1970 et 1974, lorsque celui-ci était ministre des Finance de Georges Pompidou. Conseiller de René Monory de 1978 à 1981. Président du Crédit Commercial de France (CCF) de 1987 à 1993, puis président d'Axa. Il est aujourd'hui président de la BNP. Administrateur de diverses sociétés dont Lafarge, Saint-Gobain, UAP, et les Galeries Lafayette. Ancien membre de la Commission économique du MEDEF (l'organisation des patrons français). Egalement membre d'Entreprise et Cité.

Pierre Bilger
Né en 1934. Enarque. Inspecteur des finances. Conseiller de plusieurs ministres pendant la présidence de Valery Giscard d'Estaing: auprès de Jean-Pierre Fourcade de 1974 à 1976, de Michel Durafour en 1976, de Robert Boulin en 1977, et enfin, directeur de cabinet de Maurice Papon (alors ministre de Giscard) de 1978 à 1981. Directeur de l'Administration centrale au ministère de l'Économie et des Finances de 1982 à 1986, sous les gouvernements socialistes de Pierre Maurois et Laurent Fabius. Il fut ensuite président d'Alsthom.


 

D'autres membres du Siècle... (liste actualisée en 2010)

Banques et multinationales

Gérard Worms  président de la banque Rothschild, administrateur de la Société générale de Belgique (une banque présidée par Etienne Davignon, un membre éminent du Groupe de Bilderberg).
Ernest-Antoine Seillière  ex président du MEDEF, président des holdings Wendel Investissement et CGIP. membre du
Groupe de Bilderberg
Denis Kessler  ex vice-président du MEDEF
Jean-Claude Trichet  président de la Banque Centrale Européenne, ancien gouverneur de la Banque de France, membre du
Groupe de Bilderberg et de l'IFRI.
Pascal Lamy  Directeur de l'OMC (Organisation mondiale du Commerce), ex Commissaire européen au commerce, membre du
Groupe de Bilderberg, membre de la branche Europe de la RAND Corporation.
Jean Peyrelevade  président du Crédit Lyonnais
Jean-Yves Haberer  ex-président du Crédit Lyonnais
Daniel Bouton  président de la Société Générale
Claude Bébéar  ex-président d'Axa
Louis Schweitzer  président de Renault, membre du
Groupe de Bilderberg, de l'IFRI, et du Forum de Davos
Michel Bon  ex-président de France Telecom
Alain de Pouzilhac  président d'Havas (groupe de médias et de publicité)
Maurice Levy  président du groupe Publicis
Édouard de Rothschild banquier, homme d'affaires, principal actionaire du journal Libération
Louis Gallois  président d'EADS, ex président de la SNCF
Olivier Dassault  député UMP, directeur général adjoint de Dassault Aviation
Antoine Guichard  PDG du groupe Casino
Bernard Attali  ex PDG d'Air France, administrateur d'Eurotunnel et de Air Canada, ex PDG du Gan, magistrat à la Cour des Comptes
Jean-Bernard Lévy  PDG de Vivendi Universal
Jean-Marie Messier  ex PDG de Vivendi Universal
...

Responsables politiques

Martine Aubry  membre du Parti Socialiste, ministre dans plusieurs gouvernements socialistes successifs
Olivier Schrameck  directeur de cabinet du premier ministre Lionel Jospin de 1997 à 2002
Lionel Jospin  membre du Parti Socialiste, premier ministre de 1997 à 2002
Dominique Strauss-Kahn  membre du Parti Socialiste, ancien ministre des Finances de Lionel Jospin. Membre du
Groupe de Bilderberg.
Pierre Moscovici, député PS, ancien ministre des affaires européennes
Hubert Vedrine, membre du Parti Socialiste, ancien ministre des Affaires étrangères de Lionel Jospin, ancien Secrétaire Général de l'Elysée sous François Mitterrand. Membre du
Groupe de Bilderberg et de l'IFRI.
Jean-Pierre Chevènement, membre du Parti Socialiste, ministre dans plusieurs gouvernements
Laurent Fabius, membre du Parti Socialiste, ex premier ministre, ex ministre des finances
Elisabeth Guigou, membre du Parti Socialiste, ministre dans plusieurs gouvernements
Bernard Kouchner  membre du Parti Socialiste, ministre dans plusieurs gouvernements de gauche et de droite, membre du
Groupe de Bilderberg
Jacques Attali  ex conseiller du président François Mitterrand, ex président de la BERD
Alain Minc  consultant, conseiller auprès de plusieurs grands chefs d'entreprises et ministres
Thierry de Montbrial  président de l'
IFRI, membre du Groupe de Bilderberg
Nicolas Baverez  membre du comité directeur de l'Institut Montaigne (autre "club de réflexion important), membre du MEDEF, éditorialiste au Point, ex chroniqueur au Monde et aux Echos, professeur à l'ENA et à l'Université de Lyon III
Nicolas Sarkozy  leader de l'UMP (principal parti de droite), ministre des finances et de l'intérieur
Jean-Pierre Raffarin  membre de l'UMP, premier ministre de 2002 à 2005
Thierry Breton  ex-PDG de France Telecom, ministre UMP des finances de 2005 à 2007
Jean-François Copé  ex-ministre UMP du budget
Alain Juppé  ex premier ministre de Jacques Chirac, ex ministre de la Défense; actuel ministre des Affaires Etrangères
François Baroin  porte-parole du gouvernement et ministre UMP du Budget
Xavier Bertrand  ministre UMP de l'Emploi
Eric Woerth  ex ministre UMP du budget
Rachida Dati ex ministre UMP de la justice
Eric Besson ex ministre sarkozyste de l'immigration, ex membre du PS
Fadela Amara ex secrétaire d'état chargée de la Ville
Hervé Gaymard  député UMP, ex-ministre de l'Economie
Dominique Perben  ex-ministre UMP de la Justice
Pierre Méhaignerie  député UMP, ex-ministre UDF de la Justice
Jean-Pierre Fourcade  sénateur UMP, successivement ministre de l'économie et ministre de l'aménagement du territoire de Valery Giscard d'Estaing
Hervé Mariton  député UMP
Françoise de Panafieu  député UMP
Christian Jacob  député UMP
Michel Sapin, membre du Parti Socialiste, ex ministre du budget
Vincent Peillon, membre du Parti Socialiste
Jean-Yves Le Drian, membre du Parti Socialiste
Marisol Touraine, membre du Parti Socialiste
Pierre-René Lemas, membre du Parti Socialiste
Jack Lang, député PS, ex ministre de la Culture, ex ministre de l'Education
Claude Allègre, ex ministre PS de l'éducation, géophysicien, défenseur du nucléaire et des OGM, négationniste du réchauffement climatique
Catherine Nay  conseillère de Sakozy à l'Élysée
Corinne Lepage  ancienne ministre de l'environnement
Pierre Joxe  ex-ministre PS de l'Intérieur, membre du Conseil Constitutionnel
Pierre Steinmetz   membre du Conseil Constitutionnel

Syndicats

Nicole Notat  secrétaire général du syndicat CFDT de 1992 à 2002
Jean-Christophe Leduigou  responsable chargé des revendications à la CGT

Médias, Edition

Anne Sinclair  journaliste, productrice TV
Christine Ockrent  journaliste, présentatrice d'émissions politiques, directrice de France 24, épouse de Bernard Kouchner, membre du club Aspen France, du
Groupe de Bilderberg et de la French American Foundation
Patrick Poivre d'Arvor  journaliste, présentateur du journal télévisé de 20h sur TF1
David Pujadas  journaliste, présentateur du journal télévisé de 20h sur France 2
Patrick de Carolis journaliste, ex président de France Télévisions
Rémy Pflimlin  actuel président de France Télévisions, ex directeur général de France 3, cousin d'Étienne Pflimlin, président du Crédit Mutuel
Marc Tessier ancien président de France Télévisions
Alexandre Adler éditorialiste au Figaro, membre du
Groupe de Bilderberg, proche des néo-conservateurs américain, ami de Richard Perle, de Paul Wolfowitz et de Henry Kissinger
Franz-Olivier Giesbert  ex directeur général du Figaro, présentateur d'émission culturelles
Jean-Marie Colombani  directeur du journal Le Monde
Denis Jeambar  directeur des éditions du Seuil, ex directeur et éditorialiste du magazine L'Express, ex directeur général d'Europe 1
Claude Imbert  ex directeur général et éditorialiste du magazine Le Point
Sylvie Pierre-Brossolette  rédactrice en chef du magazine Le Point, fille de Claude Pierre-Brossolette, secrétaire général de l'Elysée sous Valéry Giscard d'Estaing, ex PDG du Crédit Lyonnais, ex PDG de la banque Stern
Jean-Marie Cavada  journaliste, présentateur, député européen du "Nouveau Centre", ex directeur de l'information de France 3 puis de TF1, ex président de La Ciquième, ex président de Radio France
Nicolas de Tavernost  président de M6
Serge July ex-directeur du journal Libération
Laurent Joffrin directeur du journal Libération, ex directeur du Nouvel Observateur
Emmanuel Chain journaliste, ex présentateur de l'émission économique "Capital" sur M6
Bernard Pivot  ex présentateur d'émissions télévisées littéraires, membre de l'Académie Goncourt
Michèle Cotta  ex-directrice générale de France 2, et ex-directrice du service politique de France 2
Denis Olivennes directeur d'Europe 1, directeur du Pôle information du groupe Lagardère, ex directeur général du Nouvel Observateur
Christopher Baldelli  président du directoire de RTL, ex directeur général de M6, ex conseiller de Sarkozy au ministère des Finances
Alain Genestar  ex rédacteur en chef de Paris Match (groupe Hachette-Filipacchi), ex directeur de la rédaction du Journal du Dimanche
Julien Kouchner  fils de Bernard Kouchner, directeur général de la société de production audiovisuelle CAPA
Marie-Louise Antoni journaliste au Monde
Denis Delmas président de de TNS Sofres (institut de sondages)
Anne-Marie Couderc  député UMP et directrice générale du groupe de médias Hachette-Filipacchi
Teresa Cremisi PDG du groupe d'édition Flammarion, ex n°2 des éditions Gallimard
Odile Jacob  présidente des éditions Odile Jacob
Pierre Assouline  chroniqueur littéraire au Nouvel Observateur et à Lire

Autres

Michel Gaudin préfet de police de Paris
Renaud Denoix de Saint Marc membre du Conseil constitutionnel, ex vice-président du Conseil d'état
Christian Noyer  président de la Banque de France, ex directeur de cabinet d'Edouard Balladur, puis d'Edmond Alphandéry et de Jean Arthuis au ministère des finances
Gilles Carez  rapporteur de la commission des finances de l'Assemblée nationale
Jean Castex  conseiller-maitre à la Cour des Comptes, conseiller régional UMP Languedoc-Roussillon
Richard Decoings directeur de l'Institut d'études politiques de Paris
...



Sources :

Partager cet article

Repost0
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 18:22

http://phantasia.be/css/AVSCEImage21FrontCover.jpg

 

 

Mr Mondialisation n’est pas réel. Il est un message, un songe, une idée qui constate l’état actuel de la société à travers des documentaires et des clips qui dérangent par leurs vérités.

*La vidéo Dailymotion comporte quelques petits bugs graphiques faute à un mauvais encodage. Si vous souhaitez la vidéo en originale, propre et net, n’hésitez pas à me contacter en MP pour que je vous donne le lien megaupload*.

Sa chaîne :
http://www.youtube.com/user/MrMondialisation?blend=2&ob=1

Générique d’intro créé par Jérôme Gantelet.
Un documentaire créé par Pianitza et Friwette.

http://www.pianitza.com

 



Aller plus loin :

 

Mr Mondialisation - Mondialénation - Intro & Objectifs - N.O.M ? (Docu+article) [VF]

 

Partager cet article

Repost0

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment