Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 21:38

http://media2.paperblog.fr/i/568/5680964/guest-2-matrice-ecologique-ovnis-L-KPLCow-175x130.jpeg

 

Interview avec Fabrice Bonvin sur son livre « le Secret des Secrets » qui lève le voile sur l’armée US, les Armes géophysiques, le projet HAARP, les chemtrails, l’hypothèse de la matrice, et qui suggère que notre réalité est le fruit d’une simulation contrôlée par une intelligence supérieure. Diffusé sur la Radio Libre Expression.

 

 

Partager cet article

Repost0
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 15:38

http://www.phoenixmilitia.com/William_Milton_Cooper_.jpg

W. Cooper (1943-2001)

 

 

Ce document est une traduction d’un des plus intéressants chapitres du livre Behold a pale horse, écrit par l’américain Milton William Cooper et publié aux éditions Light Tecnology aux  U.S.A. .Light Tecnology Publishing P.O. Box 1495, Sedona, AZ 86336 U.S.A.Voici une présentation rapide de  l’auteur, compilée de sa propre  petite auto-biographie disponible dans son livre,et agrémentée des commentaires du traducteur : Milton William Cooper, tout comme son père, a décidé de travailler dans l’armée.

 

Après avoir débuté dans l’armée de l’air, William Cooper a continué sa carrière dans la Marine (la NAVY), dans un sous-marin d’abord,  puis, il a été affecté sur un pétrolier, et peu après, au Vietnam lors de la guerre. Après quoi, il a été affecté à un travail de côte aux quartiers généraux  du Commandeur en chef de la Flotte Pacifique.Il avait obtenu une autorisation au Secret lorsqu’il était dans l’armée de l’air, et il en avait eu besoin d’une pour les sous-marins. Il en a demandé une autre pour travailler dans l’unité administrative de la flotte et l’a obtenue. Il avait alors accès aux données militaires concernant la sécurité nucléaire, puis il lui a été accordé une autorisation Q d’accès aux documents Top Secret afin de travailler dans l’équipe de briefing des services de renseignement. C’est là qu’il a appris les informations qui l’ont conduit à une recherche de 18 ans, aboutissant à l’écriture d’un livre dont ce document représente un des chapitres les plus importants.

 

Il lui a été plus tard donné une autre autorisation d’accès à la cryptographie pour endosser parfois la responsabilité de surveillance du centre de commande, en tant qu’opérateur SPECAT. C’est le jour où il a appris que le bureau des renseignements de la Marine avait participé à l’assassinat de J.F. Kennedy qu’il a décidé de quitter l’armée définitivement.Après avoir essayé de communiquer les informations qu’il détenait (à propos des OVNI, de l’assassinat de Kennedy, du gouvernement secret, des solutions 1,2, et 3, du nouvel ordre mondial,...) à un reporter en 1972,il a été attaqué par deux hommes en limousine qui ont réussi à le pousser du haut d’une colline, où ils l’ont laissé pour mort. Mais il a réussi à grimper la colline et a été secouru. Puis, un mois plus tard, il a été accidenté par la même limousine, accident dans lequel il a perdu sa jambe gauche.

 

Les hommes de la voiture lui rendirent une visite à l’hôpital, lui déclarant que si  il continuait, ils le tueraient la prochaine fois.  Il leur dit qu’il ne  ferait plus rien,et changea sa stratégie. Cela lui a pris 16 ans. Il a démissionné de l’armée en 1975 et dans sa vie civile, il a travaillé comme responsable dans des instituts de formation en photographie, après avoir obtenu un diplôme en photographie.

 

En 1988, ayant lu un magasine qui parlait d’un document découvert par Moore, Shandera et Friedman, qui parlait des agissements cachés du gouvernement à propos des OVNI, Mr Cooper a décidé de rentrer dans l’arène, sachant que le document en question était un faux désignant une opération dont il avait lu,lorsqu’il était dans la Marine, qu’elle servirait à troubler le public, et sachant aussi que Moore et Friedman étaient des agents du gouvernement. Afin, cette fois-ci, d’assurer sa sécurité, il a rédigé ce document dans sa version originale du 23 mai 1989, qu’il a expédié à de très nombreuses personnes tout autour du monde, pour la somme de 27000$ de frais d’expédition (toutes ses économies).

 

Depuis, Mr Cooper a pu constater qu’il était sous surveillance et il n’est pas le seul à le constater. De plus, des agents du gouvernement ont très souvent essayé de faire pression sur ses employeurs. C’est pourquoi Mr Cooper déménage souvent. Tout ce qu’il a dit, il aurait pu ne jamais le dire et vivre en paix, mais sa conscience l’a poussé à nous révéler ce qu’il savait pour que d’autres sachent aussi. Depuis, d’autres ont fait comme lui et la vérité apparaît au grand jour peu à peu.Aux U.S.A. , ces informations ont été l’objet de nombreux reportages, shows télévisés, radiodiffusés et d’articles dans de nombreux journaux et revues. Ce phénomène est aussi connu chez les américains qu’il est inconnu chez nous. Pourtant nous en avons parfois quelques aperçus à travers les films et téléfilm télévisés de «fiction » qui nous viennent des U.S.A. .

 


Le 6 Novembre 2001, Milton William Cooper est abattu chez lui à 23h10 (heure de sa mort) dans la nuit en Arizona par des officiers de police, après avoir tué l'un d'eux d'une balle dans la tête durant la tentative d'arrestation.Les autorités fédérales ont déclaré que Cooper a passé des années à essayer d'éviter la capture d'un mandat d'arrêt 1998 pour évasion fiscale et selon un porte-parole du Service de US Marshals, avait promis «qu'il ne serait pas pris vivant». A comparer avec mort la suspecte de Jimmy Guieu et la mort violente de Morris Ketchum Jessup.

 

Partager cet article

Repost0
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 15:34

http://inalienablerights.files.wordpress.com/2009/06/33mnamt.jpg

 

 

Un agenda ésotérique existe derrière chaque facette de la vie. Il y a une classe d'élites guidant la plupart des sociétés, le social, la politique, l'économie, même certaines agences non gouvernementales et certaines organisations anti-establishment. Ce film se base sur un travail difficile et la recherche de professionnelles dans chaque domaine aidant l'exposition de cette agenda et ainsi pouvoir remettre le futur de cette planète entre les mains du peuple.

 

 

Partager cet article

Repost0
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 01:56

Non seulement son nom est l'anagramme de "Satana" mais en plus elle déborde de symboles occultes.

 

Astana est la première capitale construite au 21ème siècle et elle représente parfaitement où le monde se dirige. Elle est vraiment la vision d'un seul homme : Nursultan Nazarbayev, le président du Kazakhstan. Soutenue par des milliards de pétrodollars, la ville se construit comme à partir d'un coup de griffe dans une zone désertique du fin fond des steppes asiatiques. Le résultat est époustouflant : une capitale occulte futuriste, embrassant le Nouvel Ordre Mondial tout en célébrant la plus ancienne religion de mémoire d'homme : l'adoration du Soleil. La ville est encore un immense site en construction, mais les bâtiments qui sont achevés résument déjà la vision occulte de Nazarbayev.

LA PYRAMIDE DE LA PAIX




Conçue par le plus prolifique architecte britannique, Lord Norman Foster, cette pyramide géante est une curieuse présence au milieu des steppes de l'Asie. Le bâtiment est dédié à la ''renonciation de la violence'' et ''à réunir les religions du monde''. Norman Foster a dit que le monument n'a pas de symboles religieux reconnaissables afin de permettre une harmonieuse réunification des confessions. La pyramide est en réalité un temple pour la seule vraie religion des occultistes : l'adoration du Soleil. Un voyage à l'intérieur de ce monument est en soi symbolique. Il représente chaque chemin de l'humanité vers l'illumination. Faisons la visite.

LA FORME DE LA PYRAMIDE  

Comme l'a mentionné Manly P. Hall dans ''enseignements secrets à travers les âges'', la pyramide est le symbole ultime qui représente les mystères des anciennes civilisations. Sublime est leur simplicité, divine leurs proportions, elles incarnent à la fois la connaissance divine que possèdent les illuminés et la stupéfaction des masses. L'élite d'aujourd'hui, initiée à l'occulte, est l'héritière de cette ancienne sagesse et utilise la pyramide comme symbole de pouvoir dans le monde moderne. Le pyramidion illuminé/flottant/manquant représente le principe divin présent aussi bien dans l'univers que dans l'être humain. Une autre signification symbolique attribuée au pyramidion manquant est la nature non finie du Nouvel Ordre Mondial. Il est dit que le pyramidion de la Grande Pyramide sera réinstallé quand le projet de l'âge ancien deviendra réalité. Voici d'autres pyramides visibles à travers le monde, représentant le pouvoir de l'élite sur les masses.











L'OPÉRA (sous-sol)

En entrant dans la pyramide au niveau du sol, l'intérieur est sombre et caverneux. Les sous-sols de l'Opéra, où les masses crédules se divertissent.


L'opéra souterrain

En dépit de l'obscurité, une immense image du Soleil occupe presque tout le plafond.


LA PARTIE MOYENNE



Autour de la table solaire


Tout en haut de l'Opéra se trouve l'espace central de la pyramide. Elle sert de pièce de réunion pour les leaders religieux du monde qui participent à des conférences. Prenez une minute et imprégnez-vous du symbolisme qui s'y trouve. On a des leaders religieux du monde entier siégeant autour d'une immense représentation du Soleil, discutant pour savoir comment réconcilier les différences pour le Nouvel Âge à venir. Le symbole est flagrant : toutes ces théologies sont de simples excroissances de l'objet à l'origine de la dévotion : le Soleil.

Cet espace est beaucoup plus lumineux que l'Opéra, il représente le progrès vers l'illumination. L'image du soleil au milieu de la table est exactement au sommet du soleil de l'Opéra. Alors tandis que le peuple en général se divertit dans l'obscurité du monde matériel, les illuminés, siégeant juste au dessus d'eux au sommet, contemplent la manière d'atteindre la divinité.




Divinité

Si vous lisez d'autres articles sur ce site, vous devez être au courant des objectifs du NOM. L'un d'eux est le remplacement de toutes les religions par une forme de néo-paganisme. Voilà à quoi servent ces réunions. La cité d'Astana est vraiment la cité du NOM.


LE SOMMET





Le sommet est littéralement paradisiaque. Il est rond, totalement vitré et baignant dans une glorieuse lumière solaire. Des dessins de blanches colombes sont incorporées dans les fenêtres, symboles de paix, qui se manifestera dans l'unification des gouvernements mondiaux et des religions dans le NOM. Le sommet est la représentation ultime de l'achèvement de l'illumination, sur l'individu et au niveau mondial.

Regardez le plafond du sommet :





La déité solaire brille au-dessus de l'illuminé. Joli.
Les divisions de la pyramide (l'Opéra sombre en bas, la salle de conférence et le sommet divin) incarnent la vision pythagoricienne du monde. Les enseignements de Pythagore sont soigneusement étudiées dans les sociétés occultes d'aujourd'hui.





En d'autres mots, la pyramide, plus qu'une attraction touristique, est la représentation de la philosophie des initiés. Comme Dan Cruilshanks l'a dit de manière plutôt hermétique dans son documentaire, c'est une ''représentation du pouvoir à venir.''


Bayterek


Conçu également par le distingué architecte britannique Sir Norman Foster, le monument veut incarner un conte folklorique sur l'arbre mythique de vie et l'oiseau magique du bonheur. L'oiseau, nommé Samruk, a déposé son oeuf dans le creux entre deux branches de peuplier. L'oeuf – le globe doré au sommet du monument – représente, encore une fois, le Soleil, la déité suprême.
Cet ''arbre de vie'' représente le canal que les esprits traversent pour quitter le monde matériel et rejoindre le monde divin. Ce concept est récurrent dans la plupart (si ce n'est toutes) des sociétés ésotériques.

A l'intérieur du Globe d'Or, la chose de ''Total Recall''

Les visiteurs peuvent aller au sommet de la tour et avoir une merveilleuse vue sur la cité de Nazarbayev. Il s'y trouve aussi quelques articles étranges à regarder.





Dans le globe nous trouvons l'énigmatique ''chose''. C'est un triangle doré avec l'empreinte de main du président Nazarbayev dedans. Pourquoi ? Honnêtement, je ne le sais pas. Tout ce que je peux dire c'est que cela ressemble à quelque chose du film ''Total Recall''.






C'est un globe signé par des représentants de 17 confessions religieuses. Oui, encore une fois, parler d'unir toutes les religions en une pour le NOM.





Piliers maçonniques






Deux piliers et un autre entre les deux, plus loin. Y-a-t-il une chance que cela puisse être un symbolisme maçonnique ?

Oui, les piliers jumeaux dorés représentent les deux piliers de la Maçonnerie nommés Boaz et Jakin. Je n'irai pas au coeur du symbolisme derrière ces piliers, mais nous pouvons supposer que Nazarbayev est un ''Maçon libre et accepté.''


Palais présidentiel




Situé en position de commandement de la cité, le palais présidentiel se situe à la fin d'une route cérémonielle qui démarre avec la tour Bayterek. Un gros dôme surmonte le palais, représentant le principe féminin, en opposition à la tour Bayterek phallique – le principe masculin. Cette disposition est présente dans la plupart des villes importantes, incluant Washington DC et Paris.


Le centre de loisirs Khan Shatiry (la plus grande tente au monde)




Cette curiosité non achevée est conçue, encore une fois, par Sir Norman Foster (il a conçu à la base toute la cité). Sous la tente, une aire plus large que 10 stades de football deviendra un parc intérieur à l'échelle urbaine, magasins et lieu de loisirs avec des rues carrées et pavées, une rivière pour le nautisme, un centre commercial, un minigolf et une station balnéaire intérieure. On a dit que cette structure est faite pour ressembler à un tabernacle, semblable au temple de Salomon.
Ces lieux nomades de dévotion, composés de tentes, étaient en usage chez les juifs pendant les temps bibliques. Les initiés attribuent une signification ésotérique à ces anciennes implantations.

Bientôt à Astana :
Astana est toujours en grands travaux, mais il y a quelques projets intéressants en cours. En voici quelques-uns.

Les marchés du centre




Conçus par notre bon ami Norman Foster.


Les tours folles (ce n'est pas le nom officiel)


Le stade avec l'oeil-qui-voit-tout


Pour conclure :
Comme les membres de l'élite mondiale remplissent les conditions requises pour unifier le monde en un seul gouvernement, ils dispersent partout dans le monde les symboles de leur puissance. Le fait que les peuples n'ont aucune idée de ce que ces structures représentent est la raison exacte pour laquelle leur plan avance sans questionnement et sans être remarqué. Mais ces plans existent depuis très longtemps maintenant. Manly P. Hall a écrit en 1918 :

''Quand le peuple gouverne, l'homme est régi par l'ignorance ; quand l'église gouverne, il est régi par la superstition ; et quand l'état gouverne, il est régi par la peur. Avant que les hommes puissent vivre ensemble dans l'harmonie et la compréhension, l'ignorance doit être transmutée en sagesse, la superstition en une fois illuminée, et la peur en amour.''

Le peuple, c'est la démocratie, l'église c'est la religion et l'état ce sont les pays. En d'autres mots, avant que les hommes puissent vivre en harmonie, nous devons abolir la démocratie(parce que les masses sont trop bêtes), les religions (parce qu'elles sont des superstitions) et les états (parce qu'il nous faut un gouvernement mondial). Il continue :
''Le parfait gouvernement sur terre doit être finalement conçu d'après ce gouvernement divin par lequel s'ordonne l'univers. Le jour où un ordre parfait sera rétabli, avec la paix universelle et le bien triomphant, les hommes ne chercheront plus le bonheur, car ils le trouveront au fond d'eux-mêmes.''
Cela sonne bien, n'est-ce pas ? Quand ceci arrivera, la plus grande partie de la population mondiale sera morte. Sur cette note finale, passez une bonne journée.

 

Source :
Vigilant Citizen

 

Traduit par Helios du bistrobarblog

 

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 19:17

http://www.themoneymasters.com/wp-content/uploads/2009/11/money_masters2.jpg


Les Maîtres de l'Argent est un film de 1996 documentaire qui aborde les concepts de l'argent, la dette, les impôts, et décrit leur évolution depuis l'époque biblique.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 18:25

 

 

 

John Stockwell, ancien commando de la CIA ayant participé aux guerres clandestines de l’agence est devenu lanceur d’alerte. Il explique ici pourquoi il y a une troisième guerre mondiale depuis 40 ans dont le nombre de victimes peut-être évalué à 6 millions de morts.
(extrait du documentaire " Principe du pouvoir 2 : la Propagande " de Scott Noble aimablement sous-titré par l’équipe de Frenchlingteam)

http://www.youtube.com/user/frenchlingteam

Cette guerre permanente est toujours précédée d’une guerre psychologique :

" Comment la CIA mène la "guerre psychologique"
( Extrait de la préface rédigée pour l’ouvrage d’Eva Golinger - Code Chavez, CIA contre Venezuela )

Comment se préparent les agressions ? Par une intense "guerre psychologique" basée sur la désinformation et organisée par la CIA.Tout général qu’il soit, Kitson considère que la répression militaire et policière classique n’a aucune chance de réussir sans une « campagne pour gagner les cœurs et les esprits », qu’il appelle « guerre psychologique stratégique ». Que recouvre ce terme mystérieux ?

Cela se clarifie quand on examine l’ensemble des méthodes prônées, et utilisées, par Kitson :

- Former tous les cadres importants des ministères (Armée, Affaires étrangères...) aux techniques de « psy ops » (manipulations psychologiques de l’opinion).
- Monter de « pseudo-gangs » qui recueilleront un maximum d’informations. Mais qui, surtout, en menant des « coups » attribués à l’ennemi, permettront de le discréditer.
- Employer les « forces spéciales » (SAS) pour réaliser des attentats qui seront attribués à l’ennemi afin d’augmenter la tension et justifier la répression.
- Créer des diversions, par exemple en provoquant une « guerre de religions ».
- Fabriquer de faux documents (« black propaganda ») qui seront attribués à l’ennemi afin de le discréditer.
- Infiltrer des agents, ou recruter des traîtres (par chantage ou corruption), au sein des organisations de l’adversaire toujours afin de le discréditer, voire de provoquer des scissions.
- Militariser l’info de la BBC et y censurer totalement le point de vue adverse.
- Filtrer l’information à destination de la presse internationale, et s’y assurer des complicités.
- Fournir des documents photographiques pour influencer l’opinion.
- Utiliser des journalistes comme espions sur le terrain.
- Utiliser la musique pour attirer des jeunes avec un message apparemment « dépolitisé ».
- Mettre en place et populariser de faux mouvements « spontanés », présentés comme neutres et indépendants, en réalité financés et téléguidés afin de diviser et affaiblir le soutien au camp adverse.

Ce dernier point est particulièrement important. Pseudo-gangs, pseudo-attentats, opérations « psy ops », contrôle et manipulation de l’info, faux documents, infiltration d’agents, recrutement de traîtres, fabrication de faux « mouvements spontanés ». Toutes ces méthodes forment un tout : la doctrine Kitson.

Que son auteur résume de la façon suivante :

« La guerre psychologique stratégique poursuit des objectifs à long terme et principalement politiques. Elle a pour but de détruire la volonté d’un ennemi ou d’un groupe hostile, de combattre et de réduire sa capacité à poursuivre la guerre. Elle peut être dirigée contre le parti politique dominant dans le pays ennemi, le gouvernement et/ou la population toute entière (nous soulignons), ou des éléments particuliers de cette dernière. Tout cela est planifié et contrôlé par la plus haute autorité. » (p.101)

Cette citation résume l’essence de la « doctrine Kitson » : 1. L’ennemi n’est pas seulement un adversaire armé. C’est toute une population. 2. Ce qui est décisif, c’est la « bataille des idées et de l’information ». Pour la gagner, tous les moyens sont bons. 3. Toute cette bataille est placée sous le commandement global des autorités politiques et militaires. Cette doctrine Kitson ne s’applique-t-elle qu’à des situations d’occupation militaire et de résistance ? Non. Kitson avertit : « L’armée doit se préoccuper et se préparer à faire face aux mouvements populaires longtemps avant qu’ils ne prennent la forme d’un soulèvement violent. » (p.32)

La pieuvre à l’oeuvre Après ses succès en Irlande, la doctrine Kitson devint la doctrine officielle des services britanniques et occidentaux, et celle de l’OTAN. On la retrouvera appliquée dans tous les grands conflits de ces dernières années. Particulièrement dans les programmes que Washington appelle « changements de régime » et qu’il faudrait plutôt appeler « coups d’Etat ». ( http://www.michelcollon.info)

Partager cet article

Repost0
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 03:45

http://sphotos-a.xx.fbcdn.net/hphotos-ash3/c0.0.403.403/p403x403/546234_10151195068133945_1769230612_n.jpg

 

Comment transformer de l’eau en or ?

 

Une entreprise détient la recette : Nestlé, multinationale basée en Suisse, leader mondial de l’agroalimentaire, grâce notamment au commerce de l’eau en bouteille, dont elle possède plus de 70 marques partout dans le monde (Perrier, San Pellegrino, Vittel ou Poland Spring aux États-Unis). Pour le président du CA, Peter Brabeck, l’eau, fer de lance d’une stratégie planétaire, peut "garantir encore cent quarante ans de vie" à l’entreprise.

 

Malgré le refus de collaborer opposé par la direction, Res Gehriger et Urs Schnell dévoilent les coulisses de ce marché qui brasse des milliards. Des États-Unis au Nigeria en passant par le Pakistan, ils explorent les circuits de l’eau en bouteille, mettant en lumière les méthodes parfois expéditives du plus puissant groupe agroalimentaire de la planète.

 

Ils montrent qu’elles reposent sur une question cruciale, objet dans nombre de pays d’un vide juridique dont les avocats et lobbyistes de la firme savent tirer profit : à qui appartient l’eau ?

 

 

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 22:20

http://revolutionsociale.files.wordpress.com/2012/03/bigbrotherbwtv.jpg

 

1984 (Nineteen Eighty-Four) est le plus célèbre roman de George Orwell, publié en 1949.

 

1984 est communément considéré comme une référence du roman d'anticipation, de la dystopie, voire de la science-fiction en général. La principale figure du roman, Big Brother, est devenue une figure métaphorique du régime policier et totalitaire, de la société de la surveillance, ainsi que de la réduction des libertés. En 2005, le magazine Time a d'ailleurs classé 1984 dans sa liste des 100 meilleurs romans et nouvelles de langue anglaise de 1923 à nos jours, liste où se trouve La Ferme des animaux, autre fameux roman d'Orwell.

 

Il décrit une Grande-Bretagne postérieure d'une trentaine d'années à une guerre nucléaire entre l'Est et l'Ouest censée avoir eu lieu dans les années 1950, où s'est instauré un régime de type totalitaire fortement inspiré à la fois du stalinisme et de certains éléments du nazisme. La liberté d'expression en tant que telle n’existe plus. Toutes les pensées sont minutieusement surveillées, et d’immenses affiches trônent dans les rues, indiquant à tous que « Big Brother vous regarde » (Big Brother is watching you).

 

L’histoire se passe à Londres en 1984, d'où le titre du roman. Le monde, depuis les grandes guerres nucléaires des années 1950, est divisé en trois grands « blocs » : l’Océania (Amériques, îles de l'Atlantique (comprenant les îles Anglo-Celtes), Océanie et Afrique australe), l’Eurasia (Europe et URSS) et l’Estasia (Chine et ses contrées méridionales, îles du Japon, et une portion importante mais variable de la Mongolie, la Mandchourie et du Tibet) qui sont en guerre perpétuelle les uns contre les autres. Ces trois grandes puissances sont dirigées par différents régimes totalitaires revendiqués comme tels, et s'appuyant sur des idéologies nommées différemment mais fondamentalement similaires : l’Angsoc (ou « socialisme anglais ») pour l'Océania, le « néo-bolchévisme » pour l'Eurasia et le « culte de la mort » (ou « oblitération du moi ») pour l'Estasia. Tous ces partis sont présentés comme communistes avant leur montée au pouvoir, jusqu'à ce qu'ils deviennent des régimes totalitaires et relèguent les prolétaires qu'ils prétendaient défendre au bas de la pyramide sociale.

 

À côté de ces trois blocs subsiste une sorte de « Quart-monde », dont le territoire ressemble approximativement à un parallélogramme ayant pour sommets Tanger, Brazzaville, Darwin et Hong Kong. C'est le contrôle de ce territoire, ainsi que celui de l'Antarctique, qui justifie officiellement la guerre perpétuelle entre les trois blocs

 

 

 

 

 

 



Le livre à consulter ou télécharger (Clique droit, enregistrer la cible du lien sous) :

 

http://www.ebooksgratuits.com/pdf/orwell_1984.pdf

 

 


 

La Ferme des animaux :

 

 

Un soir, les animaux de la ferme du Manoir sont convoqués dans la grange par Sage l'Ancien, le plus vieux cochon de la ferme. L’animal leur fait part de son rêve de la veille décrivant un monde débarrassé de la race humaine, leur laissant entrevoir les nombreux avantages dont les animaux pourraient profiter (travailler dignement et non plus en esclaves, avoir des loisirs, vivre plus longtemps, etc...), il exhorte tous les animaux à se soulever contre le fermier, M. Jones, l'unique source de tous leurs problèmes tout en entonnant un chant révolutionnaire sorti de son rêve intitulé Bêtes d'Angleterre. Trois jours plus tard Sage l'Ancien meurt dans son sommeil.

 

Par chance, la révolution a lieu plus tôt et plus facilement qu'espéré. Un soir, après une journée bien remplie, le manque de nourriture exacerbe la colère des animaux. Dans un moment de fureur, ils attaquent M. Jones et ses ouvriers agricoles puis les chassent de la ferme. Arrachée aux mains de ses propriétaires, elle est renommée Ferme des animaux. Les nouveaux dirigeants sont vite désignés en regard de leur intelligence supérieure : les cochons Napoléon et Boule de neige, tous deux secondés par Brille-Babil, un goret excellent dans l'art du discours. Tous trois mettent en place un système philosophique qui régira désormais la vie de la ferme : l'Animalisme. Peu après, ils réunissent les animaux dans la grange et inscrivent sur le mur les sept grands principes de ce système :

  • Tout deuxpattes est un ennemi.
  • Tout quatrepattes ou tout volatile est un ami.
  • Nul animal ne portera de vêtements.
  • Nul animal ne dormira dans un lit.
  • Nul animal ne boira d'alcool.
  • Nul animal ne tuera un autre animal.
  • Tous les animaux sont égaux.

Les cochons avaient en effet appris à écrire à partir d'un vieil abécédaire des enfants Jones. Tous apprennent ensuite à lire quelques lettres, quelques mots ou couramment selon leur capacité. Les animaux entament peu après la fenaison. Boule de neige se montre très actif, répartissant les animaux en commissions. Napoléon, en revanche ne fait pas grand chose, si ce n'est d'enlever des chiots à leurs mères pour les éduquer.

 

Un jour, M. Jones, accompagné d'autres fermiers, tente de reprendre la ferme, mais les animaux, en particulier Boule de neige et le cheval Malabar, se battent avec courage et les repoussent. Tous deux sont décorés pour leur vaillance dans cet affrontement, que l'on nomme bataille de l'étable.

 

Quelques semaines plus tard, Boule de neige a l'idée de créer un moulin à vent sur la colline pour générer de l'électricité et alléger le travail des animaux. Napoléon catégoriquement opposé à ce projet - selon lui inutile - tente de rallier les animaux à sa cause face à son adversaire Boule de Neige, scandant le slogan "Votez pour Napoléon et la mangeoire pleine !". Mais le charisme de Boule de neige a raison du caractère rude de son adversaire. Jaloux de cela, Napoléon envoie alors sur Boule de neige les chiens qu'il avait élevés en cachette, devenus de solides molosses. Boule de neige est alors chassé de la ferme.

 

Napoléon annonce que Boule de neige n'était rien d'autre qu'un espion des fermes alentours qui tentait par tous les moyens de les mener à leur perte, puis déclare qu'on construira bel et bien le moulin, qui était en fait sa propre idée. Napoléon annule ensuite les réunions et les débats et fait savoir que désormais toute question sera débattue par un comité de cochons. Une dictature se met peu à peu en place, mais se heurte aux sept commandements de l'Animalisme. Les cochons y opèrent de subtiles modifications et convainquent les autres animaux que leur mémoire leur joue des tours (ainsi, le principe Nul animal ne tuera un autre animal devient Nul animal ne tuera un autre animal sans raison valable ; Nul animal ne boira d'alcool devient Nul animal ne boira d'alcool à l'excès ; Nul animal ne dormira dans un lit devient Nul animal ne dormira dans un lit avec des draps). Napoléon fait également savoir que chanter Bêtes d'Angleterre est désormais interdit.

 

Le moulin est détruit par deux fois, une fois par le vent et une autre fois par les humains (lors de la bataille du Moulin à vent). À chaque fois, Boule de neige est tenu responsable de leurs malheurs. Brille-Babil affirme être en possession de documents secrets qui confirment que Boule de neige était bien l'agent de Jones depuis le début. Pendant ce temps, la vie des autres animaux ne s'améliore pas, tandis que les cochons jouissent de nombreux privilèges (ils ont de plus grandes rations, le droit de se lever plus tard, ne participent pas aux corvées, etc.). Un jour, le courageux cheval Malabar, épuisé par la construction des deux moulins, tombe gravement malade. Brille-Babil vient s'enquérir de son sort puis déclare aux animaux que, sur ordre spécial du camarade Napoléon, Malabar va immédiatement être conduit à un hôpital où il pourra être soigné. En réalité Malabar est envoyé à l'abattoir, ce qui procurera aux cochons l'argent pour s'acheter une caisse de whisky.

 

Les cochons se mettent peu après à marcher sur leurs pattes de derrière, à porter les vêtements des Jones et à superviser les tâches un fouet à la patte. Ils renomment également la ferme Ferme du Manoir, son appellation d'origine. Un soir, ils invitent les fermiers des alentours et se réconcilient avec eux, promettant d'entretenir dorénavant des relations amicales et coopératives. Et les humains félicitent les cochons pour leur réussite : les bêtes de la Ferme des Animaux arrivent à produire plus de travail que les leurs, sans rechigner, avec pourtant des rations alimentaires des plus réduites. Et quand la jument Douce demande à l'âne Benjamin de lui lire les commandements inscrits sur le mur, il lui dit qu'il n'en reste plus qu'un seul :

  • Tous les animaux sont égaux, mais certains le sont plus que d'autres.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 20:15

À Buenos Aires, un mot est sur toute les lèvres : gratuit ! Les initiatives pour un monde sans consommation y pullulent. Des jeunes de classe moyenne qui décident de vivre de la nourriture des poubelles aux potagers urbains récupérés en passant par les brocantes gratuites, tour d'horizon d'une capitale émergente qui invite au changement.

 

 

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 19:30

http://ts1.mm.bing.net/images/thumbnail.aspx?q=4706288422879736&id=c9a5bbf56f1a38f4122604a36ecc9255

 

La crise qui se noue autour de la Syrie et de l'Iran est aussi grave que le crise des missiles de Cuba en 1962, sauf que cette fois-ci, le président des Etats-Unis n'est pas John F. Kennedy. Dans un monde nucléaire, se laisser entraîner dans une logique de guerre serait jeter l'humanité sur une voie sans retour.


Nous présentons ici en version française le documentaire du LaRouche PAC « Unsurvivable », produit en septembre 2012.

 

 

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 19:28

Discours de Roger Holeindre à l’Université d’été du Front National de la Jeunesse 1998....... Propos durs, merci de tenir les oreilles des enfants éloignées..

 

 

Partager cet article

Repost0
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 18:28
La théorie du "gender" (= genre, masculin ou féminin), c'est celle qui voudrait que les différences entre l'homme et la femme soient des notions socialement construites et non réelles. C'est une notion que l'élite veut répandre et que les élèves de 1ère SVT apprennent déjà comme une vérité biologique...
Démonstration par les Monty Pythons, dans un passage de "La vie de Brian" :





Trouvé sur : http://bistrobarblog.blogspot.ca/

Partager cet article

Repost0
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 18:07

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTSu5TDn4YvfcW3_8hkgQ4pSEM8-DqwHdu_OlJ9mDhEJdcZmGm_&t=1

 

Le Hold-up de l'eau est un documentaire sur les problèmes de l'approvisionnement en eau dans le monde où ¼ des personne n'a pas accès à l'eau potable. Intéressées par cette ressource naturelle et indispensable de grandes entreprises tentent de privatiser cette ressource que beaucoup estiment être un bien appartenant à tous. De plus, cette privatisation s'effectue le plus souvent avec le concours de la Banque mondiale et du Fonds Monétaire International. Le film étudie minutieusement dans différents pays les stratégies mises en œuvre par les entreprises et les conséquences parfois réellement désastreuses.

 

 

Partager cet article

Repost0

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment