Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 16:17

Source : Les chroniques de Rorschach

 

Stabiliser la population mondiale à 500 millions d'individus est un des objectifs prioritaires du NOM.

 

Dans l'État de l'Oregon, la législation Obamacare, qui est entrée en vigueur le 1 ier Août 2012, autorise des stérilisations gratuites pour les filles dès l'âge de quinze ans. Maintenant, votre fille en première année d'études secondaires, pourra choisir, sans votre consentement, d'être définitivement stérilisée. ...

Oubliez les étapes de l'obtention d'un permis de conduire à 16 ans et la capacité juridique de boire à 21, être stérilisée à 15 ans est désormais la première étape dans le processus de maturité sociale de la jeunesse américaine.
Les «lignes directrices obligatoires Santé plan de couverture» prévues par le "Department of Health and Human Services" des États stipulent qu'à partir du 1er Août, 2012, la FDA soutient les méthodes de contraception, les procédures de stérilisation, l'éducation et le conseil du patient pour toutes les femmes ayant la capacité de reproduction.

En vertu de l'Oregon State Law, les statuts révisés de l'État définissent le «consentement éclairé» des personnes de 15 ans pour poursuivre la stérilisation de l'appareil de reproduction comme étant " Sur la base d'une compréhension complète de la nature et les conséquences de la stérilisation conformément aux exigences d'information fixées suite au ORS 436.225 Compte tenu du fait que toute personne entièrement volontaire et sans coercition, expresse ou implicite est compétente pour prendre une telle décision

Vous avez donc besoin du consentement parental pour contracter un mariage sanctionné par l'État sous l'âge de 18 ans aux États-Unis, mais il suffit de votre propre plein gré pour consentir à l'irréversibilité de la stérilisation à 15 ans.

Le formulaire de consentement de l'Oregon, spécifique pour les stérilisations de 15 à 20 ans, stipule : «Je comprends que la stérilisation doit être considérée comme permanente et non réversible. J'ai décidé que je ne voulais pas devenir enceinte et avoir des enfants. "Dans le cas où le patient ne parle ni ne lit l'anglais, un interprète est autorisé à aider le patient "au mieux de sa connaissance et croyance " afin qu'il signe pour annihiler sa capacité de reproduction.

Pourrait-il y avoir un moyen plus facile de pousser la prochaine génération vers la stérilisation de masse?
Ce qui est encore plus effrayant, c'est que cette histoire est largement passée sous le radar des sources d'information importantes, à l'exception de quelques rapports épars. Apparemment, la stérilisation chez les adolescents ne semble pas être une préoccupation majeure, en dépit du fait que les taux de natalité dans l'hémisphère occidental sont tout sauf durables.

J'ai oublié de mentionner- la Secrétaire d'état à la santé Kathleen Sebelius essaie de sauver l'argent des contribuables. Elle affirme que : «La réduction du nombre de grossesses compense le coût de la contraception.".

Le congrèssiste Steny Hoyer a admis: «Je ne sais rien à propos de la stérilisation gratuite. Je ne sais rien à ce sujet. Je suis désolé. Ma réponse est : «Je n'aime pas cela ». Mais je ne pense pas que quiconque la propose. "

De toute évidence, Nancy Pelosi ne plaisantait pas quand elle a mentionné que la façon de savoir ce qui est dans un projet de loi est de l'adopter.

Que les parents des 49 autres Etats se préparent. Nous sommes sur le point de voir ce projet de loi percer à travers la carte du pays.


Stephanie Zawada

http://www.orthodoxytoday.org/blog/2012/08/obamacare-begins-child-sterilization-without-parental-consent/


Traduction :
http://leschroniquesderorschach.blogspot.com/

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 21:27

http://www.theoneclickgroup.co.uk/images/Dr%20Lawrence%20Palevsky%20MD.png

 

Le Dr Lawrence Palevsky est pédiatre certifié aux États-Unis. Il utilise une approche holistique pour les enfants, le bien-être et la maladie en intégrant la science nutritionnelle, la médecine environnementale, la chiropraxie, l’ostéopathie et d’autres modalités de guérison naturelle dans son cabinet pédiatrique à New York.

Il a également travaillé en médecine d’urgence pédiatrique, néonatale et en médecine de soins intensifs pédiatriques.

Il est l’un des pédiatres de premier plan aux États-Unis préconisant une approche plus prudente à l’utilisation de vaccins.

Il est interrogé par le Dr Mercola sur les risques de la vaccination chez les enfants.

Interview originale complète d’1 heure (6/10/2012) et renseignements complémentaires ici :

http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2012/10/06/dr-palevsky-disease-vaccines.aspx

http://www.drpalevsky.com

 

 





Partager cet article
Repost0
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 11:48
Les ovaires d’une jeune-fille ont été détruits ; le Gardasil étant la seule cause possible. Pire encore, Merck n’aurait pas pris la peine d’examiner les effets potentiels du vaccin sur les ovaires ou les aurait camouflés – alors que ce fabricant avait fait des études sur les effets du vaccin sur les testicules des garçons.

vaccin.jpg
 
Le British Medical Journal (BMJ) a publié le cas d’une jeune australienne de 16 ans en parfaite santé dont la féminité semble avoir été volée par le vaccin Gardasil. Avant de devenir femme, cette jeune-fille a été propulsée dans un état de ménopause à part entière, ses ovaires s’étant définitivement arrêtés de fonctionner. Les auteurs, Deidre Therese Little et Harvey Rodrick Greenville Ward [1], ont directement attiré l’attention sur le fait que malgré que la jeune-fille avait été complètement examinée et testée, il n’y avait pas, à son état, d’explication connue autre que la série des trois vaccins Gardasil qu’elle avait reçus.
 
Le plus terrible, c’est qu’il y a peut-être beaucoup d’autres cas semblables, mais la plupart d’entre eux sont probablement masqués par le traitement de routine des menstruations irrégulières ou rares, au moyen de contraceptifs oraux. En effet, c’est parce que la jeune-fille a refusé ces traitements que la vérité sur son état de santé a pu être établie. Combien d’autres jeunes-filles ont, sans le savoir, perdu leur chance d’un jour pouvoir devenir mamans parce que la vérité sur leur état reste voilée ?
 
Les auteurs de l’article ont noté que, bien que la Therapeutic Goods Administration Australienne (TGA) fournisse, dans le rapport public d’évaluation pour le vaccin quadrivalent (Papilloma virus humain) des données sur l’histologie des testicules et l’épididyme du rat, aucune information n’est fournie concernant les ovaires de rats femelles.
 
Ils ont cependant envoyé une demande d’information sur l’histologie de l’ovaire du rat après vaccin quadrivalent HPV au cas où cette étude aurait été réalisée par le promoteur et transmise à la TGA
 
  • Note : il n’existe qu’un seul vaccin HPV quadrivalent. C’est le Gardasil
 
Voici leur rapport au sujet des ces importantes données manquantes :
On ne sait pas si cette insuffisance ovarienne prématurée est liée au vaccin quadrivalent contre le HPV. Une information plus détaillée concernant l’histologie de l’ovaire du rat, ainsi que de la fécondité après vaccination HPV a été demandée à la « Therapeutic Goods Administration ».
 
Bien que le rapport public d’évaluation du vaccin quadrivalent contre le HPV de la TGA australienne réalisé en février 2011 ait communiqué une information sur l’histologie des testicules des rats vaccinés et des épididymes, aucun rapport histologique n’a été disponible pour les ovaires des rats vaccinés…
 
Pourquoi le fabricant a-t-il fourni des informations sur les testicules des rats males, et pas sur les ovaires des rats femelles ? La chose est plus que choquante. C’est absolument accablant ! N’aurait-on pas le droit de remettre en question la sincérité tant du fabricant Merck et de la TGA – sans parler des autres organismes comme la FDA américaine et le MHRA Britannique.
 
Risque potentiel du Gardasil pour les ovaires
 
Est-il concevable que Merck n’ait pas envisagé la possibilité de dommages aux ovaires ?
 
En fait, il n’est pas raisonnable de penser qu’ils n’étaient pas au courant du risque potentiel pour les ovaires. Un ingrédient du Gardasil, le polysorbate 80 (appelé aussi Tween 80, Alkest ou Canarcel) est connu pour provoquer des déformations de l’ovaire, des follicules dégénératifs, des modifications hormonales, des modifications de l’utérus et du vagin chez les rats. [2], [3] Pire, il est connu que des injections de polysorbate 80 provoquent des dégâts aux ovaires – or c’est ce même produit qui est injecté avec le Gardasil.
 
Un autre ingrédient du Gardasil, la L-histidine, un acide aminé naturel, comporte aussi des risques significatifs et qui ressemblent à ceux que peut provoquer le squalène. C’est une substance qui est naturellement présente dans le corps humain, mais dont l’injection pourrait provoquer une réaction auto-immune vis-à-vis de cette substance où qu’elle se trouve dans le corps. Il y aurait encore plus à dire sur ce sujet, mais tout cela aurait dû être étudié et prévu.
 
Toute une partie de la vie de cette jeune-fille a été détruite, et la seule explication plausible est la vaccination avec le Gardasil. Ce vaccin est vendu pour protéger contre le cancer du col de l’utérus, bien qu’il n’ait jamais été démontré qu’il ait pu prévenir un cancer de quelque espèce que ce soit. La prévention du cancer n’a jamais été plus qu’une supposition fondée sur un lien possible entre le papilloma virus et le cancer du col de l’utérus. Aucune relation de cause à effet n’a jamais été documentée. Les rapports de décès et de complications ne cessent cependant d’affluer. Comme le montre le cas de cette jeune-fille, le Gardasil ne peut être considéré comme sûr. Les données manquantes sont hautement significatives et suspectes.
 
Nous ne savons évidemment pas si Merck a volontairement omis de faire des études sur les ovaires ou si la firme refuse de dévoiler les données au vu de leur caractère accablant.
 
Il est certain que la combinaison de tous ces éléments : la perte des ovaires chez cette jeune-fille, la probabilité d’autres cas semblables et le mépris tout à fait impitoyable pour les effets potentiellement dévastateurs de ce vaccin, représente une raison plus que suffisante pour éliminer le Gardasil du marché. Il doit en tout cas être éliminé des listes gouvernementales de vaccins obligatoires.
 
Heidi STEVENSON , 17 octobre 2012, Gaia Health
 
Heidi-Stevenson--1-.jpg
 
Sources :
 
1.Premature ovarian failure 3 years after menarche in a 16-year-old girl following human papillomavirus vaccination, BMJ Reports 2012, Deirdre Therese Little, Harvey Rodrick Grenville Ward, doi:10.1136/bcr-2012-006879
2.Polysorbate 80 Causes Infertility, An Emulsifier That Can Damage Your Reproductive Health
3.Delayed effects of neonatal exposure to Tween 80 on female reproductive organs in rats.  Gajdová  M, Jakubovsky J, Války J.,  Food and Chemical Toxicology, 1993 Mar;31(3):183-90.

http://www.initiativecitoyenne.be
Partager cet article
Repost0
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 11:58
UN HÔPITAL A CHANGÉ SA VISION au sujet du CANCER (Article)

L'HÔPITAL JOHN HOPKINS A CHANGE SA VISION SUR LE CANCER

 

L'hôpital John's Hopkins (John's Hopkins Hospital) est un hôpital universitaire situé à Baltimore dans l'État du Maryland aux États-Unis. Fondé grâce à un don de John's Hopkins, il est aujourd'hui un des hôpitaux les plus reconnus au monde et est classé pour la 17e année consécutive en première place du classement des meilleurs hôpitaux des États-Unis. Après de nombreuses années à dire aux gens que la chimiothérapie est l'unique manière de traiter et éliminer le cancer, l'hôpital John Hopkins commence à dire aux gens qu'il y a d'autres alternatives :


1. Toute les personnes on des cellules cancéreuses dans le corps. Ces cellules ne se voient pas dans les examens réguliers jusqu'à ce qu'elles se multiplient à quelques milliards. Quand les médecins disent aux patients cancéreux qu'il n'y a plus de cellules cancéreuses après le traitement, cela signifie que les examens ne les détectent pas parce qu'elles ne sont pas arrivées à une taille détectable.


2. Les cellules cancéreuses se manifeste 6 à 10 fois dans la vie des personnes.


3. Quand le système immunitaire d'une personne est fort, les cellules cancéreuses sont détruites et la formation et la multiplication des tumeurs est prévenue.


4. Quand une personne a le cancer, ceci indique que cette personne a une grande déficience nutritionnelle. Ceci peut arriver pour différents motifs comme la génétique, le milieu ambiant, l'alimentation et le mode de vie.


5. Pour résoudre ces nombreuses déficiences de nutrition, le changement de régime est d'inclure des suppléments qui sont indispensables pour renforcer le système immunitaire.


6. La chimiothérapie en réalité empoisonne les cellules cancéreuses mais détruit aussi les cellules saines de la moelle épinière ainsi que de l'intestin et ceci produit des dommages dans les organes tels que le foie, les reins, le coeur et les poumons.


7. La radiation, quand elle détruit les cellules cancéreuses brûle aussi et endommage les cellules saines, et les organes ainsi que les tissus.


8. Le traitement initial de chimio et radiothérapie réduit souvent la taille des tumeurs. Mais le prolongement de l'usage de la chimio et la radiothérapie ne donnent pas comme résultat la destruction totale des tumeurs.


9. Quand le corps a beaucoup de toxines dues à la chimio et à la radiothérapie, le système immunitaire est endommagé ou détruit, pour cela les personnes peuvent souffrir différents types d'infections et des complications.


10. Chimiothérapie et radiation peuvent causer la mutation des cellules cancéreuses, qui résistent et rendent difficile leur destruction totale. La chirurgie peut aussi provoquer l'invasion de ces cellules à d'autres organes.


11. Une manière efficace de combattre le cancer est de ne pas donner à manger aux cellules cancéreuses avec ces aliments dont elles ont besoin pour se multiplier.

LES CELLULES DU CANCER S'ALIMENTENT DE ... :


a. Le SUCRE est un aliment du cancer. Ne pas consommer de sucre coupe un des éléments les plus importants des cellules cancéreuses. Il existe des substituts du sucre comme la saccharine, mais ils sont faits avec de l'Aspartame et sont très nocifs... Un meilleur substitut du sucre est le miel de manuka ou la mélasse mais en petites quantités. Le SEL contient un additif chimique afin de paraître blanc. Une meilleure alternative pour le sel est le sel de mer ou les sels végétaux.


b. Le LAIT cause dans le corps la production de mucus, spécialement dans le conduit intestinal. Les cellules cancéreuses s'alimentent de mucus. En éliminant le lait et en lui substituant du lait de soja, les cellules du cancer n'ont rien à manger, par conséquent elles meurent.


c. Les cellules cancéreuses mûrissent dans un milieu ambiant acide. Un régime à base de VIANDE ROUGE est acide, il vaut mieux manger du poisson et un peu de poulet à la place de la viande de boeuf ou de porc. De plus, la viande contient des antibiotiques, hormones et parasites qui sont très nocifs, spécialement pour les personnes cancéreuses. La protéine de la viande est très difficile à digérer et requiert beaucoup d'enzymes. La viande qui ne se digère pas reste dans les intestins et se putréfie ce qui entraîne la création de plus de toxines.

COMMENT CONTRIBUER A LA SOLUTION DU PROBLÈME :


a) Un régime de 80% de végétaux frais et jus, céréales, graines, noix, amandes et seulement un peu de fruits mettent le corps dans un milieu ambiant alcalin. On doit consommer seulement 20% de nourriture cuite, incluant les haricots. Les jus de légumes frais provisionnent le corps en co-enzymes qui sont faciles à absorber et arrivent aux cellules 15 minutes après avoir été consommés pour nourrir et aider à former des cellules saines. Pour obtenir des enzymes vivantes qui aident à construire des cellules saines, on doit essayer de boire des jus de légumes (pratiquement tous incluant l'alfafa) et manger beaucoup de légumes frais 2 ou 3 fois par jour.


b) Éviter de prendre du CAFÉ, THÉ ET CHOCOLAT, qui contiennent beaucoup de caféine. Le THÉ VERT est une meilleure alternative et a des propriétés qui combattent le cancer. Il est préférable de boire L'EAU purifiée ou filtrée pour éviter les toxines et métaux lourds de l'eau du robinet. L'eau distillée est acide, ne pas la boire.


c) Les parois des cellules cancéreuses sont couvertes par une protéine très dure. En évitant de manger de la viande, ces parois libèrent plus d'enzymes qui attaquent les protéines des cellules cancéreuses et permet au systèmes immunitaire de détruire les cellules cancéreuses.


d) Quelques suppléments aident à reconstruire le système immunitaire (Floressence, Essiac, anti-oxydants, vitamines, minéraux, EPA - huile de poisson) pour aider les cellules à lutter et détruire les cellules cancéreuses. D'autres suppléments comme la vit. E sont très connues parce ce qu'elles causent l'apoptose, la méthode normale du corps pour éliminer les cellules inutiles ou défectueuses.


e) Le cancer est aussi une maladie du mental, le corps et l'esprit. Une attitude plus active et positive aidera le malade du cancer à combattre et à se convertir en survivant."La rage et l'incompréhension, le non-pardon mettent le corps dans une situation de stress et dans un milieu ambiant acide". Apprendre à avoir un esprit aimable et amoureux avec une attitude positive est très bénéfique pour la santé. Apprendre à se relaxer et jouir de la vie.


f) Les cellules du cancer ne peuvent vivre dans une ambiance oxygénée. L'exercice journalier, la respiration profonde aide à recevoir plus d'oxygène jusqu'aux niveaux cellulaires. La thérapie d'oxygène est un autre élément qui aide à détruire les cellules du cancer.
1. Pas de contenants en plastique dans le micro-ondes.
2. Pas de bouteille d'eau dans le congélateur.
3. Pas de film plastique dans le micro-ondes.


g) Les substances chimiques comme les dioxines causent le cancer, spécialement du sein. La dioxine est très destructrice, spécialement pour les cellules du corps. Ne pas mettre au réfrigérateur ses bouteilles d'eau en plastique car le plastique "transpire" les dioxines et empoisonne l'eau. Récemment, le Docteur Edward Fujimoto, directeur du programme Bien- Être à l'hôpital Castle, parut dans une émission télévisée et expliquait le danger de la dioxine. Il a dit que nous ne devons pas mettre les contenants en plastique au micro-ondes. Spécialement les nourritures qui contiennent du gras. Il dit que la combinaison de gras et la forte chaleur avec le plastique transporte la dioxine à l'intérieur de la nourriture et par conséquent ensuite à notre corps. A la place, on peut utiliser du verre comme Pyrex ou de la céramique pour chauffer la nourriture. Félicitation à ce médecin !

S'il vous plaît, distribuez cet article à ceux qui vous importent. Merci!
-- Kouloub El Hajoui-Cotrell Tel: +212 614503814

 

-------------------------------------------------------------

 

MAJ du 25/10/2012 :

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 10:49

Jeudi 11 octobre, un rapport d’audit de la Cour des comptes européenne montre de graves conflits d’intérêts au sein d’instances communautaires cruciales dans la protection de la santé et de la sécurité alimentaire. La Cour épingle sévèrement quatre agences européennes de régulation pour leur mauvaise gestion des conflits d’intérêts.

Bon appétit !

 

 

Sans surprise, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) est en tête du tableau, en particulier pour les liens étroits que certains de ses experts entretiennent avec l’International Life Science Institute (ILSI), le lobby des géants de l’agroalimentaire (Monsanto, Unilever, Syngenta, Bayer, Nestlé...).

L’ILSI est au cœur de plusieurs scandales de conflits d’intérêts, dont le dernier en date remonte à mai 2012 quand Diana Banati, présidente de l’EFSA, fut contrainte de démissionner en raison de ses liens dévoilés avec le lobby. Elle a depuis officiellement rejoint l’ILSI en tant que directrice exécutive pour l’Europe.
Cette fois la cour des comptes pointe le cas de six autres experts siégeant aux instances de l’EFSA et ayant des liens avec l’ILSI, la cour s’étonnant sobrement de cette « différence de traitement ».
L’EFSA, qui cherche à redorer son image, avait pourtant commandé un audit indépendant livré mi-septembre 2012 par la société de notation Ernst & Young qui saluait « les principes d’indépendance, d’ouverture et de transparence », de l’agence européenne.
« Aucune agence ne gère les situations de conflit d’intérêts de manière appropriée. »
Mais l’EFSA n’a rien à envier à ses consœurs de l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA), l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) et l’Agence européenne du médicament en charge de l’autorisation des médicaments (EMA).
Dans sa conclusion le rapport établi qu’« aucune agence ne gère les situations de conflit d’intérêts de manière appropriée » et qu’« un certain nombre de lacunes, de gravité variable, ont été relevées dans les politiques et les procédures spécifiques des agences, ainsi que dans leur mise en œuvre ».

Des lacunes aberrantes


Les investigateurs de la Cour ont découvert des lacunes aberrantes comme à l’ECHA, qui joue un rôle majeur dans la régulation des pesticides et autres polluants toxiques, mais où « les déclarations d’intérêts des personnels de l’agence étaient conservées dans des enveloppes scellées, rangées dans les dossiers individuels et n’avaient été ni examinées ni évaluées ».
Autre cas de collusion surprenante, que rapporte l’AFP, un haut fonctionnaire de l’ECHA louait des bureaux dont il est propriétaire à une entreprise sollicitant un grand nombre d’autorisations auprès de cette même agence.
L’EMA, tout comme l’EFSA, sont pointées par les rapporteurs qui s’étonnent que « les dernières déclarations d’intérêts de certains experts montraient des incohérences claires avec les précédentes » et que ces « agences n’aient pas cherché de clarifications auprès des intéressés ».
Quant à l’Agence européenne de la sécurité aérienne, elle tout simplement d’aucune « politique ni de procédures spécifiques relatives aux conflits d’intérêts », souligne la Cour.

« Une mise en péril de la santé publique »


Nina Holland, travaillant pour Corporate Europe Observatory, un organisme de surveillance des agences européennes, juge :
« Ce rapport confirme qu’il n’y a aucun système efficace en place dans ces agences pour éradiquer les conflits d’intérêts ou pour empêcher les fonctionnaires de profiter de “ portes tournantes ” (passage public/privé) entre les agences et l’industrie.
Ces conflits d’intérêts à l’EFSA et ECHA mettent en péril la santé publique et la sécurité alimentaire. »

Pour rappel, le Parlement européen votait en mai 2012 le blocage du budget de trois agences (l’Autorité européenne de sécurité des aliments, l’Agence européenne du médicament et l’Agence européenne de l’environnement) en les sommant de faire le ménage contre ces conflits d’intérêts qui nuisent à la crédibilité des institutions. Une réforme en cours à laquelle la cour des comptes vient de donner un nouveau coup de balai.

Source

 

 

Trouvé sur : Au bout de la route


Partager cet article
Repost0
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 00:31

http://www.viewzone.com/morgellons.top.jpg

 

 

Savez vous vraiment ce qu'il y a dans les Chemtrails ??? Après avoir visionné cette vidéo vous ne regarderez plus le ciel de la même manière ...

 






Un site à visiter : L'ACSEIPICA

Et pour ceux qui douteraient encore..



Chemtrails: il pleut des nanotechnologies en... par JaneBurgermeister

ufo.ou nouvelle forme de chemtrail?Chicago .2012 par androbate


Petition pour faire sortir cette maladie de l'ombre et aider les personnes qui en sont atteintes !


https://secure.avaaz.org/fr/petition/Que_la_maladie_du_morgellon_sorte_de_l_ombre/sign/




Aller plus loin :
Partager cet article
Repost0
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 16:03

http://referentiel.nouvelobs.com/wsfile/9671349095622.jpg

 

L'étude de Gilles-Eric Séralini, dont la conclusion tend vers la toxicité des OGM, fait toujours polémique. Décriée par de nombreux chercheurs, elle fait aussi débat au sein de l'Institut national de la recherche agronomique (INRA). Il répond ici à ses détracteurs.

 

 

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 20:08

http://www.alterinfo.net/photo/art/default/4782196-7149524.jpg?v=1349345353

 

 

Natural Society, Lisa Garber, 4 octobre 2012

 

      Les chercheurs russes diffuseront en direct une expérience montrant les effets des OGM dans la nourriture des rats. Cette annonce arrive après qu’une étude française ait constaté que les OGM ont sur des rats des effets négatifs, qui ont entraîné la suspension provisoire des importations russes de maïs génétiquement modifié de Monsanto.



Condamnant les OGM, des scientifiques russes projettent une expérience unique

 

      Les scientifiques français de la faculté de Caen ont tiré la sonnette d'alarme le 19 septembre, après la publication des photos de leur étude sur les tumeurs des rats nourris de maïs génétiquement modifié. En Russie, des chercheurs de l'Association nationale pour la sécurité génétique ont désavoué publiquement les organismes génétiquement modifiés (OGM) et ont déclaré leur intention de mener une expérience que le public pourra voir, qui permettra à ce dernier de formuler des opinions avisées sur les OGM.

 

      Ces chercheurs installeront des webcaméras dans les cages de quatre groupes de rats.

      Le groupe 1 aura un régime riche en soja et maïs génétiquement modifiés.


      Le groupe 2 aura un régime faible en soja et maïs génétiquement modifiés.


      Le groupe 3 aura un régime sans OGM.


      Le groupe 4 aura un régime contenant des aliments standards pour rats.


      Pour garantir l'intégrité de l'expérience, le personnel affecté au service des rats ne saura pas quel genre de régime il leur donne.

      Selon Elena Sharoykina, fer de lance du projet, « C'est une expérience unique. Il n'y a rien eu de tel auparavant – une recherche publique franche par les opposants et des partisans des OGM. »



Coût du projet : un million de dollars

 

      Si des rats survivent (ceux de l'étude française sont devenus stériles, exactement comme beaucoup avant eux), l'expérience se poursuivra sur cinq générations. Toutefois, le public devra attendre jusqu'à mars 2013 pour voir les effets des OGM, tandis que les scientifiques résoudront les détails les plus pointus, comme le financement. La recherche devrait coûter un million de dollars, que les scientifiques espèrent obtenir de sponsors commerciaux, de subventions gouvernementales et même de dons du public.

 

      Sharoykina pense que ce sera de l'argent bien dépensé. « Nous aurons l’occasion de savoir comment nous positionner », dit-elle. « Si cette étude démontre une influence négative, et si les partisans des OGM la reconnaissent, la prochaine étape devrait être un moratoire sur les produits génétiquement modifiés en Russie. »



Obstacles à l'étiquetage des produits naturels et des OGM

 

      [En Zunie,] avec la Food and Drug Administration (FDA) de mèche avec Monsanto et Dow – comme en témoignent un certain nombre de manœuvres politiques et économiques, au moins un million de signatures ayant été supprimées dans la campagne en faveur de l’étiquetage des OGM – on ne sait pas s’il sera facile de mettre un terme à la pratique des modifications génétiques. Des chercheurs du monde entier ont déjà fourni d’amples preuves des effets nocifs des OGM, incluant le gain de poids, le détraquement d’organes, la stérilité, la montée des tumeurs, ainsi que le développement de mauvaises herbes et de parasites résistants. La pression pour revenir à la nourriture naturelle, biologique, et pour l'étiquetage des OGM, doit venir du public.



Sources supplémentaires

 

Original : naturalsociety.com/russian-gmo-rat-experiment-broadcast-24-7/
Traduction copyleft de Pétrus Lombard

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 06:59

http://www.ayurvedique.com/vedicare-ayurveda/sites/default/files/imagecache/photo/images/photos/ayurveda.jpg

Dhavantari, protecteur de l'Ayurveda

 

L'āyurveda ou ayurvéda ou encore médecine ayurvédique (en écriture devanāgarī : आयुर्वॆद, la « connaissance de la vie », āyurveda est une association des mots : āyur signifiant « vie » et veda qui signifie « connaissance ») est une médecine traditionnelle originaire de l’Inde, également pratiquée dans d'autres parties du monde. C'est une médecine non conventionnelle. L'ayurveda puise ses sources dans le Véda, ensemble de textes sacrés de l'Inde antique. En l'occurrence, il s'agit d'une approche dite holistique de la culture védique, dont l'hindouisme s'est librement inspiré. L'āyurveda demeure une forme de médecine traditionnelle encore vivace en Asie du Sud.

 

La littérature la plus ancienne sur l'āyurveda est apparue en Inde au cours de la période védique. Les deux traités les plus anciens et les plus connus sont la Caraka-Saṃhitā et la Sushruta-Saṃhitā qui datent du début de l'ère chrétienne. Avec le Aṣṭāṅga-Hṛdaya, "Coeur de la médecine" et le Aṣṭāṅga-Saṃgraha, "Compendium de la médecine" de Vāgbhaṭa, l'ensemble forme la bṛhattrayī, « les trois majeur » de l'āyurveda. Trois autres traités plus récents le Mādhava-Nidāna (début du VIII° s.), la Śārṅgadhara-Saṃhitā (fin du XIII° s.) et le Bhāva-Prakāśa (XVI° s.) forment "les trois mineurs".

 

Les praticiens ayurvédiques ont également mis au point un certain nombre de préparations médicinales et de procédures chirurgicales pour prévenir ou guérir diverses maladies et affections. L'āyurveda est devenue une forme de médecine alternative en Occident, bien que les brevets concernant ses médicaments aient été contestés par des institutions officielles des pays occidentaux et de l’Inde. L'Organisation mondiale de la santé l'a reconnue comme un système de médecine traditionnel.

 

 
Principes généraux
 
Les éléments

 

L’āyurveda croit en l’existence de cinq grands éléments (en devanāgarī : पन्छतत्व ; la terre, l’eau, le feu, l’air et l’espace), formant l'univers, y compris le corps humain. Le sang, la chair, le gras, l'os, la moelle, le chyle et le sperme sont les sept principaux éléments constitutifs (en devanāgarī : सप्तधातु) de l'organisme.

 

Les Doshas

http://www.yogamrita.com/blog/images/vkp.jpg

 

 

Les "humeurs" de l'Ayurveda
 

L’āyurveda croit en l’équilibre de trois "humeurs" ou dosha (en devanāgarī : त्रिदॊश्) :

 

  • Vata (vent/esprit/air),
  • Pitta (feu/bile),
  • Kapha (terre/eau/mucus).

 

Ces éléments sont présents à des degrés différents chez chaque individu. Cette doctrine des trois dosha, est primordiale. Le(s) dosha(s) dominant chez l'individu détermine(nt) ses tendances, ses faiblesses et conseille un style de vie, notamment un régime qui lui est bénéfique, en l'harmonisant avec l'univers. Dans l'āyurveda, le corps humain présente 20 guṇa (en devanāgarī : गुन : qualités). La chirurgie et les instruments chirurgicaux sont utilisés. La construction d'un métabolisme sain, le bon déroulement de la digestion et de l’excrétion apportent la vitalité. L’āyurveda met également l’accent sur l'exercice, le yoga, la méditation et les massages.

 

Panchakarma

 

http://www.ayurprajna.com/images/panchakarma.jpg

 

Le concept de Panchakarma, du sanskrit Pancha : cinq et Karma : action (en devanāgarī : पन्छ्कर्म) est un des soins ayurvédiques dont l'objectif est de purifier le corps en provoquant l’élimination des éléments toxiques de l'organisme. Il comprend les méthodes suivantes :

  • Vamana : le vomissement thérapeutique,
  • Virechana : la purgation,
  • Basti : le lavement,
  • Nasya : l'élimination des toxines par le nez,
  • Raktamoksha : la saignée.

 

Huit disciplines

http://www.ashtangafrance.com/wp-content/uploads/2009/09/krishnamacharya2.jpg

 

Dans l’āyurveda, il existe huit disciplines thérapeutiques, appelées Ashtanga (en devanāgarī : अश्ताग्) :

 

  • La chirurgie (Shalya-chkitsa ou Salya Tantra).
  • Le traitement des maladies siégeant au-dessus de la clavicule (Salakyam).
  • La médecine interne (Kaya-chikitsa).
  • La possession démoniaque (Bhuta Vidya) : L’ayurveda croit en l'intervention démoniaque et, - comme dans toutes les formes de médecine traditionnelle - identifie un certain nombre de moyens pour lutter contre l'effet supposé de ces influences mais ces explications des pathologies mentales ne sont pas les seules et sont loin d'être prédominantes (cf. infra Conceptions des maladies mentales)29. Bhuta Vidya ou Bhuta Tantra désigne la psychiatrie.
  • La pédiatrie (Kaumarabhrtyam).
  • La toxicologie (Agadatantram).
  • La prévention et la construction de l’immunité (Rasayanam).
  • Les aphrodisiaques (Vajikaranam).

 

 


 

Aller plus loin (Site VF) :

 

http://www.ayurvedique.com

 

WIKIPEDIA

 

Trouvé sur :

 

 SCOOP.IT

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 20:21
Les médicamenteurs (Docu) [VF]
 
Alors que la France détient le record du monde de consommation de médicaments, enquête sur les pratiques de l’industrie pharmaceutique. 
 

Un exemple concret vaut parfois mieux qu’une longue démonstration. C’est sur ce principe que cette enquête démarre son sévère réquisitoire contre les rouages de l’industrie pharmaceutique. Une attaque en règle aux conclusions édifiantes. Exemple pris avec le tristement célèbre Vioxx®, vanté pour son efficacité contre l’arthrose et la polyarthrite rhumatoïde. Les ventes explosent jusqu’en 2005, date à laquelle il est brutalement retiré du marché. En cause ? Des effets secondaires graves et parfois mortels : près de 30 000 personnes sous traitement succomberont à un accident cardio-vasculaire… Si ce scandale a marqué les esprits, il n’a pas pour autant mis fin aux pratiques douteuses des géants pharmaceutiques. Essais cliniques tronqués, publications médicales biaisées, experts rétribués, marketing forcené, médecins harcelés… Tout est bon pour vendre un médicament. 

 
Pharmacity : la ville rêvée
Pour illustrer sa démonstration, le documentaire a l’excellente idée de mettre en scène de drôles de bonshommes en forme de gélules. Tous habitent la ville-médicaments de Pharmacity. Les auteurs embarquent le téléspectateur dans une visite des lieux fort instructive. Chaque étape est l’occasion de détailler la chaîne de fabrication du médicament, depuis les premiers essais cliniques jusqu’à sa commercialisation. En interviewant sans ménagement les différents acteurs du secteur de la santé, les enquêteurs réussissent à mettre au jour les défaillances des divers organismes de contrôle. Loin d’assurer leur rôle de garde-fous, ils participent à alimenter les appétits des labos. Illustration avec l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé ­(Afssaps). Cette autorité délivre entre autres les autorisations de mise sur le marché (AMM). Sa « première priorité est la régulation du marché et de la santé des firmes pharmaceutiques, et non la santé des hommes », affirme le rédacteur en chef de Prescrire, seule revue médicale à pouvoir se targuer d’être indépendante. Et pour cause : le budget de la commission d’AMM est alimenté à 80 % par les laboratoires. Et ses experts n’ont pas meilleure réputation. Ils collectionneraient des contrats avec les entreprises dont ils sont censés évaluer les produits. Difficile, dans ces conditions, de rendre des décisions en toute indépendance…
 
 
Le juste prix ? 
Autre exemple : la Haute Autorité de santé (HAS), l’organisme qui évalue l’intérêt médical des médicaments. Si 75 % d’entre eux décrochent leur AMM, qu’en est-il de leur efficacité ? De la bouche du président de la HAS, on apprend que « ceux qui représentent une réelle avancée thérapeutique se comptent sur les doigts d’une main ». Ce qui n’empêchera pas les géants pharmaceutiques de commercialiser, à grand renfort de publicité, un produit aux effets peu innovants. Ainsi, le Plavix® est devenu l’anti­coagulant le plus prescrit au monde, alors qu’il présente « la même efficacité que l’aspirine »… Pour un prix vingt-sept fois supérieur ! Un véritable jackpot commercial pour Sanofi-Aventis, qui prouve bien qu’une nouvelle molécule n’est pas toujours à la hauteur de ses promesses ni de son prix. Au fil de cette promenade de santé, les démonstrations de collusion entre labos et instances de contrôle s’accumulent. Avec, en bout de chaîne, le patient qui en paie le prix fort. Une pilule parfois dure à avaler.
Lise Bollot
 
DOCUMENTAIRE 
DURÉE 52’ 
AUTEURS STÉPHANE HOREL ET BRIGITTE ROSSIGNEUX 
RÉALISATION ANNICK REDOLFI ET STÉPHANE HOREL 
PRODUCTION FRANCE 5 / BEAU COMME UNE IMAGE 
ANNÉE 2008
Source : France 5

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 18:22

 

319065_pub-fne-salon-agriculture-6-jpg-9247409

 

Grâce à ce reportage, vous découvrirez :


1) Que les organismes génétiquement modifiés (qu’ils soient végétaux ou animaux) ont DEJA échappé à tout contrôle, et ont DEJA commencé à produire des dégâts incalculables (sur la santé, sur l’environnement etc.). Et donc que nous sommes très mal barrés…

2) Que l’étiquetage des produits OGM possède une triple importance, et ne peut être écarté

3) Que les humains sont utilisés à titre de cobayes, souvent à leur insu

4) Que les produits OGM menacent des espèces entières de plantes et d’animaux

5) Que la révolution cartésienne (qui date d’il y a 4 siècles) est une des causes principales des nombreux problèmes que nous connaissons à l’heure actuelle, car elle considère tout de façon matérialiste et mécaniste, et que pour elle, un être vivant n’est, en définitive, rien d’autre qu’une « machine »

6) Qu’un rat, un chat, un singe ou un humain sont à présent reconnus par l’odieux et méprisable gouvernement des Etats-Unis (et sans doute aussi par d’autres gouvernements), SELON LA LOI, comme de vulgaires machines, au même titre qu’un lave-vaisselle ou qu’un réfrigérateur.

7) Que contrairement à d’autres formes de pollution, la pollution des OGM ne s’arrête JAMAIS, car les animaux et les plantes se reproduisent, et l’ADN s’auto-réplique !



8) Que les scientifiques véritablement indépendants ne représentent plus que 5% du total des scientifiques, et donc que les enquêtes indépendantes et non tronquées sont peu nombreuses et possèdent peu de poids face aux scientifiques vendus à au système pourri de l’industrie !

 

 


 

 





RUSTY JAMES

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 21:44

http://nenki.org/urano/armes_secrete_livre_goldman.jpg

 

Les propriétés germicides du métal argent sont connues depuis l'Antiquité. Grecs, Perses et Romains utilisaient des récipients en argent pour transporter et stocker divers liquides, (eau, vin, vinaigre...) destinés aux souverains, aux nobles et aux privilégiés.

 

Ces liquides conservaient ainsi leur fraîcheur plus longtemps que dans d'autres récipients. L'argent servait aussi à fabriquer des ustensiles de table et de cuisine, une tradition qui s'est perpétuée jusqu'à une époque récente. Il semble qu'ingérer ainsi régulièrement de minuscules particules d'argent contribuait à renforcer l'immunité vis-à-vis de certaines maladies. Il était aussi courant de placer des pièces d'argent au fond des récipients contenant du lait ou des aliments pour en préserver la fraîcheur, une méthode adoptée plus tard par les pionniers américains....


Si la lutte contre les microbes et l'infection constitue la fonction principale de l'argent colloïdal, celui-ci a encore bien d'autres cordes à son arc. Voici une liste partielle de ce qu'il peut accomplir:

 

− Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et immunosuppressives, il soulage immédiatement brûlures, ulcères, allergies, piqûres d'insectes, dermatites, hémorroïdes, etc.
− Il accélère la cicatrisation des brûlures et des blessures.
− Il peut être incorporé dans la structure de pansements extrêmement efficaces.
− Il favorise la régénération osseuse et tissulaire.
− Il stimule le système immunitaire.
− Il contribue à la purification de l'eau et de l'air.
− Il peut être utilisé comme désinfectant des eaux usées et des piscines.
− Il peut être utilisé sur les plantes et les animaux.

 

Tous ces points feront l'objet de développements dans le cours de ce livre qui inclut aussi une importante sélection de témoignages fournis par les utilisateurs d'argent colloïdal. Ils offrent la preuve concrète de l'efficacité du produit dans des cas les plus divers, y compris de graves maladies déclarées "incurables" par la médecine officielle, comme l'hépatite C.  

 

 

 

>> LIEN DE TELECHARGEMENT <<

 

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 21:31

http://img.over-blog.com/450x300/2/02/13/45/mes-images-2/food-inc-poster.jpg

 

L'auteur remonte le fil de l'enquête développée par le journaliste Eric Schlosser dans son essai «Fast Food Nation».
Des immenses champs de maïs aux rayons colorés des supermarchés en passant par des abattoirs à la salubrité parfois douteuse, son film illustre les dessous d'une industrie agroalimentaire qui sacrifie les notions de qualité et de santé pour des considérations de rendement et de profit.

Ainsi, le film donne la parole à des fermiers et à des producteurs asservis par les nouvelles lois édictées par les géants de l'industrie, Monsanto en tête, ainsi qu'à des experts et des parents de victimes d'intoxications alimentaires.

Découvrez les dessous de l'industrie agroalimentaire américaine à travers un examen des conditions déficientes de la production industrielle de viande, de céréales et de légumes.


Le réalisateur Robert Kenner dénonce aussi les entreprises qui proposent des produits contaminés et qui font la promotion de mauvaises habitudes alimentaires.


Ceux-ci sacrifient des notions de qualité et de santé pour des considérations de profit...


En nomination pour l'Oscar du meilleur documentaire en 2010, Les Alimenteurs s'inspire d'un essai écrit par le journaliste Eric Schlosser, &quot; Fast Food Nation &quot;.

Qu'avons-nous vraiment à savoir sur les aliments que nous achetons dans nos supermarchés locaux pour nous et nos familles ?


Dans l'alimentation, Inc, le réalisateur Robert Kenner lève le voile sur notre pays, l'industrie alimentaire, ce qui révèle les mécanismes cachés au consommateur américain, avec le consentement de nos organismes de réglementation du gouvernement, l'USDA et la FDA.


Dans notre pays l'approvisionnement alimentaire est à présent contrôlé par une poignée de sociétés qui, souvent, privilégient le profit avant la santé des consommateurs, les moyens d'existence des agriculteurs américains, la sécurité des travailleurs et de notre propre environnement.


Nous avons les plus grandes poitrines de poulets, la côtelette de porc parfait, résistant à l'insecticide des semences de soja, même les tomates qui ne moisiront pas, mais nous avons aussi des nouvelles souches d'E coli - les bactéries nocives qui causent la maladie pour un montant estimé à 73 000 Américains chaque année .


Nous avons une immense épidémie d'obésité, particulièrement chez les enfants, et une épidémie de diabète parmi les adultes.


Avec des entrevues avec des experts comme Eric Schlosser (Fast Food Nation), Michael Pollan (The Omnivore's Dilemma) avec l'avant-garde tels que les entrepreneurs sociaux Stonyfield Farm et Gary Hirshberg POLYFACE Farms' Jol Salatin, de l'Alimentation, Inc révèle de surprenantes - et souvent choquantes vérités - sur ce que nous mangeons, la manière dont cela est produit, quelle nation nous sommes devenus et où nous allons partir.

 

 

Partager cet article
Repost0

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment