Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 01:41

 

L'école, la famille, les médias, structurés implicitement autour de la comparaison, conditionnent à la fragmentation, au manque, à la conformation -- ce qui génère blessures, peurs et souffrances.


Que serait et comment mettre en place une 'éducation' véritablement libératrice, qui préparerait à vivre harmonieusement, dans toutes les circonstances de la vie ?


C'est ce que travaille le CREA-Apprendre la vie (Cercle de Réflexion pour une Éducation Authentique), avec et pour tous ceux que cette vision intéresse.

 

Partager cet article

Repost0
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 04:06

capture_02012013_041148.jpg

 


Documentaire réalisé en 2010 par Martin Borgs et basé sur le livre de Johan Norberg : “Financial Fiasco”.

 

En temps de crise, les sociétés cherchent des dirigeants forts et des solutions simples, mais que se passe-t’il si les solutions envisagées constituent les mêmes erreurs que celles qui ont provoqué cette crise ?

 

Ce document relate l’origine de la plus grande crise économique de notre temps, la crise à venir.

 

 






Aller plus loin :

Partager cet article

Repost0
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 15:52

La place du libre arbitre ?

 

Une question soulevée depuis la nuit des temps, Aristote, saint Thomas d'Aquin, Augustin, eux aussi se sont demandés comment être libre...

 

 

Partager cet article

Repost0
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 15:43

 

Je vous met cette vidéo à nue, sans commentaire, rien, elle parle d'elle même, ce qui doit être dit y est dit, après cette vidéo, la balle sera dans votre camp...

 

 

Partager cet article

Repost0
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 15:28

Source : Diktacratie

 

http://diktacratie.com/wp-content/uploads/2013/01/James-Nachtwey-inferno-Image-018-201x300.jpg

Aujourd’hui, la politique n’est qu’un monde d’affaires. Elle est la servante du marché.


La mécanique est simple : elle n’est qu’un rapport d’intérêts. Elle se reproduit et s’accroit en fonction de valeurs financières. Ces dernières s’enfouissent sous des modalités politiques plus à même d’abuser le citoyen latent que de superviser ses appétits exponentiels. Ainsi ces protocoles offrent un semblant d’éthique là où il n’y a que volonté de persévérer pour se maximaliser.

 

On parle même de main invisible, de marché auto-régulé afin, justement, d’éviter de regarder l’origine d’une crise qui semble dès lors inexorable.

 

L’argent est roi ; il peut tout, il est le nerf de la vie. Si l’on veut subsister l’on doit se pendre à ses tentacules. Tous les pouvoirs sont animés par elles. Sans capital nous ne sommes que fantômes. Les peuples sans guerre n’ont pas eu d’Histoire, ceux sans argent n’ont pas d’existence.

Avoir c’est être, mais être c’est surtout subir ceux qui ont.

La culture du profit, le désir de richesse et la folie consommatrice caractérisent les malades d’un marché qui n’ambitionnent que sa bonne santé. Une bonne santé qui ne peut que prospérer par la contagion de tous.

 

Les institutions financières organisent le pillage et le bénéfice des richesses du monde entier avec la bénédiction des gouvernants qui abusent de ces extorsions pour densifier leurs pouvoirs. C’est ainsi qu’ils légalisent le vol des ressources étrangères. C’est ainsi qu’ils taxent ceux qui ont moins mais qui peuvent quand même donner. C’est ainsi qu’ils socialisent les pertes des banques spéculatives. C’est ainsi qu’ils ménagent l’inégalité car… sans ces disparités l’argent n’aurait aucune raison d’être.

 

La pauvreté est la condition de possibilité de la richesse. C’est pourquoi l’argent aime la misère. Il l’agence pour que les plus démunis paient le capital qu’exploitent nos pythagoriques ploutocrates.

Partager cet article

Repost0
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 14:56

Source : Bistro Bar Blog (partie 1) - (partie 2 )



Par le site Vigilant Citizen.

Traduit par Hélios du BBB

 

Note : j'ai gardé le nom Prometheus (le film sorti en France a d'ailleurs gardé le nom anglais) quand Vigilant Citizen parle du film et j'ai écrit Prométhée quand on parle du héros mythologique.



''Prometheus'' : un film sur les Néphilim extra-terrestres et l'illumination ésotérique


Le film de science-fiction ''Prometheus'' explore des théories sur les origines de l'humanité et ses relations avec des visiteurs extra-terrestres. Alors que la plupart des gens pourraient trouver cette hypothèse très ''fictive'', de nombreux aspects du film reflètent en fait de manière symbolique des croyances et philosophies de l'élite occulte. Nous allons approfondir la signification ésotérique du film ''Prometheus''.

On ne risque pas de manquer de films contenant des extra-terrestres en colère ces temps-ci et nous pouvons sans contestation ajouter Prometheusà la liste. Bien que la plupart des films avec extra-terrestres tournent autour du massacre de leurs horribles faces avant qu'ils ne détruisent la Terre, Prometheuscontient un récit évoquant des questions éternelles qui interpellent l'humanité comme ''D'où venons-nous ?'' et ''Pourquoi sommes-nous ici ?''...plus une bonne dose de tueries de vilaines faces d'extra-terrestres.

 

Réalisé par Ridley Scott, ce long métrage avait l'intention au départ de devenir l'avant-film du classique ''Alien'' de 1979, mais le produit final n'a que peu de rapport avec. Le film raconte l'histoire de scientifiques qui découvrent d'anciens artefacts montrant des visiteurs d'une autre planète. Pour enquêter sur cette découverte, les scientifiques obtiennent l'appui d'une grosse société et s'embarquent pour une mission spatiale pour découvrir la planète d'où proviennent les extra-terrestres et leur poser d'importantes questions. Le postulat est basé sur la théorie des anciens astronautes, stipulant qu'il y a des milliers d'années, les premiers humains étaient en contact avec une race extra-terrestre supérieure.

Comme le suggère le nom du film, Prometheus contient aussi des références mythologiques et un symbolisme qui donne au film une signification ésotérique sous-jacente. Alors que le film parle, à première vue, d'humains qui vont dans l'espace pour trouver leurs créateurs extra-terrestres, Prometheus peut aussi être vu comme la métaphore d'une illumination spirituelle comme décrite par les sociétés occultes secrètes. Jetons un œil sur les concepts explorés dans le film.

 

 

Les Ingénieurs
Au début du film, un extra-terrestre humanoïde débarque sur Terre et boit un étrange liquide.
 
Un extra-terrestre est déposé sur Terre par un énorme vaisseau spatial


Après avoir bu le liquide, l'extra-terrestre se désintègre complètement et tombe dans l'eau.

 
L'extra-terrestre se désintègre jusqu'au niveau le plus profond, celui de l'ADN et il y a une interaction avec l'eau terrestre qui crée une nouvelle forme de vie.



L'ADN déclenche dans l'eau une réaction biogénétique et, au niveau microscopique, nous voyons des cellules simples qui commencent à se multiplier. C'est la théorie du film sur l'apparition de la vie humaine sur Terre.

 La scène qui affiche le nom du film à l'écran montre une cellule simple qui se multiplie, créant la vie sur Terre.


 
Le film nous fait arriver ensuite rapidement en 2089, où deux archéologues, Élisabeth Shaw et Charlie Holloway, sont à la recherche d'une grotte en Irlande. Ils y découvrent une peinture dessinée par un homme des cavernes qui montre des humains regardant la formation d'une étoile dans le ciel. Les chercheurs découvrent que cette formation particulière d'étoile peut se retrouver dans l'art de plusieurs cultures anciennes.


La formation d'une étoile sur cette peinture rupestre ressemble aux formations d'étoiles découvertes dans l'art ancien égyptien, sumérien et maya.

 


Les archéologues pensent que des extra-terrestres (qu'ils appellent les ''Ingénieurs'') sont venus de cette formation d'étoile particulière et ont répandu la vie humaine sur Terre. C'est ce qui les motive à s'embarquer pour une mission spatiale à la découverte de cette planète et pour entendre des réponses de la part des Ingénieurs.

L'hypothèse du film est largement inspirée de la théorie des ''Anciens Astronautes'' proposée à l'origine par des auteurs comme Éric Von Daniken et Robert Temple. Selon ces théories, l'humanité a été soit créée soit ''aidée'' par des visiteurs d'une autre planète, qui ont laissé des traces dans l'histoire humaine.

Le réalisateur de Promethéus, Ridley Scott, semble croire à cette théorie. Dans une interview avec un journaliste d'Hollywood, il a déclaré :

''La NASA et le Vatican sont d'accord pour dire qu'il est presque mathématiquement impossible que nous puissions être où nous sommes aujourd'hui sans qu'il y ait eu un petit coup de main au passage.... C'est ce qui est montré dans le film, les idées de Éric Von Daniken sur l'origine de l'humanité''.

Intéressons-nous de plus près à la théorie des Anciens Astronautes.

 

 

Les Anciens Astronautes

Les adeptes de la théorie des Anciens Astronautes pensent que la majorité de la connaissance, de la culture et de la religion humaine sont des réminiscences d'une ''culture-mère'' extra-terrestre. Certains monuments anciens considérés comme trop en avance pour la technologie de l'époque, comme Stonehenge, l'île de Pâques et la Grande Pyramide de Gizeh seraient la preuve d'un contact avec des extra-terrestres. Éric Von Daniken prétend aussi que l'art et les peintures anciennes à travers le monde contiennent des représentations de véhicules spatiaux, de créatures intelligentes non-humaines et de technologies avancées. Il avance que des cultures qui n'avaient aucun contact les unes avec les autres possédaient des thèmes similaires dans leur art, prouvant qu'il y avait une source commune de connaissances.
 
Une vraie peinture rupestre découverte en Italie est dite représenter d'Anciens Astronautes qui visitent la Terre. Cette photo a probablement inspiré la peinture rupestre qu'on voit dans Prometheus.
 
Un hiéroglyphe égyptien qui est dit représenter des machines volantes
 

 

Dans Prometheus, des similitudes entre les artefacts égyptiens, mayas, sumériens et d'autres civilisations décident l'équipe de chercheurs à faire un voyage dans l'espace pour retrouver les ''Ingénieurs'' de l'humanité.

 


Les partisans de la théorie des Anciens Astronautes prétendent que de nombreux textes religieux anciens contiennent des références à des visiteurs d'outre-espace. Deux des principaux ouvrages souvent cités sont le Livre de la Genèse et le Livre d’Hénoch, qui mentionnent tous les deux l'existence sur Terre de géants énigmatiques nommés les Néphilim.


Les Observateurs et les Néphilim
Le Livre de la Genèse mentionne la présence sur Terre d'êtres nommés Néphilim (la version du Roi Jacques utilise le terme de Géants). Ces êtres sont décrits comme des hybrides, résultat d'une procréation entre des femmes humaines et les ''fils des Dieux''.
''Quand les êtres humains commencèrent à augmenter en nombre sur terre et que des filles leur étaient nées, les fils de Dieu virent que les filles des humains étaient belles, et ils choisirent d'en épouser. (…) Les Néphilim étaient sur terre à cette époque – et aussi plus tard – quand les fils de Dieu sont allés vers les filles des humains et eurent des enfants avec elles.''
Genèse 6:1- 4 (Nouvelle version internationale)

Dans Nombres 13, les Néphilim sont mentionnés de nouveau, décrits comme des êtres géants destructeurs qui apparaissaient très différents des humains habituels.

''Et ils répandirent parmi les Israélites une vilaine rumeur sur le pays qu'ils avaient exploré. Ils dirent, '' Le pays que nous avons exploré dévore ceux qui y vivent. Tous ceux que nous y avons vu sont de grande taille. Nous y avons vu les Néphilim (les descendants d'Anak proviennent des Néphilim). Nous ressemblions à des insectes à nos propres yeux et c'était la même chose de leur côté.''
- Nombres 13:32-33

Le Livre d’Hénoch apocryphe s'étend largement sur les Néphilim et leurs créateurs, les Observateurs. Selon un texte datant de 300 avant JC, les Observateurs étaient un groupe formé de 200 ''fils de Dieu'' qui ont désobéi à Dieu et sont descendus sur Terre pour se reproduire avec les humains. On dit qu'ils ont enseigné aux humains des techniques avancées comme la métallurgie, le travail des métaux, les cosmétiques, la magie, l'astrologie, l'astronomie et la météorologie. Comme les Observateurs ont désobéi à Dieu, on les a aussi appelés les Anges Déchus.

Les descendants des Observateurs étaient les Néphilim, décrits comme des géants qui vivaient parmi les humains. Ils devinrent finalement une présence destructrice sur Terre et on dit qu'ils avaient consommé ''toutes les acquisitions des hommes''. Pour débarrasser la Terre de ces êtres (ainsi que les humains qui s'étaient mélangés avec eux), Dieu créa le Déluge. Pour assurer la survie de l'humanité, cependant, Dieu prévint Noé de construire son arche.

Un autre texte juif ancien, le Livre des Jubilés, expose que dix pour cent des esprits désincarnés des Néphilim furent autorisés à rester sur Terre après le Déluge, en tant que démons, pour essayer de détourner du droit chemin les hommes jusqu'au Jugement Dernier. Est-ce la raison pour laquelle l'élite occulte est si versée dans la corruption des masses à travers le matérialisme et la perversion ?

Qui étaient donc les Observateurs et les Néphilim ? De nombreux chercheurs différents ont proposé diverses interprétations différentes, y compris une classe de riches humains, des démons ou une ancienne super-race.

Les adeptes de la théorie des Anciens Astronautes pensent que c'étaient en réalité des extra-terrestres envoyés sur Terre pour superviser l'évolution de l'humanité – d'où leur nom, ''les Observateurs''.

L'hypothèse de Prometheus est grandement influencée par cette théorie car les extra-terrestres du film sont des êtres géants qui sont venus sur Terre pour créer et enseigner l'humanité.

 

L'équipe rencontre enfin l'un des ''Ingénieurs'', un extra-terrestre géant. Malheureusement l'extra-terrestre n'avait pas envie de discuter des origines de l'humanité et a arraché la tête de l'Androïde (le gars à gauche).

 


Découvrir que des extra-terrestres faisaient partie de l'évolution humaine n'est pas important d'un point de vue scientifique, mais surtout au point de vue spirituel, car cela pourrait rendre de nombreuses religions complètement caduques. Tout le système de croyances serait remis profondément en question, ou du moins révisé pour inclure ''l'angle extra-terrestre''.

SOURCE 

Traduit par Hélios du BBB.

J'ajoute les liens donnés en commentaire par Ambre sur le décodage du film, qui donneront une vision supplémentaire :

http://www.youtube.com/watch?v=Qotb6fvtAGo

 

 

Dilemme spirituel

 

Les implications spirituelles des missions spatiales sont subtilement reflétées dans le film, grâce à des scènes variées qui remettent en question la pertinence du christianisme dans ce contexte de fabrication extra-terrestre.



 

Au début du voyage, le Capitaine du vaisseau installe un arbre de Noël. Son supérieur lui demande ''C'est quoi ce bazar ?'' auquel le Capitaine répond :''C'est Noël !''. Le fait que cette mission spatiale qui modifie l'histoire se passe à l'époque de Noël donne une signification religieuse.
Élisabeth, l'héroïne du film, porte fièrement en avant une croix chrétienne autour du cou. Ce pendentif devient symbolique du dilemme spirituel qui résulte des découvertes de la mission.

 


Quand le vaisseau parvient à destination, l'équipe découvre un bâtiment désert construit par une civilisation extra-terrestre qui contient... des extra-terrestres morts. Après avoir effectué des tests sur l'un des corps, l'équipe réalise que les extra-terrestres sont vraiment les auteurs de la vie humaine sur Terre. En d'autres mots la théorie des Anciens Astronautes est correcte et les êtres d'une autre planète sont vraiment les ''Ingénieurs'' de l'humanité. Une fois qu’Élisabeth a confirmé cette découverte à son ami Charlie, il l'interroge aussitôt sur la validité de son pendentif en forme de croix :

''- OK, je pense que tu peux enlever la croix de ton père maintenant.''
''- Pourquoi voudrais-je le faire ?

           '' - Parce que ce sont EUX qui nous ont fabriqué.''

Élisabeth répond après un superbe halte-là :

“- Et qui les a fabriqué, eux ?”

Elle ne voit donc pas de contradiction entre sa croyance chrétienne et la théorie des Anciens Astronautes. Elle croit toujours que Dieu est le créateur originel de tout... mais maintenant il lui faut ajouter les extra-terrestres à l'équation.

Après cette profonde discussion, Élisabeth et Charlie tombent dans les bras l'un de l'autre (l'expression en VO est plus vulgaire) et font l'amour dans le vaisseau. Ce que le couple ne sait pas, c'est que Charlie a reçu une injection d'ADN extra-terrestre par David, l'androïde.

 

Avant que Charlie rende visite à Élisabeth dans son quartier, David, un robot à l'esprit curieux, fait une blague à Charlie en lui faisant boire une boisson contenant de l'ADN extra-terrestre, sachant qu'il copulerait avec Élisabeth et qu'elle donnerait naissance à un enfant à moitié extra-terrestre. Remarquez l'arbre de Noël en arrière plan.


 
Le couple copule sans protection et Élisabeth apprend bientôt qu'elle est enceinte. Elle réalise immédiatement que sa grossesse est très très moche, car son enfant n'est pas humain et très hostile. Étant donné que la mission se passe pendant la période de Noël, Élisabeth devient une sorte de Marie anti-Vierge. Au lieu de donner naissance au Christ, elle donnera naissance à une créature à moitié extra-terrestre... qui va ressembler à un Néphilim.

 

Après la découverte de sa grossesse, le pendentif en forme de croix d’Élisabeth a disparu et a été rangé, signifiant symboliquement que sa foi chrétienne n'est plus valable.



Élisabeth se débrouille pour ''avorter'' de la monstruosité. Puis la mission va terriblement mal et tout le monde meurt, sauf elle. Après avoir presque abandonné, Élisabeth semble avoir une révélation et devient déterminée à découvrir la vérité sur les extra-terrestres. Ils auraient abandonné l'humanité il y a longtemps et ils avaient même planifié de détruire la terre. Il a dû se passer quelque chose de terrible dans l'évolution de l'humanité.

À la fin du film, elle remet sa croix autour du cou, signifiant qu'elle n'a pas perdu la foi et que sa quête de la vérité est maintenant grandement spirituelle. Il n'est plus question de science, mais du besoin humain fondamental d'avoir des réponses aux questions existentielles.


Élisabeth remet sa croix et semble déterminée à trouver la vérité sur les Ingénieurs extra-terrestres.


Le film tout entier peut être interprété comme une métaphore spirituelle – une quête d'illumination. Le titre même du film, Prometheus ( = Prométhée), est un bon indicateur de la signification ésotérique qui sous-tend le film.


Prométhée et la quête de l'illumination
Dans la mythologie grecque, Prométhée est un Titan, race primordiale des divinités qui sont arrivées avec les dieux olympiens. Il a volé le feu aux dieux pour le donner à l'humanité – action qui a permis le progrès et la civilisation. Pour avoir agi en apportant le feu (symbole de connaissance divine) à l'humanité, Prométhée est devenu une figure importante de la mythologie dans les écoles de Mystères, telles que la Franc-Maçonnerie et les rosicruciens, qui sont basées sur l'usage de la connaissance occulte pour réaliser le divin.

 

Prométhée, personnage favori de l'élite illuminati, figure bien en évidence au Rockefeller Center.


L'équivalent judéo-chrétien de Prométhée est Lucifer, ''ange déchu'' de grande intelligence qui, une fois le favori de Dieu, l'a ensuite défié et a apporté une nouvelle forme de connaissance à l'humanité. Le nom de Lucifer est en latin le ''porteur de lumière'', ce qu'a accompli exactement Prométhée en apportant le feu à l'homme. On dit que cette ''lumière'' est une connaissance occulte enseignée dans les écoles de Mystères, car elle permet à des ''humains illuminés'' de retourner au divin.

L'histoire des Observateurs et des Néphilim décrite ci-dessus semble aussi suivre le même archétype car elle raconte l'histoire des ''fils de Dieu'' qui se rebellent contre sa règle et descendent sur Terre, enseignant une importante connaissance à l'humanité. De même, comme Lucifer, les Observateurs sont surnommés ''Anges déchus''. Où l'on voit donc qu'il existe bon nombre d'interconnexions dans ces mythes et le symbolisme du film.

Au début du voyage, le président de la société qui finance la mission fait un briefing et un discours à propos de l'importance de la mission :

''Le Titan Prométhée voulait mettre l'humanité sur le même pied que les dieux et pour cela, il a été chassé de l'Olympe. Hé bien, mes amis, le temps est finalement venu de son retour.''


Dans le film, Prometheus est le nom du vaisseau qui transporte les humains vers leurs Ingénieurs extra-terrestres. Il représente symboliquement les humains utilisant le ''feu'' (la connaissance) qui leur a été donné pour ré-ascensionner vers le divin (leurs créateurs extra-terrestres) par leurs propres moyens. Cette métaphore d'initiation spirituelle est un rappel des nombreuses histoires mythologiques qu'on trouve au long de l'Histoire et qui cachent une signification ésotérique semblable.

Cependant, les écoles de Mystères pensent que l'illumination n'est pas donnée à tous, mais seulement à un petit nombre choisi et cela est pertinemment mis en valeur dans Prometheus. Dans le film, tous ceux qui étaient à bord dans des buts égoïstes, financiers ou hypocrites sont morts. Seule celle qui était là pour la vérité et qui est animée d'une profonde foi spirituelle a survécu. Ce genre de récit est à égalité avec les histoires allégoriques d'illumination spirituelle exposant que seule la vérité du cœur atteindra cet état d'être élevé.

En dehors d’Élisabeth, un autre personnage non-humain a survécu, David l'androïde.


Vers la fin du film, David a eu la tête tranchée, mais comme c'est un robot, il fonctionne toujours. Élisabeth prend la tête et continue son périple, ce qui veut dire symboliquement qu'elle a besoin de l'intellect pur et de la technologie pour atteindre l'illumination.

 


David a une grande capacité intellectuelle, ce qui lui fait croire qu'il est supérieur à ses collègues humains. Malgré cela, il est néanmoins essentiel pour la quête d’Élisabeth – message subtil sur l'importance du transhumanisme dans l'évolution de l'homme.

En fin de film, David ne comprend pas pourquoi Élisabeth désire poursuivre la recherche de ses créateurs. La différence est qu'elle possède une âme et non lui. C'est pour cette raison qu'elle remet la croix autour de son cou. Sa quête n'est pas simplement une mission spatiale, c'est un pèlerinage spirituel pour découvrir d'où elle vient.

 

Dans la scène finale du film, Élisabeth décide ne pas retourner sur Terre (qui représente le matérialisme et l'ego) et continue sa recherche des Ingénieurs (qui représentent l'illumination et le divin). Sa quête n'est donc pas terminée ...et il pourrait y avoir un autre film à suivre. (confirmé, pas avant 2014)



En conclusion
Alors qu'une majorité de cinéphiles sont sortis de Prometheus en pensant que c'était un ''film d'extra-terrestres correct'', en creusant un peu plus profondément dans sa signification et son symbolisme se révèle un autre niveau entier d'interprétation. Prenant son inspiration dans la théorie des Anciens Astronautes, Prometheus propose une réécriture radicale de l'histoire et de la théologie, qui fait de l'humanité le produit de ''dieux créateurs'' extra-terrestres. Le film mélange aussi cette quête de connaissance scientifique avec des questions spirituelles et métaphysiques, parlant avec cette histoire non seulement d'extra-terrestres fâchés, mais de questions existentielles éternelles.


Comme le suggère le titre du film, l'histoire d'humains allant dans l'espace pour trouver leurs créateurs possède un sens ésotérique caché, car il peut être interprété comme une métaphore pour une illumination spirituelle. Le Titan Prométhée est une figure centrale dans les écoles occultes de Mystères, une figure archétypale d'un ''rebelle d'en haut'' qui a apporté la connaissance divine à l'humanité – avec tous les bienfaits et les dangers qu'elle engendre. Des sociétés occultes secrètes pensent que cette connaissance pave le chemin de retour vers le divin. À la manière du vaisseau Prometheus quittant la terre pour retrouver les Ingénieurs, les initiés occultes cherchent à quitter le plan matériel pour atteindre l'illumination et ''être un'' avec le Grand Architecte de l'Univers.

Cela étant dit, y-a-t-il une quelconque vérité dans les nombreuses histoires et mythologies se référant à une figure divine venant d'en haut pour transmettre une connaissance à l'humanité ? Les figures de Prométhée, Lucifer et des Observateurs du Livre d’Hénoch ont-elles des bases factuelles ? Existe-t-il une source ''extérieure'' pour la connaissance ésotérique avancée de l'humanité ? Une super-race de type Néphilim a-t-elle existé sur Terre pour aider l'humanité à se développer, mais l'a finalement corrompue ? Serait-ce le chaînon manquant dans l'évolution de l'homme ? Est-ce la raison pour laquelle l'humanité est si auto-destructrice et par là désynchronisée avec le reste de l'univers ? Cette source extérieure provient-elle d'extra-terrestres comme suggéré dans Prometheus ou d'anges déchus et/ou de démons comme écrit dans les textes anciens ? Cette source extérieure est-elle derrière les enseignements des sociétés secrètes et derrière... les illuminati ?

SOURCE

Traduit par Hélios pour le BBB.

Partager cet article

Repost0
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 14:20

Vidéo trouvée sur : Rusty James

 

http://lecgpi.com/wp-content/uploads/2013/01/esclave-dette.jpg

 

" Dette = Esclavage "

" Un trou dont vous ne pourrez jamais sortir et ils veulent que cela soit comme ça. "

 

 

Extrait du Film Zeitgeist: Addendum

 

 

 

Dans un monde où 1% de la population possède 40% de la richesse de la planète, dans un monde où 34.000 enfants meurent chaque jour de pauvreté et de maladies évitables et où 50% de la population mondiale vit avec moins de deux dollars par jour.

Une chose est clair : Quelque chose tourne très mal...

Vulgarisation des procédés de création d'argent par la banque centrale américaine - la Réserve Fédérale - Où comment l'argent est crée à partir de dette et pourquoi il est virtuellement impossible de s'en débarrasser...

 


 

 

Pour cellles et ceux qui n'auraient jamais vu Zeitgeist Addendum,

le voici en version française :


 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/thumb/5/56/Zeitgeist-addendum-poster.jpg/220px-Zeitgeist-addendum-poster.jpg

 

Ce film, qui est la suite du documentaire Zeitgeist: The Movie, tente de cerner les causes principales d'une supposée corruption sociale envahissante, et d'offrir une solution.

 

Cette dite solution n’est pas basée sur la politique, la moralité, les lois, ni aucune autre constitution, mais plutôt sur une compréhension moderne et non-superstitieuse de ce que l’on est de notre lien à la nature, de laquelle nous faisons partie. Cette œuvre préconise un nouveau système social adapté à la connaissance moderne, hautement influencé par le travail de Jacque Fresco et du Venus Project.

 

Le film est disponible sur Internet gratuitement et propose un système alternatif à la société actuelle fondé sur un Modèle Économique Basé sur les Ressources.

 

© Wikipédia

 





Aller plus loin :

Partager cet article

Repost0
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 22:44

Source : Les mots ont un sens (mais finalement tout le monde s'en fout)

 

http://www.lesmotsontunsens.com/files/untouchables.png

 

"The untouchables", le reportage de la chaîne publique américaine PBS pose la question à mille milliards de dollars : pourquoi aucun responsable de la crise financière n'a encore été trainé en justice ?

 

Pourtant, les preuves de malversations en tous genres ne manquent pas. Un indice, cette interview du procureur général adjoint du ministère de la justice US, Lanny Breuer, en charge des affaires criminelles (transcript via zerohedge) :

 

- Martin Smith (réalisateur) : Vous avez fait un discours devant le Barreau de New York. Et dans ce discours, vous avez dit que la crainte des conséquences de poursuites judiciaires impliquant une grande institution financière vous faisait perdre le sommeil.

 

- Lanny Breuer: Oui.

 

- Martin Smith: Est-ce vraiment le travail d'un procureur, de se soucier d'autre chose que de rechercher la justice ?

 

- Lanny Breuer: Eh bien, je pense que je suis à la recherche de la justice. Et je pense que l'entière responsabilité de ce ministère est de rechercher la justice. Mais sur des cas concrets, je pense - comme tous les procureurs du pays - étant responsables, que nous devons discuter avec les régulateurs et avec les experts, parce que si je porte plainte contre l'institution A, cette plainte peut engendrer de grosses conséquences économiques [...] c'est un facteur que nous devons connaître et comprendre.

 

Pour résumer, avant de formuler  une accusation criminelle contre une personne, physique ou morale, il faut s'assurer que sa mise en cause n'aura pas de conséquences déstabilisantes pour l'économie ! C'est propre, c'est net...

 

Un théorème mis à exécution à moult reprises : pour les banquiers responsables de la crise financière, mais aussi pour l'affaire de blanchiment d'argent sale par HSBC, ou encore par la CEJ qui a joyeusement couvert les collusions entre la BCE et Goldman Sachs, etc.

 

Selon que vous serez puissant ou misérable...

 

 

 

Partager cet article

Repost0
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 22:30

Source : Diktacratie

 

par

 

http://diktacratie.com/wp-content/uploads/2013/01/oligarchyyy1.jpg

 

N’ayons pas peur de le dire : nous sélectionnons lors d’élections une poignée d’oligarques qui nous volent le pouvoir. Sous le masque de la démocratie notre République prospère d’oligarchie en oligarchie (oligoi : petit nombre, arkhê : gouvernement), où « les hommes au pouvoir écrivent les règles de leur propre pouvoir. »


Et peu importe qu’augmentent la précarité, les inégalités et l’exclusion, du moment que perdure l’illusion démocratique par l’élection « citoyenne ». Le peuple est fier de voter et vote comme on lui dit, grâce à un travail permanent de l’opinion. Il se croit indirectement responsable de la liberté qu’est censée lui agencer ses représentants : il ne fait que reconduire un pouvoir qu’il ne contrôle pas et pour lequel il ne délibère pas. Il ne peut même pas déposer une proposition de loi à l’assemblée nationale en recueillant un certain seuil de signatures. En effet, la demande doit totaliser un dixième des citoyens français et… un cinquième des parlementaires. La Suisse bénéfice de ce système mais la France qui distribue des brevets de démocratie, est toujours en retard…

 

Ainsi, pour mieux nous manipuler les pouvoirs en place appellent « démocratie » un système opposé. En confisquant ou remplaçant les mots capables de désigner l’ennemi – car les oligarques n’auraient absolument aucun pouvoir si nous étions réellement en démocratie – ils se mettent à l’abri des coups, donc des révolutions au sens propre et figuré du terme. Et comme l’écrivait si bien le pamphlétaire anarchiste Zo D’Axa, dans ses feuillets aujourd’hui disparus :

les citoyens  se contentent de ronger l’os sans moelle qu’on leur a jeté, l’os du suffrage universel. Et c’est pour des boniments, des discussions électorales qu’ils remuent encore la mâchoire – mâchoire qui ne sait plus mordre ».

C’était en 1900, et depuis rien n’a changé…

 

 


 

Aller plus loin :


 

Maître et serviteur

 

Extrait :

 

« Comment pouvons-nous aspirer au changement en utilisant les outils du Maître ? Comment derrière nos écrans d’ordinateurs, sur des sites préconçus par ceux là même qui nous dominent, pouvons nous croire un seul instant pouvoir changer les choses ?
L’information et sa diffusion est une nécessité, et en cela internet est un outil fabuleux, mais une fois cette colère déversée virtuellement, quelle énergie nous poussera à descendre dans les rues ? Quelle force puiserons-nous une fois notre rage étalée et nos frustrations calmées ? Il ne restera plus qu’à éteindre nos ordinateurs, aller nous coucher et le lendemain de plus belle recommencer…Faut il attendre que notre intégrité physique soit réellement menacée ou bien nous complaisons nous finalement virtuellement enchaînés et à jamais serviteurs ? »

 

 

L'argent Roi

 

Extrait :

 

« Cessons-là ces questions dont tout le monde connaît les réponses mais dont personne ne veut faire le lien avec la mascarade politique dans laquelle nous nous prosternons. Pas la peine d’avoir fait Science-Po ou l’ENA pour comprendre que les plus riches ou leurs serviteurs, toujours minoritaires, sont ceux qui dirigent dans un système qui prétend pourtant au gouvernement de la majorité. L’élection sert alors à les mettre au pouvoir. »

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 20:55

http://chribactu.20minutes-blogs.fr/media/02/01/2994620601.jpg

 

Vidéo tirée d'une émission Suisse appelée "Faut pas croire" et trouvée sur la chaîne de Blueman. Je reprendrais son commentaire plein de bon sens : « Le Conseil Fédéral suisse, constitué assurément de pervers ténébreux, envisage de dépénaliser l'inceste ».

 

 

 

• Lien originel de la vidéo : RTS.CH - Faut pas croire : Faut-il dépénaliser l'inceste entre adulte consentants ?

 

• Résumé :
«Un projet fédéral prévoit de retirer l'inceste du code pénal. Deux adultes consentants ne devraient plus être menacés de prison. Cette remise en question d'un tabou suscite de fortes réactions. Débat avec Thierry Collaud, médecin et éthicien, Jean-Marc Tétaz, philosophe et Emmanuelle Assal, directrice du centre de consultation pour les victimes d'abus sexuels, Genève.»

 

Débat qui remonte à plusieurs années en Suisse !

 

 

• Sur le blog d'Henri Damien ( Je vous conseil vivement de le consulter) on peut trouver ceci :

 

En 2010, le Conseil Fédéral (gouvernement suisse) a proposé pour la 3ème fois (précédemment,  en 1981 et en 1989) de dépénaliser l’inceste. L’argument était qu’avec 3 à 4 condamnations pour inceste par an, il était inutile de conserver un article de loi (article 213).

[...]

Dans le reportage « Faut-il dépénaliser l’inceste ? », le conseiller national Christian Lücher s’étonne de l’insistance du Conseil Fédéral. Aucune demande à ce sujet n’émane de la société civile et nombre de vieux articles de loi restent inchangés sans que personne ne s’en soucie.

Cette insistance est tout à fait inhabituelle. Et pourquoi précisément sur cette question de l’inceste ? Y aurait-il des groupes de pressions en Suisse qui s’intéressent à l’inceste ?

 

 

• Tiré d'un forum Suisse (dont j'ai perdu la page..) :


«En choisissant de ne pas faire de l'inceste une infraction spécifique mais en ne le considérant que comme une circonstance aggravante des violences sexuelles, la France a fait le choix de ne pas s'immiscer dans l'ordre moral. Le droit français, comme le droit espagnol ou le droit portugais, ne condamne pas les relations sexuelles librement consenties entre des personnes majeures appartenant à la même famille.

Ce faisant, la France, l'Espagne et le Portugal se différencient d'autres pays occidentaux qui font au contraire de l'inceste une infraction spécifique, indépendamment de toute violence, au titre des infractions contre la famille et le mariage notamment.

Par exemple, l'Allemagne, l'Autriche ou la Suisse punissent d'une peine d'emprisonnement toute personne qui a des relations sexuelles avec un descendant, un ascendant, son frère ou sa soeur, sauf si l'auteur de l'infraction a moins de dix-huit ou dix-neuf ans.

En revanche, l'Italie ne condamne, au titre de la morale familiale, les relations sexuelles entre parents en ligne directe ainsi qu'entre frères et soeurs, que dans la mesure où les faits provoquent un « scandale public », c'est-à-dire lorsque les intéressés se comportent de façon à rendre leurs relations notoires.

Source : Etude de législation comparée sur la répression de l'inceste, réalisée par le Sénat en février 2002»

 

 

• Courrier internationale titrait "L'inceste sans peine" en janvier 2011 :


Il y a l’amour de la famille et l’amour en famille. Le Conseil fédéral suisse veut dépénaliser l’inceste entre adultes consentants, tolérant ainsi les relations sexuelles entre père et fille, mère et fils, ou frère et sœur. Une étude réalisée en 2007 et portant sur vingt pays révèle que neuf d’entre eux autorisent l’inceste entre adultes consentants, rapporte Le Matin. Il s’agit notamment de la Chine, de la France (à bon ??), des Pays-Bas, de la Russie, de l’Espagne et de la Turquie.

 

 

• La "Conférence des évèques Suisses" quand à elle sortait sa "Réponse à la consultation concernant la loi fédérale sur l´harmonisation des peines dans le Code pénal, le Code pénal militaire et le droit pénal accessoire" le 23 décembre 2010, dont voici un extrait :

 

capture_01312013_002328.jpg

 

 

Donc en plus ils ont pareil débat.. Ce n'est pas une grosse blague bien grasse façon "les sales blagues de l'écho".  Grandeur et décadence dirigent ce monde..  Je finirais sur cette citation :


« Souvent les gens prennent leurs propres lacunes pour celles de la société qui les entoure, et cherchent à réformer ladite société parce qu'ils sont incapables de se réformer eux-mêmes. »

Isaac Asimov - Extrait de :  "Les cavernes d'acier"

 

Partager cet article

Repost0
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 22:50

Source : AgoravoxTV

 

bilderberggladio1-copie-1.jpg

 

Le groupe international Bilderberg est impliqué dans les attentats tragiques des années 1970 et 1980 en Italie, organisée d'abord par des cellules terroristes fascistes puis par la mafia.

 

C'est le président honoraire adjoint de la Cour de Cassation italienne, Ferdinando Imposimato, qui le révèle à l'occasion de la présentation à Naples de son nouveau livre « La république des tragédies impunies ».

 

« Désormais, nous savons tout de la stratégie de la terreur qui fut mise en place par le réseau Gladio (« Stay behind », ou « rester derrière » en français), appuyé par les services secrets (ceux officiels) italiens », nous confirme Imposimato. « La stratégie servait à entraver l'émergence de gouvernements de gauche, et était orchestrée par la CIA ».

 

 





Aller plus loin :

Partager cet article

Repost0
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 17:27

Trouvé sur : NemesisTV

 

http://img.gawkerassets.com/img/188d1luulgf0ajpg/xlarge.jpg

 

Que s'est-il passé ?

 

 

Analyse critique de la tuerie de Sandy Hook du 14 décembre 2012 aux Etats-Unis officiellement perpétrée par Adam Lanza.


Traduction par Egalité et Réconcilliation

 

 


Partager cet article

Repost0
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 15:51

Source de la traduction : CrashDebug


 

Ceci est une série d'articles, extraits du prochain livre des auteurs Tom Horn et Chris Putnam, initialement postés sur Conscience du peuple. Il est le résultat de recherches concernant l'implication du Vatican dans la mise en place de la plus vaste imposture : l'arrivée de l'antéchrist et des « sauveurs de l'humanité » sur la scène mondiale. Je m'efforcerai de vous distiller la suite petit à petit. Je pense que pour bien saisir le contexte et comprendre le sujet en lisant entre les lignes, les articles en (informations complémentaires) sont importants...

Bonne lecture,


Amicalement,


F.


telescope_vatican_mt_graham.jpg
L.U.C.I.F.E.R. le télescope du Vatican au Mt. Graham

 


PARTIE 1 : L'ENQUÊTE COMMENCE


Le Mont Graham et le projet L.U.C.I.F.E.R.

Par Tom Horn & Cris Putnam


 

« L.U.C.I.F.E.R., qui représente « Télescope Binoculaire Large Proche de l’infrarouge avec appareil-photo et unité intégrale de champ pour la recherche extragalactique, » est un instrument effrayant fixé à un télescope en Arizona. Eh oui, ils l’ont appelé comme le diable, dont le nom lui-même signifie l’« étoile du matin » [et qui] s'avère justement être exactement à côté de l'observatoire du Vatican sur le Mont Graham à Tucson. » - Rebecca Boyle, magazine de la Science populaire

 

Après la publication de notre best-seller de 2012, Petrus Romanus : Le pape final est là, nous avons été inondés d’invitations pour être interviewés de partout dans le monde sur la radio, la télévision, et dans les médias imprimés. Ceci inclus un segment chez History Channel’s « Compte à rebours pour l'apocalypse, » qui a été présenté en première le 9 novembre 2012 ; à un usage spécial sur le plus grand canal chrétien du Canada Vision TV  intitulé : « Je prédis : La série d'apocalypse » (complète avec des modifications) qui a été diffusée dans tout le pays le mardi 20 novembre 2012 ; ainsi que des invitations vers Rome afin de discuter avec les médias italiens de nos résultats sur René Thibaut, un jésuite belge dont l'analyse méticuleuse de la prophétie des papes a prévu l'arrivée de Petrus Romanus dans cette ère ; un « best off » d'entrevue avec George Noory sur Coast to Coast AM et des douzaines de plus.


Mais c'était deux shows en particulier, que nous avons faits sur l'émission de radio The Omega Man, avec des auteurs populaires et l'homme de radio Steve Quayle, qui ont incité notre visite au Mont Graham en Arizona du sud-est pour commencer notre enquête. Le premier show avec Steve a fait monter en flèche The Omega Man au rang de n° 1 dans le monde, pendant plus d'une semaine. Elle s'est concentrée sur la prophétie antique des papes et sur le fait que le pontife suivant Benoît XVI sera le final sur cette liste mystérieuse de papes. Une prophétie qui a été cachée à l'intérieur des chambres fortes secrètes du Vatican pendant des centaines d'années, et que beaucoup croient être le point d'arrivée du faux prophète de l'infamie de la fin des temps (notez qu'au début de cette enquête, le pape Benoît XVI est encore pape et, quel que soit celui qui est programmé pour le suivre dans le rôle de Petrus Romanus cela reste  toujours une question ouverte, mais quel que soit celui qu’il s'avéra être, il sera le pape final selon la prophétie catholique médiévale).


Dans le deuxième show de The Omega Man, qui a été diffusé  le mercredi 4 avril 2012, nous avons abordé le sujet du « Vatican et des connexions extraterrestres ». Ce programme a envoyé The Omega Man dans la stratosphère pendant un mois avec une position sans précédent sur la planète au top de BT en tant qu'émission de radio, illustrant par ces auteurs que le monde est plus que nonchalamment intéressé, non seulement par le pape final, mais aussi en ce qui concerne la connexion entre Rome et leur travail sur l'intelligence extraterrestre, l’astrobiologie, et la connexion intrigante entre ces questions et Petrus Romanus.


Ainsi, par un matin doux en septembre 2012, nous deux et notre cameraman Joe Ardis, a.k.a l'homme sauvage des Ozarks, sommes partis vers la petite ville du désert de Safford, en Arizona (qui a normalement un climat très chaud de désert, beaucoup plus chaud que la plupart des endroits en Arizona oriental, dû à son altitude relativement basse de 2.953 pieds)[I]. En route vers le camp de base de l'observatoire du Mont Graham, à 80 milles de Tucson et à quelques milles au sud de Safford sur l’itinéraire d’état 366. Situé près de la limite du nord du Chiricahua Apache et des territoires occidentaux apaches, Dził Nchaa si An, comme on le connaît dans la langue occidentale apache, est l'une des quatre montagnes les plus sacrées en Amérique pour les Apache. Elle est considérée comme sacrée pour tous les indigènes natifs de la région (la tribu de São Carlos Apache avait, à l'origine, joint les écologistes qui ont cherché, notamment, à protéger les sols sacrés et l'écureuil rouge américain, en remplissant des douzaines d’appels en justice avant qu'une cour d'appel fédérale stoppe la construction des observatoires sur le Mont Graham, mais le projet a ultimement prévalu après qu'un acte du congrès des États-Unis l'ait permis).


Nous avions été avertis par notre guide que le voyage vers le haut du flanc de la montagne de 2953 pieds à plus de 10.700 était raide et périlleux, ajouté à de nombreux virages en épingles à cheveux, de montagnes russes, et de segments étroits de chaussée donnant directement sur le précipice d’un canyon plus profond que ce que nous pourrions avoir imaginé, et, pour compléter le tout, il n'y avait aucune rambarde le long de ce chemin horriblement tortueux. Nous devions arriver à l'observatoire international de Graham un couple d’heures après le départ. Nous rencontrerions des astronomes et des ingénieurs au grand télescope - binoculaire – actuellement  un des télescopes optiques les plus avancés du monde - où, notamment, le nouveau dispositif LUCIFER est attaché entre ses miroirs jumeaux gigantesques (l'un ou l'autre pourrait être le plus grand télescope optique en Amérique du Nord continentale). Il nous a été dit plus tard, par le technicien système LBT qui a passé un temps significatif avec nous ce jour, qu'un autre instrument LUCIFER-II est programmé pour arriver à l'observatoire très prochainement à partir de maintenant, et accomplira les deux spectrographies infrarouges multi-objets et longslit dont ils ont besoin pour étudier les cieux à la recherche de, notamment, les exoplanètes qui peuvent accueillir la vie intelligente. Nous aimerions visiter également le télescope submillimétrique de Heinrich Hertz en ce jour, qui se situe entre le LBT et la vraie cible de notre quête, le télescope de technologie de pointe du Vatican et les jésuites qui travaillent là.


Avant de quitter le camp de base, la Dramamine pour le mal du mouvement était suggérée avant le départ. Deux hommes dans notre équipe, qui ont refusé l'offre, ont bientôt souhaité qu'ils ne l'aient pas fait, alors que nous étions en chemin, ils étaient directement tournoyés dans les deux sens, rebondissant sans cesse en haut et en bas, alors que le conducteur - qui a semblé avoir trop de plaisir à être dans une vitesse plus rapide qu'il ne devrait avoir dans des circonstances occasionnelles, nous a regardé dans le rétroviseur et a souri. Car nous sommes allés des broussaille du désert de Sonoran au plancher de la montagne à la forêt alpine de sapins épicéas plus près du sommet. Notre guide qui était placée dans le siège avant, opposé du conducteur, a de temps en temps indiqué quelque chose sur un côté, décrivant comment il y avait ici plus de zones de vie et de variétés végétatives que sur toute autre montagne nord-américaine, incluant presque deux douzaines de plantes, d’animaux et d'insectes qui ne sont trouvés nul par ailleurs. Naturellement, ceci incluait la célébrité du Mont Graham - l’écureuil rouge mis en danger, pour lequel l'Arizona a déjà dépensé au moins 1,25 million de dollars pour sa protection. Mais il était difficile d'apprécier ces faits, tout en devenant de plus en plus nauséeux, et en se demandant à quelle hauteur nous tomberions par rapport au bas du canyon si, à un moment le conducteur perdait le contrôle et partait en tonneaux sur le côté. Heureusement, au moment même où nous commencions à penser que c'était une mauvaise idée, nous nous sommes arrêtés approximativement aux deux-tiers, vers le haut de la montagne, à la station de garde forestière de Columbine, un complexe administratif du Service Forestier de l'USDA qui avait été établi vers 1935 par les corps civils de conservation, un programme de soulagement de travail public qui faisait partie du « new deal » du président Franklin Delano Roosevelt, et qui avait fourni des travaux non qualifiés de travail manuel pour que les personnes soulagent le chômage pendant la Grande Dépression.


Nous avions emballé un sac de déjeuner et avons utilisé la station de garde forestière comme endroit pour se reposer un moment, et manger. Nous avons laissé nos ventres récupérer un peu du tour de montagne russe. Tout en mâchant un sandwich, et en regardant les images noires et blanches vieillissantes des hommes de l’ère de la Dépression, qui sont accrochées sur les murs ici et là, qui avaient établi ce campement modeste, nous avons rencontré un volontaire, un vieux gars intéressant qui nous a indiqué qu'il était venu là depuis de nombreuses années pour maintenir un feu dans la cheminée, et pour saluer les randonneurs qui ont erré dans le parc. Quand nous lui avons dit où nous allions, il est devenu sillencieux. Quand nous avons ajouté que notre plan était de parler avec les jésuites à VATT, dans le secteur restreint en haut de la montagne, il a alors perdu de l'intérêt pour la conversation et a continué à remuer encore son feu.


Quelques minutes plus tard, le déjeuner consommé et les estomacs encore mal à l'aise, nous étions de retour dans notre véhicule. De ce point vers l’avant, il y avait la route, si nous pouvons l'appeler comme ça, qui est un peu plus qu'une piste de chèvre améliorée, jusqu'à finalement à environ un mille de notre destination, nous sommes arrivés à une porte de sécurité, avec des avertissements comme « aucune infraction » dans plusieurs langues. La guide avait une clé de la porte. Elle l’a ouverte alors et a refermé derrière nous, après que nous soyons passés par l'ouverture. À ce moment-là, le conducteur a tiré une radio, que nous n'avions même pas remarqué avant, et a transmis par radio à quelqu'un, que nous nous dirigions vers le haut de la pente. Évidemment c'était nécessaire, parce qu'à partir de ce point, la ruelle raide de gravier était à peine assez large pour un véhicule à la fois, et vous ne voulez pas risquer de vous précipiter contre un autre véhicule en contresens, qui pourrait descendre des observatoires. Personne n'a répondu à l'appel, ainsi il l’a transmis par radio encore, puis une troisième fois, restant immobile sans aucune réponse. Le silence devait signifier que la route était libre, alors il a passé le véhicule dans la basse vitesse et nous avons commencé notre montée finale de 30 minutes vers le haut du flanc de la montagne.


« Et une chose en plus… », averti la guide, comme nous étions lancé au-dessus de la voie rocheuse, les pneus tournant contre le gravier lâche et la saleté : « Quand nous seront au secteur restreint, vous verrez des câbles attachés à la terre, brillamment colorés sur la majeure partie du terrain autour des bâtiments. Ne faites pas … je répète, ne faites pas un pas au-dessus de ces lignes, ou vous seriez arrêté immédiatement et transporté pour être emprisonné. » Elle ne souriait pas, et quand nous sommes arrivés aux observatoires, nous avons vu les lignes de sécurité et les véhicules d'exécution, juste comme elle les avait décrits.

À LA RECHERCHE DE LUCIFER AU SOMMET DE LA MONTAGNE SACRÉE

Il était approximativement 11 heures du matin (PST) alors que nous tournions le virage en dent de scie final, juste avant les édifices très hauts logeant le grand télescope binoculaire. Un télescope optique d’astronomie qui est actuellement un des systèmes les plus avancés du monde. Près de lui il y avait le télescope submillimétrique (SMT) ou comme on le connaît également, le bâtiment du télescope submillimétrique de Heinrich Hertz, « un radiotélescope simple miroir concave de pointe à l’état de l’art pour des observations dans la gamme de longueurs d'onde submillimétrique … le radiotélescope le plus précis jamais construit. »[II] Et enfin, dernier, mais pas le moins important, à un bloc de là, nous avons observé notre raison principale de marcher si lourdement jusqu'au sommet de cette crête, le télescope de technologie de pointe du Vatican ou le VATT.


             (LBT) Naturellement nous avions lu son histoire sur le site Web officiel du Vatican de l’observatoire avant de faire le voyage. Le VATT est vraiment comme son nom :

« Son cœur est une construction alvéolée de 1,8 m f/1.0, avec un miroir primaire de borosilicate. Celui-ci a été fabriqué au laboratoire de miroir de l'Université de l'Arizona, et il a été le pionnier sur les techniques de coulage par centrifugation d'une fonte et les techniques de polissage par recouvrement tendu de ce laboratoire, qui sont employées pour les télescopes avec des miroirs jusqu'à 8,4 m de diamètre. Le miroir primaire est bombé si profondément, que le focus du télescope est seulement aussi lointain au delà du miroir que le miroir est large. Ceci permet une structure qui est environ trois fois plus compacte que la génération précédente de télescope conçue. »[III]

Une telle langue technique à part, les « observateurs » qui sont approuvés pour actionner le VATT, et ce qu'ils font avec de nos jours, est ce qui nous amène à travers le côté face du miroir. Ceci a été confirmé des minutes plus tard par le père des jésuites en service ce jour (que nous avons obtenu sur le film), et qui nous a indiqué que parmi les plus importantes recherches effectuées par les astronomes du site du Vatican se trouve la recherche pour indiquer exactement certaines planètes extrasolaires et l’intelligence extraterrestre avancée. Il a alors procédé (de même qu'a fait notre guide) pour nous montrer tout autour de l’observatoire - les quartiers personnels des astronomes de l'église - où ils ont mangé, dormi, se sont détendus, et ont étudié - jusqu’à la salle de commande, des écrans et des systèmes d'ordinateur, et le télescope lui-même. Tandis qu’il nous était donné l'occasion d’interroger complètement, et sans restriction, sur le maniement des dispositifs qui sont utilisés, et quels sont les distinctions de chacun des télescopes sur le Mont Graham. De plus, nous ne nous étions pas attendus à la facilité avec laquelle les astronomes et les techniciens parleraient également d'OVNIs ! C'était particulièrement vrai quand nous avons marché vers le haut de la route de gravier du VATT au grand télescope binoculaire, où nous avons passé la majeure partie de la journée avec un technicien système qui nous a, non seulement portés à chacun des sept niveaux de cette machine imposante, en signalant le dispositif LUCIFER et pourquoi il est employé (auquel il s’est affectueusement référé en tant que « Lucy » plusieurs fois, et ailleurs en tant que « Lucifer »), aussi bien que chaque autre aspect du télescope autour duquel nous avons essayé d'envelopper nos esprits - mais ce qui nous a également stupéfiés pendant que nous nous asseyions dans la salle de commande, c’est l’astronome parlant si nonchalamment de la redondance avec laquelle les OVNIs sont capturés traversant à toute vitesse les cieux. Notre ingénieur amical n'a pas clignoté un œil, ni aucun des autres scientifiques dans la pièce, et ceci nous a choqué. Comment ce pouvait-il que cela semble si ordinaire.


vatica1.jpg
(LBT) auteurs Tom Horn et Cris Putnam devant le VATT.
 
vatica2.jpg
Debout sur la plate-forme sous le VATT.
 
vatica3.jpg
Marchant du VATT au grand télescope binoculaire.
 
vatica4.jpg
Technicien système LBT dans la salle de commande avec Tom, Cris, et un astronome
(hors du cadre sur la droite) décrivant combien de fois les « OVNIs »
sont capturés pendant les observations.

Mais autant que la vulgarisation des signalements d'OVNIs sur des télescopes du Mont Graham nous intriguait, ceci n'était pas la raison principale de notre voyage. Nous étions venus avec des questions plus profondes au sujet des astronomes de haut niveau du Vatican, et à ce qu'ils avaient fait fuité, et discuté avec les médias ces dernières années. Des commentaires captivants des prêtres jésuites comme Guy Consolmagno - un astronome de pointe qui tourne souvent dans les médias en tant que porte-parole du Vatican, qui a travaillé à la NASA et enseigné à Harvard et au MIT, et qui dédouble actuellement son temps entre l'observatoire et le laboratoire du Vatican (Specola Vaticana), dont les quartiers généraux sont à la résidence d'été du pape le Castel Gandolfo, en Italie, et le Mont Graham en Arizona. Au cours des dernières années, il a centré tellement de son temps et de ses efforts, afin d'essayer de réconcilier la science et la religion spécifiquement dans les forums publics, pendant qu'elles se rapportent au sujet de la vie extraterrestre et de son impact potentiel sur l'avenir de la foi, que nous avons décidé de le contacter. Il a accepté d'être interviewé de Rome, et par delà les nombreux échanges qui ont suivi, il nous a dit quelque-chose qui a semblé être au delà du télescope. Il nous a même envoyé une copie d'un PDF privé, littéralement une vraie mine d’or, concernant la façon dont ils envisagent avec le Vatican de considérer les ramifications de l'astrobiologie, et spécifiquement la découverte d’extraterrestres avancés… Dans le fait qu’il admet que nos sociétés contemporaines vont bientôt « regarder vers les extraterrestres comme étant les sauveurs de l'humanité. »


À venir : À quoi le Vatican et ses théologiens se préparent-ils… ?

 

 


[I] http://en.wikipedia.org/wiki/Safford,_Arizona
[II] http://adsabs.harvard.edu/abs/2000yera.confE..64D
[III] http://vaticanobservatory.org/VATT/index.php

 

 

Source(s) : Raidersnewsupdate.com, Conscience du Peuple


Traduction Folamour, Reproduction libre à condition de citer la source ainsi que celle de la traduction.


Informations complémentaires :


PetrusRomanusWeb.jpg
 
 

Partager cet article

Repost0

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment