Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 14:55

Le compte à "rebours" est lancé en France... Tic Tac Tic Tac Tic...

 

 

Partager cet article

Repost0
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 00:57

http://fr.sott.net/image/image/s3/72260/full/fragmented_child.jpg

 

Voici un documentaire fait par des journalistes allemands depuis la France, évidemment, en France aucun mot, rien.


Des millions d’euros donnés pour ces enfants et leur faire subir les pires atrocités, ce ne sont pas de « petits bonnets » qui font cela, c’est à vomir, et l’expression est on ne peut plus faible.

 

Ces cérémonies putrides, ces immondices se déroulent quotidiennement. L’histoire de Noémie (entre autres) est un exemple qui prouve l’existence d’un réseau pédophile et sataniste à l’échelle européenne, et d’une justice corrompue jusqu’à la moelle.

 

Les victimes sont réduites au silence. Des enfants subissent ces immondices chaque jour, un enfer quotidien.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 00:21

Depuis : Global Relay

 

http://www.funeraire-info.fr/wp-content/themes/litepress/functions/theme/thumb.php? data-cke-saved-src=http://www.funeraire-info.fr/wp-content/uploads/2013/02/stephane-hessel.jpg&w=650&h=auto&zc=1&a=c src=http://www.funeraire-info.fr/wp-content/uploads/2013/02/stephane-hessel.jpg&w=650&h=auto&zc=1&a=c

 

« Je vous souhaite à tous, à chacun d’entre vous, d’avoir votre motif d’indignation. C’est précieux. Quand quelque chose vous indigne comme j’ai été indigné par le nazisme, alors on devient militant, fort et engagé. On rejoint ce courant de l’histoire et le grand courant de l’histoire doit se poursuivre grâce à chacun. Et ce courant va vers plus de justice, plus de liberté mais pas cette liberté incontrôlée du renard dans le poulailler. »

 

Stephane Hessel, résistant, diplomate, écrivain, militant, homme d’une sagesse extraordinaire, pacifiste, humaniste, nous a quittés, à 95 ans. Notre hommage sera succinct, car l’émotion a gagné chacun des membres de VoX.

 « Il nous appartient de veiller tous ensemble à ce que notre société reste une société dont nous soyons fiers : pas cette société des sans-papiers, des expulsions, des soupçons à l’égard des immigrés, pas cette société où l’on remet en cause les retraites, les acquis de la Sécurité sociale, pas cette société où les médias sont entre les mains des nantis, toutes choses que nous aurions refusé de cautionner, si nous avions été les véritables héritiers du Conseil National de la Résistance. » 

Il a connu l’horreur, sans doute la pire de notre histoire, il a résisté contre elle dans un contexte épouvantable, il a participé à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l’homme, en 1948, et il n’a jamais cessé d’agir pour notre monde, pour nous, avec le sourire et une générosité exceptionnelle. Lucide, il observait le monde actuel avec autant d’inquiétude que d’espoir en chacun d’entre vous :

 « Aussi, appelons-nous toujours à une véritable insurrection pacifique contre les moyens de communication de masse qui ne proposent comme horizon pour notre jeunesse que la consommation de masse, le mépris des plus faibles et de la culture, l’amnésie généralisée et la compétition à outrance de tous contre tous. À ceux et celles qui feront le XXI ème siècle, nous disons avec notre affection : CRÉER, C’EST RÉSISTER. RÉSISTER C’EST CRÉER. »

Rappelons-nous ces mots. N’oublions jamais de nous indigner. N’oublions pas son message, n’oublions pas la personne exceptionnelle qu’il a été et les conseils qu’il nous a prodigués, la chaleur et le sourire  qu’il a donné aux résistants d’aujourd’hui. Orphelins à présent, nous devons trouver notre propre voie dans ce monde si complexe, et nous y arriverons.

 

Indignez-Vous (PDF)

 

 

Partager cet article

Repost0
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 09:10

http://metamorphes.free.fr/Textes/Livres/_images/Livre%20Jaune%20n5.jpg

 

Ce livre s'adresse en premier lieu aux historiens et aux élites, mais aussi à tous les êtres humains de cette planète.


Il y a des indices très clairs qui montrent que l'on nous trompe. Les informations qui nous parviennent sont filtrées. Notre regard, qui est normalement très clair, (regardez un enfant dans les yeux !) est systématiquement troublé.

 

Lentement, imperceptiblement, nous nous dirigeons vers la chute, financière, spirituelle et morale de notre société. "Mais est-ce un accident, le fruits de notre inconscience et notre avidité ou bien un schème monté et plannifié d'avance depuis des sciècles."


 

 


 

http://www.images-chapitre.com/ima3/original/782/519782_2853758.jpg

 

 

Le socialisme : vous avez deux vaches, vous en donnez une à votre voisin. Le communisme : vous avez deux vaches, le gouvernement les prend et vous distribue le lait.

 

Le fascisme : vous avez deux vaches, le gouvernement les vole et vous vend le lait.

 

Le nazisme : vous avez deux vaches, le gouvernement les saisit et vous élimine. La bureaucratie : vous avez deux vaches, le gouvernement les prend, en tue une, trait l'autre et jette le lait.

 

Le capitalisme : vous avez deux vaches, vous en vendez une pour acheter un taureau. La liberté : vous donnez vos deux vaches, ne mangez plus de viande et buvez de l'eau.

 

L'humanité : vous embrassez vos deux vaches, jetez votre carte d'identité par la fenêtre et dites la vérité autour de vous. Les systèmes dépourvus de scrupules finiront par s'effondrer d'eux-mêmes.

 

 

 


 

http://conspiration.ca/livres/covers/livre_jaune7_250.jpg

 

Deux cochons discutent dans la porcherie :


- Dis-moi, dit le premier, sais-tu que notre paysan ne nous nourrit que parce qu'il va nous tuer bientôt... !
- Quelle bêtise, répond l'autre, toi aussi tu crois à la Théorie du complot ? ? ? (Les deux cochons ont été abattus entre temps).

Des jeunes de huit à quatorze ans sont bourrés de Ritaline... par leurs propres parents. Les adolescents prennent de l'héroïne, de la cocaïne, de l'extasy, du haschich et du LSD... Les adultes prennent du Prozac, certains de la cocaïne ou ils se perdent dans les vapeurs d'alcool...

 

Pendant ce temps, l'élite secrète détruit la Terre, le monde et l'avenir de nos enfants... !

 

C'est possible parce que vous, être humain, ne vous y intéressez pas... Ne soyez pas étonnés quand on vous mènera bientôt également à l'abattoir... Quelles sont les ruses que les maîtres secrets utilisent à votre encontre... VOUS le saurez en lisant ce livre !!!

 

Partager cet article

Repost0
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 16:57

http://www.ange-bleu.com/imgart/081101.gif

 

Les affaires de pédophilie font régulièrement la une des journaux. Et suscitent toujours une grande émotion dans l'opinion publique. Face à ces histoires dramatiques, le sensationnel l'emporte souvent sur le débat de fond. Enquête pour mieux comprendre ce phénomène de société déroutant.

 

 

Source du texte : Association ange-bleu

 

Qu'est-ce que la pédophilie. La question paraît simple. Trop simple peut-être. Depuis l'effrayante affaire Dutroux, les mots se mélangent sans que l'on s'en rendre vraiment compte. "Il règne une grand confusion autour de la pédophilie. Cette conduite perverse est encore trop souvent confondue avec l'inceste ou le crime sexuel, explique Francis Ancibure, auteur du livre "Pédophilie : comprendre pour réagir" (1). Les pédophiles ressentent une attirance pour les enfants pré-pubères, mais ne passent pas forcément à l'acte. Tous les pédophiles ne sont pas des abuseurs, et inversement." Fondatrice de L'Ange Bleu, une association nationale d'information et de prévention concernant la pédophilie (2), Latifa Bennari se démène, elle aussi, pour clarifier le débat. Dans son ouvrage, également intitulé "L'Ange Bleu" (3), elle confie le calvaire qu'elle a vécu entre l'âge de six et quatorze ans. Un "ami" de la famille, que nul ne soupçonnait, est devenu le bourreau d'une Latifa muette de honte et de souffrance. La jeune n'a trouvé personne à qui confier l'innomable.


Aujourd'hui, la victime s'est métamorphosée en militante débordante d'énergie et n'en finit plus de parler. Son mot d'ordre : éviter toute diabolisation. Cesser, une fois pour toutes, de condamner sans comprendre. Son but : faire tomber les tabous et, surtout, balayer les préjugés qui demeurent autour de la pédophilie. Comment ? En allant à la rencontre des victimes, qu'elle aide depuis plsu de trente ans. Mais aussi, et c'est beaucoup plus rare, en donnant la parole aux pédophiles. Conférences, émissions de télévision, interviews aux quatre coins du monde... Sa démarche tranche diamétralement avec le silence de plomb qui entoure, depuis trop longtemps, la pédophilie.


Son leitmotiv: la prévention. "En France, les pouvoirs publics cherchent des solutions uniquement pour éviter la récidive, regrette Latifa Bennari. On ne fait rien pour prévenir le premier passage à l'acte et annihiler les penchants des pédophiles qui se sentent condamnés d'emblée".

Elle ne privilégie qu'une seule méthode, à savoir le dialogue encore et toujours. Elle organise fréquemment des groupes de paroles qu'elle reçoit le plus souvent chez elle, en banlieue parisienne, dans une ambiance conviviale autour d'un thé à la menthe. Forte de son expérience, elle souhaiterait créer la même structure au Maroc. Et les premiers contacts sont encourageants :


"Les gens sont très ouverts et sensibles à la question de la pédophilie. Une antenne d'écoute devrait bientôt voir le jour à Casablanca pour aider, en priorité, les enfants pauvres du Nord du pays."


En attendant cette première implantation au Maghreb, le travail acharné de Latifa continue à porter ses fruits en France. En témoigne l'histoire de Romain* qui, après plusieurs années d'échanges de lettres et de conversations téléphoniques avec la fondatrice de L'Ange Bleu, se considère comme un ancien pédophile. "J'avais la volonté de m'en sortir, mais j'ai eu beaucoup de mal à trouver un médecin pour suivre une thérapie, tous étaient très réticents, raconte cet homme fluet âgé de 37 ans qui ressentait une attirance vers les petits garçons mais n'est jamais passé à l'acte. Grâce au dialogue établi avec Latifa, j'ai réalisé un long travail sur moi-même et ainsi évacué mes penchants pédophiles." Un des moments clés pour lui : le dialogue avec des victimes qui lui a permis de prendre conscience de leurs souffrances. Romain est désormais bénévole à L'Ange Bleu. Aux côtés de Latifa, il répond aux lettres envoyées par des détenus et aide des pédophiles à sortir de leur isolement.

Si l'Etat prône l'obligation de soins pour les pédophiles sortant de prison après avoir purgé leur peine, les thérapies proposées sont-elles efficaces ?


Francis Ancibure n'y croit guère. "Le propre du pervers est de pouvoir présenter une figure qui n'a rien à voir avec sa véritable personnalité, explique ce psychologue et expert judiciaire. C'est un escroc, un expert en manipulation. Aussi, quand le thérapeute lui commande de substituer aux pensées sur les enfants des pensées "normalisées", il se fait la dupe du pervers pédophile. Ce dernier jouit alors de duper son thérapeute, comme il s'est joué de l'enfant." Leur solution ?


L'écriture qui pourrait peut-être jouer un rôle prépondérant pour donner une limite à la jouissance pédophile.
Aux victimes de pédophilie l'on préconise souvent aussi de suivre une thérapie.


"Il faut savoir être patient et attendre que l'enfant soit prêt à en parler, explique Francis Ancibure. Sabine Dardenne, victime de Dutroux, parle ainsi de ce qui lui est survenu comme d'"un livre posé sur une étagère". On ne doit pas forcer les enfants à parler sur le champ mais les laisser mûrir pour ne pas les brusquer." Il existe en France plusieurs moyens pour les victimes de parler de leurs souffrances. La plus connue est certainement le 119 "Allo Enfance maltraitée", un service d'accueil téléphonique gratuit sept jours sur sept et 24h sur 24. Ou encore des associations comme "L'Ange Bleu" ou "Enfance et Partage" qui oeuvrent pour protéger et défendre les enfants de tout abus. Il existe aussi, hélas, encore des pays où les victimes n'osent pas s'exprimer. Et où le sujet de la pédophilie est tout simplement tabou. "En Algérie, porter plainte pour des actes de pédophilie est très dur, regrette Latifa qui s'est rendue sur place cet été. Les victimes sont perçues et se perçoivent comme les coupables. Sans compter que de plus en plus de femmes avec leurs enfants sont obligées de vivre dans la rue dans un manque de considération total."


Une réalité d'autant plus insupportable qu'elle ne cesse de prendre de l'ampleur.

(1) "Pédophilie : comprendre pour réagir", Francis Ancibure et Marivi Galan-Ancibure, Editions Dunod
(2) www.ange-bleu.com, 0820-392-192
(3) "L'Ange Bleu, pédophilie : prévenir pour protéger", Latifa Bennari, Editions du Rocher

Partager cet article

Repost0
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 16:00

http://dissidenceresistance.files.wordpress.com/2011/08/pouvoir-bancaire.jpg?w=520

 

Le 13 février 2013, Nicolas Dupont-Aignan était l'invité de «Ça Vous Regarde - Le Débat » sur LCP pour débattre de la réforme bancaire avec Michel Rocard et Jacques Sapir.

 

 


Aller plus loin :

Dette : qui va payer ? (extraits du Monde d'Après - France 2 du 12/11/2012)

 

Conversation entre Jovanovic et l'équipe de JaiUnDoute.Com (ITW)[VF]

CATASTROIKA (Docu) [VOSTFR]

Noire finance. La grande pompe à phynances & Le bal des vautours (Docu)[VF]

 

“Debtocracy”, le documentaire qui secoue la Grèce (Article + Docu)

 

Les Maitres de la monnaie - The Money Masters (Docu) [VOSTFR]

 

Quand Internet fait des bulles (Docu) [VF]

La crise grecque vécue de l’intérieur (Docu)

 

Europe : La fabrique de pauvres (Docu) [VF]

 

Les Nouveaux Chiens de Garde (Docu) [VF]

 

«L'État et les banques, les dessous d'un hold-up historique» par Myret Zaki et Etienne Chouard (Conférence) [VF]

"Comprendre l'Empire" : Du contrôle de l'énergie à l'argent-dette (Docu) [VF]

Alors que tous les yeux sont rivés sur l’euro et le dollar, la Chine prépare... LE PLUS GRAND HOLD-UP DE TOUS LES TEMPS (Doc +- Pub..) [VF]


Pactes avec le diable (Banking With Hitler) (Docu) [VF]


Entretien avec Olivier Delamarche : vers la faillite des Etats (ITW)


"The untouchables" : Les banquiers sont plus égaux que les autres... (Docu) [VO]


L'esclavage moderne entretenu par le système bancaire (+ Docu Zeitgeist: Addendum) [VF]


Overdose : La prochaine crise financière [VOSTFR]

L'argent dette 1 et 2 : promesses chimériques (docus+article)

L'Argent Dette III de Paul Grignon : Evolution au-delà de l'Argent (Docu) [VF]


Les Intouchables - The Untouchables (Docu) [VOSTFR]


Le rêve américain - L'histoire de la plus grande arnaque de tous les temps (Dessin animé) [VOSTFR]


Dans le silence des campagnes (Docu) [VF]

Partager cet article

Repost0
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 13:53

Vidéo trouvée sur : les moutons enragés

 

http://img.over-blog.com/550x402/0/32/04/81/2009/suicides-paysans-CABU.jpg

 

Un film poignant de Jean-Louis Saporito sur la détresse des agriculteurs, dont le taux de suicide est le plus élevé de toutes les catégories

Fils d'émigré sicilien, entré à l'ORTF comme stagiaire à la prise de vues en 1967, formé sur le terrain, Jean-Louis Saporito fut successivement cameraman, journaliste, grand reporter, producteur, patron d'une agence de presse audiovisuelle. Depuis près de vingt ans, cet homme au regard sensible qui a toujours estimé que la télévision a un rôle à jouer dans la société réalise des films documentaires remarquables.

S'intéressant aux destins des humbles, des pauvres, des oubliés, Saporito vise souvent juste. On se souvient notamment de son documentaire réalisé dans un village du Niger, au sein d'une famille souffrant de la faim. Ou celui, plus récent, consacré à Bernard L., un sans domicile fixe retrouvé mort dans un square de Bayeux (Calvados), en plein centre-ville. A travers ce destin tragique, Jean-Louis Saporito tentait de comprendre comment, dans un pays développé et riche, un homme peut mourir seul, un soir d'été, dans la rue.

Cette fois, il s'est intéressé aux agriculteurs français. Et plus particulièrement à un phénomène très inquiétant : aujourd'hui, le taux de suicide des agriculteurs est le plus élevé de toutes les catégories socioprofessionnelles. Chaque année, ils sont plus de 400 (certains disent plus du double) à mettre fin à leurs jours.

 

 

Partager cet article

Repost0
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 11:53

L'histoire de la FED en dessin animé, il date d'il y a quelques années mais reste d'actualité, un bon moyen d'éveiller vos enfants à ce qui se passe en ce moment dans pas mal de pays autour du nôtre..

 

 

Partager cet article

Repost0
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 11:00

00conspiracysilence.JPG

 

Documentaire sur une affaire de pédophilie aux USA ou les principaux témoins ont tous été éliminés de différentes façons (accidents, condamnation judiciaire, etc) et l’affaire en elle même a été étouffée autant que possible.

 

Programmé initialement le 3 mai 1994 sur la chaîne Discovery, des membres influents du congrès US semblent avoir fait pression sur la chaîne afin d'annuler sa diffusion et de détruire toutes les copies.

 

Le programme à pourtant été mentionné dans les grilles de programmes TV,. Dicovery Channel et Yorkshire Television furent dédommagés à hauteur de 250 000 dollars US liés aux coûts de production.

 

Ceci est un documentaire que nos élites refusent que vous voyiez...

 

 

 

 

 

Aller plus loin :

 

L'affaire Franklin aux USA, ou la boite de Pandore des réseaux pédocriminels

Partager cet article

Repost0
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 10:21

http://www.oecd.org/media/oecdorg/topics/internet/48405289.jpg

 

Internet est un outil que nous utilisons au quotidien. On sait généralement qu’il est le « réseau des réseaux », mais qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Comment les informations sont-elles acheminées entre mon ordinateur et les autres ? Quel est le rôle d’un fournisseur d’accès ? Comment fonctionne ce réseau ? Qui le contrôle et qu’apporte son organisation si particulière ?

Cette conférence, organisé par l’association Rhizome et la Cyber Base de Compiègne dans le cadre d’un évènement ayant pour thème "Comment fonctionne internet ?", a eu lieu le 21 avril 2012 à Compiègne.

Rhizome est un fournisseur d’accès internet associatif d’initiative étudiante, neutre, ouvert à tous et membre de la FFDN.


Benjamin Bayart, né le 24 octobre 1973, est expert en télécommunications et président de French Data Network, le plus ancien fournisseur d’accès à Internet en France encore en exercice.


 

 

 

Plus d’informations :

 


http://www.fdn.fr/


http://www.ffdn.org/


http://rhizome-fai.net/


http://compiegne.cyber-base.org

 

 

 

Aller plus loin :

 

 

Au fait, qui a inventé internet ? (émission France Culture en vidéo)

 

Benjamin Bayart : le gouvernement confondrait-il République et féodalité ?

Partager cet article

Repost0
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 21:56

http://www.popularmechanics.co.za/wp-content/uploads/2012/08/Internet-invention.jpg

 

Superbe émission de radio sur l'invention d'internet avec 3 invités de marque, à ne pas manquer si vous vous êtes déjà posé la question.

 



Aller plus loin :

Confessions d'un voleur
De Laurent Chemla

Extrait :

« Un Voleur . Comment nommer autrement l’un des premiers particuliers en France à s’être procuré un accès à Internet ? En 1994, usurpant les habits d’expert en télécommunication, ce que je n’étais pas encore, j’ai obtenu d’un informaticien d’une université parisienne qu’il me laisse accéder à l’Internet. En échange, je lui apportais mon aide – toute relative – à la construction d’un réseau destiné à permettre aux étudiants de travailler chez eux.

J’ai donc volé, je l’avoue, ce premier accès à un ré-seau qui restait pour moi un territoire quasi inexploré depuis mes premières visites en 1992, effectuées grâce aux obscures manœuvres d’un ami ou au piratage. Ce vol me fut bénéfique, j’ai pu apprendre à utili-ser un outil bien avant la majorité des informaticiens,prenant une avance confortable qui perdure encore au-jourd’hui.

J’ai volé, mais je plaide la bonne foi. À cette époque personne autour de moi ne comprenait de quoi il s’agissait. Est-ce un vol que de s’emparer d’un objet auquel nul ne s’intéresse ?

Cet accès qui n’était à la portée que de quelques étudiants d’universités pilotes, cet accès qu’une petite entreprise d’informatique ne pouvait s’offrir à un prix raisonnable, je l’ai volé et je n’en ai pas honte. Pour mes proches, je ne suis pourtant qu’un «technicien de surface de l’informatique». Informaticien programmeur, associé d’une toute petite société de services informatiques, j’ai toujours été passionné par les réseaux télématiques. Une passion qui m’a valu, en 1986, d’être le premier inculpé pour le piratage d’un ordinateur en France, piraté à partir d’un Minitel, certes, mais après tout, on a les gloires qu’on peut. Comme il n’existait pas encore de loi contre le piratage informatique, j’ai été inculpé de vol d’énergie. Tout cela s’est terminé par une relaxe mais, quand même, voilà de quoi lancer une belle carrière de voleur ! »

Partager cet article

Repost0
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 14:32

http://pharmalobby.files.wordpress.com/2012/03/sdfqz.jpg

 

Les laboratoires pharmaceutiques sont habituellement fermés aux médias. L'équipe de journalistes des "Infiltrés" est parvenue à pénétrer cette industrie, souvent décrite comme l'un des plus puissants lobbys au monde.

En France, cette industrie engrange 50 milliards d'euros de chiffre d'affaires par an, dont 45% réalisés à l'exportation, et représente plus de 110 000 emplois. Aujourd'hui, elle reste très productive avec l'arrivée de 150 nouveaux médicaments sur le marché français chaque année. La plupart concerne des pathologies très rentables pour lesquelles le patient va prendre un médicament tous les jours, voire toute sa vie : le diabète ou le cholestérol, par exemple.

Après le scandale du Mediator, comment les laboratoires pharmaceutiques lancent-ils un médicament ? Quelles précautions prennent-ils ? Et comment parviennent-ils à maintenir leur chiffre d'affaires alors que les pouvoirs publics tentent de réduire les dépenses de santé ? Pour être au cœur des stratégies de lancement d'un médicament, une équipe de journalistes a infiltré un laboratoire et une autre a enquêté sur le terrain auprès des médecins.

Partager cet article

Repost0
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 14:23

Via : agoravox

 

Le documentaire de 52 minutes sur la rencontre à Gentilly entre les Sanofi de Toulouse et la Direction, représentée par Christian Lajoux, a été censuré. Il devait être projeté dans la petite salle de l'Utopia Tournefeuille à Toulouse.

 

Un courrier signé du Directeur Juridique a été adressé par la Direction du groupe au cinéma et à l'intersyndicale. Sanofi se réserve la possibilité de prendre toute mesure et d'engager toute poursuite. Ce n'est pas la première fois que le géant pharmaceutique déploie ses énormes ressources contre ses propres salariés pour les réduire au silence.

 

Le recrutement du cabinet de lobbying Boury Tallon & Associés pour préparer l'opinion publique était une première étape. Les menaces de poursuite témoignent de la volonté de la Direction d'etouffer le scandale des licenciements boursiers. Ce film bouleversant qui montre la souffrance, la détresse mais aussi la détermination des chercheurs du site de Toulouse est accessible (pour combien de temps encore ?) sur YouTube.

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment