Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 14:18
La voix du Vent : Semences de transition (Doc) [VF]

Trouvé sur : Mouvida

 

Documentaire franco-espagnol, video HD 1080p, son stereo.

 

Jean Luc Danneyrolles, agriculteur de Provence et Carlos Pons, realisateur Espagnol, organisent un voyage vers Grenade à la rencontre du mouvement social alternatif, entre agro-ecologie et changement de paradigme. Ils engagent un cameraman et partent lors des grands froids de février 2012, avec pour tout moyen d’échange et seule richesse : des semences paysannes.


Le témoignage d’un mouvement qui prend de l’ampleur……..Un autre monde est possible, ici et maintenant.

 

Contactez nous pour organiser une projection !


lavoixduvent@mosaicproject.net

 

Vous pouvez voir l’agenda des presentations ICI :


lavoixduvent.org


Données sur le voyage :


21 jours de voyage
35 Projects visités
plus de 200 personnes rencontrées
9 parcs naturels traversés
(carte ici : g.co/maps/8mvgt)

 


Objectif du projet


Le film repose sur une démarche expérimentale : utiliser le langage audiovisuel pour transmettre des sensations et des concepts. Le sujet concerne une histoire du changement, des cycles humains replacés dans les cycles constants de la nature.
Un nouveau monde est en germination sur notre terre et dans l’inconscient collectif des peuples, il émerge déjà fortement dans beaucoup de cœurs et en de nombreux lieux.
Les semences échangées lors de notre voyage sont utilisées comme le fil conducteur de nos rencontres. Nous établissons à travers elles un lien entre les quelques projets alternatifs que nous avons visités, et l’ensemble des projets qui germent et se multiplient autour de la Méditerranée occidentale, et partout à travers le monde.


Dans ce voyage collectif, de nombreuses expériences personnelles ou collectives permettront d’aborder des sujets entrecroisés autour de l’agroécologie, la permaculture, la décroissance, la coopération, l’autonomisation personnelle et populaire, etc.


Plus globalement nous souhaitons témoigner de ce mouvement de pensée actuel dirigé vers le changement de paradigme post-capitaliste.


L’idée est de chérir l’espoir que le monde va finalement évoluer au-delà de l’égoïsme, du matérialisme, de la corruption et la concurrence, de surmonter des siècles d’oppression, pour aller vers quelque chose de nouveau, où la reconnexion profonde avec la nature et un radical changement dans notre traitement vers elle et tous les êtres vivants peuvent être la clé.

 

On avait faite un appel à financement coopératif ! fr.ulule.com/mosaic/
 


A propos de l´auteur


Je suis Carlos Pons, d’origine espagnole, installé en France depuis mars 2011 en Provence. Ma rencontre avec Jean-Luc date de cette époque.


J’ai participé auparavent à 15 documentaires, la plupart du temps comme ingénieur du son. J’ai également réalisé un documentaire en 2006 sur la vie à Cuba. J’ai aussi produit 10 albums de musique et j’ai travaillé dans le domaine de la postproduction audiovisuelle à Londres.


Je suis également membre co-foundateur de 3 associations :


Mosaic Project – mosaicproject.net
Colectivo Miradas – colectivomiradas.org
Association Moviments – moviments.org.es


Je participe aussi a :


Alliance pour la souveraineté alimentaire des peuples liee a la Via Campesina


alianzasoberanialimentaria.org/
viacampesina.org/fr/

 

Participants au projet :


Réalisation / écriture / son : Carlos Pons
Semences / Poèmes : Jean-Luc Danneyrolles

Images : Samuel Domingo
Montage : Manu de la Reina
Production : Virginia Cabello, Benoit Bianciotto
Bande originale : Marta Gomez ; Felah Mengus ; Autres
Traduction / relecture : Benoit Bianciotto
Co-Production : Patrice Scanu
Semences / Poèmes : Jean Luc Danneyrolles

 

Intervenants :


Mas Franch, Ecollavors, Esporus, Semillas Madre Tierra, Ecocolonia Calafou, Didac S.Costa, 15M, Miquel Vallmitjana, Enric Duran, Cooperativa Integral Catalana, Esther Vivas, Derecho de Rebelión, AureaSocial, Gustavo Duch, Revista Soberania Alimentaria, Yaiza, Can Masdeu, Guillem Tendero, La Garbiana, Roy Littlesun, Universidad del corazón único, Josep Pamíes, Dolça Revolucio, Ecoxarxa Lleida, Permacultura Montsant, Mariano Bueno, Ecollaures, Llavors d´aci, Red sostenible y creativa, Ojo de agua, La Cúpula, Felah Mengus, Temazcali Efimero, La Tribu, BioAlacant, Vicent Bordera, Patricia Dopazo, Plataforma por la soberania alimentaria País Valencià, Perifèries, Mercatremol, Proyecto Rúcula, Jardines de Acuario, Red de Permacultura del Sureste, Los Albaricoqueros, Rincon del Segura, Nuevos Recolectores, Sunseed, Agrodilar, Hortigas, Ecovalle, 15M Granada, La comida en nuestras manos.

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 20:08
Permaculture, auto-suffisance, climat nordique et chauffage au compost dans les collines du Vermont (VidZ)

Ben Falk est un designer en permaculture établi à Moretown, dans le Vermont. Dans cette vidéo, il nous parle de la vie relativement auto-suffisante qu'il mène, et des systèmes qu'il utilise pour s'adapter au climat hivernal.

 

Il explique le fonctionnement de son poêle à bois, qui produit toute son eau chaude "gratuite", et du système de chauffage au compost qui réchauffe sa serre. Il parle aussi de l'importance de la relation avec notre environnement, et des bienfaits du jardinage.

  

 

Agriculture en serre sans chauffage en plein hiver au Massachusetts

 

Jonathan Bates est mieux connu pour la forêt comestible que son collègue Eric Toensmeier et lui ont planté sur leur terrain urbain d'un dixième d'acre à Holyoke, au Massachusetts.

 

Lors de ma visite en février, la plupart du jardin et ses 200 espèces végétales étaient encore recouverts d'une couche de neige, mais Jonathan m'a fait visité leur "eco-shelter". Grâce à une bonne isolation et une importante masse thermique, la serre passive maintient une température positive pendant pratiquement tout l'hiver, ce qui permet d'y cultiver toutes sortes de légumes tout au long de l'année.

 

Une maison de type Earthship à Chertsey, Québec

 

Hélène Dubé nous fait découvrir la maison qu'elle et son compagnon Alain Neveu ont construite eux-même près de Chertsey, dans la région de Lanaudière au Québec.

 

Les murs de cette maison, inspirée du modèle Earthship, sont construits à partir de pneus remplis de terre battue. L'habitation est chauffée principalement par les rayons du soleil qui traversent ses grandes fenêtres orientées vers le sud. Hélène nous parle également du foyer de masse "rocket" utilisé comme chauffage d'appoint.

 
Plus besoin de frigo pour ses légumes !

 

Source : Les moutons enragés

 

L’artiste Jihyun Ryou, diplomée de la Dutch Design Academy Eindhoven, réinterprète les savoirs-traditionnels de conservation des aliments dans des designs actuels, pratiques et contemporains. Découvrez comment désemplir votre réfrigérateur en suivant ses conseils.

Reconnecter avec les traditions de stockages des aliments

 

Sur son blog Shaping traditional oral knowledge, Jihyun Ryou explique les motivations qui ont guidé son travail: « Ce projet met en lumière les savoirs traditionnels oraux qui se sont accumulés, d’expériences en expériences, et transmis verbalement de générations en générations. Particulièrement intéressée par la conservation des aliments, il me semblait alors réalisable de transposer ce savoir faire dans notre vie de tous les jours. (…) De plus, cela permet de reconnecter les différents niveaux d’êtres vivants: en tant qu’être humain à notre échelle mais aussi les aliments qui sont d’autres êtres vivants. »

 

Si, au premier abord, cela peut paraître étrange et même ironique de parler des légumes comme «êtres vivants», il est difficile de dire que l’affirmation est fausse. Les fruits et les légumes continuent de vivre et de respirer même après qu’ils aient été ramassés. En les plaçant dans des conditions favorables, leur «respiration» peut être ralentie ce qui augmente leur durée de conservation

 

L’arrosage des poivrons, courgettes, aubergines et tomates pour les conserver

 

Alors que beaucoup de fruits et légumes tirent un avantage à être stockés à basse température comme dans un réfrigérateur  (4,5 degrés Celsius en moyenne), ce n’est pas vrai pour tous.

Les légumes tels que les poivrons, courgettes, aubergines et tomates ont besoin d’une température plus élevée et pourrissent plus rapidement au réfrigérateur. Cependant ils ont besoin d’un environnement humide plus important.  Par un rituel d’arrosage quotidien, ils resteront frais plus longtemps.

Le même principe est appliqué au bol de fruit. Son concept vient de la sagesse d’un vieux fermier qui conservait ses fruits sur un bol d’eau avant de les vendre.

 

 

Du sable pour les carottes

 

Conserver les légumes dans du sable légèrement humide a fait partie des méthodes de conservation utilisées pendant des siècles. Alors que les températures basses sont idéales pour les carottes, un taux d’humidité élevé est aussi important. Les stocker dans du sable légèrement mouillé assure le compromis entre les deux.

 

 

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 13:45
Gaz de schiste : pas "non", JAMAIS ! (Doc) [VF]

 

Synopsis : Presse Libre internationale (NENKI)

 

Un collectif de zapping de news du domaine publique sur les gaz de schistes, en commençant par l'entrevue de Jean-René Dufort (Infoman) avec Josh Fox, le producteur de Gasland, suivi des entrevues de différentes émissions sur les 3 canaux de tous les contestataires, ingénieurs et/ou profiteurs bénéficiaires de cette mésaventure du peuple québécois de Rimouski à Montréal et bientôt aux français de Montpellier à Valence.

 

Faites tourner, tous doivent être instruits pour être éclairés et de s'engager à ne jamais déranger l'imperméabilité de ces gaz que la nature a emprisonné dans son intérieur depuis 400 millions d'années... sinon, c'est la fin.

 

Partager cet article
Repost0
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 11:56
Nature Invisible: Plantes Superpuissantes (Doc) [VF]

 

Comme tous les autres êtres vivants, les plantes ont développé des stratégies d’adaptation pour assurer leur pérennité. Comme tous les êtres vivants, les plantes naissent, croissent, vieillissent et meurent.


Elles sont confrontées aux problèmes de la survie, de la maladie et de "l’espérance de vie" ; elles doivent donc se nourrir, se protéger et se soigner.


Elles ont développé, en fonction de leur environnement, les stratégies de survie les plus efficaces. Mais les plantes ont du intégrer une contrainte majeure : l’impossibilité de se mouvoir !


Un handicap que le monde végétal a surmonté en développant des \"super-pouvoirs\" qui fascinent les hommes et, en premier lieu, un impressionnant arsenal chimique.

 

Partager cet article
Repost0
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 20:03
Russie : Ozersk, ville secrète nucléaire (Doc) [VF]

Source : ARTE

 

Vingt ans après la dissolution de l'URSS, deux millions de Russes vivent encore au secret, comme à l'époque soviétique, dans quarante-deux villes closes dites "ZATO". Des villes liées à l'industrie militaire ou à la production d'énergie nucléaire.

 

Reliquat de l'époque soviétique, les habitants, soumis à des règlements particuliers pour tous leurs déplacements, se voient pourtant comme des privilégiés, protégés du monde par de hautes grilles. Mais d'autres se battent contre un système qui maintient le secret autour d'installations nucléaires déficientes, au mépris des populations locales, et de l'environnement.

Ozersk et
son complexe de Maïak forment un bel exemple. La région de Maïak, qui produisait tout le plutonium de la guerre froide, est aujourd'hui une poubelle nucléaire. Protégée par son statut de ZATO. Le secret est tel qu'il a permis d'occulter, pendant près de trente ans, le premier accident nucléaire au monde : l'explosion en 1957 d'une cuve de déchets, suite à une panne du circuit de refroidissement. Le nuage radioactif avait alors affecté près de 300 000 personnes, sur 23 000 km²... Vingt-deux villages avaient été évacués.

Cinquante ans plus tard, les victimes et les "liquidateurs", obligés à nettoyer la région, attendent toujours de l'aide. D'autres sont irradiés jour après jour par les émanations des usines de retraitement d'uranium de Mayak. Et la population est sans défense.

Nadiejda y a fondé Planète Espoirs, pour défendre les droits à la liberté et à un environnement décent pour les gens de la région. Et elle défend les victimes des restrictions à la circulation comme celles de la radioactivité.

 

Partager cet article
Repost0
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 21:32

 

Interview où Valentin ne se mouille pas beaucoup, il a effectivement comprit les enjeux climatiques, dans lesquels nous baignons déjà, avec une brillante analyse de la stratégie US vis à vis du climat, de la fonte des pôles, de l’eau et, plus généralement, des ressources stratégiques mais évite une question sur HAARP avec.. "tact". On en apprend pas mal mais on reste sur sa faim je trouve, dommage, il aurait été de bonne augure de parler des chemtrails et de la géo-ingieniérie, voir même de glisser quelques mots sur les expériences militaires menées par le passé comme de nos jours !

 

Manque pallié avec les liens sous la vidéo.

 

Bonne écoute ;)

 Et si l'Amérique se préparait à la guerre du climat ? (ITW) [VF]

Source : RFI

 

Lors de la guerre d'Irak, le transport des ressources nécessaires au maintien du fonctionnement des climatiseurs militaires coûtait très cher en convois de pièces détachées et de carburant, attaqués au quotidien. La multiplication des événements climatiques extrêmes et leurs conséquences économiques (pour la tornade Sandy, entre 33 et 55 milliards de dollars!), couplés à une raréfaction et à une compétition pour les ressources (eau, pétrole, terres cultivables, minerais) obligent les Etats-Unis à repenser entièrement les bases de leur puissance stratégique, leur défense et leur sécurité en y introduisant la prise en compte du Développement Durable.

 

Bref, une nouvelle science naît à la croisée des études stratégiques, de la sociologie de la Défense et de la sécurité environnementale, dont Jean-Michel Valantin est l'un des tout premiers spécialistes. 

 

 

Aller plus loin :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 20:44
Sélection de livres sur l'agro-biologie, les OGM, les semis, le jardinage... Par Nature to Share (PDF)

 

Source : nature 2 share (facebook)

 

Enrichir sa terre pendant l'hiver, 13 jardiniers nous confient leurs méthodes
http://sco.lt/9MbQjR

Réussir ses semis comme un pro

http://sco.lt/7abTBh

Vive la malbouffe
http://sco.lt/76ditt

Manuel pratique de la culture maraîchère de Paris (Moreau, J. G, et J.J. Daverne) écrit en 1845.
http://sco.lt/8kMlVZ

Le Manuel des jardiniers sans moyens
http://sco.lt/8suowT

Guide d'observation et de suivi des bioagresseurs
http://sco.lt/6gNWWf

LIVRES Numériques sur la permaculture à télécharger
http://sco.lt/61q7BR

Guide des produits avec ou sans OGM à télécharger | Greenpeace France
http://sco.lt/6afbNp

Petit Guide des recettes pour le jardin Bio
http://sco.lt/5isSZd

Multipliez toutes les plantes du jardin
http://sco.lt/69gy8X

Guide du permaculteur débutant
http://sco.lt/7yBcgr

Le potager d'un curieux de 1899
http://sco.lt/70UdRh

L'homme qui parle aux plantes
http://sco.lt/6pCWvZ

Jardin sans eau !
http://sco.lt/56QKTx

Compost engrais et traitements..
http://sco.lt/4yPA3d

Réaliser et entretenir son mur végétal
http://sco.lt/5m0HzN

Le guide pas à pas la création d'un Keyhole Garden
http://sco.lt/5hB6mH

Un Potager sur mon balcon
http://sco.lt/5pPTY9

Les tomates aiment les carottes
http://sco.lt/60PhtB

Trouver d'autres PDF à télécharger :
http://sco.lt/7D3Nx3

 

Aller plus loin :

 

http://jardinage.comprendrechoisir.com/ebibliotheque/liste

Partager cet article
Repost0
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 20:15
Le bio au banc d'essai (Doc) [VF]

 

Le commerce des produits biologiques connaît actuellement une expansion phénoménale en Europe. La demande toujours plus forte incite les agriculteurs à produire plus, ce qui implique une professionalisation des paysans.

 

Parallèlement, la recherche se développe. En Allemagne, il s'agit de trouver des moyens de lutte bios contre la mammite, une infection localisée dans les pis des vaches laitières.

 

En France, un chercheur teste un mélange de levures destiné à enrayer le développement de bactéries néfastes dans le vin. Ailleurs, un éleveur a créé un poulailler révolutionnaire, qui provoque la disparition du comportement agressif des volatiles.

 

Partager cet article
Repost0
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 12:40
Partager cet article
Repost0
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 17:17
Electroculture : Sauver les abeilles avec des aimants et un fil de cuivre (VidZ)

 

Comment sauver les abeilles avec des aimants et un fil de cuivre.

Des techniques étonnantes par leur simplicité permettent à de nombreux apiculteurs de sauver leur ruches. Leur expérience qui dure maintenant depuis plusieurs années confirment leur résultats positifs sur la santé des ruches. Les apiculteurs témoignent d'une meilleure santé de leur abeilles, une production de miel accrue et parfois même doublé, des abeilles plus calmes et un taux de survie après l'hiver nettement amélioré. C'est comme si la ruche devient plus résistante aux parasites comme le varroa, les maladies bactériennes et l'intoxication aux pesticides. Comme chaque organisme, quand il devient il est en pleine santé, alors il est aussi plus résistant et plus apte à se protéger, il résiste mieux aux agressions et stress environnementales causés par les maladies, pesticides, ondes électromagnétiques.


Ces techniques font partie du domaine de l'electroculture et de la magnetoculture longtemps oublié mais re-actualisé par Yannick Van Doorne.


Vous pouvez trouver des aimants ou un kit d'electroculture complet pour la ruche sur un des sites. Pour moins que le prix d'un pot de miel par ruche cela vaut la peine d'aider les abeilles.

Pour plus d'informations visiter les sites
http://www.electroculturevandoorne.com , http://www.magnetoculture.com , http://www.agriculturecosmotellurique...

 

Partager cet article
Repost0
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 10:23
De l'argent propre avec de l'air pollué (Doc) [VF]

Synopsis :

 

Seize ans après la signature du Protocole de Kyoto, les émissions de CO2 ont augmenté de 40 % au niveau mondial au lieu des 5 % prévus lors de la conférence de 1997. Le principe de Kyoto repose sur une idée simple : les pays qui émettent peu de CO2 peuvent vendre des certificats aux pays qui en produisent beaucoup.

 

Mais des dérives sont vites apparues et le bilan de plusieurs années de commerce lié aux émissions de CO2 s'avère catastrophique pour le climat. Ainsi, 200 milliards d'euros de droits à polluer ont été accordés aux entreprises de cinq secteurs d'activité : la chimie, l'acier, l'énergie, le ciment et le papier.

 

Enquête sur le vrai visage du développement propre...

 

Partager cet article
Repost0
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 00:53
La permaculture, l'art de vivre avec la nature (Doc) [VF]

 

« La permaculture est la conception consciente de paysages qui miment les modèles et relations observés dans la nature, visant à obtenir une production abondante de nourriture, de fibres textiles et d’énergie pour satisfaire les besoins locaux .

 

Elle consiste à travailler avec la nature et non pas contre elle.

 

Il en découle une éthique et des principes qui permettent une intégration harmonieuse des activités humaines au sein des écosystèmes  » -  (Wikipédia)

 

 

Introduction à la permaculture par Emilia Hazelip du site eckhart.be

Partager cet article
Repost0
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 18:32
La Biodiversité menacée : quelles solutions pour demain ? (Doc) [VF]

 

Vidéo trouvée sur : les moutons enragés

 

Espèces en voie de disparition, écosystèmes malades, atteintes irréversibles à l'environnement : face à ce scénario catastrophe et au risque de la destruction du monde naturel sous les effets de la pollution et du changement climatique, un consensus a vu le jour sur la nécessité de "conserver la nature". Que cache ce mot d'ordre ? Quels sont les intérêts en jeu ? Quelles visions du monde s'y révèlent ?

 

De la théorie des hot spots (ces zones où se concentrent quantité d'espèces menacées) élaborée par un chercheur d'Oxford, à l'expédition "La planète revisitée" réunissant botanistes et autres naturalistes dans la forêt tropicale sèche du Mozambique, d'un projet de développement durable à Madagascar à l'évolution du parc naturel Kruger en Afrique du Sud (l'une des premières grandes réserves animalières fondées en Afrique dans les années 1920), La biodiversité menacée nous plonge au coeur de la planète en danger, exposant avec objectivité les mérites, les limites et les effets pervers des différentes solutions envisagées pour protéger la biodiversité.

 

Entre scientifiques, écologistes, militants d'ONG, bailleurs de fonds et responsables gouvernementaux, il donne la parole aux pionniers de la "conservation de la nature" dans le monde entier, témoignant d'expériences majeures et de découvertes insoupçonnées - sans éviter les questions qui fâchent : "L'environnement, c'est ce que vous n'avez pas encore détruit, et c'est ça que vous voulez protéger !", rappelle ainsi un universitaire africain à l'un de ses collègues occidentaux.

 

 

Partager cet article
Repost0

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment