Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 16:30

http://www.quelleenergie.fr/magazine/wp-content/uploads/2011/08/logo-wwf.gif

 

Pour visionner le webdocumentaire interactif : http://webdoc.wwf.fr/


Source de l’air que nous respirons, de spiritualité, la forêt est un être vivant et nourricier dont la disparition serait irremplaçable. Après avoir parcouru les mers du globe, Isabelle Autissier, présidente du WWF France, nous invite à naviguer sur les cimes des arbres. A la rencontre des forêts du 21ème siècle.

A propos

« Raconte-moi les forêts ! » est un webdocumentaire produit par le WWF France en collaboration avec Honkytonk Productions. Issu de l’expérience de terrain que nos équipes ont développée en France et à l’étranger, ce travail a pour but de raconter une histoire : celle du lien que les hommes entretiennent avec cet écosystème. A partir d’une exploration des forêts de Nouvelle-Calédonie, de Guyane, de France métropolitaine et du Gabon, l’internaute découvrira au travers de témoignages et réflexions, l’importance que revêt aujourd’hui la conservation de ces milieux. L’expérience se prolonge ensuite pour aborder les menaces qui pèsent sur les forêts de la planète, et l’espoir que font naître des solutions de gestion responsable.

Chaque année, ce sont 13 millions d’hectares de forêts qui disparaissent. N’hésitez pas à partager le plus largement possible ce travail.

 

 

Repost 0
Published by openyoureyes - dans NATURE-ECOLOGIE
commenter cet article
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 15:45

http://adudesguide.com/wordpress/wp-content/uploads/2012/05/Deepstaria-enigmatica_7.jpeg

 

Apparemment il s'agirait d'une méduse très rare : Enigmatica Deepstaria...

 

 

 

 

Source : Lelombrik

Repost 0
Published by openyoureyes - dans NATURE-ECOLOGIE
commenter cet article
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 17:12

 

http://3.bp.blogspot.com/_yE1SiW0flhE/SL8Ac3F6uMI/AAAAAAAAAgs/eilbsey2Ya4/s400/autruche+t%C3%AAte+ds+le+sable+2.bmp

 

No comm, tout est dans la vidéo..

 

 

Repost 0
Published by openyoureyes - dans NATURE-ECOLOGIE
commenter cet article
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 17:39

Inondations au Pakistan : 371 morts et 4,5 millions de sinistrés

 

 

 

 

 

Le pays avait déjà été victime d’inondations lors des deux étés précédents, dont les plus graves de son histoire en 2010 avec 21 millions de sinistrés et 10 milliards de dollars de dégâts.

Au moins 371 personnes ont été tuées et près de 4,5 millions affectées par des inondations cet été au Pakistan, notamment dans le sud, a annoncé vendredi le Service national de gestion des catastrophes naturelles (NDMA). Le pays avait déjà été victime d’inondations lors des deux étés précédents, dont les plus graves de son histoire en 2010 avec 21 millions de sinistrés et 10 milliards de dollars de dégâts ou manque-à-gagner.

Comme lors des deux années précédentes, la majorité des personnes sinistrées, soit 2,8 millions, se trouvent dans la province du Sind, dans le sur du pays, selon le NDMA, qui en dénombre également environ 705.000 dans le Baloutchistan, dans le sud-ouest et 887.000 dans le Pendjab, dans le centre. Les inondations de cette année ont commencé début septembre. Près de 80 personnes avaient alors été tuées et des dizaines blessées en quelques jours.

 

Inondations torrentielles dans le centre-ouest de la Somalie : 4 morts

Des inondations torrentielles ont touché la région de Beledweyne, la capitale provinciale de la région somalienne de Hiiraan (centre Ouest du pays) et ont fait 4 morts et des centaines de sans abris.

La région a reçu des pluies diluviennes durant 10 heures d’affilé causant le débordement de la rivière Shabelle. Des centaines de maisons ont été détruites et de nombreuses autres ont été sinistrées. Localement, les hauteurs d’eau de 1 m ont été relevées, notamment dans le sud de la ville. Des centaines de têtes de bétail ont également péri.

Les autorités redoutent maintenant l’émergence de maladies liées aux eaux stagnantes.

 

Angleterre Intemperies : Soixante régions sont en « Alerte inondation »


La meilleure façon de tirer profit d’une catastrophe : l’amour :)
- EDM-EDE

 

Soixante régions d’Angleterre et du Pays de Galles ont émis des mises en garde contre les inondations, des pluies intenses sont prévues dans la plupart du Royaume-Uni.

De nombreuses inondations frappent déjà le pays, des rivières ont débordé et les prévisions météos prévoient de plus amples précipitations à venir.

Dans le village de Morpeth « des mesures immédiates contre les inondations » ont déjà été prises après que la  rivière Wansbeck ait débordé.

Dans certaines parties de North Yorkshire six personnes ont dû être secourues pendant la nuit, leurs véhicules étaient bloqués dans les eaux en crue.  Les services d’urgence ont reçu plus de 80 appels au secour devant les inondations liés aux fortes pluies.

Certaines parties du Royaume-Uni connaissent également des vents violents,et les prévisionnistes s’attendent à pire, des conditions sévères de coup de vent se propageront vers le nord-est de l’Ecosse .

Nazaneen Ghaffar, a déclaré sur SKY TV: « Nous avons recu sur la tête l’ équivalent d’un mois de pluie ces 24 dernières heures » Il y a actuellement 35 alertes aux inondations pour le Nord-Est et 19 dans le Nord-Ouest.

Dans le North Yorkshire

Plusieurs voitures ont dû être retirés des eaux en crues sur l’A1, où la rivière Swale croise la route de Brompton .Dix personnes ont été évacué par des radeaux gonflables après l’inondation de leur domicile à St Helens.

Les services de train du Lancashire ont également été touchés, de nombreuses lignes ont été fermées à cause des inondations survenues sur les rails, des bus de remplacement sont en activité depuis hier.

De graves inondations ont été signalés à Wedmore, près de Wells, dans le Somerset, en raison d’une rivière en crue.

 

Inondations meurtrières dans le Sud de l’Espagne: 10 morts et plusieurs disparus

 

 

 

 

En Espagne, après plusieurs mois de sécheresse (une des pires sécheresses de ces 30 dernières années), les pluies torrentielles qui ont dévasté l’Andalousie ont fait au moins 10 morts, dont une fillette de 10 ans, et plusieurs disparus.

On a relevé près de 220 mm d’eau en l’espace de 12 heures dans la province de Málaga, et jusqu’à 245 mm à Aalpandeire, près de Marbella.

Les pluies torrentielles ont affecté des milliers de personnes, et provoqué de graves inondations dans les régions de l’Andalousie et de Murcie, avec des routes coupées à la circulation et des voitures emportées par les torrents d’eau et de boue.
Un pont situé sur l’autoroute A7 n’a pas résisté à la puissance du torrent et s’est effondré.

Après avoir touché cette région Andalouse, les intempéries ont touché la région de Murcia avec la même intensité dès hier soir. Le système s’est ensuite affaibli en remontant vers la Catalogne et en touchent le Languedoc-Roussillon (France) aujourd’hui.

Au Sud de Valencia, c’est une tornade qui a frappé la commune de Gandia (voir photo sur notre page facebook), détruisant des attractions foraines et causant 35 blessés, dont 15 à des degrés divers.

Au large des côtes de la province de Valence, 2 cargos se sont échoués à quelques centaines de mètres de la plage d’El Saler.

 


 

Source :

 

Etat du monde etat d'être

Repost 0
Published by openyoureyes - dans NATURE-ECOLOGIE
commenter cet article
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 20:30

http://www.rfi.fr/actufr/images/115/Dechets-informatiques-BAN-2_432.jpg

 

Les déchets électroniques et électriques sont ceux qui augmentent le plus rapidement dans le monde, avec un rythme annuel de 5%. En cause : un cycle de vie des appareils toujours plus court et des consommateurs toujours plus friands de ces technologies. Souvent obsolètes après un an ou deux, nos appareils usagés sont soit recyclés et détruits dans des conditions bien contrôlées, soit exportés par des revendeurs pour une seconde vie vers le sud, en Afrique de l’ouest ou en Asie.


Ces cargaisons, souvent promises à des secondes vies, finissent en fait dans des décharges, car exportées par des hommes d’affaires sans scrupule. A ce jour, aucune étude ne permet de connaître la proportion de ces déchets illégaux.
Signée par 170 pays, la Convention de Bâle, interdit l’envoi et le commerce de déchets électriques et électroniques, notamment en raison de leur dangerosité. Brûlés sur des décharges sauvages par des enfants et de jeunes adultes cherchant à récupérer leurs composants, ces déchets relâchent dans l’atmosphère des dioxines, des furanes, des hydrocarbures polycycliques extrêmement toxiques, mais aussi des PCB et des métaux lourds. Un enjeu de taille pour des pays ne disposant guère d’installations de recyclage.


Poussés par la législation et l’activisme d’ONG comme Greenpeace, certaines grandes compagnies répondent efficacement à ce problème mondial. Le défi est de taille, les consommateurs sont de plus en plus nombreux, notamment en Afrique, et dans le même temps, la raréfaction des métaux nécessaires pour la production des appareils électriques et électroniques fait de leur récupération un enjeu capital.

 

 

Repost 0
Published by openyoureyes - dans NATURE-ECOLOGIE
commenter cet article
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 20:15

http://www.lams-21.com/images/template/ban-logo-anis.jpg

 

Claude et Lydia Bourguignon, scientifiques du LAMS, nous explique comment les sols deviennent de plus en plus compacts en France, du fait de la mort de leur microbiologie (microbes, microchampignons et "petites bêtes").

cause: les pesticides et les engrais chimiques.

Conséquences (entre autres): ruissellement des eaux de pluie qui n'atteignent plus les nappes phréatiques, causant inondations...et sécheresse.

Que faire: rien, comme d'habitude.

http://www.lams-21.com/index.php

 

 

Repost 0
Published by openyoureyes - dans NATURE-ECOLOGIE
commenter cet article
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 06:26



Dans la nuit du 1er au 2 septembre 2009, une équipe du Laboratoire d'aérologie de l'Observatoire Midi-Pyrénées a pu filmer le développement de plusieurs sylphes de très grande taille à l'aide d'une caméra très sensible installée au Pic du Midi.


Les sylphes (sprites en anglais) sont des phénomènes lumineux transitoires (TLE) assez spectaculaires, découverts "par hasard" en 1989 lors d'essais de nuit d'une caméra vidéo par une équipe de l'Université du Minnesota. Difficilement visibles à l'oeil nu, ils peuvent en effet apparaître sur des vidéos obtenues avec des caméras très sensibles, typiquement de l'ordre du millilux en noir et blanc. Ils se produisent la plupart du temps au-dessus des zones stratiformes d'orages de type méso-échelle, lorsque ceux-ci sont en fin de vie. Ce sont des décharges électriques qui se présentent sous diverses formes (colonnes, carottes, méduses...) et qui se développent dans la mésosphère.

Il existe d'autres types de TLE, les elfes, jets, halos et trolls, qui se distinguent les uns des autres par leur forme et par leurs conditions et régions de développement. Les sylphes sont produits quelques millisecondes à quelques dizaines de millisecondes après un éclair nuage-sol, celui-ci neutralisant une grande quantité de charge positive dans le nuage et créant ainsi à une certaine altitude, typiquement 70 km, les conditions nécessaires à une telle décharge. Les jets se développent à partir de sommets de nuages d'orage élevés et se présentent sous la forme de décharges lumineuses coniques bleues pouvant atteindre jusqu'à 35-40 km de hauteur. Les elfes, sortes de grands anneaux lumineux (100-300 km de diamètre) se formant à la base de l'ionosphère, sont dus à des impulsions électromagnétiques très brèves générées par l'arc en retour d'éclairs nuage-sol très puissants.

Depuis la découverte de leur existence, les TLE ont suscité des programmes d'étude un peu partout dans le monde et leur observation par des moyens au sol ou spatiaux est devenue courante. En France, le Laboratoire d'aérologie de l'Observatoire Midi-Pyrénées réalise des observations de TLE depuis quelques années dans le cadre des campagnes Eurosprite, notamment cette année avec une caméra installée au Pic du Midi et pilotée à distance par internet.

Les conditions à réunir pour détecter ces phénomènes sont une bonne visibilité locale et un orage de taille suffisante se développant dans un rayon d'environ 700 km. Elles se retrouvent plusieurs fois par an pour un site donné et ce fut le cas au Pic du Midi dans la nuit du 1er au 2 septembre. Un orage développé dans le nord-est de l'Espagne en début de nuit a pris une forme singulièrement circulaire vers 2h00 TU dans le Golfe du Lion (voir image méteosat). Plusieurs sylphes et halos ont alors été vus par la caméra, certains atteignant des développements verticaux rarement observés.





Deux des plus spectaculaires sylphes détectés le 1er septembre 2009, l'un à 2h33min16s TU (à gauche) et l'autre à 3h07min43s TU (à droite) et montrant plusieurs éléments de type "carotte" produits quelques millisecondes après des éclairs positifs, avec des pics de courant de 153 kA et 86 kA respectivement.
Leur développement vertical est particulièrement élevé, de l'ordre de 70 km, pour une extension horizontale d'environ 80 km. Alors qu'en général les sylphes se propagent vers le bas sous la forme de streamers pouvant atteindre au maximum une altitude d'environ 40 km, ils sont "descendus" ce jour-là jusque dans la stratosphère, à moins de 30 km d'altitude, ce qui suggère des conditions particulièrement favorables.
Les vidéos, qui tournent en boucle, ont été ralenties par rapport à la réalité.

À partir de 2013, le microsatellite TARANIS (Tool for the analysis of radiation from lightning and sprites, programme MYRIADE du CNES) observera depuis l'espace tous ces types d'événements lumineux ainsi que l'ensemble des émissions qui leur sont lié, afin de mieux comprendre leur implication dans notre environnement.
Ces phénomènes sont en effet les témoins de transferts importants d'énergie entre la troposphère et les couches supérieures et peuvent de ce fait jouer un rôle dans le circuit électrique global du système Terre-atmosphère, avoir une action sur la chimie de la mésosphère en participant à la production d'oxyde d'azote ou encore être à l'origine d'émissions terrestres gamma très énergétiques (~ 20 MeV).

Source

Trouvé sur : L'Échelle de Jacob

Repost 0
Published by openyoureyes - dans NATURE-ECOLOGIE
commenter cet article
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 21:58

http://www.futura-sciences.com/comprendre/d/images/473/vanuatu_31.jpg

Île d'Ambrym (Marum). Cratère et lac de lave (Mbolesu) Mbwelesu. Vanuatu (01/12/1995) © IRD/Michel Lardy.


Au mois d'août, le réalisateur néo-zélandais Geoff Mackley et deux autres aventuriers Bradley Ambrose et Nathan Berg sont parvenus à s'approcher plus près que quiconque du cratère volcanique Marum situé au Vanuatu. Une prouesse qu'ils ont pu filmer.


"La plus incroyable vidéo de volcans de tous les temps". C'est ainsi que le réalisateur Geoff Mackley présente sur son site internet la vidéo qu'il est parvenu à filmer avec ses équipiers Bradley Ambrose et Nathan Berg. Une affirmation que l'on pourrait penser exagérer au premier abord... du moins jusqu'à que l'on voit la fameuse vidéo. Le réalisateur néo-zélandais ne s'y trompe pas c'est bel et bien un spectacle extraordinaire qu'il nous offre et pour cause, pour le filmer celui-ci n'a pas fait les choses à moitié.

 

C'est dans l'archipel de Vanuatu dans l'Océanie qu'il est parti au mois d'août dernier avec Bradley Ambrose pour s'aventurer à proximité du cratère volcanique connu sous le nom de Marum situé sur l'île d'Ambrym. De là, cet amateur de sensations fortes a alors réalisé la prouesse de s'approcher du cratère encore plus près que quiconque ne l'avait fait jusqu'ici. Plus précisément, il est descendu à quelque 30 mètres juste au dessus d'un impressionnant puits rempli de lave en mouvement. "Il faisait tellement chaud (1150 degrés) que sans protection, on ne pouvait pas tenir plus de 6 secondes avant de battre retraite. Avec une combinaison contre la chaleur, j'ai pu tenir 40 minutes", explique le réalisateur sur son site internet.

 

En vérité, il a fallu plusieurs jours aux aventuriers pour réaliser leur prouesse à cause de conditions météo capricieuses. Mais le 11 août, Geoff Mackley a finalement bravé le temps pour descendre équipé d'une combinaison ainsi que d'un équipement de pompier pour respirer. Le tout sous la caméra de Bradley Ambrose. "Je suis arrivé à 30 mètres de la lave et nous avons filmé une vidéo tellement incroyable que nous sommes restés sans voix", indique t-il encore. Une escapade plutôt périlleuse qu'ils ont renouvelée au cours des jours suivants.

 

Le Marum culmine à quelque 1.270 mètres d'altitude et constitue avec le cône Benbow, la partie volcanique active de l'île d'Ambrym. Le cratère est en éruption depuis 2008 et des lacs de lave perceptibles depuis le ciel, s'agitent dans son puits

 

 

Repost 0
Published by openyoureyes - dans NATURE-ECOLOGIE
commenter cet article
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 23:24

Le terme alignement de sites désigne une notion controversée : celle de lignes imaginaires reliant certains grands sites préhistoriques. Elle est différente de l’alignement mégalithique, qui est un ensemble de menhirs posés sur une ou plusieurs rangées. Il faut au moins trois menhirs pour parler d'alignement et ceux-ci peuvent compter jusqu'à plusieurs milliers de pierres comme à Carnac. Un alignement de site se caractérise par un alignement à grande échelle de monuments ou d’œuvres importantes. Les lignes ainsi tracées sont plus connues sous le nom de « ligne de Ley ».


leylinesII.jpg

Historique

En septembre 1870, William Henry Black donnait à la British Archaeological Association, à Hereford, une conférence où il supposait qu'entre « les monuments existe un marquage fait de lignes géométriques qui couvrent l'ensemble de l'Europe occidentale ».

L'inventeur de la notion ou le découvreur du phénomène est Alfred Watkins en 1921. Dans son livre Early British Trackways (1922) il propose comme explication celle d'une route d'échanges, inconnue des historiens, mais réelle et utile. Il a systématisé son idée en 1925, dans The Old Straight Track. Le 30 juin 1921, Watkins traversait à cheval des collines près de Blackwardine, dans le Hereforshire quand il nota que de nombreux sentiers semblaient relier une colline à l'autre selon une ligne droite. Il examina alors une carte, et eut une soudaine intuition, un "flash" : les ley lines. Watkins croyait que, dans les temps anciens, quand l'Angleterre était bien plus boisée, le pays était traversée par un réseau de routes fait de lignes droites, et qui utilisait des caractéristiques marquantes du paysages comme des points de navigation, cela avant même l'époque romaine.

L’occultiste Dion Fortune, en 1936, dans son roman The Goat-Foot God a émis l’idée que les ley lines sont des lignes de force reliant des sites préhistoriques.

Il ne manque pas d'esprits originaux pour affirmer que ces alignements sont parfois des pistes d'atterrissage pour engins spatiaux de civilisations anciennes et inconnues, ou pour des OVNI.

David Cowan (2004) et le mouvement New Age y voit des lignes d'énergie terrestre.

Exemples

Watkins mentionne une ligne allant de la montagne Skirrid à la Pierre d'Arthur (Arthur's Stone).

On cite souvent les lignes de Nazca.

Becker-Hagens ont également fourni des coordonnées de points énergétiques par lesquels passent les lignes de Ley. Ces points se trouvent aux intersections des lignes et sont de 3 types :

  • Yin : point plutôt calme
  • Yang : point très énergétique
  • Équilibré : point entre le Yin et Yang

Dans certaines explications, il y aurait un rapport avec le noyau de la Terre qui est de type planète tellurique : le noyau contient un champ magnétique et une structure différente des planètes gazeuses.

 

http://www.crystalinks.com/gridbkwh.gif

Alignement de sites, alignements astronomiques

Il ne faut pas confondre "alignement de sites" (ley lines) et "alignements astronomiques". Cette dernière notion, elle aussi controversée, soutient que de grands monuments ou lieux de la préhistoire ou de l'antiquité reflètent sur le sol des constellations ou astres. Par exemple, selon Selim Hassan et Robert Bauval les trois pyramides de Gizeh, en Égypte, reproduisent à terre les trois étoiles du Bouclier d'Orion. Ce genre de spéculation relève de l'archéoastronomie. Parfois il y a, à la fois, alignement de sites et alignement astronomique. "Selon John Michell (The New View over Atlantis, 1986), les principaux sites mégalithiques du Sud de l'Angleterre se disposent sur une ligne droite qui va de Saint-Michael's Mount (près de Penzance, en Cornouailles) jusqu'à Lowestoft, à 580 km de distance, en passant par Glastonbury et Avebury, et cette ligne correspond à celle du lever du Soleil au 1er mai, date de Belataine, la fête des druides et de la lumière" (Pierre Riffard, Nouveau dictionnaire de l'ésotérisme, p. 20).


 

Alignements géométriques de lieux sacrés

 

Alain Boudet

Dr en Sciences Physiques, Thérapeute psycho-corporel, Enseignant

1. Alignements géométriques de lieux sacrés
2. Réseaux énergétiques planétaires et polyèdres
3. La nouvelle grille planétaire et l'évolution de la conscience

Résumé: L'observation des lieux sacrés partout sur la planète (mégalithes, monuments, ouvrages de terre, lieux de cérémonie) révèle qu'ils ne sont pas situés au hasard, mais sur des lignes géométriques précises. La Terre est tissée d'un réseau de ces lignes qui sont les manifestations physiques de flux énergétiques. Bien qu'il n'en soit pas fait mention dans notre éducation conventionnelle, ces faits ont été bien documentés dès les années 1930. Les peuples anciens détenaient la connaissance de ces flux et l'ont imprimée dans le paysage. Les indigènes actuels d'Australie et d'Amérique du Sud ne l'ont pas oublié.

 

Contenu de la première partie

Annexes

Depuis l'espace, la Terre nous apparait comme une boule ronde et lisse très légèrement aplatie aux pôles. Nous distinguons facilement les mers et les continents, mais à première vue aucune structure régulière, aucun réseau, aucun treillis n'y sont apparents. Si un réseau de lignes structurées existe, il faut chercher d'autres indices.

La Terre vue de l'espace

Le globe et les coordonnées

Merci à Toocharger.com

Merci à C. Motte et M.-C. Vouloir, EHESS/CNRS

 

On peut tout d'abord noter que puisque la Terre tourne autour d'un axe qui traverse les pôles, ces points se distinguent des autres parce qu'ils ne bougent pas. Ils auront donc un statut particulier dans un réseau.

A partir de ces 2 pôles, on peut également construire l'équateur, comme cercle équidistant des 2 pôles. Toutefois il en est déduit par réflexion, il n'est pas apparent concrètement par des caractéristiques physiques reconnaissables sur le terrain. De même, par construction sur le globe, on peut tracer des cercles qui passent par les pôles et entourent la Terre. Ce sont les méridiens. Puis, si on trace les cercles horizontaux, donc perpendiculaires aux méridiens, appelés parallèles, on obtient une grille de repérage et de géolocalisation au moyen de laquelle on peut désigner n'importe quel point de la Terre par ses coordonnées.

 

Ce sont ces coordonnées, par exemple, qui sont utilisées par les satellites géostationnaires GPS (Global Positioning System – ou système mondial de localisation). La géodésie est la science qui a pour objet de mesurer la surface de la terre et de définir un système de repérage tel que la longitude et la latitude. Toutefois, cette grille semble être une convention choisie arbitrairement par quelques spécialistes qui ne correspond pas à une réalité physique.

Il existe effectivement un treillis de lignes entrelacées qui se révèlent par leurs traces physiques sur la Terre. Ce treillis est différent du système de méridiens et de parallèles, mais par certains aspects, il présente quelques rapports avec lui. Des pionniers l'ont redécouvert à partir de la fin du 19e siècle. Nous allons les suivre pas à pas dans leurs découvertes. Dans ce premier article, nous nous intéressons aux alignements de sites. Dans le suivant, nous explorerons comment le treillis est organisé sur le plan planétaire et dans le troisième quelle est sa fonction et comment il évolue avec le temps.

 

Les alignements de sites anciens en Angleterre ou lignes de ley


Au 19e siècle, à peu près en même temps, plusieurs personnes en Europe sont intriguées par la disposition de certains lieux antiques ou lieux de culte qui commençaient à susciter de l'intérêt, et font quelques investigations rudimentaires avec leurs propres moyens.

Ainsi, en Angleterre, William Black s'intéressait au réseau subsistant des anciennes routes romaines. De fil en aiguille, il se rend compte qu'il existait un filet de lignes droites qui couvrait la Grande-Bretagne et au-delà. Des lignes radiales et polygonales reliaient des points et édifices précis du paysage, dont certains constituaient des bornes de comtés. En 1870, il fait une conférence à la British Archaeological Association où il expose sa théorie. Il énonce que Entre les monuments existe un marquage fait de lignes géométriques qui couvrent l'ensemble de l'Europe occidentale".

En 1882, G. H. Piper fait une causerie où il énonce que Si on trace une ligne depuis la montagne Skirrid-fawr vers la Pierre d'Arthur au nord, elle passe par Hatterall Hill, et les châteaux de Oldcastle, Longtown Castle, Urishay et Snodhill.

Une ligne de ley en Angleterre

Une ligne de ley à Saintbury, Angleterre. Elle emprunte un ancien chemin, passe par une croix médiévale, une église saxonne, et un tumulus
Photo aérienne de Paul Devereux ©1996

Dans notre culture occidentale contemporaine, le concept d'alignements de sites est généralement attribué à l'anglais Alfred Watkins dans les années 1920, bien qu'à la même époque d'autres aient eu la même idée, tel l'astronome anglais Norman Lockyer. En 1921, en se promenant à cheval dans les collines de Blackwardine situées dans le Hereforshire, Watkins remarque que de nombreux sentiers semblent relier une colline à une autre en ligne droite.

En examinant ensuite une carte, il a l'intuition soudaine de l'alignement de sites préhistoriques. Recherchant des preuves visuelles de cette théorie, il découvre que des sites tels que des pierres levées (menhirs), des collines rondes artificielles ou tumulus (qu'on prétend être d'anciennes structures funéraires) sont situés en ligne droite sur des kilomètres à travers la campagne. Il prend de nombreuses photographies sur le terrain et constitue un club de recherche, le Straight Track Club. Watkins produit conférences, articles et livres (The Old Straight Track, 1925).

Watkins remarque que ces lignes traversent des lieux dont les noms comportent le suffixe ley (ou lay, lee, leigh, lea, ly). Cet ancien mot anglo-saxon signifie espace dégagé, tel que clairière, prairie ou couloir de dégagement. C'est pourquoi il les nomme lignes de ley. Plus tard, il abandonne cette terminologie pour le terme piste ancienne rectiligne (old straight track). Mais le terme ley a été repris tel quel par d'autres et a subsisté dans l'usage.

Les jalons des lignes de ley

Quand ils détectent une ligne de ley, Watkins et ses collaborateurs la remarquent par des éléments du paysage physiquement repérables. Puis en l'examinant plus attentivement sur le terrain, ils trouvent d'autres éléments moins visibles, parfois enterrés.

Les jalons de ces lignes sont des éléments soit naturels, soit construits de main d'homme: lieux liés à l'eau (mares, sources, puits), tumulus, dolmens, menhirs, cromlechs (cercles de pierres), cercles et ouvrages de terre, châteaux, églises, collines de forme particulière.

 

Pour Watkins, il semblait logique que ces lignes étaient les traces d'anciennes voies de transport existant avant l'occupation romaine. Les sites seraient alors des points de repérage pour les voyageurs, des points de mire et de halte à travers le paysage, de colline en colline. Sans plus éléments, il lui était difficile d'imaginer leurs véritables fonctions que nous exposerons dans le troisième article de cette série.

Par la suite, ces lieux auraient été utilisés pour y construire des temples et constructions sacrées. On sait effectivement que les chrétiens ont construit leurs églises, les grandes cathédrales et autres sites sacrés à l'emplacement de cultes anciens pré-existant. Les lignes de ley existaient indéniablement aux temps préhistoriques.

 

 

 

 

 

>> Suite sur la page originale <<

 

 

 


 

 

Aller plus loin :

 

 

L'ancien secret de la fleur de vie (article + video + pdf's)

Repost 0
Published by openyoureyes - dans NATURE-ECOLOGIE
commenter cet article
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 20:30

 

 

http://sphotos-a.xx.fbcdn.net/hphotos-snc7/c0.0.403.403/p403x403/301246_486309861387335_92662866_n.jpg

"Faites face à la réalité les chemtrails sont réels"

 

 

Après le premier film de Michael Murphy "What In The World Are They Spraying ?" (Qu'est-ce qu'ils épandent dans le monde), voici son nouveau film qui traite du pourquoi des épandages (Chemtrails).

 

Le documentaire est sous titré sur sa page Youtube, pour les activer utiliser les boutons disponibles en bas à droite de la vidéo.

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by openyoureyes - dans NATURE-ECOLOGIE
commenter cet article
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 22:13

http://client.globecartoon.com/cgi-bin/WebObjects/GCAdmin.woa/wa/jpgImage?UID=1001972

Arnie Gundersen expose au Dr Helen Caldicott la situation de la centrale de Fukushima (31 août, durée 54 mn) dans le cadre de l'émission "If you love this planet". Prenez le temps de la visionner pour être réellement au courant de l'état des 4 réacteurs de la centrale.

Voici le descriptif de la vidéo :

 

Publiée le 16 sept. 2012 par

Nouvelle interview d'Arnie Gundersen par Helen Caldicott dans son émission "If you love this planet" (Si vous aimez cette planète). Voici les sujets abordés :


- Situation de l'unité 4, travaux en cours, transfert du combustible de la SFP
- Situation des autres unités, que faire dans les années et décennies à venir ?
- Y a-t-il encore des risques de fusion, d'explosion d'hydrogène, de vapeur ?
- Refroidissement des réacteurs et piscines, que devient l'eau, est-elle dangereuse ?
- Pollution aérienne et de l'océan Pacifique par les rejets
- Conséquences sanitaires, dans l'immédiat et les années à venir
- Fukushima vs Tchernobyl
- Que faire de tout le combustible usagé, sur le site et dans tout le pays ?

 

 

 

 

 

La deuxième vidéo (7 mn) s'appelle "Le prix du silence" :

Publiée le 12 sept. 2012 par

Traduction de la description de l'auteur :
Kuchidomeryou est un court-métrage enregistré au cours de mes voyages en Honshū (Japon) environ un an après la catastrophe de Fukushima. Il vise à refléter la vie et l'atmosphère là-bas : Ces situations normales / anormales ... et ces lourds silences constants.

Ce court métrage est une petite contribution pour soutenir le peuple japonais dans cette situation effrayante et un message pour maintenir l'idée que nous devons réfléchir sur les énergies renouvelables.

Combien d'accidents nucléaires, de gens malades ou morts faudra-t-il avant d'admettre le danger de l'énergie nucléaire?

 

 

 

 


 

 

Un gros merci à l'équipe du bistrobarblog pour leur travail quotidien d'information et de traduction !

 

Aller plus loin :

 

Into eternity / Dans l'éternité (Docu+article) [VOSTFR]

Repost 0
Published by openyoureyes - dans NATURE-ECOLOGIE
commenter cet article
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 16:20

2012 ne cesse de montrer des signes inquiétants, la biodiversité se meure, la nature devient folle. Parmi les nombreuses anomalies enregistrées depuis le début de l'année, un cas surprenant et peu médiatisé secoue une petite ville tranquille de Russie. A Ekaterinbourg, les résidents ont signalé que la petite rivière Olkhovna s'est tout à coup transformée en un courant d'eau chaude!

"La température de la rivière est très élevée et les rives sont pleines de poissons morts», dit un professeur d'une université locale. Un apport massif d'eau bouillante serait la cause (logique). Cependant, les scientifiques ignorent encore l'origine de cet écoulement anormal d'eau chaude.

 

 

 

 

 


 

Source: TerraRealTime

 

Trouvé sur : Sott.net

Repost 0
Published by openyoureyes - dans NATURE-ECOLOGIE
commenter cet article
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 22:28

http://www.google.com/hostednews/afp/media/ALeqM5iVPFE-OSXz2obG4jhYgjIYHkRMQA?docId=photo_1346791224730-1-0&size=l

Forêt vierge, LIberia (Crédit : AFP)


Environ 40% des forêts du Liberia ont été vendues à des compagnies forestières dans le cadre de contrats secrets et souvent illégaux, a affirmé mardi l’ONG Global Witness, quelques jours après l’annonce par la présidence d’une enquête sur l’octroi des permis d’exploitation.

Une enquête menée par Global Witness a révélé que ces deux dernières années, un quart des terres de ce pays d’Afrique de l’Ouest a été cédé à des compagnies d’exploitation forestière, selon le rapport rendu public mardi.

Selon l’ONG, les nouveaux contrats d’exploitation forestière couvrent désormais 40 % des forêts du Liberia et près de la moitié de ses meilleures forêts vierges.

Ils ont donné à des compagnies liées au géant malaisien bien connu de l’exploitation forestière Samling un accès sans précédent à quelques-unes des forêts les plus préservées du Liberia, ajoute l’ONG.

Samling et ses filiales ont été impliqués dans des affaires d’exploitation illégale au Cambodge, au Guyana et en Papouasie-Nouvelle Guinée.

Vendredi, la présidente du Liberia Ellen Johnson Sirleaf avait annoncé l’ouverture d’une enquête indépendante sur l’octroi des permis d’exploitation, après avoir suspendu le directeur de l’Autorité du développement forestier, Moses Wogbeh.

 

 

 

Repost 0
Published by openyoureyes - dans NATURE-ECOLOGIE
commenter cet article

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment