Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 18:01
The power of nightmares / Le pouvoir de la peur (Docs) [VostFR]

Dans le passé, les politiques promettaient de créer un monde meilleur.


Ils avaient plusieurs moyens d’arriver à cela mais leur pouvoir et leur autorité leur venait des visions optimistes qu’ils offraient à leur peuple. Ces rêves ont échoué et aujourd’hui les peuples ne croient plus dans les idéologies. De plus en plus, les politiques sont vus comme de simple managers de la vie publique. Mais aujourd’hui, ils se sont attribué un nouveau rôle qui restaure leur pouvoir et leur autorité.

 

Au lieu de nous donner du rêve, ils promettent de nous protéger des cauchemars. Ils disent qu’ils nous protègeront des terribles dangers que nous ne pouvons ni voir ni comprendre. Et le plus grand d’entre eux est le terrorisme international ; un sinistre réseau composé de cellules dormantes présentes dans tous les pays du monde. Une menace qu’il nous faut combattre par une Guerre contre la Terreur. Mais cette menace est en grande partie un simple fantasme., exagéré et déformé par les politiciens. Ce n’est qu’une sombre illusion qui s’est répandue et a été acceptée telle quelle par les gouvernements, les services secrets et les médias de masse du monde entier. Cette série de documentaire raconte comment et pourquoi ce fantasme fut créé. Et à qui il profite.


Au coeur de cette histoire se trouvent 2 groupes ; les néo-conservateurs américains et les islamistes radicaux. Les membres de ces deux groupes étaient des idéalistes dont les idées naquirent de l’échec du rêve libéral de construire un monde meilleur. Tous les deux avaient une explication très similaire pour expliquer cet échec.

 

Ces 2 groupes ont changé le monde mais pas dans le sens qu’ils souhaitaient. Ensemble, ils ont créé la vision de cauchemar actuelle d’une organisation machiavélique secrète qui menace le monde. Un fantasme que les politiques se sont empressés de récupérer quand ils se rendirent comptes qu’il avait pour effet de restaurer leur pouvoir et leur autorité dans un monde désillusionné. Et ceux qui faisaient le plus peur devinrent les plus puissants

 

Episode 1 : Baby It’s Cold Outside

 

 

Ce premier volet à l’époque de la Guerre Froide retrace les raisons morales de la lente transformation de la société et du paysage politique des nations américaine et égyptienne. Il dévoile le parallèle entre la montée de l’islamisme dans le monde arabo-musulman et du néoconservatisme aux États-Unis.


Mettant en scène les fondateurs idéologiques, Leo Strauss et Sayyid Qutb, des deux acteurs importants de la guerre contre le terrorisme, les néoconservateurs américains et les “islamistes radicaux”.

 

 

 

Épisode 2 : The Phantom Victory

 

 

Ce second volet de la trilogie The Power of Nightmares : The Rise of the Politics of the Fear, intitulé The Phantom Victory (La Victoire Fantôme), explique brièvement l’union des néoconservateurs aux islamistes pour défaire les soviétiques en Afghanistan avec la fameuse opération Cyclone de la CIA pour armer les Moudjahidins de l’Alliance du Nord du commandant Massoud ainsi que d’autres groupes de résistance afghane via le Pakistan.

 

Dans leur idéologie respective de bataille du bien contre le mal, l’effondrement brutal de l’URSS et la chute du communisme en Europe de l’Est qui laisseront les disciples néocons de Leo Strauss sans ennemi les pousseront à en trouver, à en fabriquer, un nouveau à l’intérieur des Etats-Unis afin de garder le pouvoir fraichement acquis mais aussi à l’extérieur de leurs frontières avec les nombreux petits tyrans dans le monde comme Saddam Hussein.

 

De leur côté, les islamistes extrémistes poussés par Ayman al-Zawahiri soutenu par le financement d’un certain saoudien du nom d’Oussama Ben Laden tenteront de remodeler en vain le monde arabo-musulman corrompu en créant des révolutions violentes et meurtrières notamment en Algérie et en Egypte.

 

 

Épisode 3: The Shadows in the Cave

 

 

The Shadows in the Cave (Les Ombres dans la Grotte) est le troisième et dernier volet de la saga The Power of Nightmares : The Rise of the Politics of the Fear qui se penche essentiellement sur la fabrique de la peur qui entoure la guerre mondiale contre le terrorisme et la création machiavélique du mythe incroyable de l’insaisissable ennemi fantôme, la nébuleuse Al-Qaïda, construit de toutes pièces par la CIA sous le contrôle des néoconservateurs aux commandes de la Maison Blanche et vendu aux américains comme aux citoyens du monde à grands coups de propagande des mass médias depuis les tragiques événements du 11 septembre 2001.

 

Selon Adam Curtis, pour les ultra-radicaux Ayman al-Zawahiri et Oussama Ben Laden traqués jusque dans les grottes de Tora-Bora par des milliers de soldats anglo-saxons de la coalition atlantiste, c’est une guerre sainte internationale contre la corruption occidentale des moeurs mais aussi et toujours contre tout musulman qui n’adhère pas à leur crédo.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SOCIETE
commenter cet article

commentaires

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment