Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 00:21

L'heure est grave. Si nous ne changeons pas nos habitudes alimentaires, mers et océans pourraient être vides de leurs poissons en 2050. Dans cet excellent documentaire commenté par l'actrice Mélanie Laurent, le journaliste britannique Rupert Murray dénonce les méfaits de la pêche industrielle sur nos océans et en appelle à nos consciences.

THE END OF THE LINE : L'Océan en Voie d'Epuisement (Doc) [VF]

Après la diminution de la couche d'ozone et le réchauffement climatique, les habitants de la planète sont pressés de se pencher sur une autre catastrophe écologique : la surpêche et ses conséquences désastreuses sur les espèces de poissons.

 

Pendant deux ans, Rupert Murray s'est rendu aux quatre coins du globe et a recueilli les témoignages de nombreux spécialistes, dont Roberto Mielgo, ex-pêcheur devenu militant écologiste, et Charles Clover, journaliste d'investigation au "Daily Telegraph" dont le livre "The End of the Line", paru en 2004, a directement inspiré le réalisateur. Le constat est effarant. Depuis les débuts de la pêche industrielle, dans les années 1950, la population des océans aurait déjà chuté de près de 90 % et les crises se succèdent.

 

La plus récente est l'extinction imminente du thon rouge, utilisé pour la fabrication des sushis, dont la consommation a connu un boom planétaire. Au début des années 1990, la disparition quasi totale des bancs de morue à Terre Neuve avait entraîné le gouvernement canadien à décréter un moratoire de deux ans sur la pêche de cette espèce.

 

Malheureusement, il s'agit de l'un des rares cas où une législation aussi répressive a été imposée, car la tendance générale est plutôt au laxisme. Pêche à la chaîne, déferlement de cargaisons énormes, surabondance de marchandises sur les étals des marchés : malgré les quotas de pêche de l'Union européenne, mers et océans se vident peu à peu de leurs poissons et, à ce rythme, il n'y en aura plus un seul en 2050. Une telle catastrophe écologique entraînerait à coup sûr une grande famine. Rupert Murray ne se contente toutefois pas d'un sévère rappel à l'ordre aux consommateurs que nous sommes.

 

Il propose également des solutions simples et réalisables, comme la création de réserves marines interdites à la pêche ou la création de pêcheries indépendantes certifiées durables, rappelant que la volonté politique et le militantisme sont nécessaires pour mettre fin à la surpêche.

 

@ Planète +

Vidéo trouvée sur : http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php

Partager cet article

Repost 0
Published by openyoureyes - dans NATURE-ECOLOGIE
commenter cet article

commentaires

lasorciererouge 25/09/2013 07:43

http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-les-baleines-blanches-des-specimens-mysterieux-et-particulierement-rares-120238298.html

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment