Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 14:13

 

 

Un jour, un journaliste paraît-il célèbre débarque dans le bureau de Jean-Pierre Mocky. Ce dernier, tout surpris, découvre cet homme en larme. Il s'empresse donc de lui demander pourquoi. Et là, le journaliste lui répond que pas plus tard qu'il y a deux semaines, il est sorti de sa voiture pour se rendre dans une banque. Pressé, il avait oublié la clé sur le contact, et sa fille sur la banquette arrière. Il n'avait pas fait 20 mètres que la voiture, et la fille, avaient disparues! La pauvre enfant fut retrouvée vivante, mais violée et bien évidemment traumatisée. C'est à partir de ce fait divers que Mocky décida de faire un film traitant de pédophilie et s'attaquant aux réseaux de pervers dégueulasses. Ce film, c'est LES BALLETS ECARLATES.


Mocky aime mettre en avant le fait que le ministre de la culture a interdit ce film en raison de son caractère choquant. Suite à une plainte du réalisateur étalée dans un grand quotidien, le film est "relâché" mais le hic c'est que personne n'ose le projeter. Pour Mocky, les salauds ont tout de même réussi à interdire son film et il est pas content. Pour le spectateur doué d'un minimum de bon sens, il s'agit d'un triste fait: le film est si pourri que personne ne prendra le risque de le projeter.


Et voila le film qui commence: un père divorcé et alcoolique "loue" son fils et sa fille à un réseau de pédophiles composé d'un candidat à la mairie locale, d'un juge d'instruction etc... Une belle brochette de canailles qui s'excite la nouille devant des mômes de moins de 10 ans au milieu d'un grand salon bourgeois. Mais le fils en question s'échappe et trouve refuge auprès d'une mère seule dont le fils disparut quelques années plus tôt. Ensemble, ils s'allieront à l'armurier local (Mocky himself) pour infiltrer le réseau et le détruire.


L'intention de dénoncer les atrocités citées est bonne, la méthode l'est en revanche beaucoup moins. On assiste effaré à un carnaval d'acteurs plus ou moins amateurs récitant leurs lignes de manière souvent pathétique devant une caméra rarement inspirée. Et plus le film progresse, plus il s'enfonce dans le ridicule via des rôles secondaires caricaturaux interprétés de manière exagérées - voire pathétique. Le film sombre donc dans la parodie involontaire et le public - qui aura su rester poli une bonne heure au moins (la projection eut lieu en présence du maître) - se relâche et commence enfin à pouffer d'un rire franc devant les déboires d'une bande de criminels dégueulasses qui va rapidement se faire éliminer par une version de Rambo au féminin lors d'une scène mémorable qui n'aurait pas détonnée dans un épisode de Benny Hill. Alors faire rire avec un sujet aussi délicat que la pédophilie pourrait relever du talent, malheureusement, ici, la raison est tout autre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Pierre Mocky dénonce les réseaux de pédophilie et le silence de la justice et des médias (VidZ)

Partager cet article

Repost0
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 18:42

 

Source : novusordoseclorum

Via : Presse Libre Internationale

 

 

Le but des études de Kinsey était de normaliser un lot de comportements qui avaient toujours été considérés comme socialement inacceptable, tel que, la sodomie, l’inceste, la pédophilie et la bestialité. En montrant que ces comportements étaient plus répandus que le public ne le percevait, cela les rendaient plus acceptables....

 

 

L’endoctrinement d’une société

Kinsey, Sex and Fraud, par Judith A. Reisman et Edward W. Eichel

Jonh H. Courth & Dr. J. Gordon Muir, éditeur, publié par LochinvarHuntingtion House . 1990



Il serait difficile de surestimer l’impact des rapports Kinsey, sur les hommes, sur la société et sur le développement culturel américain. Le rapport de Kinsey sur les mâles fut publié en 1948 et celui sur les femmes en 1953. Ces rapports étaient basés sur l’histoire sexuelle de 18,000 personnes et ils choquèrent la nation américaine en lui révélant que les habitudes sexuelles des Américains étaient plus libérales qu’on ne l’avait imaginé à l’époque.

Les études de Kinsey furent le point de départ de toute une révolution sexuelle et ont servi de base aux récriminations du mouvement gai. Le chiffre de 10% de la population américaine étant homosexuelle tire son origine des rapports de Kinsey. En fait, il se rait plus juste de dire que les étaudes de Kinsey ont joué un rôle majeur directement ou indirectement dans l’établissement des valeurs de la majorité des Américains d’aujourd’hui. Ils ont également joué un rôle important. dans l’établissement des cours et des programmes d’éducation sexuelle enseignés dans les écoles et collèges et spécialement au collège d’écologie humaine de Cornell. Un exemple de cette influence est l’utilisation de l’échelle de Kinsey qui va de l’homosexualité exclusive à la bisexualité exclusive. Cette échelle était une construction de Kinsey basée sur ses données et qui a servi depuis de modèle académique. ---la bisexualité étant considérée comme la condition la plus saine.

Que devrait-on faire si on découvrait que ce point de repère de la culture américaine n’a aucune base scientifique ? Si les rapports de Kinsey étaient frauduleux, nous devrions en toute honnêteté intellectuelle, examiner soigneusement toutes les conclusions qui en ont été tirées. Considérant à quel degré le mouvement gai s’est appuyé sur ces rapports pour nourrir son agenda, nous ferions bien de regarder attentivement leurs demandes. Le président de L’American Psychological Association (A.P.A), quand il prit sa décision en 1973 de rayer l’homosexualité de la liste des désordres pathologiques était grandement influencé par Kinsey. Nous devrions réévaluer nos propres moeurs sexuelles mais surtout les collèges et les universités qui enseignent la sexualité et la sociologie d’un point de vu Kinseyien, comme le collège d’écologie humaine de Corbeille, devraient examiner méticuleusement leurs données de base scientifiques et historiques pour tous leurs enseignements.

Dans ce livre phare, «Kinsey, Sex And Fraud» les auteurs, Judith A. Reisman et Edward W. Eichel expliquent l’extraordinaire degré de fraude qui caractérisent chaque niveau des rapports Kinsey. L'ex-candidat présidentiel, Patrick Buchanan a qualifié ce livre de ‘’dynamite sociale’’.

Les auteurs montrent que le but des études de Kinsey était de normaliser un lot de comportements qui avaient toujours été considérés comme socialement inacceptable, tel que, la sodomie, l’inceste, la pédophilie et la bestialité. En montrant que ces comportements étaient plus répandus que le public ne le percevait, cela les rendaient plus acceptables. Comme les psychologues Zimbardo, Ebbeson et Maslach l’écrivent, en 1977 dans leurs livres ‘’Influencing Attitudes and Changing Behaviour’’ , ‘’The results of the Kinsey Surveys on Sexual Behaviour of the American male and female established to some degrees social standards of what was acceptable common practice." (P89) (1)

Par exemple, Kinsey montrait que l’homosexualité était beaucoup plus fréquente qu’on ne l’avait alors pensé : Il écrivit : «37% de la population mâle (des États-Unis) possède au moins quelques évidences d’homosexualité reliées à l’orgasme entre l’adolescence et la vieillesse. » Il ajoutait que chaque 4ième mâle a eu «une expérience homosexuelle distincte et continue. » pendant au moins trois années entre 16 et 55ans, qu’un homme sur huit a «plus d’homosexualité que d’hétérosexualité « alors que 10% sont plus au moins exclusivement homosexuels pendant la même période ; et, que quatre pour-cent des mâles blancs sont exclusivement homosexuel pendant toute leur vie après l’assaut de l’adolescence ’’. N.D.T.) ne provenaient que de Kinsey.

De ces études, Kinsey tira son échelle, et la théorie maintenant dominant que la bisexualité est la norme et le style de vie le plus ‘’sain’’ pour les individus. Le sexologue bien connu John Money, de l’université John Hopkins a même suggérer que l’hétérosexualité exclusive soit presque pathologique, une relique culturelle d’une société répressive. Quelques livres encouragent même les jeunes enfants à avoir des expériences homosexuelles.

Kinsey avait ‘’découvert’’ que les enfants étaient des êtres sexués avec un appétit sexuel (qui devait supposément être satisfait) à partir des premiers instants de la petite enfance. Ceci a eu un effet important sur l’éducation sexuelle, et plusieurs enseignent maintenant que la pédophilie est un comportement légitime pointe. Il y a même des scientifiques qui suggèrent que la pédophilie puisse être une orientation comme l’homosexualité et que les pédophiles auraient des droits spéciaux.

Les études de Kinsey ont également servi à banaliser l’inceste et la bestialité. Plusieurs livres modernes, tels que ‘’Wardle Pomeroy’s Boys and Sex and Girls and Sex, (Pomeroy était un co-chercheur de Kinsey )’’ prétendent que les contacts sexuels avec un parent ou un semblable ou un animal familier seraient un bénéfice pour les deux individus en autant que les impressions de culpabilité imposés par la culture aient disparues et que les orifices utilisés soient propres.

Il a aussi démontré que la promiscuité, l’adultère et la masturbation était de pratique beaucoup plus courante qu’on ne le croyait. Ceci amenait à croire que de tels comportements étaient ‘’normaux’’ et servaient à réduire la culpabilité de ceux qui seraient tentés d’en faire autant. C’était là les semences de la révolution sexuelles.

Reisman et Eichel ont découvert des preuves que :

La plus importante découverte est que le quart des échantillons de Kinsey étaient des anciens prisonniers. ‘’Present and former prison inmates made up as much as 25% of the group of men Kinsey used to find out what «normal» male sexual behavior was!’’ (p.9) (2) . Il apparaît que Kinsey avait délibérément choisi une part importante de détenus pour biaiser son échantillonnage. Qui plus est, plus de 60% de ces détenus l’était pour des offenses d’ordre sexuel. Kinsey savait que ces hommes avaient eu des expériences sexuelles en prison. Il était évident que cet échantillonnage résulta en une information biaisée et non représentative des comportements sexuels. En plus des détenus 5% pourraient avoir été des prostitués mâles et les auteurs ont également découvert qu’il y a eu une contribution de 350 étudiants du collège Woodruff de Peoria, Illinois, dont le taux d’homosexualité était de 50%.

Ce qui est encore plus incroyable, c’est que les données de Kinsey sur la sexualité infantile provenait de ce qui paraît être des activités criminelles déguisées en recherches. Reisman and Eichel expliquent : «Kinsey appears to have directed experimental sex research on several hundred children aged 2 months to almost 15 years. The children were orally and manually stimulated to orgasm by a group of nine sex offenders, some of whom were technically trained» (if they were not child sex offenders before, they were after the experiments). (3) L’équipe de Kinsey masturbait des bébés de deux mois jusqu'à l’orgasme et les chronométraient.

Kinsey ignorait également tout expert qui tentait de démontrer l’erreur de ses méthodes ‘’When confronted with evidence from an expert that there was bias toward unconventional sexual behavior among his subjects who volunteered for his sex researches, Kinsey ended his professional relationship with this individual [noted psychologist Abraham Maslow] and, in a clear breache of scientific ethics, deliberately ignored and concealed the information.’’ (p.9) (4)


Jonathan H.H. Bloedow
Traduction : Grangalo

1. Les résultats des études de Kinsey sur les comportements sexuels des mâles et femelles américains ont établi jusqu’à un certain point les standards sociaux de ce qui est acceptables comme pratique normale.
2. Des détenus ou ex-détenus formaient pratiquement 25% des hommes utilisés par Kinsey pour établir ce qu’était un comportement sexuel mâle «normal»
3. Il semble, que Kinsey ait dirigé des expériences sexuels sur plusieurs centaines d’enfants âgés entre 2 mois et 15 ans. Ces enfants furent stimulés oralement ou manuellement jusqu'à l’orgasme par un groupe de 9 criminels du sexe, dont quelques-uns uns avaient reçu un entraînement technique. (S’ils n’étaient pas des criminels avant, ils l'étaient après).
4. Quand il était confronté par un expert à l’évidence que ses résultats étaient biaisés par les comportements sexuels non conventionnels des sujets qui s’étaient portés volontaires pour ses recherches, Kinsey mettait un point final à sa relation professionnelle avec cet individu [note le psychologue Abraham Mazelot], et dans un manque total d’étique scientifique, il ignorait et cachait délibérément l'information.


http://sites.rapidus.net/jeancbou/kinsey.html
http://www.drjudithreisman.com/the_kinsey_coverup.html

  

 

 

 

 

 

 

 A.Kinsey: Pédophilie et Révolution Sexuelle (Doc) [VF]

Partager cet article

Repost0
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 17:44

 

 

Vidéo trouvée sur : AgoravoxTV

 

Certains osent prétendre que l’antisionisme est une opinion extrémiste, elle est même régulièrement comparée à l’"antisémitisme". Accuser un juif d’être antisémite étant ridicule, les sionistes ont popularisé le concept de "haine de soi" pour caractériser ceux qui refuseraient de se soumettre à l’idéologie nationaliste juive. Pourtant, s’opposer au sionisme n’a pas toujours été honteux, loin de là !

 

En effet, si certains font aujourd’hui passer les Naturei Karta (un exemple parmi d’autres) pour des huluberlus et des marginaux, l’étude sérieuse de leurs motivations ne peut que leur donner raison. Ainsi serait-il intéressant de demander à Bernard Henry-Lévy, qui se prétend talmudiste, ce qu’il pense du traité Ketoubot 111a (extrait du Talmud de Babylone) qui interdit formellement aux juifs de se réinstaller en Palestine par la force, et de se rebeller contre les nations ! Ces Trois serments ont, ainsi que le démontre Yakov M. Rabkin dans son livre Histoire de l’opposition juive au sionisme, été mis en avant par des juifs souhaitant s’opposer à ce qu’ils considéraient comme une idéologie dangereuse et hérétique (et ce dans plusieurs pays, et époques différentes - voir les réactions au sabbatéisme et au frankisme). Les rabbins des shtetels de Pologne de la fin du XIXe siècle avaient-ils la "haine d’Israël" lorsqu’ils dénoncaient le sionisme dans leurs prêches ? Non - ils étaient cohérents avec leur foi et d’authentiques talmudistes.

Je vous met aujourd’hui au défi de trouver ne serait-ce qu’un seul rabbin anti-sioniste approuvé par le Consistoire Central ! Avec le processus de laïcisation (et des concessions faites aux sionistes par les religieux, qui ont pour leur grande majorité aujourd’hui trouvé intérêt à soutenir l’Etat juif) l’identité juive traditionnelle centrée autour de Dieu et de la Torah s’est substituée à une idéologie centrée autour de l’Etat d’Israël, et du sentiment tribal d’appartenance au "peuple juif". Aujourd’hui, être #unbonjuif au sein de la communauté, ce n’est plus respecter les commandements (tu ne mentiras point, tu ne tueras point...), c’est précisément les bafouer en cautionnant l’existence d’un Etat dont l’existence ne tient que grâce à l’institutionnalisation du mensonge (cf la déclaration d’indépendance d’Israël, où les rédacteurs - d’origine d’Europe de l’Est - prétendent que leurs "ancêtres" avaient conquis la Palestine pour en tirer une légitimité), et de la violence, physique, ou symbolique s’exprimant au détriment de ceux qui refusèrent, ou qui refusent encore de se soumettre à la colonisation de la Palestine. On marche sur la tête.

Mais Gilad Atzmon et Jacob Cohen ne sont pas des "talmudo-antisionistes", ils ont tous deux abandonné les rites et croyances juives. Bien qu’étant tous deux "juifs par origine" ils ne parlent pas ici "en tant que juifs"... Justement, c’est tout ce que dénonce Gilad Atzmon ! Celui-ci a refusé l’identité qui lui a été imposée en tant qu’israélien de par son lieu de naissance et les devoirs des citoyens israéliens (service militaire etc.) en abandonnant sa nationalité ; et a aussi renoncé à "l’élection" en "cessant d’être juif" (cf le titre d’un livre d’un auteur autorisé). Les principes qui motivent son engagement sont d’ordres plus universels que sa qualité de "juif", souvent mise en avant par les "juifs pour la paix".

Ainsi cela lui permet-il d’apposer un réel regard critique sur son histoire, afin de produire des concepts et des réflexions pouvant s’appliquer à d’autres logiques tribales ou identitaires. Et d’amener à se questionner sur sa propre identité..."
 
Pensez à activer les sous titres.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Discussion entre Gilad Atzmon et Jacob Cohen, juifs antisionistes [VOSTFR]

Partager cet article

Repost0
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 16:48
The Pirate Bay (Doc) [VF]

Fondé en 2004, The Pirate Bay entendait permettre à ses millions d'utilisateurs, aux quatre coins du globe, d'échanger des fichiers audio et vidéo hors de tous les circuits commerciaux traditionnels - à la grande fureur de l'industrie cinématographique et musicale.

 

Au terme d'un procès très médiatisé, un tribunal suédois a prononcé des peines de prison ferme et ordonné le versement de millions de dollars de dommages et intérêts à l'encontre de trois de ses principaux membres.

 

Dans ce documentaire, chronique de cette longue procédure judiciaire, les trois jeunes geeks, Gottfrid Svartholm Ward, Fredrik Neif et Peter Sunde - leur souriant porte-parole et le plus politisé du groupe -, apparaissent comme trois garçons aux profils et aux motivations bien différents.

 

De ce portrait de hacker en jeune homme, "les fondateurs de The Pirate Bay ne ressortent pas forcément grandis, mais plus humains", écrit Damien Leloup dans Le Monde. Le documentaire ne fait en effet l'impasse ni sur leurs traits de caractère les moins sympathiques - humour douteux, propos racistes - ni sur les zones d'ombre de l'aventure - liens avec l'extrême-droite, interrogations de la cour autour des recettes publicitaires.

 

Surtout, de la visite des serveurs aux liens tissés entre The Pirate Bay, le tout jeune Parti des Pirates suédois et WikiLeaks, il propose une immersion passionnante dans l'univers du "crime désorganisé". Présenté en février à la Berlinale (en ouverture de la section Panorama documentaires), ce film de Simon Klose vient nourrir le débat sur les droits d'auteur dans une société de plus en plus interconnectée

 

 

Aller plus loin..

 

The Pirate Bay

 

µTorrent

Partager cet article

Repost0
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 15:09

Source : Donde Vamos

 

 

Les choses vont mal en Angleterre: le scandale du réseau pédophile autour de Jimmy Savile n'en finit plus (les enquêtes sont d'une incroyable lenteur), et on assiste à une offensive de propagande pédophile. Mais, si on y regarde de près, lesdits pédophiles se font aussi entendre à l'ONU, par exemple, et dans divers domaines.

 

On apprenait ainsi dans un article intitulé "Sex offenders including paedophiles should be allowed to adopt, Theresa May told" (les agresseurs sexuels, y compris les pédophiles, devraient être autorisés à adopter, a dit Theresa May), on a apprenait en 2010 que la ministre de l'Intérieur Theresa May, voulait assouplir les lois interdisant l'adoption aux criminels et délinquants sexuels. D'après Helen Reece, une prof de droit de la London School of Economics qui va dans le même sens, si la pédophilie est grave, "le nombre de meurtres sexuels d'enfants est très bas"...

 

Elle estime qu'il "n'y a pas de raison" pour qu'un pédophile ne puisse pas adopter ou travailler avec des enfants une fois "qu'ils ont payé leur dette". Et les empêcher de revenir vers leurs proies serait empiéter sur leurs droits...

 

Plus récemment, une avocate qui défend un pédophile de la clique de Jimmy Savile, Barbara Hewson, a réclamé que l'âge de la majorité sexuelle soit abaissé à 13 ans car il n'y avait pas lieu de "poursuivre de vieux hommes". Et pourquoi pas 12 ans, comme au vatican? Hewson défend Stuart Hall, un des nombreux vieux présentateurs de la BBC sous le coup d'accusations de pédophilie. Certains ont déjà été arrêtés, dont Hall qui a d'abord nié les faits en se faisant passer pour une victime (il a dit que tout cela était "pernicieux, impitoyable, cruel et avant tout faux"), avant de reconnaître 14 chefs d'accusation d'agressions sexuelles sur des mineures dont l'une n'avait que 9 ans, entre 1967 et 1985. Comme toujours, on "oublie" les accusations de viol.

 

Les déclarations de Barbara Hewson font jaser, mais pourquoi est-elle allée aussi loin publiquement? Comment se fait-il qu'elle se soit sentie assez à l'aise pour revendiquer une pareille horreur? Pour moi, si l'establishment anglais n'étaity pas complètement vérolé par les pédophiles, on n'en serait pas là. Ceci dit, on ne va pas rappeler les déclarations d'un certain Frederic Mitterrand, d'un Jack Lang ou même d'un Cohn bendit, passées en France comme des lettres à la poste.

 

Dans le cas de Cohn Bendit, il semble cependant que le vent commence à tourner: en Allemagne, le président de la Cour constitutionnelle fédérale, Andreas Vosskuhlele, a refusé de lui remettre le prix Theodore Reuss en Allemagne le 20 avril car il "ne pouvait pas associer la Cour avec des écrits parlant de la sexualité entre les adultes et les enfants". Ensuite, il a été interpellé au sujet de ses délires à plusieurs reprises lors de conférences en Allemagne, et le 26 avril en Pologne, il n'a même pas osé sortir de son hôtel de peur qu'on lui renvoie encore sa "pédophilie" à la figure. Pour Jack lang, "la sexualité puérile " était un "continent" à explorer, pour Mitterrand, rien de plus normal que d'aller se taper des mineurs en Thaïlande. Et jamais, jamais personne n'a semblé choqué parmi tous ces "notables" et autres dirigeants nationaux. Pourquoi?

 

 

Le seul à avoir osé dénoncer Cohn Bendit, c'est François Bayrou, et il l'a payé cher, il a été descendu en flammes par toute la clique. Comme Luc Ferry, qui ne visait même personne en particulier...

 

Est-ce que la moralité des masses laborieuses est si différente de celle des "chefs", de cette pseudo élite vérolée? Est-ce que l'interdiction de violer des enfants n'est une évidence que pour le populo? Tout le laisse penser, sans parler des faits qui bien sûr, vont dans ce sens.

 

En Europe, on ne voit aucun problème pour que les gouvernements financent l'International Gay and Lesbian Association, (IGLA), mouvement homosexuel qui a toujours refusé de virer les pédophiles de sa direction. C'est pour cela que l'accréditation  au Conseil Economique et Social leur a longtemps été refusée, mais il faut croire que les temps ont changé. Le milliardaire George Soros, ou une autre du même acabbit, Sigrid Rausing, complètent le financement de nos gouvernements.

 

Comment se fait-il aussi qu'en 2013, un certain Pierre Verdrager qui se dit sociologue publie "L'enfant Interdit: comment la pédophilie est devenue scandaleuse"? L'inceste a toujours été un interdit, et il n'y a qu'à se rappeler l'épisode de la Marche Rouge sous louis XVI pour savoir que les gens n'ont jamais accepté que leurs enfants se fassent violer par de vieux pervers. Mais quelle est la théorie de ce Verdanger? Il est très subtil, mais sa rhétorique ne trompe pas: Verdanger n'apprécie guère le développement des "associations de protection de l'enfance" qui "se sont multipliées d'une manière vertigineuse". Pourtant, elles ne sont que peu efficaces, et combien sont en réalité des devantures pour protéger les réseaux pédocriminels? J'aimerais bien avoir cette réponse... Ceux qui ont le "vertige", en l'occurrence, ce sont les pédophiles...

 

Pour Verdrager, lesdites associations "font exister l'intérêt de l'enfant dans toutes les arènes" et usurpent la parole des enfants. Qui, c'est bien connu, aiment avoir des "relations sexuelles" avec de vieux pervers. A la fin de ce torchon, Verdrager évoque ces "mises en garde contre les 'dérives de la lutte contre la pédophilie'" et part dans une conclusion des plus absconses, digne de la phraséologie pontifiante de ces pédophiles "intellectuels" qui pullulent. Ce livre n'est qu'une tentative de rendre les pédocriminels acceptables.

 

Propagande pédophile à l'école

 

Évoquons la fameuse "méthode Kinsey", un vieux truc d'avant guerre, qui vient d'être imposée dans les écoles Croates. C'est ce qu'on appelle la "théorie du genre" qui, comme beaucoup de théories favorables aux pédophile, est inventée par un pédophile, Alfred Kinsey. Outre le fait que des victimes l'accusent de viols commis dans leur enfance, kinsey développe une théorie fumeuse -que Cohn bendit aurait appréciée- selon laquelle les enfants s'épanouissent via des "rapports sexuels" (sous-entendu: consentis) avec des adultes. bien sûr selon kinsey, ce sont les enfants qui le demandent.

 

Enfin, bref, ses théories sont donc aujorud'hui en cours dans les écoles croates, et cela grâce à un lobbying de la fondation de George Soros, ce financier qui a fait couler la livre et s'attaque aujourd'hui à l'euro, mais qui a surtout financé le mouvement Otpor (groupe qui a lancé la "révolution" en Yougoslavie) puis ses dérivés responsables des "révolutions" des Roses en Urkraine ou de la révolution orange en Azerbaidjan, puis les "révolutions" dans les pays arabes. Les "Femens", ces dingues qui réduisent la femmes à un simple objet et sont financée par Associated Press, sont une de ses dernières créations, avec ses copains miliardaires. Le but de Soros via ses fondations (National Endownment for Democraty, Open Society, Freedom house), est officiellement de développer la "démocratie", mais en réalité il s'agit de diffuser au maximum ses théories fascistes, sans annoncer la couleur.

 

 

Si la pédophilie entre à l'école en Croatie, c'est donc grâce à ce type, que j'ai envie de qualifier de raclure de bidet. "Judith Reisman, scientifique de 78 ans d’origine juive, ancienne conseillère du FBI, du parlement et de plusieurs ministères américains, qui s’est rendue en Croatie le 29 janvier sur l’invitation de parlementaires de droite, a dénoncé les liens de cette initiative avec la richissime Soros Foundation, arguant que l’« éducation sexuelle et les droits des homosexuels cachent un programme de destruction de la famille et de défense de la pédophilie », nous explique le site Contre Info.

 

"En 2001, Štulhofer [Aleksandar Štulhofer, un disciple de Kinsey et l’initiateur du programme d’éducation sexuelle pour les enfants croates] et plusieurs de ses collègues pédophiles liés à la sphère de Paidika, ont participé au congrès international des sexologues, dans le port croate de Dubrovnik, subventionné par… le financier juif Soros, toujours par le biais de sa fondation".

 

Du côté de l'ONU, on est dans la ligne de Soros évidemment: on prône l'éducation sexuelle "complète" dès 10 ans à l'école (soi-disant pour lutter contre le SIDA, mais j'attends de voir le nombre de grossesses précoces), et la masturbation dès 5 ans.

 

Ceci n'est qu'un aperçu, mais si on regarde les décisions de justice, c'est pareil: en belgique, il n'est même plus obligatoire de dénoncer des abus sexuels commis contre les enfants, et de toute manière ce crime est correctionnalisé, jugé comme un simple délit. Et seulement un condamné sur quatre ou conq ira effectivement en prison.

 

On reviendra sur ce sujet, mais il est temps de comprendre ce qu'il est en train de se passer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Minorité sexuelle à 13 ans, masturbation à 5 ans... la propagande pédo bat son plein !

Partager cet article

Repost0
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 16:30
L'industrie de la musique exposée / The music industry exposed (Doc) [VOSTFR]

 

Synopsis repris sur youtube

Vidéo trouvée sur : Rusty James

 

Je vous propose de découvrir la série "The Music Industry Exposed" en haute définition, réalisée par Farhank sur l'envers du décor de l'industrie de la musique. Une série qui vous en apprendra plus sur le symbolisme, le mysticisme et la signification des paroles et des clips vidéo de certaines grandes chansons commerciales.

 

Partager cet article

Repost0
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 19:00
Les armes fabriquées par les imprimantes 3D (Doc) [VOSTFR]Les armes fabriquées par les imprimantes 3D (Doc) [VOSTFR]

 

Récemment nous avons tous entendu parler du Libérator, cette arme conçue grâce à une imprimante 3D, figurez-vous qu'en en cherchant un peu plus sur son inventeur je suis tombé sur un documentaire sur les armes 3D sur le site d'Euronews.. Activez les sous-titres (réels, pas de sous-titres automatiques, nous ne nous en plaindrons pas..) pour en bénéficier (bouton "CC"). Pour ceux qui auraient loupé le coche vis à vis du Libérator, article tiré de ZDnet juste après le doc.

 

MAJ : A mi chemin entre folie et 2nd amendement, cette histoire n'a pas fini de faire parler d'elle, prochainement un massacre aux states avec ce type d'armes ou, pour reprendre quelques mots de ce reportage : "Un gentil avec une arme de ce type  pourrait stopper  un méchant terroriste/extrémiste" ?

 

Wait n' see... Mais les lobbies de l'armement aux States ne se laisseront pas voler le monopole de la fabrication d'armes à feu aussi facilement.

 

 

 

Armes à feu : un pistolet réalisé en impression 3D aux Etats-Unis

 

Technologie : Le projet d'une association américaine de rendre accessible à quiconque la fabrication maison d'une arme à feu grâce à une imprimante 3D semble aboutir. Une innovation qui inquiète les adversaires de la prolifération des armes aux États-Unis.

 

Ces derniers mois, on avait pu constater que l’impression 3D permet de fabriquer les objets les plus variés, comme les éléments d'une maison, un exosquelette pour enfant handicapé ou encore des sextoys.

 

Une nouvelle étape vient d’être franchie avec la réalisation d’un pistolet 9 mm, le Liberator, dont une vidéo diffusée par Forbes montre un essai réussi – même si l’article précise que l’arme de poing a ensuite eu un raté au second essai.

 

Les différentes pièces composant cette arme à feu sont en plastique, à imprimer en 3D puis à assembler. L’utilisateur doit encore y ajouter ensuite le percuteur (en métal) pour rendre l’arme repérable par un détecteur de métaux et ainsi légale aux Etats-Unis - un ajout qui dépend évidemment de la bonne volonté de celui qui fabrique l’arme...

 

Des militants du droit de tous aux armes automatiques

 

Le Liberator, qualifié par ses concepteurs de "Wiki Arme" ("Wiki Weapon") est proposé par Defense Distributed, une association à but non lucratif dont l’objectif affiché est de permettre à chacun de fabriquer facilement et bon marché une arme à feu.

 

Cette association a été créée en août 2012 et veut parvenir à réaliser une arme à feu imprimable à domicile pour moins de 1.000 dollars.

 

Son fondateur, un étudiant en droit du Texas, Cody Wilson, vient d’expliquer au Guardian que, selon lui, grâce à la convergence du partage de fichiers et de l’impression 3D, il y aura "une explosion complète de toutes les lois actuelles sur les armes à feu. Je pense que nous devrions être autorisés à posséder des armes automatiques."

 

Dans un pays où circulent des centaines de millions d’armes à feu et où le président Barack Obama a essuyé au Congrès un échec de sa tentative de limitation, en dépit des multiples tueries, comme dernièrement celle de Newton, cette innovation ne passe pas inaperçue. Un député élu de New York, Steve Israel, a réitéré un appel à l’interdiction de toute arme à feu non repérable par un détecteur de métaux.

 

NB : rappelons qu’un pistolet a un magasin intégré contenant les cartouches, alors qu’un revolver a un barillet mobile.

 

Partager cet article

Repost0
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 13:56

Source : la dissidence Via : les chroniques de Rorschach

 

 

La domination moderne ne se satisfait d’aucune victoire. Et le cyclone de l’idéologie ambiante continue de ravager ces forêts millénaires, enracinées dans les âmes, que sont les traditions. Ces traditions en effet, s’apparentent à autant de chênes, peupliers et marronniers qui, par le lent développement de leurs racines, contribuent à stabiliser le terrain de la moralité collective.

 

Le fléau de la modernité n’a jamais autant prospéré que dans cette période du capitalisme consumériste, règne d’un individualiste de masse décomplexé et totalitaire. Et pour cause : la modernité n’est pas une conséquence du capitalisme, mais son préalable indispensable, sa composante intrinsèque. Rien de ce monde décadent n’aurait pu advenir sans la mise en place de cette domination moderne et antitraditionnelle, qui fit en quelques sortes sauter tous les verrous moraux qui bridait le développement du capitalisme productiviste, et de son corollaire, la société de consommation.

 

La transgression des valeurs traditionnelles – j’entends ici les valeurs chrétiennes, la France étant avant tout « la fille aînée de l’Église » – semble donc s’inscrire dans le cadre d’une doctrine bicéphale, qui combine perversion et profit, aliénation consumériste et exploitation commerciale. Le tout avec un seul objectif : ôter à l’homme toute dimension transcendantale, tout sens du sacré, bref lui ôter son humanité et le mettre ainsi à disposition du monde marchand pour y jouer ce rôle si dégradant et aliénant de consommateur, dont l’identité se résume à un ensemble de pulsions téléguidées par les publicitaires et dont l’assouvissement constitue la seule raison de vivre, justifiant à ses yeux son exploitation quotidienne et laborieuse.

 

C’est dans cette logique que s’inscrit l’immonde campagne publicitaire récemment lancée par éram, cyniquement appelée « la famille c’est sacré », et dont voici les slogans-phares :

 

 

  •  «Comme disent mon papa, ma maman, et la troisième femme de mon papa, la famille, c’est sacré» ;

 

  • «Comme disent ma maman, et son petit copain qui a l’âge d’être mon grand frère, la famille c’est sacré» ;

 

  • «Comme disent mes deux mamans, la famille c’est sacré».

 

 

Soit dans l’ordre :

 

  • la normalisation du divorce et la banalisation des familles atomisées, instables et recomposées ;

 

  • la normalisation des couples hétéroclites, mais surtout de la mère ouvertement sexualisée, dont la fillette mentionne le « petit copain plus jeune » remarquant au passage une différence d’âge notable troublant la séparation fondamentale entre les générations (si le « petit-copain de maman » a l’âge d’être le grand-frère, peut-être que « la petite copine de papa » à l’âge d’être la grande sœur…) ;

 

  • et enfin, bien évidemment, l’éloge normalisatrice de la déviance homosexuelle, et le message banalisant une homoparentalité qui est pourtant ce qu’il y a de plus anormal et déviant, que ce soit sur le plan sociologique, psychologique, ou biologique.

     

 

Difficile d’aller plus loin, encore que nous pouvons amplement imaginer un slogan en rapport avec la « théorie du genre » qui fit récemment l’actualité : « Je change de sexe, mais pas de marque ! ». Nul doute qu’ils y ont songé…

 

Nous sommes là pleinement face à ce que j’évoquais précédemment, c’est-à-dire l’alliance revendiquée entre la transgression morale et le conditionnement consumériste, soit la promesse d’un monde décadent et macabre, qui fait l’apologie du vice sous toutes ses formes possibles.

 

Il apparaît clairement que la sécularisation de notre société, notamment par la mise en place de l’emblématique « Loi de 1905 » conduit à une aliénation des hommes bien plus grave et immonde que toutes les aliénations religieuses réunies, puisque compromettant au final le développement de la Vie, des individualités, des familles et des structures sociales qui permettent la Civilisation. Et ce n’est sans doute pas un hasard si les tenants revendiqués de cette « Loi de 1905 » – les obédiences maçonniques et leurs adeptes (puisqu’il faut bien les nommer) – comptent également parmi les principaux groupes économiques dominants dans notre pays, profitant donc pleinement de cette domination spirituelle, sociale et économique…

 

Vincent Vauclin

 

"La doctrine de la perversion" à propos de la nouvelle campagne de pub d'Eram Par Vincent Vauclin

Partager cet article

Repost0
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 13:23

 

Source : Pédolopolis

 

 

" Pour ceux qui sont familiers des multiples sujets qui taraudent les esprits torturés des « enquêteurs » conspirationnistes, le Projet "MK Monarch" (MK pour Mind Kontrol, parait-il) est sans doute une sorte de pierre philosophale, de holly graal capable de changer le plomb en or et d'ouvrir les portes des plus sombres mystères de cette foutue planète. En effet, tout homme ou femme qui trouverait les preuves indiscutables de l'existence officielle de ce projet, de ces tenants et aboutissants serait certainement l'individu le mieux informé et le plus puissant de cette bonne vieille terre et peut-être aussi la cible la plus convoitée de tous les assassins sous influence. "

 

Alain Gossens alias KarmaOne, cocréateur du site Karmapolis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Inceste, troubles dissociatifs et programmation (Mind-Kontrol) [VIDz]

Partager cet article

Repost0
4 mai 2013 6 04 /05 /mai /2013 17:34

 

Merci à Florian Rouanet de m'avoir contacté pour la diffusion de sa conférence.

 

 

Conférence de Florian Rouanet donnée le 26 avril 2013, basée sur l'ouvrage du même nom rédigé par Arnaud de Lassus de l'AFS : Connaissance élémentaire de la Franc-Maçonnerie :

 

 

Sujets abordés :

 

Rose Croix, Templier, Maçonnerie opérative et spéculative, jésuites, Kabbale, rationalisme, libéralisme, gnose, occultisme, origine historique, source philosophique, organisation, structure, méthode, projet, loge, mœurs, corporatisme, symbolique, antimilitarisme, Révolution, histoire de France, histoire de l'Église, culture de mort, infiltration-neutralisation-déviation, Illuminé de Bavière, Haute Vente, Palladisme, Fauste Socin, James Anderson, Jean-Théophile Désagulier, Albert Pike, Diana Vaughan, Charlie Chaplin...

 

Informations supplémentaires :

 

Fred Zeller, Grand-Maître du Grand-Orient, en entretien avec De Gaulle, au lendemain de la "Libération", reconnaissait les effets désastreux de l'interdiction de la Maçonnerie par l'État Français (sous Pétain), sur ses effectifs et son action jusqu'à ce que De Gaulle lui "rende force et vigueur", selon ses propres termes. "J'ai rendu la République à la France", répondait De Gaulle, à Fred Zeller qui le remerciait de la levée de l'interdiction, "je ne vois pas pourquoi je ne lui rendrais pas aussi ses francs maçons". Effectivement les deux vont de pair.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Connaissance élémentaire de la Franc-Maçonnerie (Conférence) [VF]

Partager cet article

Repost0
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 16:22

 

 

Depuis : les brins d'herbes engagés

 

Interview de Roberto Saviano, auteur du célèbre Gomorra, pour la sortie de son nouveau livre : Zéro zéro zéro, sur le trafic de la cocaïne. « L’ensemble du narcotrafic représente la première industrie au monde, devant celle du pétrole, explique Saviano. Le marché de la cocaïne n’a jamais connu de crise depuis la Seconde guerre mondiale. C’est un bien qui ne subit pas de cycle, il se porte bien même quand l’économie va mal ».

 

L’argent du trafic de drogue a envahi l’ensemble de l’économie mondiale : « 97 % de l’argent de la drogue est recyclé par les banques américaines et européennes. L’économie du narcotrafic soutient l’économie légitime ». Il reprend les propos d’Antonio Maria Costa, ancien directeur de l’Office de l’ONU contre la drogue et le crime organisé, qui déclarait en 2009 que « les milliards d’euros du narcotrafic avaient sauvé les banques européennes ». Roberto Saviano explique : « La force du narcotrafic, ce n’est pas seulement l’argent, mais la liquidité qui pénètre les banques, et c’est alors que cette marchandise qu’est la cocaïne devient le capitalisme vivant ; elle transforme son ADN et celui des démocraties pour toujours ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 « L’ARGENT DE LA DROGUE A SAUVÉ LES BANQUES EUROPÉENNE » (ITW) [VOSTFR]

Partager cet article

Repost0
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 05:29

 

Reportage sur les false flags, par Alex Jones, qui colle bien à l'actualité du moment : les histoires de Boston et la "culpabilité" annoncée des gens qui consultent son site web ! Documentaire sorti le 24 juin 2006 aux US.

 

 

Si on ne peut pas faire confiance aux médias de masse pour être informé de l'évolution du monde qui nous entoure, cela implique que de nombreux faits historiques nous ont échappés.

S'informer par exemple sur les événements déclencheurs des derniers conflits majeurs peut être particulierement intéressant.

Le 11 septembre n'était malheureusement pas une première.

Voici quelques exemples de Falses-Flags, opérations consistant à agresser son propre camp en se faisant passer pour l'ennemi ( le plus souvent dans le but de déclencher un conflit avec l'appui de l'opinion publique), qui ont été reconnus, admis et declassifiés.

sous titrage reopen911

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Terrorstorm / Vague de terreur (Alex Jones sur les crimes d'Etat) [VOSTFR]

Partager cet article

Repost0
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 00:54

 

Billet reprit sur : Presse Libre Internationale  (NENKI)

 

Un documentaire fascinant et épeurant. Bienvenue dans le culte corporatif de Big Brother. La Corée du Sud est un laboratoire vivant du futur monde à RFID et de l'automatisme abrutissant.

 

Un monde d'une cruauté inouiee pour fabriquer et vendre des gadjets PARFAITEMENT INUTILE comme touts les I_gadjets. On sacrifie des vies familliales , la spiritualité et le sens de la vie pour mettre au point un écran pour le frigo tellement compliqué que personne sait s'en servir, même ceux qui l'on construit."

 

Ou un micro-onde qui donne la recette d'une grillade rien qu'en voyant la viande. Au cas où vous êtes trop bête pour cuire un steak...

 

 

 

 

A l'intérieur de l'empire Samsung (Docu) [VF]

Partager cet article

Repost0

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment