Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 04:38
Encore des objets - mystère ! Une idée ?

Ils sont considérés comme un mystère archéologique et toutes les tentatives pour le résoudre ont malheureusement échoué.

Plus de 100 de ces objets anonymes et énigmatiques ont été découverts sur des sites romains en Grande-Bretagne, Belgique, Allemagne, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Autriche, Suisse et Europe de l'est.

Ils n'apparaissent sur aucune image de l'époque, bien qu'on puisse les trouver dans des musées et de nombreuses collections privées.

Le but de ces étranges objets – qu'on appelle communément dodécaèdres romains – a été largement discuté, mais on ne sait pas du tout pourquoi ils ont été créés.

Les dodécaèdres ont-ils été vraiment créés par les romains ou juste nommés ''romains'' parce que nombre d'entre eux ont été déterrés dans des pays qui ont fait autrefois partie de l'empire romain ?

Il semble que l'origine des artefacts est également obscure parce que leur existence n'a jamais été mentionnée dans les écrits romains soigneusement conservés.

En fait, l'existence de ces artefacts n'a jamais été mentionnée dans aucune ancienne source !

Il est logique de supposer que les objets restent simplement un mystère, ils sont datés du 2ème ou 3ème siècle avant JC.

Les dodécaèdres sont en bronze ou en pierre et ont douze faces pentagonales plates, chacune ayant un trou circulaire au milieu (habituellement pas de la même taille).
 
Les objets sont relativement petits. Leur taille varie de 4 à 11 cm et existent dans une gamme de formes et de tailles, mais comportent toujours 12 pentagones réguliers.

Malgré bon nombre de suppositions, la fonction du dodécaèdre n'a pas été déterminée.
 

 

Plusieurs personnes ont bien tenté de découvrir la vérité sur ce mystérieux artefact antique. Certains ont suggéré que le dodécaèdre était un instrument de mesure.

 

Selon d'autres, c'étaient des porte-bougies – ou des présentoirs à fleurs, des calibreurs d'anneaux pour les doigts ou même un jouet à lancer et rattraper sur un bâton.

Tout récemment des gens ont eu l'idée que le dodécaèdre représente ''un symbole sacré pour les druides'', mais par exemple Plutarque (46-120 avt JC), historien, biographe et essayiste grec a identifié le dodécaèdre comme un outil essentiel pour les signes du zodiaque.

Les douze côtés, selon lui, représentent les douze animaux dans le cercle du zodiaque.

Pourtant la question subsiste : sur quelle base Plutarque a-t-il fait cette identification ? Et qu'en est-il de ces étranges ''boutons'' autour ? N'étaient-ils qu'une décoration ou un détail d'une importance certaine ?

Parmi les objets découverts, il y a aussi un icosaèdre romain – très semblable de forme mais son but demeure aussi un mystère.

On peut analyser pendant des siècles cet artefact surprenant des temps antiques, mais on n'est toujours pas capable d'imaginer son but, sa fonction et son inventeur.

Visiblement d'anciens romains ou d'autres ont inventé ''quelque chose'' qu'on ne peut expliquer aujourd'hui !

Traduit par Hélios du bistro bar blog


Aller plus loin :

Partager cet article

Repost 0
Published by openyoureyes - dans HISTOIRE-ARCHEOLOGIE
commenter cet article

commentaires

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment