Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 14:45

 

Réalisé par Marie-Monique Robin
 


""Interrogés dans le film : le général français Marcel Bigeard ; le général argentin Ramon Diaz Bessone ; le bras droit de Pinochet Manuel Contreras, à la tête de l'Opération Condor ; le général français Aussaresses.

 

Expérimentée en Algérie, la guerre subversive fut ensuite enseignée au monde entier. Du Viêt-nam à l'Argentine en passant par le Chili, enquête sur l'école française et ses méthodes qui firent des milliers de victimes. Un documentaire bienvenu sur un sujet peu abordé.

 

Ce fut une première dans l'histoire de l'humanité : en 1975, les gouvernements dictatoriaux du cône sud de l'Amérique créent une organisation criminelle supranationale, l'Opération Condor, dont la mission est d'éliminer leurs opposants politiques, dans leurs pays mais aussi à l'étranger. Que la CIA ait soutenu l'Opération Condor est un secret de Polichinelle. Ce que l'on sait moins, c'est que certains militaires français ont joué un rôle dans la genèse de cette campagne meurtrière de grande envergure.

 

Guerre moderne, guerre sale

 

Les méthodes employées par les responsables de l'Opération Condor sont précisément celles inventées par les militaires français après la défaite de Diên Biên Phu. Testées en Algérie, les techniques de la guerre subversive frappèrent par leur cruauté, mais aussi par leur efficacité dans la répression. Après la guerre d'Algérie, des vétérans comme le général Aussaresses ou le colonel Servent mirent leur expérience au service de militaires argentins, brésiliens, israéliens, portugais... À l'École des Amériques de Panama, pas moins de 60 000 officiers furent entraînés par les "experts" français. On retrouve même certains de ces instructeurs à Fort Bragg, aux États-Unis, quelques années avant la guerre du Viêt-nam. Leur modèle : la bataille d'Alger. Leur bible : La guerre moderne du colonel Trinquier. Leurs méthodes : escadrons de la mort, torture et disparitions.

 

Sur fond de témoignages aussi précieux que révoltants (des officiers qui avouent mais ne regrettent rien) et de preuves accablantes (des noms, des dates, des faits noir sur blanc), le documentaire nous apprend comment des Français ont enseigné la guerre subversive au reste du monde dès 1959. Les 30 000 Argentins disparus et les 20 000 civils tués au cours de l'opération Phoenix au Viêt-nam furent directement victimes de leurs méthodes. "C'est une réalité, ce fut peut-être une erreur", admet le général Eduardo Albano Harguindeguy, premier ministre de l'Intérieur pendant la dictature en Argentine.""

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les escadrons de la mort, l'école francaise [Docu] [VF]

Partager cet article

Repost 0
Published by openyoureyes - dans HISTOIRE-ARCHEOLOGIE
commenter cet article

commentaires

LOUANCHI 29/04/2013 16:57

lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news

En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd'hui se décide à parler.

35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.


Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)

Interview du 26 mars 2012 sur radio-alpes.net

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment