Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 18:00

Tous des cobayes ! C'est sûrement la devise de Monsanto, multinationale néfaste s'il en est... Empoisonner l'humanité semble être son seul crédo : PCB (pyralène), dioxine, DDT, Agent orange, aspartame, hormone de croissance laitière et bovine, Roundup et OGM... et ce qu'on sait moins, les bombes atomiques larguées sur Hiroshima et Nagasaki.

Cette firme, à l'instar de Goldman Sachs (folie de la finance), ou Halliburton (folie criminelle des néocons), est la parfaite représentante de ce qu'est L'Empire : une menace pour l'humanité, aux mains d'une ploutocratie où les pires sociopathes cooptent... les pires sociopathes...

 

Commençons par voir un long teaser du film documentaire Tous cobayes ? qui sortira dans les salles le 26 septembre 2012.

Puis, nous éclairerons les sombres coulisses de la première bombe atomique, avec le documentaire La face cachée d'Hiroshima (2ème et 3ème vidéo).

 

 

 

TOUS COBAYES ?
Un film de Jean-Paul Jaud - Commentaire interprété par Philippe Torreton

Comment se fait-il que les OGM agricoles soient dans les champs et dans les assiettes alors qu’ils n’ont été testés que pendant trois mois sur des rats ?

Comment se fait-il que l’énergie nucléaire soit toujours l’énergie du futur alors que les hommes ont vécu Tchernobyl et Fukushima ?

Les conclusions seraient-elles accablantes ?

OGM, Nucléaire : L’homme s’est approprié ces technologies sans faire de tests sanitaires ni environnementaux approfondis alors que la contamination irréversible du vivant est réelle.

Serions-nous tous des cobayes ?

En Salles le 26 septembre 2012

 

 

Nous savions déjà que les cultures transgéniques étaient un véritable fléau disséminé dans les champs du monde entier : OGM : Les pires craintes se confirment (vous trouverez des informations complémentaires sur les OGM à la fin de l’article : Marie-Monique Robin, Christian Vélot, CRIIGEN, les producteurs d’OGM - Monsanto, Bayer, Syngenta, BASF, Pioneer Hi-Bred - )

Grâce au CRIIGEN et au professeur Gilles-Eric Séralini, nous savons désormais ce qu’il en est des OGM de Monsanto utilisés pour nourrir empoisonner des animaux : "Oui, les OGM sont des poisons !" : l’étude qui change tout

 

Des personnes ô combien courageuses, tant la bête Monsanto est puissante et cynique, ne se laissent pourtant pas intimider et résistent au Mogul de Saint-Louis : David contre Monsanto !

 

« Monsanto ne recule devant rien pour contrôler la chaîne de production allant des champs jusqu’à l’assiette du consommateur. C’est ce qu’ont vécu les agriculteurs Troy Rush, David Runyon et Marc Loiselle ainsi que milliers d’autres paysans dans le monde.
 
Ceux-ci ne luttent pas seulement contre Monsanto pour survivre en tant que paysans mais également pour pour la liberté d’expression et le droit de propriété.
 
Pourtant, c’est surtout l’avenir de leurs enfants et petits-enfants qu’ils se sont engagés, pour que ces derniers puissent grandir dans le monde exempt de nourriture génétiquement modifiée.
 »

 

 

Maintenant, intéressons-nous à ces crimes contre l’humanité que sont Hiroshima et Nagasaki (déjà évoqués ici : L’Empire - La Propagande - L’Apocalypse) en août 1945. Monsanto était donc de la partie pour réaliser cet effroyable massacre sur des populations civiles.

 

La face cachée de Hiroshima, documentaire de Kenichi Watanabe (2011) - Attention ! Certaines images sont vraiment horribles...

 

 

 

 

 

Libération présentait la diffusion de ce documentaire en ces termes :

 

« « Monstre », « progrès », ou « mal nécessaire » : il y a soixante- six ans, l’utilisation de l’arme atomique ne faisait déjà pas consensus. La puissance américaine d’alors a pourtant réussi à unifier les voix pour ne garder qu’un seul message. Celui qu’on lit dans nos livres d’histoire : les bombes atomiques ont été larguées sur Hiroshima et Nagasaki dans le seul but de forcer les Japonais à capituler, et mettre un terme à une guerre qui n’en finit pas. Dans la Face cachée de Hiroshima, le documentariste japonais Kenichi Watanabe dévoile, implacable, les véritables enjeux d’une telle entreprise.

Après un parallèle, un peu rapidement ébauché, avec la catastrophe de Fukushima, le documentaire raconte la conquête de l’atome depuis ses origines, et la culture du secret qui l’a entourée. Au début de la Seconde Guerre mondiale, les Etats-Unis sont obnubilés par la peur de laisser les nazis prendre de l’avance. Le documentaire suit, pas à pas, l’élaboration de la bombe, en parallèle à l’évolution de la guerre. La Face cachée de Hiroshima raconte la naissance, en septembre 1942, du mystérieux Projet Manhattan, nom de code de l’opération secrète menée aux Etats-Unis pour mettre au point la bombe A. C’est ce projet qui formalise, toujours dans un secret absolu, l’alliance entre le monde scientifique, les industriels (Monsanto, Dupont de Nemours…), et la puissance militaire.

 

Trois ans plus tard, après des mois de travail sous haute pression, les deux bombes atomiques larguées au Japon, (70 000 morts sur le coup à Hiroshima, et 80 000 à Nagasaki, plus du double dans les mois suivants), permettent aux scientifiques de tester, grandeur nature, leur création. Et de mener des études poussées auprès des Japonais pour mesurer les effets dévastateurs de la radioactivité sur le corps humain… Tout en affirmant officiellement son caractère inoffensif. Côté politique, Hiroshima est une façon de démontrer au Congrès qu’il n’a pas dépensé ses millions de dollars pour rien. Le président Truman, lui, comprend très vite que cette bombe A, « l’arme absolue »,va devenir une « carte maîtresse de la diplomatie américaine ». Sans interview, uniquement à l’aide d’un commentaire précis, de la lecture de correspondances de politiques et de scientifiques impliqués dans l’élaboration de la bombe, mais aussi d’ahurissants films de propagande, le film démontre le poids du silence et les manipulations qui entourent, depuis sa naissance, le nucléaire. »

Hiroshima, le noyau d’une guerre (paru dans Libération du 12 octobre 2011)

 

 . . . . . .

 

- Les articles de André Bouny sont à consulter pour connaître les ravages de l’Agent orange en Asie, encore un cadeau empoisonné généreusement offert par L’Empire et Monsanto...

Notamment : Agent Orange Viêt Nam, un demi-siècle après

 

 - Article sur Courrier International (1999) : Monsanto, une histoire à facettes

 

 - Documentaire : Le monde selon Monsanto (de Marie-Monique Robin)



OGM/ROUNDUP : INTERVIEW DE GILLES-ERIC SÉRALINI (1) 19 septembre 2012

 

 



C’est la toute première étude du genre et les résultats sont alarmants ! Des chercheurs de l’Université de Caen ont testé sur le long terme la toxicité d’un maïs OGM et d’un herbicide, le Roundup. La mortalité des rats qui ont consommé ce maïs est bien plus rapide que la normale. Le professeur Gilles-Eric Séralini qui a dirigé l’étude détaille pour ARTE Journal l’impact des OGM sur ces rongeurs et critique le laxisme des autorités de contrôle. Premier extrait sur quatre.

2ème extrait

3ème extrait

4ème extrait

 

 - Article paru dans Le Monde (2012) : Monsanto, un demi-siècle de scandales sanitaires

 

- Article sur AgoraVox : 270.000 fermiers bio se lèvent contre Monsanto

 

. . . . . .

 

Comment une multinationale comme Monsanto, dont les méfaits sont connus de tous, peut-elle encore prospérer sans véritablement être inquiétée ? L’Empire capitaliste peut-il continuer ses crimes contre l’humanité sans subir de vives réactions de notre part ?

 

Un autre monde, basé sur un autre modèle est-il possible ?

OUI ! Continuons le combat ! S’il vous plaît...

 


 

Source : AgoraTV

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SANTE
commenter cet article

commentaires

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment