Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 01:12
La petite histoire du dimanche après-midi.

Nous ''fêtons'' cette année le 65ème anniversaire de l'affaire Roswell, qui a fait couler beaucoup d'encre un peu partout et généré des séries TV et des livres. Et bien on va faire encore couler un peu d'encre avec cet article de MessageToEagle.com que je vous traduis comme petite récréation du mois d'août.
Point de vue conspirationniste : on reparle beaucoup d'OVNI depuis quelque temps (voir aussi CET ARTICLE) est-ce prévu dans le plan mondial (projet blue beam par exemple) ?
Un ancien démystificateur d'OVNI et ex-officier de l'armée parle en  public du crash de deux vaisseaux extra-terrestres à Roswell
MessageToEagle.com – Ce n'est pas tous les jours que nous entendons parler d'un démystificateur d'OVNI qui change soudainement d'opinion et admet qu'il y a bien un cover-up OVNI, mais cela arrive quand même.
Un ancien démystificateur d'OVNI, le Lieutenant Colonel Richard French en a choqué beaucoup en rendant public le fait que deux vaisseaux extra-terrestres se sont écrasés près de Roswell, au Nouveau-Mexique en 1947 (début juillet, pour être précis).
Dans une interview avec le Huffington Post, French a aussi expliqué pourquoi il a passé tant d'années à cacher l'existence d'extra-terrestres.
On a beaucoup écrit toutes ces dernières années sur le fameux crash de Roswell. Il y a eu bon nombre de controverses sur l'accident et des spéculations sur l'existence d'extra-terrestres parmi nous.
L'Air Force a publié un communiqué de presse décrivant le crash et la récupération d'un ''disque volant''. Ils se sont plus tard rétractés et déclaré que l'objet était un ballon météo, mais personne n'a été convaincu...
65 ans après, French a franchi une étape en annonçant que la première soucoupe volante qui a atterri dans le désert avait été en réalité descendue par l'armée américaine.
Il dit aussi qu'il a vu le vaisseau et que l'armée a dissimulé ce qui était arrivé, ce qui était en fait un ''abattage''.
De plus, French dit qu'un deuxième vaisseau extra-terrestre s'est écrasé près de Roswell à peu près à la même époque.
''Il y a eu en fait deux écrasements de vaisseaux à Roswell, ce que la plupart des gens ne sait pas.'' a dit French au HuffPost.
''Le premier a été abattu par un avion expérimental américain qui a décollé de White Sands au Nouveau-Mexique, et il a tiré ce qui était en réalité une arme électronique à impulsion qui a désactivé et enlever tous les contrôles à l'OVNI, et c'est pourquoi il s'est écrasé.''
French, alors pilote de l'Air Force à Alamagordo au Nouveau-Mexique en 1947, qui a subi des tests en caisson d'altitude, exigence annuelle pour noter les officiers, a été très précis sur la manière dont l'armée aurait détruit ce qu'il pense être un vaisseau d'un autre monde.
''Quand ils l'ont touché avec cette impulsion électronique – bingo ! - ils ont eu toute leur électronique et de ce fait l'OVNI est devenu incontrôlable, '' a dit French, qui a volé pour des centaines de missions de combat en Corée et dans le sud-est asiatique, et qui a occupé plusieurs postes dans les services secrets de l'armée.
Un autre officier à la retraite met en doute l'histoire de French.
''Aucune chance ! Zéro chance !'' a dit le colonel de l'armée John Alexander, autorisé aux affaires top-secret, ce qui lui a permis d'accéder dans les années 80 à des documents officiels et des rapports sur les OVNI. Il a créé un groupe de haut niveau d'officiels et de scientifiques du gouvernement qui a déterminé que, malgré une réalité des OVNI, il n'a pu trouver de preuves d'une dissimulation officielle.
''Dans les années 80, j'étais un gars qui mettait au point tout un tas de systèmes d'armes à impulsion. Nous n'aurions pas pu le faire à l'époque. Dans les années 60, ils avaient un système laser, mais le choix était très limité et nous n'avions pas d'armes laser opérationnelles à cette époque-là'', a dit Alexander, écrit le Huffington Post.
French a servi pendant 27 ans dans l'armée et a été l'un des participants du projet Blue Book qui a démarré en 1947
French dit qu'il a entendu parler de ''l'abattage'' de l'OVNI par un autre officier de l'armée – une source confidentielle – qui était à White Sands, zone dans le désert du Nouveau-Mexique où l'armée américaine a testé de nombreux systèmes d'armes.
Sa source a dit à French qu'il y a eu un deuxième crash d'OVNI près de Roswell quelques jours après le premier. ''C'était à quelques kilomètres de l'endroit du premier crash, '' dit-il. ''Nous pensons que la raison de leur présence à cet endroit était de tenter de récupérer des éléments et de quelconques survivants du premier crash. Je parle bien sûr des habitants extra-terrestres – les gars à qui appartenait l'OVNI.''
French dit qu'il a vu le vaisseau extra-terrestre abattu.
''J'avais vu des photos de parties de l'OVNI qui avait des inscriptions dessus qui ressemblaient à une langue arabe – on aurait dit un numéro de référence sur chaque. Il y avait des photos dans un dossier que je n'ai fait que feuilleter.''
Pourquoi un démystificateur d'OVNI rend-il publique une telle histoire, se demanderont sans doute les gens ?
''Je suis l'un des auteurs du Projet Blue Book et j'ai démarré avec le bureau de l'Air Force des Enquêtes Spéciales, situé à Spokane, état de Washington. L'une de mes tâches en 1952 était de démystifier les histoires d'OVNI,'' a déclaré French.
En d'autres mots, si quelqu'un avait eu une vision d'OVNI, moi et un autre agent devions essayer de trouver une explication logique à cette étrange apparition aérienne. La plupart des rapports provenaient plus de civils que de militaires. Nous faisions notre analyse et essayions de le démystifier en disant que c'était des brumes de marécages ou qu'ils avaient vu en fait une chose accrochée à des fils électriques. Tout remontait par des filières au niveau présidentiel.''
Mais pourquoi d'abord a-t-on ordonné à French de faire une démystification d'OVNI ?
''Ils ne donnaient jamais d'explication, mais je vais vous dire ce que j'en ai compris : s'ils acceptaient le fait qu'il y avait des créatures venant sur Terre à partir d'autres univers, cela détruirait fondamentalement les religions, et le fait que notre armée soit impuissante contre eux détruirait la réputation de l'armée,'' a dit French. ''On parle donc de raison militaires, de défense nationale et religieuses.''
French est convaincu qu'il y a toujours des dissimulations majeures sur les OVNI.
''C'est toujours d'actualité. Pas de remise en question. J'ai écouté leurs dénégations de nombreuses fois et, à ce moment-là, je m'opposais complètement à leur vision. Dans mon esprit, il n'y avait aucune question à se poser quant à la réalité des OVNI.''
Donc French est un démystificateur d'OVNI qui a changé d'état d'esprit. Il y en a quelques-uns parmi eux et de temps en temps ils viennent sur le devant de la scène et s'ouvrent au public. French n'est ni le premier ni le dernier. Qui sera le prochain démystificateur d'OVNI à s'exprimer en public ?

Traduit par Hélios du bistro bar blog

Partager cet article

Repost 0
Published by openyoureyes - dans HISTOIRE-ARCHEOLOGIE
commenter cet article

commentaires

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment