Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 10:59

http://img.over-blog.com/300x168/3/68/76/37/Les-series/Merveilles-des-Mondes-Invisibles-1.jpg

 

Merveilles des mondes invisibles Documentaire britannique réalisé par Gavin Maxwell en 2010. "L’ultra-rapide".


Chez l’être humain, un battement de paupière s’effectue en cinquante millièmes de secondes. Le cerveau a besoin de cent cinquante millièmes de secondes pour analyser ce qu’il vient de voir. Pendant ce laps de temps, des événements extraordinaires et extrêmement rapides peuvent se produire sans que notre oeil ait le temps de les capter. L’utilisation de caméras à grande vitesse permet de les saisir au vol.

 

 

 

Les ondes, est un documentaire (0h50) de la série Merveilles des mondes invisibles, dédié aux phénomènes ultra-rapides qui échappent à l'oeil humain, mais que les progrès technologiques permettent de voir au nanomètre près, grâce aux caméras macroscopiques.

Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible des propriétés physiques locales. Elle se déplace avec une vitesse déterminée qui dépend des caractéristiques du milieu de propagation. Une onde transporte de l'énergie sans transporter de matière.


Dans ce deuxième épisode, une caméra à ultraviolet permet ainsi d'indiquer aux réparateurs chargés de l'entretien des lignes à haute tension où se trouvent les fuites de courant électrique. Sans cet outil, les coupures de courant seraient encore plus fréquentes. Ensuite, Richard Hammond s'intéresse au spectre de la lumière, qui s'étend bien au-delà des couleurs familières de l'arc-en-ciel, puis à la locomotion d'animaux comme le caméléon ou le rat grâce à des caméras high-tech.

Cette série documentaire en trois parties de la BBC emmène le spectateur dans un monde inconnu, souvent simplement à nos pieds. Elle part d'un principe simple : L'univers dans lequel nous évoluons nous échappe quotidiennement et nous sommes incapables de le voir tel qu'il est.


L'oeil humain est une remarquable mécanique de précision doué pour l'enregistrement des détails en haute définition, mais peine à capter les mouvements rapides. Le cerveau humain met 150 millièmes de seconde à analyser ce que l’oeil voit. Autrement dit, à peine vous portez votre regard sur un objet fragile qui tombe qu’il est déjà en miettes ! Quant à l’éclair, inutile de préciser qu'il a déjà disparu au moment où vous le percevez.


En repassant les images au ralenti, les chercheurs comprennent mieux le vol de la chauve-souris, la chute d'une goutte d'eau ou la structure des éclairs. Aussi, nos yeux ne sont sensibles qu'à une toute petite portion de la lumière, le spectre visible. Que verrions-nous en ultraviolet, en rayon X, en infrarouge ?


A l'échelle microscopique, nous sommes tout aussi handicapés car, au-delà de la taille d'un cheveu, l'être humain est myope.

Aujourd'hui, grâce à la technologie, rayons X, infrarouges ou ondes radios permettent de percer les secrets de l'organisation d'une ruche jusqu'à la présence d'un trou noir au coeur de notre galaxie.

 

 

 

 

Merveilles des mondes invisibles Documentaire britannique réalisé par Gavin Maxwell en 2010. " L’Infiniment Petit "

 

L’exploration du monde miniature, comme les micro-organismes du plancton marin, montre que ce qui est petit peut être extrêmement puissant. En observant au microscope différents cristaux de neige, les spécialistes se sont rendu compte que ceux-ci avaient une structure différente lorsque la neige était instable et prête à provoquer des avalanches. Dans cet épisode, le téléspectateur est convié à observer un autre phénomène, quotidien cette fois-ci, mais néanmoins spectaculaire, grâce à une caméra à grande vitesse : l’éternuement.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SCIENCE-ESPACE
commenter cet article

commentaires

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment