Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 17:32

L'expérience de Philadelphie [Philadelphia Experiment] (alias projet Arc-en-ciel [project Rainbow]) a eu lieu le 12 Août 1943, à bord du bateau de guerre de la Marine de l'armée américaine, le U.S.S. Eldridge. L'Eldridge et son équipage ont été choisis pour cette expérience à cause de leur disponibilité. En effet, des navires de guerre étaient difficiles à obtenir en cette période de guerre, et l'Eldridge était supposé être encore en cale sèche (il ne devait être officiellement mis à flot qu'en Janvier 1944). L'Eldridge avait été achevé avant la date prévue, et par cela, rendu disponible.

 

 

Le but le plus communément connu de l'Expérience de Philadelphie était de rendre possible l'invisibilité radar. Pour permettre ceci, un équipement spécial était installé sur l'Eldridge alors qu'il était à quai dans le port de Philadelphie. Cet équipement était conçu et développé pour générer de très puissants champs éectromagnétiques contre-rotatifs.

 

La théorie sous-jacente à la génération et les calculs de ces champs était basée sur les équations du champ unitaire d'Einstein, qui reliaient la gravité, le magnétisme, et l'électromagnétisme dans une même théorie. Le responsable technique initial de l'opération était Nikola Tesla. Tesla était largement connu pour ses bobines de forme de conception très spéciale qui permettaient de produire d'extrêmement hautes tensions et de très grandes puissances.

 

Tesla a été remplacé sur ce projet par John Von Neumann, quelque part vers mi-1943. Tesla a commencé à avoir des doutes sur les considérations à propos du facteur humain impliqué que pouvaient avoir les financiers de l'opération. Tesla, incapable d'avoir plus longtemps confiance en les sponsors de l'expérience, s'est retiré de lui-même du projet et s'est isolé dans son apartement de New York. Il y est mort dans des conditions très soupçonneuses, en Décembre 1943.

 

Von Neumann a été impliqué dans l'expérience plus tôt, assistant l'opération avec les mathématiques et les calculs (il était officiellement engagé pour la création du premier ordinateur nécessaire aux calculs sur la bombe atomique, dans le projet Manhattan). Il assurait le rôle de chef de l'opération avec grande aise. L'expérience, qui eut lieu le 12 Août 1943 était un succès partiel. L'Eldridge disparut pendant approximativement 15 minutes. La localisation exacte de l'Eldridge à l'époque de l'expérience diffère selon les divers témoignages. certains disent qu'il était toujours dans le port, d'autres qu'il s'était rendu en mer.

 

Un succès partiel signifie que, bien que l'Eldridge disparut, lorsqu'il revint, son équipage avait souffert d'importants effets physiques et mentaux. Les corps de certains des hommes d'équipage faisaient partie des surfaces métalliques et des ponts. Ceux qui n'avaient pas été soumis à cette fusion étaient mentalement instables. La plupart des témoingnages de l'expérience décrivent d'importants et graves effets secondaires que les membres de l'équipage survivants ont expérimenté durant le reste de leur vie. Sans avertissemnt, ils se mettaient à crier et commençaient à devenir invisibles par intermittence ou bien disparaissaient purement et simplement. Certains réapparaissaient tandis que d'autres non.

 

 

[Ces histoires de disparition intermittente ont été rapportées par plusieurs personnes. Durant un interview radiodiffusé, un ancien vétéran de la marine US de Philadelphie affirmait que ces histoires avaient été racontées dans une feuille de presse interne à la marine]

 

Ce phénomène de disparition intermittente a été attribué à un désalignement de la référence temporelle de leur corps. L'équipage glissait continuellement entre notre dimension et l'endroit où l'Eldridge avait été lors de son voyage. En fait, l'Eldridge n'avait pas vraiment réussi l'invisibilité radar; mais il avait voyagé à travers le temps et la dimension. L'application pratique de la théorie du champ unitaire d'Einstein avait brisé les portes qui séparaient le temps, l'espace et la dimension.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source de l'article : http://www.conspirovniscience.com

 


 

 

 

 

Montauk était à l’origine une base de l’armée de l’Air américaine pleinement active durant la deuxième guerre mondiale. Elle s’appelait Fort Hero et se situait au nord de l’île de ’Long-Island’, sur laquelle la moitié de la ville de New-York est bâtie. (Voir carte). Au cours de la guerre, deux niveaux en sous-sol furent creusés.. Ils sont prolongés par des souterrains jusqu’à 16km au nord et au sud de la base.4 autres niveaux furent taillés dans le roc avec l’aide de la technologie des intraterrestres. Récemment deux nouveaux étages souterrains furent installés. Le niveau 7 se prolonge jusqu’à 8 km et ces souterrains sont accessibles par la mer.

PROJET PHÉNIX (1947-1969)


Anciennement connu sous le nom de projet Philadelphie, ce projet redémarre sous la direction de von Neumann, aux laboratoires de Brook-Haven où l’on y a travaillé sur l’espace-temps. Le but est de comprendre le problème survenu avec l’équipage lors de l’expérience de 1943, ainsi que d’étudier les applications de ce projet pour rendre les navires et les avions invisibles au radar (la technologie furtive d’aujourd’hui).

PROJET MONTAUK I (1969-1979) Contrôle de la pensée


En 1969 le groupe scientifique du projet Phénix de BrookHeaven, désirant poursuivre ses recherches issues de la chaise de Montauk, requière des moyens auprès des militaires qui acceptent et leur offrent l’accès à la base à demi-désaffectée de Montauk ainsi qu’un générateur de forte puissance nécessaire pour les expérimentations. Les techniciens du vieux radar de la base, le radar "SAGE", signalent aux scientifiques qu’ils avaient remarqué dans les années 1960 que la puissance et la fréquence du radar influaient sur l’humeur et le comportement des gens de la base. Ceci intéresse les scientifiques qui adjoignent au radar la technologie des micro-ondes. Le projet est alors rebaptisé Phoenix II ou projet Montauk.

À la fin de l’année 1971, tout est prêt pour expérimenter des manipulations mentales, sur des "cobayes volontaires" fournis par l’armée. Ces expérimentations sont réalisées d’une manière relativement irresponsable et causent aux sujets des brûlures à la poitrine et au cerveau. Des expériences sont même effectuées sur les habitants de Long-Island de New York et du Connecticut afin de déterminer le rayon d’action...

PROJET MONTAUK II (1979-1983) Voyage dans le temps


Le 12 Août 1983 le navire USS Eldridge provenant de 1943 devient visible. Al Bieliek et Duncan Cameron observent l’agitation à bord, des personnes en flamme croyant se jeter à l’eau et tombant sur le sol. Al Bieliek et Duncan Cameron sont envoyés en 1943 pour détruire l’équipement et arrêter l’expérience d’il y a 40 ans.

En 1986 la base de Montauk est officiellement fermée et les transmissions des tours de Tesla à Montauk, Long-Island sont arrêtées. 1987 marque la fin des expérimentations à Montauk.
Référence: http://www.rr0.org/Montauk.html

Il est évident que tout n’a pas été dit ou écrit sur le PROJET MONTAUK puisque comme vous le verrez plus loin, les USA continuent de développer différentes avenues aux applications des découvertes et inventions déjà révélées

Source : http://www.esoterisme-exp.com/

Partager cet article

Repost 0
Published by openyoureyes - dans HISTOIRE-ARCHEOLOGIE
commenter cet article

commentaires

Golf Sierra 03/10/2014 21:50

Alfred Bielek, selon ses propres termes, un vrai survivant de l'expérience de Philadelphie, a été démasqué comme un mystificateur en 2003 Voir ici pour le rapport complet.

Bob 30/08/2015 23:01

Cest censé prouver quoi ta video .on cest pas de quoi et de qui il parle .

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment