Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 14:35
L'Erreur Boréale - Richard Desjardins, 1999 (doc) [VF]

Merci à Joel pour le documentaire.

 

Le scandale de la coupe à blanc


L'erreur boréale dénonce les coupes à blanc pratiquées dans la forêt nordique du Québec, forêt qui se trouve comparée aux bancs de morues éliminés par la surpêche industrielle. La forêt boréale est une ressource collective dont l'exploitation par l'industrie privée est permise par le gouvernement du Québec. Mais que sait le public des droits de coupe octroyés par ce gouvernement, et de l'usage qu'en font les privés? Les automobilistes sont bernés par l'interminable défilé des arbres qui longent les routes de l'Abitibi. En les survolant, on s'aperçoit que ces rubans sont bien minces, et qu'ils ne font que masquer la réalité : les compagnies forestières sont en train de transformer l'Abitibi en désert.

 

Quand l'artiste change la loi


Natif de l'Abitibi, fils d'un travailleur du bois, l'auteur-compositeur et interprète Richard Desjardins est devenu cinéaste pour dénoncer la déprédation de sa terre natale. Co-réalisé avec Robert Monderie, le film L'erreur boréale a frappé le public par la dureté des accusations qu'il porte aux exploitants de la forêt. Malgré les doutes exprimés par certains experts en foresterie sur la viabilité des informations contenues dans L'erreur boréale , sa contribution au débat public a été unanimement saluée. L'impact du film a d'ailleurs incité le gouvernement québécois à commander une commission d'enquête sur la coupe forestière. À la suite du rapport Coulombe qui en a été issu, le gouvernement du Québec modifiait en 2005 la Loi sur les forêts en réduisant les niveaux de récolte autorisés aux entreprises forestières. Voilà une prise de position artistique qui change le monde !

 

MAJ le 08/11/2014

 

Partager cet article

Repost 0
Published by openyoureyes - dans NATURE-ECOLOGIE
commenter cet article

commentaires

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment