Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 20:18

http://www.leem.org/sites/default/files/imagecache/200_scale/fiche%2040.jpg.crop_display.jpg

 

Chaque année, plus d’un demi-million de personnes meurent de maladies négligées. L’Organisation mondiale de la santé en recense dix-sept ; elles touchent particulièrement les territoires isolés, défavorisés ou les zones de conflit. Le Dessous des Cartes cherche à comprendre pourquoi ces maladies infectieuses tropicales continuent à ne pas faire l’objet de recherche permettant de développer les médicaments appropriés.

 

 

Le chiffre : 1 habitant de la planète sur 6 est atteint d’une maladie tropicale.

État des lieux

Les maladies tropicales sont souvent considérées comme des « oubliées » de la recherche en traitements médicaux : moins de 1 % des quelque 1 400 médicaments homologués entre 1975 et 1999 étaient destinés à leur traitement. Malgré les progrès réalisés pour le combattre ces dernières années, le paludisme fait encore entre 1 et 3 millions de morts chaque année, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) – notamment en Afrique subsaharienne. On estime qu’un enfant en meurt toutes les trente secondes. La dengue est désormais endémique dans plus d’une centaine de pays d’Afrique, des Amériques, de la Méditerranée orientale, de l’Asie du Sud-Est et du Pacifique occidental. En plus de l’augmentation du nombre des cas, des flambées épidémiques explosives surviennent désormais. C’est ainsi qu’en 2007, le Venezuela a notifié plus de 80 000 cas.

Partager cet article

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SANTE
commenter cet article

commentaires

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment