Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 20:30

http://www.rfi.fr/actufr/images/115/Dechets-informatiques-BAN-2_432.jpg

 

Les déchets électroniques et électriques sont ceux qui augmentent le plus rapidement dans le monde, avec un rythme annuel de 5%. En cause : un cycle de vie des appareils toujours plus court et des consommateurs toujours plus friands de ces technologies. Souvent obsolètes après un an ou deux, nos appareils usagés sont soit recyclés et détruits dans des conditions bien contrôlées, soit exportés par des revendeurs pour une seconde vie vers le sud, en Afrique de l’ouest ou en Asie.


Ces cargaisons, souvent promises à des secondes vies, finissent en fait dans des décharges, car exportées par des hommes d’affaires sans scrupule. A ce jour, aucune étude ne permet de connaître la proportion de ces déchets illégaux.
Signée par 170 pays, la Convention de Bâle, interdit l’envoi et le commerce de déchets électriques et électroniques, notamment en raison de leur dangerosité. Brûlés sur des décharges sauvages par des enfants et de jeunes adultes cherchant à récupérer leurs composants, ces déchets relâchent dans l’atmosphère des dioxines, des furanes, des hydrocarbures polycycliques extrêmement toxiques, mais aussi des PCB et des métaux lourds. Un enjeu de taille pour des pays ne disposant guère d’installations de recyclage.


Poussés par la législation et l’activisme d’ONG comme Greenpeace, certaines grandes compagnies répondent efficacement à ce problème mondial. Le défi est de taille, les consommateurs sont de plus en plus nombreux, notamment en Afrique, et dans le même temps, la raréfaction des métaux nécessaires pour la production des appareils électriques et électroniques fait de leur récupération un enjeu capital.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by openyoureyes - dans NATURE-ECOLOGIE
commenter cet article

commentaires

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment