Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 21:30

Source : Amessi

 

http://etat-du-monde-etat-d-etre.net/wp-content/uploads/fluor.jpg

Si l’on en croit les statistiques de l’OMS, le FLUOR, contrairement aux idées reçues ne serait pas utile pour prévenir les caries dentaires, pire encore, il serait dangereux pour la santé.

Malgré tout, on notera que les dentifrices au fluor sont moins dangereux qu’on le croit, car le Fluor est très volatile et après quelques minutes d’ouverture de tube, il n’y a plus du tout de fluor dans la pâte dentifrice.

 

Alors pourquoi le Fluor est-il dangereux pour la santé ?


Il faut savoir que toutes les intoxications par le fluor génèrent des troubles psychiques graves pouvant conduire à la perte de la volonté, voire de la folie, surtout lorsque cette intoxication se produit pendant la phase de croissance. Ce n’est pas pour rien que l’eau de boisson ne doit absolument pas dépasser un seuil critique de fluor pour être potable.

D’autre part, rappelons que "le fluor désorganise la structure minérale des dents et de l’ossature, favorisant des microfractures au niveau du squelette"... Il agit lentement et en profondeur et favorise ainsi les scolioses, les cyphoses, l’hyperlaxité ligamentaire et la dégénérescence accélérée de l’organisme (Source : "des clefs pour vivre" du Docteur Alain Scohy).

Sur le site internet de Project Censored, nous trouvons encore des infos passionnantes sur ce thème, notamment que des documents gouvernementaux, longtemps restés secrets jettent un rayon de lumière sur le débat concernant la fluoration de l’eau potable et ajoutent aujourd’hui un grand nombre de preuves scientifiques concernant les effets du fluor sur la santé. Ainsi, dans les années 1940 les scientifiques du Manhattan Project considérait qu’à faible dose le fluor ne comportait aucun risque pour l’organisme. On sait aujourd’hui que les chercheurs avaient reçu l’ordre de cacher les preuves des dangers du fluor et ses taux de toxicité pour éviter d’être poursuivi en justice par les victimes. (source : www.sonoma.edu/projectcensored)

 

A l’automne 99, le Earth Island Journal publiait une info selon laquelle le chirurgien dentiste Hardy Limeback, Pdt de l’association des dentistes canadiens annonçait qu’il n’était plus en faveur de la fluoration de l’eau potable et que l’absorption de fluor présentait très peu d’intérêt pour les dents, à supposer même qu’elle en présentât un et qu’aujourd’hui les risques l’emportent sur les bénéfices, puisque le fluor a un effet néfaste sur les dents et les os.

 

Au fait le Téflon ou Tefal qui recouvre le fond de votre poêle à frire est du PTFE, c’est à dire du Polytétrafluoréthylène, c’est à dire une "résine fluorée" ou du fluor mélangé à du plastique -

 

(source Paul Caldwallader - pjcaddz@vienet.net.au)

 

Dans "Secrets toxiques :

Le Fluor et le programme de la Bombe A", les journalistes C. Bryson et J. Griffitns écrivent "la preuve que le FLUOR est inoffensif pour les êtres humains à faibles doses a été en grande partie fabriquée par des scientifiques qui travaillaient sur le programme de la bombe A et qui avaient des ordres du gouvernement US de fournir, en cas de litiges des preuves à opposer au cas où le Fluor provoquerait des dommages aux citoyens".

 

Selon Nina Silver (mail : nina@bestweb.net) c’est effectivement, de manière indésireuse que le fluor a été introduit sur le marché et vanté comme agent de prévention des caries dentaires. Malgré tout il faut savoir que le fluor servait d’élément important à la fabrication des bombes A pendant la guerre, et que d’autre part, le fluor est un sous produit des industries de l’aluminium et des pesticides. Les fermes qui se trouvaient à proximité des usines fabriquant le fluor avaient des récoltes brûlées et flétries, et des animaux toujours malades. Les ouvriers eux-mêmes travaillant à l’usine avaient de dangereuses concentrations de fluor dans le sang.

 

En outre, les tests effectués par le gouvernement US ont démontré que le fluor était très toxique et provoquait, entre autre, des lésions du système nerveux central, des malformations de naissance et contrairement à ce qui est toujours affirmé, tache et détruit les dents au lieu de la préserver. D’ailleurs, la loi américaine précise que tout dentifrice contenant du fluor doit mettre en garde le consommateur qui, s’il avale accidentellement plus de dentifrice qu’il n’en faut pour le brossage des dents doit "immédiatement consulter un médecin ou contacter un centre anti poison".

 

Dans "Union News" tirage à part du Washington Post du 25/07/97, l’article "votre dentifrice est-il sûr" cite cette phrase de Regine Miskewitz, directrice de la recherche des cosmétiques et soins de bouche chez ARM et AMMER "quand je reçois du fluor, ici, il porte la tête de mort et les tibias croisés"

 

 Un autre témoignage enfin, celui de John Yiamouyiannis.

"Le fluor : facteur de vieillissement" (Fluoride : the Aging Factor, (1986) dans cet ouvrage qui eut un gros succès, l’auteur, biochimiste, décrit les effets nocifs et dévastateurs du fluor dans le monde entier, ceux d’un dangereux poison. Dans son livre, il cite de nombreux cas d’enfants présentant de graves symptômes ou ayant même trouvé la mort après ingestion de fluor sur le fauteuil du dentiste. Il cite les recherches menées dans divers pays (URSS, Japon, Af. du Sud, USA,...) par un grand nombre de chercheurs qui tous ont mentionné les défectuosités génétiques et les maladies imputables au fluor. Et le fluor n’est pas seulement présent dans le dentifrice, mais aussi dans l’eau de boisson.

  Dans toutes les villes des USA, l’augmentation de la teneur de l’eau potable en fluor a correspondu à une augmentation de la mortalité par cancer du foie, cancer des os, et tumeurs des cellules squameuses de la bouche ; autres méfaits : convulsions, os douloureux, éruptions cutanées, problèmes gastro-intestinaux, nausées et vomissements.

 

 


 

http://tof.canardpc.com/view/7e043675-e9c8-4e99-9fc2-8eb1ba0a5704.jpg

[...] De nos jours, la recherche scientifique est très large-ment dominée par les corporations de produits chimiques, les corporations de produits pharmaceutiques et les trusts alimentaires, comme je l’ai démontré dans un de mes précédents ouvrages: La Réforme Naturiste. À ce titre, la recherche scientifique n’est d’aucune façon objective, contrairement à ce que l’on croit dans une large partie du grand public. Elle est, la plupart du temps, intéressée dans notre système de «capitalisme sauvage».

 

Seul, ces dernières années, le Mouvement Naturiste Social qui compte plus de 100,000 membres répartis à travers le Québec, s’est opposé avec constance et vigueur à la fluoration des eaux. Heureusement, nombreux sont les organismes qui, à la suite de nos multiples actions, se sont rangés derrière nous dans ce combat. Aujourd’hui, il est rare de rencontrer un homme public qui ne soit pas un partisan docile des théories scientifiques officielles. Je me dois de mentionner ici l’exemple coura-geux donné par le Maire de Montréal, Me Jean Drapeau, dans la lutte contre la fluoration.


Au nom des droits inaltérables de l’homme, chaque être humain doit avoir la pleine et entière possibilité de disposer de son être physique comme il l’entend. Il n’ap-partient à personne de décider ce qu’un individu doit boire ou manger. Tout être humain doit pouvoir choisir, de la même façon les traitements médicaux qu’il désire et pou-voir refuser ceux qu’il ne désire pas! Or, la fluoration chimique des eaux potables impose à tous et chacun UNE EAU MÉDICAMENTÉE.

 

Même si sa valeur sur le plan médical était incontestable, il s’agirait donc d’une mesure inaccep-table. Sur ce dernier point, le présent dossier démontrera que, loin d’être incontestable, la fluoration chimique des eaux est nettement condamnable. Elle doit être démasquée et combattue énergiquement par tous les citoyens sou-cieux de leur santé et du respect des droits de l’homme. Ce Dossier Fluoration permettra aux citoyens de même qu’aux différents corps publics, de se faire une opinion éclairée face au battage de propagande considérable mené par les organismes intéressés à la fluoration des eaux. Il pourra également constituer un excellent document de référence et de travail pour les échevins et conseillers municipaux qui pourront exiger que leurs municipalités, à l’exemple de plus de 175 villes américaines, refusent d’imposer leurs concitoyens cet empoisonnement de l’eau potable et du corps humain que constitue la fluoration chimique des eaux. Quant aux naturistes sociaux, ils amplifieront par tous les moyens légaux possibles, leur lutte irréductible et absolue à cette forme de dictature faussement scientifique, inacceptable à la conscience de tout homme éclairé!

 

 

Le livre "Dossier Fluor" en PDF sur LeLibrePenseur.org

Partager cet article

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SANTE
commenter cet article

commentaires

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment