Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 01:45

http://www.lecosmographe.com/blog/wp-content/uploads/2011/10/Orionids_LuisArgerich.jpg

Orionides photographiées par Luis Argerich

 

 

La nuit du 20 au 21 octobre devrait être “arrosée” d’une vingtaine de météores par heure ! Nommées les "Orionides” car le radiant se situe en direction de la constellation d’Orion, au-dessus de son épaule gauche, l’étoile Betelgeuse et non-loin des pieds des Gémeaux pour être plus précis, ces étoiles filantes pourrait être environ 25 par heure à plonger dans l’atmosphère terrestre à une vitesse moyenne de 66 km par seconde (238 000 km/h). Très rapides, il est fréquent d’observer ces météores se transformer en spectaculaires boules de feu (fireball) ou se fragmenter au cours de leur chute avec de remarquables trainées persistantes.

 

Selon les spécialistes, le pic d’activité pourrait être atteint cette année vers 4 h TU (Temps Universel) soit 6 h en France métropolitaine. A cette heure-là, la nuit sera encore bien dense et profonde, point de Lune jouant les luminaires éblouissant. Les Gémeaux, le chasseur Orion et le Grand Chien auront franchi le méridien (sud) portant haut le radiant de cet essaim météoritique. L’étincelante Vénus, tout juste expulsée de l’horizon, annonce la lente arrivée du Soleil. Le cadre est magnifique, ponctué de nombreuses étoiles très brillantes et la rutilante Jupiter.

 

Tout cela reste toutefois une prévision car comme l’ont montré les multiples observations des années précédentes, les “Orionides” peuvent surprendre par des salves plus intenses et impromptues. Ainsi, en 2006 le taux horaire moyen dépassa l’habituel 25 pour osciller entre 50 et 70. Les années suivantes, le taux décru mais fut toujours supérieur à 30. Aussi rien n’interdit de nouvelles surprises pour le “cru 2012”. Pour cela, mieux vaut se lever un peu plus tôt ou être aux aguets une grande partie de la nuit, s’armer de patience et de vêtements bien chauds, sans oublier les boissons chaudes … !

 

Relativement méconnue, cette petite pluie d’automne d’étoiles filantes a pour origine les débris que la très célèbre comète 1P/Halley ou comète de Halley laisse dans son sillage au fil de ses périples de 76 ans autour du Soleil. Les courants de poussières alimentés par des centaines de passages de la comète depuis environ trois millénaires sont traversés deux fois par an par notre planète. Entre le 2 octobre et le 7 novembre cela produit les “Orionides” et quelques mois plus tard, entre le 19 avril et le 28 mai, c’est au tour des “eta Aquarides” de fendre le ciel.

 

Source : Maxiscience
Le cosmographe, publié le 16 octobre 2012

 

 

20 octobre : Mars la rouge brille au plus près (visuellement) de la supergéante rouge Antarès.
Pendant ce temps, la Lune est en conjonction avec l’indicible Pluton.

 

 

Nuit du 20 au 21 octobre : Pic d’activité de l’essaim d’étoiles fiantes les « Orionides ». C’est de la constellation d’Orion que semblent jaillir la plupart de ces météores issus de la célèbre comète de Halley. Environ 25 météores par heure (peut-être plus, peut-être moins) devraient franchir à une vitesse moyenne de 66 km/s les « portes » de notre atmosphère.

 

22 octobre : Premier Quartier de Lune.

 

Source : le cosmographe

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

En "bonus" : rotation de Jupiter en haute résolution

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment