Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 13:50

http://img.over-blog.com/500x334/3/95/52/45/ImgArticle/Nuage-radioactif-toulon.jpg

 

Nous sommes en 1994 dans la petite ville d'Oakville dans l'état de Washington qui compte environs six cent habitants.

La petite ville est réputée pour ses pluies fréquentes.

Mais l'histoire mystérieuse qui va se dérouler durant trois semaines en août 1994, va terroriser la population.

Quand l'eau commence à s'abattre sur la ville le 7 août 1994, personne ne s'inquiète jusqu'à ce que l'on s'aperçoive que ce n'est pas de l'eau de pluie.

Se sont de minis gouttes poisseuses de couleurs blanches, qui forment un torrent et recouvre bientôt cinquante kilomètres carré de terrain apportant avec elle un véritable fléau.

Maurice Gobeil habitant de la ville déclare que lui, sa femme et sa fille sont tombés malades ainsi que tous les habitants d’Oakville.

Beverly Roberts, déclare elle aussi que tous les habitants sont tombés malades, un virus très violent qui n'a pas durer sept jours, mais plutôt trois mois.

C'est un policier local qui rapporte le premier ses intempéries. L'officier David Lacey est en patrouille avec un ami civil a trois heures du matin lorsque l'averse commence.

La pluie est étrange et les deux hommes commencent à se poser des questions.

Ils mettent en marche les essuie-glaces et cette étrange substance commence à s'étaler sur le pare-brise de la voiture.

L'officier Lacey s'arrête dans une station service pour décrasser son pare-brise et enfile des gants en latex pour ne pas prendre de risque, il déclare que la substance était très pâteuse comme s'il avait de la gelée dans les mains.

L'officier Lacey et son ami n'avaient jamais vus une chose pareille avant.

Dotty Hearn une autre habitante de Oakville s'aperçoit le matin dans son jardin que quelque chose n'est pas normal, son jardin est recouvert d'une chose bizarre blanche qui ressemble a de la grêle.

Quand Dotty touche elle s'aperçoit que ce n'est pas de la grêle, mais une sorte de texture gélatineuse.

En milieux d'après midi l'officier Lacey tombe mystérieusement malade, sa respiration se coupe.

L'officier Lacey fait tout de suite le rapprochement avec cette mystérieuse pluie.

Dotty Hearn tombe elle aussi malade, elle est prise de vertige et à des nausées.

Dotty Hearn passe les trois prochains jours à l'hôpital où on lui diagnostique une grave infection de l'oreille interne.

La fille de Dotty Hearn qui a appelé les secours fait un rapprochement avec cette mystérieuse substance retrouvée dans le jardin et en prélève un échantillon pour l'hôpital.

Un premier technicien de laboratoire trouve un premier indice saisissant, la substance contient des ovocytes humains et on ne sait pas ce que c'est ni comment cela a bien pu tomber du ciel.

La matière est alors envoyée au département de santé de Washington pour de plus amples analyses.

Mike Mac Dowel, microbiologiste déclare que c'était très uniforme et qu'il n'y avait aucune structure visible, il découvre que l'échantillon contient deux sortes de bactéries en très grand nombre dont une c'est installé dans le système digestif humain.

La première hypothèse mise en avant est la possibilité que cela soit dû à un avion qui serait tombé d'un avion, mais cette solution est vite écartée par la direction générale de l'aviation qui indique que les déchets humains sont de couleurs bleuté alors que la substance retrouvée était limpide comme du Cristal.

En trois semaines cette pluie gluante s'abat six fois sur Oakville, des dizaines de personnes tombent malade, plusieurs chiens et chats meurent après avoir été en contact avec la matière toxique.

Près d'un an après avoir été malade, Dotty Hearn emmène un échantillon de cette substance qu'elle avait conservé dans son congélateur à un laboratoire de recherche privé.

Tim Davis, microbiologiste, a vu dans cet échantillon ce qu'il croit être une cellule que l'on trouve chez les animaux, la matière est vivante.

Mais comment des cellules vivantes peuvent-elles se déplacer dans les nuages ?

Les soupçons se tournent alors vers l'armée.

Quelqu'un a avancé que depuis que l'US Navy avait fait des essais de bombes sous-marines ils avaient peut-être fait exploser un banc de méduse jusque dans le ciel.

Les méduses auraient ensuite fait près de quatre-vingts kilomètres pendant près de trois semaines pour retomber en six fois pendant le mois d'aout 1994.

La fille de Dotty Hearn trouve à juste titre, cette idée grotesque.

L'US Navy confirme que des tests ont eu lieu dans le pacifique en aout 1994, cependant elle affirme ne pas connaître la substance et nie toute responsabilité sur les événements de Oakville.

Mais la population n'y croit pas.

La fille de Dotty Hearn prétend qu'il y avait beaucoup d'avions militaires qui survolaient la ville avant cette étrange pluie.

Dotty Hearn déclare avoir vu presque tous les jours des bombardiers et des avions dans le ciel survolé la ville.

Pour la population de Oakville, l'armé n'est pas étrangère à cette pluie toxique et certain pensent même avoir servi de cobaye.

Une chose est certaine, aucune explication plausible n'a été avancée sur la mystérieuse pluie d’Oakville qui reste encore à ce jour un fait inexpliqué.

 

Source : Actu-chemtrails

 

Partager cet article

Repost 0
Published by openyoureyes - dans NATURE-ECOLOGIE
commenter cet article

commentaires

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment