Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 00:39
Le Ministère de la sécurité intérieure (DHS) a annoncé dans un appel d'offre aux fabricants qu'il commencera à évaluer “l'Avion Robotisé Pour la Sécurité Publique (RAPS)” à Fort Sill, Oklahoma, en indiquant que les petits drones espions seront utilisés pour garder un œil sur les Américains dans un proche avenir.

 

 

Comme Infowars l'a annoncé en juillet, le Secrétaire de DHS Janet Napolitano a dit à une Commission parlementairesur la sécurité intérieure que l'agence fédérale était :
"à la recherche de drones qui pourraient être utilisées pour nous donner une perception de la situation de sécurité d'un large public [problème] ou d'une catastrophe."

 



Il ne s’agit plus seulement d’espionner les citoyens étasuniens avec des drones de surveillance : 
l’armée des Etats-Unis est en train de se procurer tout un arsenal anti-émeutes au cas où les militaires seraient obligés d’aller combattre au corps à corps les civils étasuniens sur leur propre sol.
(...)
Les deux recherches de matériel ont été diffusées dans les jours qui ont suivi un récent témoignage à Capitol Hill (*) de Janet Napolitano, la secrétaire de la Sécurité Intérieure, témoignage dont certaines parties confirmaient que le gouvernement fédéral envisageait de déployer des drones de surveillance au dessus de la Californie dans le but d’exercer une surveillance préventive sur les villes américaines sous couvert de "sécurité publique".
(...)

It's not just Homeland Security: US Army orders riot gear too
http://rt.com/usa/news/us-army-riot-gear-431/

Article vu sur : Le Grand Soir


Cela représente un volte-face pour l'Agence, qui avait précédemment été réticent à l'idée de l'utilisation de drones de surveillance pour espionner sur le public.

Toutefois, un appel d'offres récente publié sur le site FedBizOpps confirme que le DHS lance son projet d'appareils robotisés de sécurité publique (RAPS) et demande aux fournisseurs de petits systèmes aériens sans pilote (CDU) de participer.


Robotic Aircraft for Public Safety Sollicitation
https://www.fbo.gov/index?s=opportunity&mode=form&id=e479e2cd6418aef3df92f055edc0b7b4&tab=core&_cview=0

Les drones seront configurés pour être utilisés pour des applications telles que «opérations de police, recherches et sauvetages, incendies et déversement de matières dangereuses» et pouvant voler de 30 minutes à deux heures, pesant environ 25 livres pour qu'ils puissent être lancés à la main.

"Les arrières pensées du DHS sur les drones ne sont peut-être pas si surprenantes", rapporte Wired News.
"Ces dernières années, le DHS s'est intéressé à l'accroissement de ses capacités de surveillance, explorant les caméras qui rappellent celles des militaires qui peuvent espionner sur 10 kilomètres carrés à la fois. »


Homeland Security Learns to Love Small Spy Drones
http://www.wired.com/dangerroom/2012/10/robotic-aircraft-public-safety/

Comme nous l'avons rapporté plus tôt cette année, le DHS utilise déjà un autre type de drone de surveillance en vol, également utilisé pour le suivi des insurgés en Afghanistan et en Irak, à des fins "d 'incidents d'urgence et non" aux États-Unis.


DHS To Launch Insurgent-Tracking Drones Inside America
http://www.infowars.com/dhs-to-launch-insurgent-tracking-drones-inside-america/

Un projet de loi adopté par le Congrès en Février ouvre la voie à l'utilisation de drones de surveillance dans le ciel américain sur une grande échelle. La FAA a prédit que d'ici 2020, il pourrait y avoir jusqu'à 30.000 drones en opération d'envergure nationale.

The Federal Aviation Administration (FAA) Reauthorization Act
http://www.faa.gov/regulations_policies/reauthorization/media/PLAW-112publ95[1].pdf




Le congrès a passé une loi qui approuve le déploiement par le gouvernement de 30 000 drones espions dans l’espace aérien états-unien avant 2020; ceci lève de sérieuses préoccupations sur les violations de la vie privée qui s’en suivront.

La loi, qui facilite l’utilisation par le gouvernement d’aéronefs espions sans pilote dans l’espace aérien états-unien, demande que la FAA (Federal Aviation Administration) précipite un plan d’autorisation de vol du plus grand nombre de drones possibles dans les neuf mois à venir.

La FAA Reauthorization Act, que le président Obama doit signer sous peu, ordonne également à la FAA de développer des règles pour que soient testés et mis sous licenses des drones commerciaux avant 2015, a rapporté le Washington Times.
(...)

New bill to allow 30,000 drones to fill American skies by 2020
http://www.presstv.ir/detail/226010.html

Article vu sur : Le Blog de Résistance 71


Les organismes américains d'application de la loi utilisent déjà la technologie drone pour espionner les Américains. 
En Décembre l'année dernière, un drone Predator B a été appelé à mener une surveillance au dessus d'une ferme familiale dans le Dakota du Nord dans le cadre d'un raid SWAT sur la famille Brossart, qui était suspecte du crime terrible d'avoir volé six vaches. La police locale dans ce domaine, on a déjà utilisé le drone deux douzaine de fois depuis Juin l'année dernière.

Les services de police sont également tenter d'obtenir l'autorisation d'utiliser des dirigeables de surveillance qui seraient en vol stationnaire au dessus de villes pour surveiller les "activités suspectes".

L'armée américaine a récemment testé un dirigeable de la taille d'un terrain de football au-dessus de la ville de New Jersey. Le dirigeable peut voler pendant une période de 21 heures et "est équipé de capteurs de haute technologie qui peuvent surveiller les insurgés d'en haut."

U.S. Army Blimp the Size of a Football Field

 

 

 

Trouvé sur : Spread the truth

Partager cet article

Repost0

commentaires

lasorciererouge 20/05/2014 00:12

http://larevolutionpacifique.wordpress.com/2014/05/17/la-nouvelle-loi-qui-enterine-le-flicage-des-populations/

....ça n'arrive pas qu'aux autres !

lasorciererouge 02/05/2014 17:36

http://www.dailymotion.com/video/x16dbh4_module-sciences-politiques-societe-de-la-surveillance_news#from=embediframe

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment