Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 21:56

http://s2.noelshack.com/uploads/images/21397829753025_vlcsnap2010110311h08m43s125.png

Historique

La méthamphétamine a été synthétisée pour la première fois en 1919 au Japon par le chimiste Akira Ogata.

La forme HCl a été synthétisée, brevetée en 1937 et commercialisée dès 1938 par la société pharmaceutique allemande Temmler (de) sous la marque Pervitin®.

Comme les amphétamines, elle a largement été utilisée sur les soldats lors de la Seconde Guerre mondiale.

Comme d'autres drogues, elle fut testée sur des araignées dès les années 1950. Celles qui y furent exposées, même à de faibles doses, produisirent des toiles tout à fait anormales. Plus la toxicité du produit est élevée, plus l'araignée laisse de trous dans sa toile.

Elle fut un temps commercialisée comme un médicament aux États-Unis, pour divers problèmes médicaux allant de l'obésité à la dépression. Mais depuis 1970, elle est classée comme stupéfiant.

La forme cristalline, donc fumable, proviendrait d'Hawaii vers 1988.

Sa consommation s'est développée en provenance de Corée et des Philippines sur la côte ouest des États-Unis vers 1985, puis la côte est, au cours des années 1990.

Au début des années 2000, elle a fait son apparition sur le marché des drogues britanniques. Aujourd'hui, elle est fabriquée à partir de divers médicaments. On la trouve fréquemment dans les anciens pays communistes d'Europe.

 Usage militaire

La méthamphétamine a été souvent donnée aux troupes combattantes et aux pilotes en temps de guerre par leur gouvernement. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle était d'usage chez la plupart des belligérants, notamment en Allemagne et chez ses alliés sous le nom de Pervitine.

Durant la Seconde Guerre mondiale, l'armée allemande a distribué de la pervitine dans ses divisions à tous les niveaux. Elle est utilisée sous le nom de « Panzerschokolade », « tablettes Stuka » ou encore « pilules Hermann Göring  ». Le but recherché est de diminuer l'anxiété et d'augmenter puissance et concentration chez les soldats et les pilotes. Entre avril et juin 1940, la Wehrmacht et la Luftwaffe auraient utilisé plus de 35 millions de comprimés de pervitine. Cette drogue de guerre aurait participé grandement à l'efficacité de la blitzkrieg. Cependant dès mi-1941 le médicament n'était plus en vente libre, mais disponible uniquement sur ordonnance. Cela en a réduit l'utilisation de manière significative.

  Usage sportif

L'alpiniste autrichien Hermann Buhl a utilisé la pervitine sur les conseils du médecin de l'expédition pour sa première ascension du Nanga Parbat en 1953.

En octobre 2010, une enquête allemande a révélé que la victoire de la RFA lors de la coupe du monde de football de 1954 était volée car l'équipe allemande s'était dopée à la pervitine.

 

 

 

 

La Pilule de Göring. La fabuleuse histoire de la pervitine, film documentaire de Sönke et Bitar, Allemagne, 2010.


C'est l'un des derniers sujets tabous dans l'histoire militaire allemande : la consommation massive, dans les rangs de la Wehrmacht, d'une amphétamine très active, la pervitine.


Après de premières recherches au Japon et aux États-Unis dans les années 1920, c'est en Allemagne, en 1937, qu'un chimiste arrive à synthétiser une amphétamine particulièrement efficace, la méthamphétamine. Elle est commercialisée la même année par la firme Temmler sous le nom de pervitine. Très vite, les médecins de la Wehrmacht s'intéressent à ce nouvel excitant du système nerveux qui accroît la vigilance, la résistance à la fatigue et le sentiment d'invincibilité. Distribuée aux conducteurs de chars et aux pilotes d'avions aussi bien qu'aux fantassins, la "pilule magique" permet à l'armée allemande d'envahir la France et l'URSS à marche forcée. Et, dans les derniers moments du Reich, de faire tenir les recrues des Jeunesses hitlériennes qui, après l'école, sont mobilisées dans la défense antiaérienne. Les témoins de cette époque révèlent aussi que, tant dans l'armée que dans la population civile, la consommation de pervitine en Allemagne s'est prolongée bien au-delà de la fin des hostilités.

 



 

Aller plus loin : Profits macabres - L'histoire cachée des drogues psychiatriques [DOCU VF]

LE NOUVEL ORDRE MONDIAL (article+vidéo)

Partager cet article

Repost 0
Published by openyoureyes - dans HISTOIRE-ARCHEOLOGIE
commenter cet article

commentaires

noucky 67 21/10/2013 10:32

A défaut de métamphétamine, on leur donnait de l'alccool (schnaps) à volonté !

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment