Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 09:14

 

Nouveau lien VO

Autre lien toujours en VO

 

Attack of the Drones - USA

 

Ils peuvent se déplacer ensemble en essaims, fabriquer des tours, danser, jeter et attraper, évaluer des objectifs et bientôt seront capables de prendre eux mêmes des décisions. A la fois à la guerre et à la maison, les drones se développent rapidement et prennent le contrôle.

 

Les écrans situées dans une base des l'US air force verrouillent une voiture civile roulant sur un route au Nouveau Méxique.

"Nous ne simulons pas ou les faisons réellement participer, c'est juste un entrainement à suivre une cible mouvante".

La question : "Avec leur permission ?" est suivie d'une pause embarrassée et la réponse hésitante : "Nous les suivons simplement avec une caméra".

 

En train de devenir une pratique acceptable, de plus en plus la police utilisent également des drones pour surveiller les zones civiles pour les criminels. L'US air force forme en ce moment plus de pilotes "sur sièges" que de pilotes traditionnels, faisant craindre que la guerre devienne "juste un grand jeu d'ordinateur", permettant aux pilotes de tuer quelques combattants talibans et ensuite de rentrer à la maison pour le dîner.

 

Docu en Anglais

 

Robot Wars - USA

 

On estime que le travail d'une cinquantaine de soldats américains est maintenant fait par un robot. Parce que l'utilisation de la technologie dans la guerre se développe, ce rapport va à la recherche de la vérité au sujet de ces "nouvelles recrues" de l'armée US.

 

Doc en anglais

Partager cet article

Repost0

commentaires

lasorciererouge 31/12/2013 18:06

http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-2014-annees-des-drones-121835277-comments.html#anchorComment

...va falloir lever la tête plus souvent !

lasorciererouge 21/07/2013 08:40

États-Unis : un permis de chasse… de drones

21/07/2013


Photo d'illustration. © JOHN MOORE / AFP



Une petite ville du Colorado pourrait offrir une récompense à qui abattra un drone du gouvernement fédéral qui survole le territoire de la commune

À 55 kilomètres à l’est de Denver, dans le village de Deer Trail, 546 habitants, on ne badine pas avec la conception qu’on se fait de la liberté. On n’accepte pas que le gouvernement fédéral puisse venir se mêler d’affaires qui ne le regardent pas et violer son "espace aérien souverain". Or les drones civils, encore en phase de test sur le sol américain, devraient connaître un essor très fort dans les prochaines années. Alors, à Deer Trail, on se dit prêt à employer les grands moyens : un arrêté municipal pourrait prochainement proposer un permis de chasse très particulier puisqu’il autoriserait son détenteur à s’attaquer aux drones.

L’idée, raconte le Dailycaller, est venue d’une pétition lancée par un habitant de la commune qui présentait la surveillance des drones comme une "menace pour l’idée traditionnelle américaine de liberté" dont les "fermiers, les cowboys et les Indiens mais aussi les citoyens contemporains" de Deer Trail doivent profiter. Pour 25 dollars, le permis permettrait de chasser les drones, mais pas n’importe comment. Le chasseur ne pourrait utiliser qu’un fusil à pompe avec des munitions limitées en calibre et il serait formellement interdit de tirer sur un objet volant à plus de 1 000 pieds (environ 300 mètres). Si les munitions à l’uranium appauvri pourraient être employées (pour percer le blindage éventuel du coucou), le chasseur n’aurait le droit de tirer "que" trois fois sur l’appareil toutes les deux heures et, s’il abattait par mégarde un avion téléguidé d’un enfant du village, il devrait lui "rembourser intégralement".

Vote pour des "raisons économiques"

Le projet, qui pourrait être voté le 6 août prochain, prévoit une récompense de 100 dollars pour un drone ramené en état de marche (25 dollars pour un drone abattu) et identifié comme appartenant au gouvernement fédéral américain. Un responsable de la ville considère que le texte pourra être voté également pour des "raisons économiques". Il explique que des résidents d’autres villes, voire de tous les États-Unis, pourraient venir acheter ce permis de chasse pas comme les autres pour l’arborer comme un symbole. SurFacebook, de nouveaux citoyens qui se présentent comme de "vrais patriotes" ont déjà fait part de leur intention d’en obtenir un. Le gouvernement américain n’a pour le moment pas réagi au projet mais, si elle était votée, l’ordonnance de la ville entrerait avec la loi fédérale, qui punit de prison la destruction d’un bien fédéral d’une valeur supérieure à 1 000 dollars.

(Source : Le Point)

openyoureyes 21/07/2013 19:39

Bientôt indispensable chez nous aussi ce permis.. je voit si j'arrive retrouver cette vidéo au passage, merci lasorciererouge ;)

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment