Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2013 6 09 /11 /novembre /2013 18:02
Slavoj Žižek : « Le guide pervers de l'idéologie » (Doc)  [VOSTFR]

"Nous sommes responsables de nos rêves."

 

 

Le philosophe Slavoj Žižek annonce la couleur, brillante démonstration en Technicolor et effets spéciaux made in Hollywood puisqu’une fois encore il s’appuie sur les blockbusters pour renverser nos idées préconçues sur la manipulation dont nous sommes à la fois les victimes et les auteurs.


Suite de son Pervert’s Guide to Cinema déjà réalisé avec la cinéaste Sophie Fiennes qui psychanalysait la société au travers de films grand public, la nouvelle production, The Pervert’s Guide to Ideology, débusque les intentions cachées derrière les images dont nous nous repaissons. Ces rêves, fabriqués sur mesures, façonnent nos convictions et nos pratiques collectives.

 

Au travers des films, mais aussi de la musique ou d’événements marquants de notre actualité comme le 11 septembre, l’attentat d’Oslo ou les émeutes en Grande-Bretagne d’août 2011, l’idéologie sous-jacente structure nos fantasmes en mutation. Pendant deux heures d’une rare intensité Žižek nous plonge dans cet univers fantasmagorique dont il recrée les décors et la lumière pour s’y fondre lui-même.

 

Son humour caustique est vivifiant, son esprit de contradiction nous permettant d’envisager une porte de sortie hors de ce qui semble immuable.

 

 

Le philosophe s’inspire des extraits abondants qu’il nous livre, cette fois:

 

 

- Le triomphe de la volonté (1935) de Leni Riefenstal,


- Le Juif éternel (1940) de Fritz Hippler,


- Brève rencontre (1945) de David Lean,


- La chute de Berlin (1950) de Mikhail Chiareli,


- La prisonnière du désert (1956) de John Ford,et West Side Story (1961)


- La mélodie du bonheur (1965) de Robert Wise,


- Les amours d’une blonde (1965) et Au feu les pompiers (1967) de Milos Forman,


- L’opération diabolique (1966) de John Frankenheimer


- If.... (1969) de Lindsay Anderson,


- MASH (1970) de Robert Altman,


- Zabriskie Point (1970) de Michelangelo Antonioni,


- Cabaret (1972) de Bob Fosse,


- Orange mécanique (1971)et Full Metal Jacket (1987) de Stanley Kubrick,


- Les dents de la mer (1975) de Steven Spielberg,


- Taxi Driver (1976) et La dernière Tentation du Christ (1988 ) de Martin Scorsese,


- Brazil (1985) de Terry Gilliam,


- They Live (1988 ) de John Carpenter,


- Titanic (1997) de James Cameron,


- I Am Legend (2007) de Francis Lawrence,


- The Dark Knight (2008 ) de Christopher Nolan…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by openyoureyes - dans SOCIETE
commenter cet article

commentaires

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment