Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 08:39

Source : Russia Today / Le Figaro / Le Parisien / YouTube / Le Journal du Siècle

 


Une pluie de météorites est survenue vendredi au-dessus de l’Oural et a fait au moins 1000 blessés et a endommagé de nombreux immeubles dans six villes.

 

 

 

Cet événement, causé par la destruction d’un gros météorite et accompagné de violentes explosions, a soufflé les fenêtres dans plusieurs localités et semé la panique, selon des témoins cité par les autorités et les agences locales.

«Un météorite s’est désintégré au-dessus de l’Oural, brûlant partiellement dans les couches basses de l’atmosphère. Des fragments du météorite ont atteint la Terre et sont tombés dans des zones peu habitées de la région de Tcheliabinsk», a précisé l’antenne locale du ministère russe des Situations d’urgence dans un communiqué.

La météorite, qui se serait désintégrée à 5 000 mètres au-dessus de l’Oural, pesait « des dizaines de tonnes », selon le spécialiste russe Sergueï Smirnov, cité sur la chaîne Rossia 24. Ce « bolide » se déplaçait du nord-est vers le sud-ouest, selon la télévision publique.


Au moins 950 personnes ont été blessées et ont reçu des soins médicaux à Chelyabinsk. Près de 3000 bâtiments ont été endommagés et 450 autres bâtiments se retrouvent actuellement privés de gaz à cause des dégâts sur les installations.


Le complexe nucléaire Mayak près de la ville de Ozersk n’a pas été affecté par l’incident, selon les derniers rapports. Mayak est une des plus grandes installations nucléaires du monde, située à 72 kilomètres au nord de Tcheliabinsk.

 

http://lejournaldusiecle.files.wordpress.com/2013/02/map.jpg?w=640

 

Selon des informations de Russia Today, une unité de défense aérienne d’Urzhumka près de Chelyabinsk, en Russie, aurait interceptée la météorite tombée ce vendredi.


Une salve de missiles aurait en fait explosé en morceaux la météorite à une altitude de 20 kilomètres selon les informations données par le journal local Znak citant une source de l’armée.


L’agence d’information Regnum a cité une source militaire qui a affirmé que la traînée de condensation de vapeur de la météorite témoigne du fait que la météorite a été interceptée par la défense aérienne.


Cependant, le Ministère des urgences de l’Oural a déclaré à 13h20 (heure française) qu’aucun avion n’était présent dans les airs pour intercepter la météorite.

 

http://lejournaldusiecle.files.wordpress.com/2013/02/youtube-gregor-grimm.jpg?w=640


Le ministère des Situations d’urgence a indiqué avoir mobilisé 20000 hommes, placés en état d’alerte, et trois avions ou hélicoptères pour inspecter les territoires. Le ministère a appelé la population à rester calme.

«Il n’y a pas d’évacuation de la population, le niveau de radioactivité est dans la norme. Nous vous demandons instamment de ne pas céder à la panique», a indiqué l’antenne locale du ministère sur son site.

L’armée a découvert trois sites où des météorites se sont écrasées, dont deux sont dans une zone proche du lac Chebarkul, à l’ouest de Tcheliabinsk. Le troisième site a été trouvé à 80 kilomètres plus à l’ouest, près de la ville de Zlatooust. Un des fragments qui a frappé près de Chebarkul a laissé un cratère de six mètres de diamètre. Selon l’armée, les niveaux de radioactivité sur le site sont normaux.


Les autorités de la région lancent actuellement des messages d’alerte afin de prévenir la population du risque de nouvelles chutes de météorites, cela jusque ce soir. L’incident coïncide avec le passage de l’astéroïde 2012 DA14, qui mesure de 45 à 95 mètres de diamètre, et qui passera à près de 27 000 kilomètres au-dessus de nos têtes en fin de journée.

 

 

C’est également en Russie, dans les régions inhabitées de Sibérie, du côté de la rivière Toungouska, qu’avait eu lieu en 1908 une violente déflagration, d’une puissance équivalente à plusieurs centaines de fois celle de la bombe d’Hiroshima, provoquée selon toute probabilité par l’explosion d’un objet céleste lors de son entrée dans l’atmosphère terrestre, à 5 ou 10 km d’altitude. Au point le plus proche de l’impact, la forêt avait été rasée sur un rayon de 20 km ; des dégâts avaient été signalés jusqu’à plusieurs centaines de kilomètres de distance.


 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Sources : Repubblica / Rainews24 / Le Journal du Siècle

 

Explosion d’une météorite dans le ciel de Cuba

 

Quelques heures après la pluie de météorites en Russie, c’est au tour des habitants de l’île de Cuba de faire état d’une explosion dans le ciel.


Des habitants ont affirmé avoir vu tomber du ciel une météorite causant une grande explosion et creusant un énorme cratère . Certaines habitations ont été endommagées par les secousses. Des témoins de la ville de Rodas, dans la province du Cienfuegos, ont décrit une lumière très brillante de la taille d’un autobus, qui a explosé dans le ciel, avant de s’écraser.


Les experts seraient en train d’examiner la zone, selon la télévision locale.

 

 


 

 

 


 

  Source : Alter Info

USA : comme en Russie une boule de feu a été vue aux États-Unis

 

Les habitants de l’État de Californie ont observé le vol d'un corps céleste, qui ressemblait à une météorite, qui est tombée la veille dans la région de Tcheliabinsk en Russie.

 

Une boule de feu a été observée dans le ciel nocturne par les habitants de nombreuses villes dans le nord de l'État. Un DVR d'une voiture, qui se trouvait sur une route près de la ville de San Francisco vendredi soir, a enregistré un objet non identifié, qui brillait d'une couleur bleuâtre, volant vers le sol. L'objet a été vu pendant quelques secondes, et puis il est disparu.

 


 

Source : La Presse.ca

 



 

Drôle de coïncidence venue de l'espace: le jour même où l'astéroïde 2012 DA14 frôlait la Terre vers 14 h 30, une pluie destructrice de météorites s'est abattue vendredi matin sur la région russe de l'Oural, deux phénomènes sans lien entre eux, selon des spécialistes.

 

L'astéroïde 2012 DA14, une masse de 45 mètres et 135 000 tonnes, est le plus gros astéroïde jamais détecté à passer aussi près de la Terre, a souligné la NASA. 

 

L'astéroïde a survolé vers 14h30 (heure de Montréal) l'océan Indien, près de l'île de Sumatra. Les scientifiques assurent qu'il n'y a aucun risque de collision avec la planète, même si l'astéroïde s'approchera plus près de la Terre que de nombreux satellites météorologiques ou de télécommunications.

 

En guise de comparaison, l'astéroïde qui a anéanti les dinosaures il y a 65 millions d'années avait un diamètre d'environ 10 kilomètres.

Partager cet article

Repost 0
Published by openyoureyes - dans ACTUALITES
commenter cet article

commentaires

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment