Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 15:21

Source : AFP

 

http://www.rfi.fr/sites/filesrfi/imagecache/rfi_43_large/sites/images.rfi.fr/files/aef_image/nigeria_maiduguri_0.jpg

 

L'armée nigériane a abattu une quarantaine de jeunes hommes au cours d'une opération dans quatre quartiers censés abriter des islamistes à Maiduguri, dans le Nord-Est, a-t-on appris vendredi auprès d'habitants et d'un employé de la morgue.

 

"Les soldats sont arrivés, nombreux, et nous on demandé de sortir", a déclaré à l'AFP un habitant de Kalari, un quartier de la ville musulmane de Maiduguri, fief des islamistes de Boko Haram. "Ils ont séparé les jeunes des vieux, ils ont demandé à nos enfants de s'allonger, le visage contre le sol, et ils nous on demandé de nous retourner. Puis on a entendu des coups de feu".

 

"Il les ont abattus, et ils les ont emmenés à la morgue, (...) ils ont fait pareil dans trois autres quartiers, nous sommes allés à la morgue pour collecter les corps, et nous en avons trouvé 48 en tout", a ajouté le témoin qui a souhaité rester anonyme, précisant que toutes les victimes étaient des jeunes hommes âgés d'une vingtaine d'années tout au plus.

Selon un de ses employés contacté par l'AFP, la morgue de l'hôpital général de Maiduguri "a reçu 39 corps hier, amenés par des soldats. Ils portent tous des blessures récentes de balles".

 

Selon un habitant du quartier de Gwange qui a aussi demandé à rester anonyme, "c'était comme dans un film, (...) ils ont pris les jeunes hommes dans leurs maisons et ils les ont abattus devant tout le monde avant d'emmener les corps à l'hôpital. Je n'avais jamais rien vu de tel".

 

Une source militaire contactée par l'AFP n'a pas souhaité commenter ces accusations, mais a considéré que si de telles exactions ont vraiment été commises, elles sont "injustifiées".

 

Amnesty International a dénoncé dans un rapport paru jeudi des violations des droits de l'homme commises par les forces de l'ordre nigérianes dans leur répression contre les terroristes de Boko Haram, notamment à Maiduguri.

 

On estime que les attaques de Boko Haram et leur répression ont fait plus de 3.000 morts dans le Nord et le Centre du Nigeria depuis 2009.

 

La population du Nigeria, qui est de 160 millions d'habitants, est divisée entre le Nord, majoritairement musulman, et le Sud, à dominante chrétienne.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment