Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 19:51

Source : rtbf.be

 

http://ds1.ds.static.rtbf.be/article/big_info/0/4/e/624_341_55e3436b7c487ec56256e34517d204ad-1359383278.jpg

 

Le site d’information britannique The Telegraph rend compte d’un rapport d’experts de "haut niveau" qui préconise d’instaurer un contrôle accru des médias par instances de supervision nationales qui rendraient compte à la Commission. Un rapport commandité suite au scandale "News of the World".

 

Le rapport en question, intitulé "Des médias libres et pluralistes pour soutenir la démocratie en Europe", a donc été demandé par la commissaire européenne Neelie Kroes suite au scandale soulevé par les écoutes téléphoniques illégales de feu le "News of the World".

 

Le rapport établit notamment que "tous les pays de l’UE devraient disposer d’un conseil indépendant des médias", conseil qui devraient "disposer de réels pouvoirs de sanction comme le fait d’imposer des amendes, d’ordonner la diffusion d’excuses publiques ou le retrait du statut de journaliste".

 

L’article du Telegraph consacré à ce rapport recommande également que les conseils des médias nationaux répondent à un certain nombre de standards européens et que la Commission soit la garante du respect de ces standards.

 

Une perspective qui donne visiblement du grain à moudre aux conservateurs (connus pour leur euroscepticisme outre-Manche). Ainsi le député conservateur britannique Douglas Carswell a-til déclaré que ce rapport illustre "le genre d’état d’esprit que je m’attendrais à rencontrer en Iran pas en Occident. Cette idée loufoque nous en dit un peu plus quant au futur de la réglementation de la presse. Elle laisse entendre que le projet européen est finalement incompatible avec la notion d’une société libre".

 

A lire sur The Telegraph.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment