Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 15:56

Après avoir donné la parole à un médecin proche de l'industrie pharmaceutique, Le Monde a refusé de publier un point de vue du Dr de Lorgeril. LaNutrition.fr le reproduit ci-dessous.


Dans la guerre médiatique qui se joue sur le front du cholestérol, chaque mouvement compte. Car l'industrie pharmaceutique se voit sérieusement menacée non seulement de voir les ventes de ses statines s'éroder, ce qui est de toute façon inscrit dans ses prévisions de recettes en raison des molécules généricables, mais surtout de voir ses prochains anticholestérols développés à grand frais, tués dans l'œuf.
Quant à l'industrie agro-alimentaire, elle se tient coi, en pensant avec frayeur aux menaces qui pèsent sur ses margarines et autres yaourts anticholestérol. Sans parler des vendeurs de riz rouge et autres policosanol.


Voici les dernières nouvelles du front. Le Dr Michel de Lorgeril (CNRS, université Joseph-Fourier, Grenoble), éminent cardiologue français, sans aucun lien avec l'industrie pharmaceutique, auteur de Cholestérol, mensonges et propagande, a adressé il y a quelques jours un point de vue pour publication dans les pages débats du journal Le Monde. Réponse du journal ce lundi vers midi : « L'équipe des pages Débats a bien reçu votre point de vue. Nous l'avons lu attentivement et nous vous remercions de l'intérêt que vous portez au journal Le Monde. Malheureusement, il ne nous sera pas possible de le publier compte tenu de l'afflux de propositions que nous recevons pour un espace limité. »

Le 20 février, le journal Le Monde avait bizarrement trouvé la place pour publier un point de vue du Pr Gabriel Steg, médecin pourtant notoirement lié aux laboratoires fabriquant les anticholestérols. Il y défendait les statines en assurant que l'arrêt de celles-ci aurait des conséquences épouvantables : « Ce sont en effet les malades qui en paieront le prix par les accidents cardio-vasculaires évitables qui surviendront à la suite d'un traitement non pris ou interrompu. » Il ajoutait que la polémique portée par les livres de De Lorgeril et Even était « un coup porté à la santé publique ».

LaNutrition.fr publie ci-dessous le billet du Dr de Lorgeril refusé par Le Monde.

 

 

Suite de l'article sur SOTT.net

Partager cet article

Repost0

commentaires

Citation

« Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité.

 

Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait.

 

Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité. »

 

Rechercher

Catégories

Vidéos du moment